Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Administrateur de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Administrateur
du Centre "La Bessannaise"


Administrateur
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Adhérent à Les Républicains

 

Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Bessans Biathlon Contest
Août 2019 - Maurienne TV

Le diable de Bessans
Novembre 2019 - France 2

Agenda

Bessans
25 au 27 juin 2021
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 09:06

Mains-a-six-doigts.jpgUn homme recherché pour trafic de drogue et homicide présumé a été arrêté mercredi à Florianopolis, la capitale de l'Etat de Santa-Catarina. Il a été confondu  par une anomalie génétique peu commune...

 

La police du Mato Grosso do sul, Etat voisin du Paraguay, a expliqué être en possession depuis plusieurs semaines d'indices concernant le suspect recherché. Seulement, le jeune homme présentait les papiers de son frère, et il leur était impossible de vérifier.

 

C'est grâce à de nouvelles informations transmises par l'Institut d'identification de l'Etat du Parana où est né le jeune homme, qu'il a été possible de confirmer son identité. Et pour cause : il possédait six doigts à chaque main !

 

Soupçonné d'un meurtre lors d'un règlement de compte lié au trafic de stupéfiants, le délinquant risque de regretter longtemps cette différence physique inédite.

Partager cet article

Repost0

commentaires