Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Délégué de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Membre du Conseil d'Administration
du Centre "La Bessannaise"


Membre du Conseil d'Administration
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Membre du Conseil d'Administration
de Maurienne Expansion


Adhérent à Les Républicains


Membre du bureau de l'Association
"T.M Vivre en Vanoise"


Attaché parlementaire d'Emilie Bonnivard,
Députée de la Savoie


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 88 46 27 78

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : 345 rue du Capitaine Bulard
                        73300 SAINT-JEAN-DE-MAURIENNE

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

38e Marathon International de Bessans
7 et 8 janvier 2017

 

Agenda

Bessans
Lundi 4 septembre
Rentrée des classes

 

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

21 mai 2011 6 21 /05 /mai /2011 13:05

CCHMV 01En avril 2010, la compétence tourisme était transférée à la Communauté de Communes de Haute-Maurienne Vanoise à la majorité qualifiée des sept communes de la vallée. La création d’un Office de Tourisme Intercommunal (OTI) de Haute-Maurienne Vanoise, avec le statut juridique d'Etablissement Public à caractère Industriel et Commercial (EPIC) était actée dans la foulée.

 

Convaincu de l’aspect positif - voire indispensable - de cette évolution pour le développement touristique de la Haute-Maurienne et de ses communes, j’ai défendu ce projet aux côtés d’autres élus de Bessans, et ce malgré les réticences d’une majorité de la population et du Conseil municipal.

Si le Conseil municipal de Bessans s’est prononcé dans un premier temps contre le transfert de la compétence tourisme, il a ensuite décidé, l’OTI étant créé, que la Commune participe au Comité de Direction, préférant cette solution à une convention qui à terme aurait entraîné de toute façon une adhésion, les moyens de l’EPIC devant être prélevés sur les impôts levés par la CCHMV (ce qui est partiellement le cas en 2011).

Ce choix permettait notamment de ne pas hypothéquer la participation de Bessans aux décisions relatives au devenir touristique de la vallée et d’assurer que le personnel de l’Office du Tourisme de Bessans  soit conservé par la structure intercommunale.

Ces derniers mois, j’ai relevé plusieurs actions et décisions prises par l’OTI qui vont selon moi à contre-sens des objectifs affichés, c’est-à-dire préserver ce qui était fait dans chaque commune et apporter un plus, sans générer de surcoût*. J’ai aussi eu l’occasion de m’entretenir avec des habitants et d’entendre leurs avis sur certains de ces sujets.

Des ouvertures de bureau pas toujours en adéquation avec la vie de la station, des animations non assurées par l’OTI qui à mon sens auraient pourtant du l’être et des informations inexactes transmises comptent parmi les dysfonctionnements que je déplore.

J’ai plusieurs fois transmis des remarques par courrier électronique à M. Debruères, Directeur de l’OTI. Certains de mes écrits sont à ce jour restés sans réponse.

Bien que je reconnaisse que des démarches intéressantes sont entreprises, notamment pour développer les grands événements annuels de la vallée ou pour obtenir le label « Qualité Tourisme », il me semble aujourd’hui important de mettre en avant certains « loupés », qui ne sont positifs ni pour la clientèle touristique ni pour l’image qu’ont les habitants de cette nouvelle structure.

C’est pourquoi j’ai pris ce mercredi 18 mai l’initiative d’envoyer un courrier à Monsieur Daniel Jorcin, Président de l’Office de Tourisme Intercommunal de Haute-Maurienne Vanoise, pour lui faire part de toutes ces réflexions. Une copie a également été transmise à Messieurs Daniel Personnaz, Jean Cimaz, Xavier Feuillant et Gilbert Favre, représentants de Bessans au sein du Comité de Direction de l’OTI.

Cela n’a absolument pas pour but de dénigrer l’ensemble du travail réalisé par le personnel et ne change en rien ma position d’origine concernant la création d’une structure touristique intercommunale. Il s’agit uniquement de faire en sorte que des améliorations puissent être apportées à l’avenir.

J’espère que d’autres feront remonter leurs doléances au bureau de l’OTI, et que la réponse qui me sera apportée s’inscrira dans la volonté que nous devons tous avoir en commun : entreprendre pour que la vallée de la Haute-Maurienne et les villages qui la composent deviennent des destinations touristiques privilégiées, attachées à leurs spécificités et proposant une qualité d’accueil reconnue, été comme hiver.


*Concernant les moyens financiers nécessaires au fonctionnement de l’OTI, la création de la structure est trop récente pour pouvoir en tirer une analyse constructive. Il conviendra d’attendre au moins le bilan de l’exercice budgétaire 2011.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Bessans
commenter cet article

commentaires