Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Administrateur de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Administrateur
du Centre "La Bessannaise"


Administrateur
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Adhérent à Les Républicains

 

Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Bessans Biathlon Contest
Août 2019 - Maurienne TV

Le diable de Bessans
Novembre 2019 - France 2

Agenda

Bessans
25 au 27 juin 2021
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 18:33

Ajaccio---OM---2012.jpgQuatrième défaite de suite pour l’Olympique de Marseille. Battu à Ajaccio (1-0) en match avancé de la 27e journée de Ligue 1, les Phocéens ont quasiment perdu tout espoir de disputer la Ligue des Champions la saison prochaine.

 

Avec Rémy et Valbuena de retour dans le groupe, on pouvait espérer un réveil marseillais sur la pelouse des Corses d’Ajaccio ce vendredi. Bien qu’au coup d’envoi, Didier Deschamps avait décidé de ne prendre aucun risque en les laissant tous les deux sur le banc, leur entrée paraissait évidente en seconde période. Et au vu du premier acte, elle était particulièrement attendue.

 

Pendant 45 minutes, l’OM n’est jamais réellement parvenu à créer le danger sur le but adverse, malgré une domination globale dans le jeu. Après déjà trois matchs sans inscrire le moindre but, l’impuissance offensive était une nouvelle fois criante.

 

Rémy remplaça Amalfitano dès la reprise, tandis que Valbuena vint apporter son soutien à l’heure de jeu. Les brèches furent plus nombreuses. Brandao réussit à se créer quelques situations intéressantes. A la 85e minutes, Ayew, à bout portant, fut tout près de soulager l’OM. Mais Ochoa réalisa une parade exceptionnelle.

 

Quelques minutes plus tard, juste avant l’entrée dans les arrêts de jeu, André doucha les espoirs olympiens en inscrivant le seul but du match.

 

Marseille est au plus mal. J’avais envisagé 9 ou 10 points en 4 matchs avant Brest au regard du calendrier. Les coéquipiers de Steve Mandanda n’en ont pris aucun.

 

On disait l’Inter Milan au plus mal avant le match aller des 8e de finale de Ligue des Champions. A quelques heures du match retour, alors que les Italiens retrouvent peu à peu des couleurs, c’est l’OM qui est au plu bas.

 

Espérons que l’enjeu de la rencontre de mardi soir galvanisera les joueurs et permettra de valoriser la belle victoire acquise au Vélodrome.

 

Mardi soir, l’OM se déplace à Milan avec l’espoir de décrocher son billet pour les quarts de finale de la Ligue des Champions (match à suivre en direct sur TF1 à partir de 20h45).

 

Pour découvrir tous les résultats et le classement, rendez-vous sur le site d'Eurosport.


Résumé du match Ajaccio – OM

9 mars 2012

Partager cet article

Repost0

commentaires