Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Délégué de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Membre du Conseil d'Administration
du Centre "La Bessannaise"


Membre du Conseil d'Administration
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Membre du Conseil d'Administration
de Maurienne Expansion


Adhérent à Les Républicains


Membre du bureau de l'Association
"T.M Vivre en Vanoise"


Attaché parlementaire d'Emilie Bonnivard,
Députée de la Savoie


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 88 46 27 78

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : 345 rue du Capitaine Bulard
                        73300 SAINT-JEAN-DE-MAURIENNE

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

38e Marathon International de Bessans
7 et 8 janvier 2017

 

Agenda

Bessans
Lundi 4 septembre
Rentrée des classes

 

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

22 janvier 2014 3 22 /01 /janvier /2014 18:56

OM---Nice---janvier-2014.JPGEn une semaine, l'Olympique de Marseille a abandonné tout espoir de remporter un trophée cette saison. Battu à domicile en Coupe de France par Nice (4-5) mardi soir, le club phocéen, distancé en Championnat, est éliminé de la dernière compétition dans laquelle il pouvait encore briller.

 

Après une élimination logique en Coupe de la Ligue face à Lyon, l'OM avait fait de la Coupe de France un objectif prioritaire. En vérité le dernier accessible en dehors d'une éventuelle place sur le podium de Ligue 1.

 

Suite à une victoire au terme des prolongations en 32e de finale face à Reims, l'accueil de Nice au stade Vélodrome devait permettre d'accéder aux 8e de finale et de tracer ainsi une belle route vers la finale au stade de France.

 

Malheureusement, tous les espoirs olympiens ont été douchés au terme de 90 minutes pitoyables.

 

Face à une équipe de Nice largement remaniée, avec dans le onze de départ plusieurs jeunes sans expérience, José Anigo alignait lui son équipe-type afin de maximiser les chances de qualification.

 

Une semaine plus tôt au stade Gerland, les Marseillais avaient eu toutes les peines du monde à se créer des occasions.

 

Face à Nice, cela a été bien différent. Devant, le trio Valbuena - Thauvin - Gignac a largement mis en danger la défense azuréenne.

 

Gignac, après seulement 4 minutes de jeu, avait mis son équipe sur la bonne voie. Imité par Florian Thauvin sur coup-franc, APG avait même réussi un doublé d'un superbe retourné acrobatique sur un centre d'Abdallah, très en jambes sur le côté droit. Avec également une réalisation de Diawara, l'OM aurait du largement l'emporter avec quatre réalisations.

 

Seulement, la défense phocéenne a été tout simplement ridicule, dominée tout au long de la rencontre par des attaquants vifs mais souvent surpris d'être à ce point oubliés. La charnière N'Koulou - Diawara a été méconnaissable et les latéraux ont trop souvent délaissé les couloirs.

 

Avec un tel amateurisme, une défense de CFA ayant sûrement été plus efficace, impossible de gagner un match. A cinq reprises, le pauvre Steve Mandanda s'est trouvé impuissant et est allé chercher le ballon au fond de ses filets.

 

Les rares joueurs qui ont accepté de répondre aux journalistes (Cheyrou, Mandanda...) n'ont pas nié leurs responsabilités et ont abondé dans le sens de leur entraineur en parlant de "honte". Un terme en effet tout à fait approprié pour qualifier le spectacle offert au public du Vélodrome.

 

Difficile de croire que les joueurs seront en mesure de relever la tête pour accrocher le podium en fin de saison. Mais l'espoir fait vivre.

 

Dimanche, l'OM aura un déplacement difficile à Monaco (match à suivre en direct sur Canal+ à 21h00) pour le compte de la 22e journée de Ligue 1.

Mercredi 29 janvier à 19h00, le match reporté de la 21e journée de Ligue 1 face à Valenciennes sera joué (à suivre en direct sur Canal+).


Résumé du match OM - Nice

Coupe de France - 16e de finale

21 janvier 2014

Partager cet article

Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Sport
commenter cet article

commentaires