Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Membre du bureau du
Syndicat du Pays de Maurienne



Président de la
Mission Locale Jeunes Pays de Maurienne



Vice-président
du Centre "La Bessannaise"



Adhérent à Les Républicains


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré


 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Bessans Biathlon Contest
Août 2019 - Maurienne TV

Le diable de Bessans
Novembre 2019 - France 2

Agenda

Bessans
24 au 26 juin 2022
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 17:06

OM-version-2011-2012.jpgL'Olympique de Marseille dispute mercredi son premier match officiel de la saison. Les Phocéens affronteront les Champions de France lillois à Tanger (Maroc) pour tenter de conserver le Trophée des Champions remporté l'an dernier face au PSG. Avec des certitudes et quelques points d'interrogation...

 

Vice-champion de France 2011, l'OM a gagné le droit de défendre son Trophée des Champions à la faveur du doublé réalisé par le LOSC. Et il n'entend pas laisser filer l'occasion d'ajouter une ligne à son prestigieux palmarès.

 

Lors des matchs amicaux, l'OM a soufflé le chaud et le froid : deux victoires (face à Vannes et au Betis Séville) pour deux défaites (face à Montpellier et à l'Udinese). Mais au-delà des résultats, c'est surtout les prestations fournies qu'il convient de décrypter.

 

Collectivement, on a vu de bonnes choses. La défense montre déjà des signes de solidité, avec pour base DIawara et M'bia. Même si la nouvelle recrue N'Koulou a donné satisfaction lors de ses apparitions, il lui faudra se battre pour espérer devenir titulaire.

 

Derrière eux, l'international Steve Mandanda est incontournable. La capitaine marseillais sera suppléé par l'ancien portier de Nancy Bracigliano.

 

A droite, la lutte s'annonce rude entre Azpilicueta et Fanni. Blessé en 2010-2011, Azpi a fait un retour très convaincant face à l'Udinese, montrant à quel point il pouvait apporter offensivement. Ses touches longues sont en plus un vrai poison pour les défenses adverses, les Italiens en ont fait l'amère expérience (but du jeune Chris Gadi sur une touche d'Azpilicueta). Fanni a lui aussi réalisé des prestations correctes, notamment défensivement. Deschamps devra donc faire un choix entre la fougue offensive d'Azpi et l'assurance défensive de Fanni.

 

A gauche, les choses sont moins compliquées. L'arrivée de Jérémy Morel paraît convaincante. L'ancien lorientais a prouvé qu'il avait les épaules pour s'imposer à l'OM et faire oublier Taïwo et Heinze. Par contre, prions pour qu'il ne se blesse jamais. Car son remplaçant, Jean-Philippe Sabo (préféré à Charley Fomen), accumule les matchs ratés. Régulièrement pris à défaut par les ailiers adverses, il ne semble pas avoir le niveau de la Ligue 1. Un renfort d'ici la fin du mercato n'est pas à exclure.

 

Au milieu, si "coach DD" n'a pas encore tranché quant au fait de jouer avec un ou deux récupérateurs, les joueurs sont en revanche connus. Cheyrou, de retour en force en fin de saison dernière, semble incontournable et peut évoluer plus ou moins avancé.

 

Il aura à ses côtés Alou Diarra, qui fera une sentinelle bien plus physique que Cissé, complètement en dedans, et Lucho, fantomatique et qui devrait quitter la Canebière très rapidement, à condition qu'un club accepte de mettre sur la table les 10 millions d'euros demandés par les dirigeants marseillais.

 

Amalfitano complétera ce trio, dans un rôle de meneur de jeu qui semble lui convenir. Rôdé aux joutes de la Ligue 1, il faut juste espérer qu'Amalfitano saura élever son niveau de jeu en Champions League.

 

Enfin, reste le secteur offensif. Le contraste entre les performances des supposés titulaires et de leurs remplaçants est frappant. Marseille est tout simplement inoffensif sans Rémy, A.Ayew et Valbuena.

 

S'il n'a pas encore ouvert son compteur, Loïc Rémy a montré qu'il sait peser sur une défense lorsqu'il évolue dans l'axe. Mathieu Valbuena est toujours aussi remuant à droite, et devrait encore faire des misères à de nombreux latéraux cette saison. Et à gauche, A.Ayew monte tranquillement en puissance. La Ghanéen à la confiance absolue de Deschamps après sa dernière saison plus que réussie.

 

Seulement, même avec Gignac et J.Ayew sur le banc, il semblerait que DD considère son secteur offensif comme trop pauvre numériquement parlant. Il souhaiterait l'arrivée d'un "tueur", d'un "renard des surfaces" capable de marquer dans toutes les positions et de débloquer des situations compliquées. Cet achat est conditionné à la vente de Lucho.

 

En résumé, on peut considérer aujourd'hui que l'OM version 2011-2012 est à 90% en place. En cas de départ de Lucho, un attaquant d'expérience arrivera sûrement, ainsi qu'un récupérateur éventuellement. Et si Deschamps a une opportunité pour suppléer efficacement Morel à gauche, il ne s'en privera sûrement pas.

 

Le Trophée des Champions débutera mercredi 26 juillet à 20h45 (match à suivre en direct sur Canal+).

 

 

L'équipe type probable

OM - 2011-2012

OM-2011-2012.jpg

Partager cet article
Repost0

commentaires