Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Membre du bureau du
Syndicat du Pays de Maurienne



Président de la
Mission Locale Jeunes Pays de Maurienne



Vice-président
du Centre "La Bessannaise"



Adhérent à Les Républicains


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré


 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Bessans Biathlon Contest
Août 2019 - Maurienne TV

Le diable de Bessans
Novembre 2019 - France 2

Agenda

Bessans
24 au 26 juin 2022
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 01:07

OM U17 2011Les jeunes U17 de l’Olympique de Marseille se sont inclinés 2-1 face à leurs homologues du PSG en finale du Championnat de France. Ils ratent ainsi de peu un nouveau titre après ceux acquis en 2008 et 2009.


Un match entre l’OM et le PSG a toujours une saveur particulière. Même lorsqu’il s’agit d’une rencontre opposant les formations U17 des deux ennemis jurés.

 

Preuve de l’engouement suscité par l’affiche de la finale nationale 2011, le stade Maurice Trélut de Tarbes était bien garni au moment de l’entrée des deux équipes sur la pelouse.

 

Les Marseillais, dirigés par Eric Thiery, eurent des difficultés à rentrer dans le match. Il fallut attendre le quart d’heure de jeu pour les voir enfin s’approcher du but adverse.

 Peu après cette première incursion, un coup-franc bien placé permis au joueurs de la capitale d’ouvrir le score.

 

Ce but ne découragea pas les Phocéens, bien décidés à revenir dans la partie. Leur tâche fut facilitée à la demi-heure de jeu après l’expulsion du défenseur parisien Conte, coupable d’un tacle en position de dernier défenseur.


L’OM égalisa dans les arrêts de jeu de la première période, grâce à une volée à bout portant de Diop.

 

En seconde période, la rencontre se disputa sur un faux rythme, les Marseillais tentant de trouver la faille dans une défense adverse bien regroupée.

 

Mais comme souvent, alors que les Olympiens avaient eu plusieurs occasions de prendre l’avantage, ce sont les Parisiens en contre qui trouvèrent l’ouverture.

 

Au cours des dix dernières minutes, les Marseillais mirent leurs dernières forces pour recoller à la marque. Azouni vit sa tentative échouer sur la barre transversale.

 

Les Marseillais passent à côté d’un titre qui semblait pourtant à leur portée au vu du scénario du match. Une déception qui ne doit en rien éclipser la belle saison réalisée par ceux qui demain feront peut-être les beaux jours de l’équipe professionnelle de l’Olympique de Marseille.

Partager cet article
Repost0

commentaires