Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Délégué de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Membre du Conseil d'Administration
du Centre "La Bessannaise"


Membre du Conseil d'Administration
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Membre du Conseil d'Administration
de Maurienne Expansion


Adhérent à Les Républicains


Membre du bureau de l'Association
"T.M Vivre en Vanoise"


Attaché parlementaire d'Emilie Bonnivard,
Députée de la Savoie


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 88 46 27 78

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : 345 rue du Capitaine Bulard
                        73300 SAINT-JEAN-DE-MAURIENNE

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

38e Marathon International de Bessans
7 et 8 janvier 2017

 

Agenda

Bessans
Lundi 4 septembre
Rentrée des classes

 

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 15:59

pn-vanoiseLe projet de Charte du Parc National de la Vanoise a fait couler beaucoup d’encre ces dernières semaines. Les communes concernées ont exprimé massivement leurs réserves ou leur rejet. Afin que cela dépasse le cadre des conseils municipaux,  une association de défense des usagers du Parc a été lancée le 16 novembre dernier.


L’objectif de l’association « Tarentaise – Maurienne, vivre avec le Parc de la Vanoise », créée à l’initiative de Didier Manoury, Louisette Polycarpe et Michel Gros, est de fédérer l’ensemble des réticences exprimées sur le projet de charte actuel, en Maurienne et en Tarentaise.


Lorsque j’ai eu contact avec Didier Manoury au mois d’octobre, ayant porté un fort intérêt à l’évolution du dossier « charte du PNV », ce projet d’association a immédiatement retenu mon attention.


Il me semble en effet que c’est bien dans ce type d’union rassemblant les élus locaux mais englobant un cadre plus large que réside la bonne solution pour « peser » sur les administrations.


La volonté de mettre en lumière les nombreux passages de la charte posant souci et de remettre en cause la méthode « technocratique » utilisée pour la rédaction du projet me semble louable.


J’ai moi-même eu déjà l’occasion de relever des points du projet ne permettant pas aujourd’hui aux communes de se prononcer favorablement. Vous pouvez les retrouver dans l’article « Charte du Parc National de la Vanoise : vers un rejet massif ? ».


Il ne s’agit pas de pratiquer une opposition systématique, de s’astreindre au blocage de toutes les discussions, mais bien d’agir pour faire entendre le rejet du projet actuel et la nécessité d’y apporter des modifications et des évolutions en profondeur.


Lors de l’assemblée générale constitutive organisée à Termignon, plus de cinquante personnes étaient présentes. Didier Manoury a été élu président et un conseil d’administration a été mis en place afin que l’association puisse œuvrer très rapidement pour éviter que le projet ne soit pas adopté « en force », même en cas de refus au niveau local.


Un voyage prévu de longue date ne m’a pas permis d’être présent, mais j’ai bien entendu décidé d’apporter mon entier soutien à cette association en y adhérant.


Adhérer à l’association « T.M Vivre en Vanoise », c’est se positionner dans la défense des intérêts locaux plutôt que ceux des grandes organisations écologistes qui ne voient la réalité du Parc que de leurs lointains bureaux, avec des postures avant tout idéologiques.


A cet effet, j’en profite pour souligner que le message (dont l’essentiel est contenu dans l’article  « Charte du Parc National de la Vanoise : quand les élus écologistes s’en mêlent… ») que j’avais adressé à Madame Claude Comet, Conseillère Régionale Rhône-Alpes d’Europe Ecologie Les Verts, suite à son article intitulé « Parc de la Vanoise : la montagne ou les stations de ski, les élus ont choisi » , est à ce jour resté sans réponse. De là à croire qu’il y a là une volonté d’éviter de débattre avec les personnes réticentes au projet vivant sur le terrain, il n’y a qu’un pas…

 

 Téléchargez le bulletin d'adhésion à "T.M Vivre en Vanoise"

Partager cet article

Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Bessans
commenter cet article

commentaires