Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Délégué de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Membre du Conseil d'Administration
du Centre "La Bessannaise"


Membre du Conseil d'Administration
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Membre du Conseil d'Administration
de Maurienne Expansion


Adhérent à Les Républicains


Membre du bureau de l'Association
"T.M Vivre en Vanoise"


Attaché parlementaire d'Emilie Bonnivard,
Députée de la Savoie


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 88 46 27 78

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : 345 rue du Capitaine Bulard
                        73300 SAINT-JEAN-DE-MAURIENNE

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

38e Marathon International de Bessans
7 et 8 janvier 2017

 

Agenda

Bessans
Lundi 4 septembre
Rentrée des classes

 

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 21:13

Premiere-greffe-de-bronche---2011.jpgUne équipe française de l'hôpital Avicenne de Bobigny a greffé avec succès une bronche artificielle sur un patient de 78 ans atteint d'un cancer du poumon, lui évitant ainsi l'ablation complète de l'organe.

 

L'équipe du Professeur Martinod, chirurgien thoracique et vasculaire, a réalisé l'opération le 28 octobre 2009, mais a préféré s'assurer de son succès avant de rendre l'information publique. "Le patient va très bien" a affirmé le chirurgien, indiquant qu'il se déplace sans problème et fait l'objet d'une surveillance particulière.

 

Cette intervention, qui ne s'adresse pas à tous les patients, permet d'éviter l'ablation complète du poumon aux malades ayant une tumeur située en périphérie de l'organe.

Sur les 1 000 à 2 000 patients subissant chaque année une ablation de poumons, 300 environ pourraient à terme bénéficier de l'innovation réalisée à Avicenne, au terme de dix ans de recherches très spécifiques.

 

Le Professeur Martinod, dont les travaux expérimentaux ont été réalisés ans le laboratoire de recherche biochirurgicale du Professeur Alain Carpentier - mondialement connu pour la mise au point des bioprothèses valvulaires cardiaques et président de l'Académie des Sciences - a toutefois appelé à la prudence dans l'attente des résultats d'une étude sur 20 à 30 patients qui doit débuter ce mois-ci.

 

Cette avancée significative a été saluée par le Ministre de la Santé, Xavier Bertrand : "Dans le contexte particulier des patients atteints de cancer, votre intervention représente un progrès et un espoir nouveaux dont vous pouvez légitimement être fiers" a-t-il écrit dans une lettre de félicitations.

 

Le cancer bronchopulmonaire tue plus de 29 000 personnes chaque année en France, dont plus de 21 000 hommes.

Les taux de survie pour cette maladie sont faibles : 46% un an après le diagnostic et seulement 14% cinq ans après.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Actualité
commenter cet article

commentaires