Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Délégué de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Membre du Conseil d'Administration
du Centre "La Bessannaise"


Membre du Conseil d'Administration
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Membre du Conseil d'Administration
de Maurienne Expansion


Adhérent à Les Républicains


Membre du bureau de l'Association
"T.M Vivre en Vanoise"


Attaché parlementaire d'Emilie Bonnivard,
Députée de la Savoie


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 88 46 27 78

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : 345 rue du Capitaine Bulard
                        73300 SAINT-JEAN-DE-MAURIENNE

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

38e Marathon International de Bessans
7 et 8 janvier 2017

 

Agenda

Bessans
5, 6 et 7 août
Jumelage avec Bessan (Hérault)
à Bessan (Hérault)

Bessans
14, 15 et 16 août
Jumelage avec Bessan (Hérault)
à Bessans (Savoie)

Bessans
Mardi 15 août
Festivités de l'Assomption

 

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 22:23

Jason-Lamy-Chappuis.jpgLes Français ont confirmé ce week-end leur place centrale dans les disciplines hivernales majeures. Aux côtés d'autres grandes nations, plusieurs ont brillé ou tout du moins montré qu'ils étaient dans le coup. Jason Lamy-Chappuis a clairement affirmé sa supériorité.

 

Semaines après semaines, les Tricolores montrent une constance rassurante. L'hiver a bien débuté et la fête semble se prolonger puisque les bons résultats s'enchainent, permettant de rappeler à la Norvège, à l'Autriche, à l'Allemagne ou bien encore à la Russie, qu'il faudra compter cette saison plus que toute autre sur les Bleus.

 

En combiné nordique, Lamy-Chappuis a encore une fois écrasé la concurrence. Sur la plus haute marche samedi, il l'a également été dimanche à Seefeld (Autriche), ne laissant que des miettes à ses adversaires. Cerise sur le gâteau, dès vendredi, il avait déjà donné le ton en remportant la première épreuve par équipes de la saison en duo avec Sébastien Lacroix.

 

En ski de fond, Maurice Manificat n'a pas pu briguer un nouveau podium lors du 15 km classique de Rogla (Slovénie). Mais il reste régulier en terminant au 4e rang, devancé de seulement quelques dixièmes pour la troisième place. Le Norvégien Petter Northug l'a emporté, comme très souvent.

 

En biathlon, un Fourcade peut en cacher un autre ! Habitués depuis quelques temps aux performances du benjamin, Martin, son grand frère Simon a démontré qu'il était loin d'être hors du coup à Hochfilzen (Autriche). Dans le sillage de la deuxième place de son "frangin" lors du sprint, il a terminé en troisième position de la poursuite. Et il a également pris une part importante dans la troisième place du relais mixte de dimanche en compagnie d'Alexis Boeuf, de Marie Dorin et de Sophie Boilley.

 

En ski alpin enfin, si les épreuves ont été largement perturbées par la météo, les Français ont confirmé leur potentiel en collectionnant les places d'honneur. 5 dans les points en slalom à Courchevel (dont Nastasia Nöens, 7e), les filles ont fait le boulot à domicile. Elles ont été imitées par les hommes, également 5 dans les points en Géant à Alta Badia (dont Thomas Fanara 6e).

En slalom, Pinturault, Grange et Missilier ont respectivement terminé aux 12e, 13e et 15e rang. On peut espérer mieux de leur part prochainement.

 

Mais le scandale du weekend est clairement venu de la descente de Val Gardena en Italie. Alors que les conditions étaient très moyennes, les organisateurs ont décidé de laisser partir les coureurs, considérant l'épreuve comme faisable. Johann Clarey et Adrien Théaux ont profité de légères éclaircies pour s'installer confortablement aux deux premières places. Beaucoup se sont cassés les dents sur leurs temps. Même le Suisse Didier Cuche, très en retard.

Ce n'est qu'après 21 passages que la course a été interrompue de longues minutes avant d'être simplement annulée (pour le plus grand désarroi de nos deux descendeurs) ! Certes, on peut admettre que l'équité sportive était contestable. Seulement, que se serait-il passé si deux Italiens avaient été en tête, ou si les leaders avaient tenu leur rang ?! On peut légitimement penser que le choix aurait été bien différent !

 

Bref, pour le ski français, tout cela reste très encourageant. Il reste aux quelques leaders encore en retrait à revenir en force pour débuter 2012 sous les meilleures auspices.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Sport
commenter cet article

commentaires