Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Administrateur de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Administrateur
du Centre "La Bessannaise"


Administrateur
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Adhérent à Les Républicains

 

Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Bessans Biathlon Contest
Août 2019 - Maurienne TV

Le diable de Bessans
Novembre 2019 - France 2

Agenda

Bessans
25 au 27 juin 2021
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

9 octobre 2011 7 09 /10 /octobre /2011 12:14

France---Angleterre.jpgPoussifs en début de compétition, balayés par la Nouvelle-Zélande, fantomatiques face aux Tonga, les rugbymen français ont brillé face à l'Angleterre et décroché leur billet pour les demi-finales de la Coupe du Monde. Les hommes de Marc Lièvremont se prennent à rêver de titre mondial.

 

On pensait l'équipe de France de rugby au fond du trou, incapable de se remettre à flot après sa déroute face à la modeste formation des Tonga. Pourtant samedi, les Bleus ont montré un tout autre visage pour venir à bout de l'Angleterre (19-12).

 

Dès le début de la rencontre, les Français ont pris l'ascendant sur leurs adversaires. Plus incisifs, plus combattifs, ils n'ont pas tardé à prendre un avantage net, à la faveur notamment de deux essais inscrits par Clerc et Médard.

 

16-0 à la mi-temps, quasi incroyable ! Et pourtant, au terme de 40 minutes totalement maîtrisées, les Bleus avaient déjà un pied en demi-finale.

 

Certes, la deuxième période a été plus délicate. Quelques erreurs d'inattentions et un peu de fatigue ont permis aux Anglais de refaire une partie de leur retard. Mais celui-ci était trop conséquent pour espérer renverser la vapeur.

 

Samedi prochain, la France se frottera aux Gallois pour obtenir sont ticket pour la finale. Toute la France rêve déjà d'une revanche face aux All Blacks, sur leurs terres.

 

Mais avant cela, Rougerie et sa bande ne devront pas s'enflammer, car le Pays de Galles réalise un tournoi exemplaire. Battus de justesse par l'Afrique du Sud (17-16), les Gallois ont ensuite facilement dominé les Fidji, la Namibi et les Samoa, avant de sortir l'Irlande (22-10), dont beaucoup faisaient pourtant un finaliste en puissance.

 

En mettant la même application que face à l'Angleterre, la France doit être en mesure d'éliminer une équipe régulièrement dominée lors du tournoi des 6 nations. Reste à espérer que le XV de France ne retombe pas dans ses trop fréquents travers, ceux qui m'ont conduit à comparer récemment Marc Lièvremont à Raymond Domenech.

 

Pour penser à la victoire suprême, il est encore trop tôt. Cela est de l'utopie. Car battre la Nouvelle-Zélande à domicile ou l’Australie en pleine bourre nécessite un match énorme des Bleus et un adversaire timoré.


En quart, les coéquipiers de Dan Carter, malheureusement out, ont peiné pour venir à bout de l'Argentine (33-10). L’Australie a elle réalisé un hold-up face à l’Afrique du Sud (11-9). Le duel en demi-finale s'annonce palpitant.

Partager cet article

Repost0

commentaires