Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Membre du bureau du
Syndicat du Pays de Maurienne



Président de la
Mission Locale Jeunes Pays de Maurienne



Vice-président
du Centre "La Bessannaise"



Adhérent à Les Républicains


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré


 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Bessans Biathlon Contest
Août 2019 - Maurienne TV

Le diable de Bessans
Novembre 2019 - France 2

Agenda

Bessans
25 au 27 juin 2021
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 09:29

Favoris-du-Tour-2011.jpgUne semaine après son départ de Vendée, le 98e Tour de France apporte déjà son lot de joies pour les uns, de déception pour les autres. Mais les choses sérieuses sont à venir.

 

La première semaine de la Grande Boucle n'a pas pour habitude d'être décisive. A vrai dire, elle ne l'est même jamais. Pas de raison que les choses en soient autrement cette année.

 

Comme d'habitude, de nombreuses échappées se sont dessinées. Comme souvent les Français ont tenté leur chance (en vain !). Il a fallu attendre ce samedi à Super-Besse pour voir les attaquants être récompensés de leurs efforts. Le Portugais Rui Costa (Movistar) a réussi à préserver quelques secondes d'avance sur les favoris, revenus sur ses talons dans les ultimes kilomètres de l'étape.

 

Pour le reste, on a eu droit à quelques sprints massifs, qui ont permis notamment à Farrar (Garmin) et Cavendish (HTC) de se faire voir. Le Français Romain Feillu a régulièrement terminé classé.

 

Le champion de Belgique Philippe Gilbert (Omega) et le Norvégien Boasson Hagen (Sky) ont également tiré leur épingle du jeu.

 

Au général, difficile pour l'instant de connaître l'état de forme des favoris. Certains voient déjà Andy Schleck (Leopard Trek) en difficulté et Cadel Evans (BMC) comme principal rival d'Alberto Contador (Saxo Bank). Je ne donne que quelques jours à ceux-là pour déchanter et se rendre compte qu'Andy Schleck est serein et saura répondre présent le moment venu.

 

Je crains en revanche qu'Evans explose lors d'une grande étape de montagne et se retrouve relégué bien loin de la tête du classement général.

 

Contador, qui s'est fait piéger dès la première étape au Mont des Alouettes, perdant 1'30 sur les principaux favoris, a depuis remis les pendules à l'heure. Plusieurs fois aux avant-postes, il ne lui a d'ailleurs manqué que quelques centimètres pour remporter l'étape de Mûr-de-Bretagne (victoire d'Evans au sprint).

 

Si rien ne permet d'éliminer les principaux prétendants à la victoire finale, plusieurs outsiders ont en revanche déjà rendu les armes. Brajkovic (Radio Shack) et Wiggins (Sky) ont abandonné suite à des chutes, Gesink (Rabobank) souffre et a du mal à suivre, Leipheimer (Radio Shack) pointe déjà à près de 5 minutes.

 

FInalement, la bonne opération est pour Franck Schleck (Leopard Trek), Andreas Klöden (Radio Shack), Tony Martin (HTC) et dans une moindre mesure Alexandre Vinokourov (Astana) qui ont tous évité les encombres lors des huit premiers jours de course et ont relativement bien négocié le contre-la-montre par équipes aux Essarts.

 

Dimanche, l'arrivée à Saint Flour pourrait bien être fatale à certains leaders. Mais c'est plus probablement à Luz-Ardiden dans les Pyrénées, mercredi, que la grande explication devrait commencer.

 

En attendant, le Norvégien Thor Hushovd (Garmin), s'accroche à sa seconde d'avance sur Cadel Evans (BMC), qui lui permet de porter le maillot jaune de leader. Le premier Français, Thomas Voeckler (Europcar), pointe samedi soir au 19e rang à 1'29.

 

 

Leaders des classements (au soir de la 8e étape, samedi 9 juillet)

 

Maillot jaune : Thor Hushovd (Garmin)

Maillot vert : Philippe Gilbert (Omega)

Maillot à pois : Tejay Van Garderen (HTC)

Maillot blanc : Robert Gesink (Rabobank)

Classement par équipes : Garmin

 

 

Découvrez toutes les infos, toutes les étapes, tous les résultats, tous les classements... sur le site officiel du Tour de France cycliste.

Partager cet article

Repost0

commentaires