Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Membre du bureau du
Syndicat du Pays de Maurienne



Président de la
Mission Locale Jeunes Pays de Maurienne



Vice-président
du Centre "La Bessannaise"



Adhérent à Les Républicains


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré


 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Bessans Biathlon Contest
Août 2019 - Maurienne TV

Le diable de Bessans
Novembre 2019 - France 2

Agenda

Bessans
24 au 26 juin 2022
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 11:06

Marion-Bartoli--1-.jpgDernier des quatre tournois du Grand Chelem de la saison, l'US Open n'a pas souri aux Français. Seul Jo-Wilfried Tsonga a réussi à se hisser au niveau des quarts de finale (pas plus loin...). Le bilan est maigre, malheureusement...

 

L'Open de tennis américain va très bientôt livrer son verdict. Chez les hommes, comme souvent, les demi-finales ont opposé les quatre meilleurs joueurs du monde, tellement plus forts que tous les autres. Novak Djokovic a battu Roger Federer, tandis qu'Andy Murray n'a rien pu faire face à Rafael Nadal. Derrière ce quatuor, les joueurs français ont eu de grandes difficultés à tirer leur épingle du jeu. Tsonga, demi-finaliste à Wimbledon, n'a cette fois pu faire mieux qu'un quart de finale, au cours duquel il a été balayé par Federer (6/4 6/3 6/3). Gilles Simon, qui semblait bien en jambes, a lui été freiné en huitièmes de finale par John Isner, survolté devant son public.

 

Chez les dames, l'inconstance des favorites se poursuit. Jusque là, seule Maria Sharapova avait réussi régulièrement à figurer dans le dernier carré. Cette fois, elle a été freinée dès le 3e tour par l'Italienne Pennetta.

Caroline Wozniacki, numéro 1 mondiale, a loupé une place en finale face à une adversaire coriace : Serena Williams.

Dans l'autre rencontre, l'Allemande Kerber, qui a créé la surprise tout au long de la quinzaine, a été stoppée par l'Australienne Stosur.

Le bilan des Françaises, lui, est vite fait : aucune d'entre elles n'a passé le stade du 2e tour ! Catastrophique, à l'image de Marion Bartoli, tête de série n°8 et éliminée par la modeste américaine McHale.

 

Vivement la Coupe Davis, une compétition dans laquelle les joueurs tricolores ont pour habitude de se dépasser et de réaliser des performances de haute-voléé. Ce ne sera pas du luxe face à une redoutable équipe d'Espagne (du 16 au 18 septembre à Cordoue).

Partager cet article
Repost0

commentaires