Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Membre du bureau du
Syndicat du Pays de Maurienne



Président de la
Mission Locale Jeunes Pays de Maurienne



Vice-président
du Centre "La Bessannaise"



Adhérent à Les Républicains


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré


 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

50 ans de la station de Bessans
Février 2022 - Maurienne TV

 

Agenda

Bessans
5 novembre 2022
Ouverture de la station

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 13:07

Exposition ACoupey - février 2012Après une première réussie en 2010 avec plus de 1 600 visiteurs accueillis, le photographe Alain Coupey expose à nouveau cet hiver une centaine de clichés réalisés à Bessans au cours des dernières années.

Amoureux du village où il possède un appartement avec sa compagne, il puise son inspiration dans les paysages locaux, la faune, la flore et divers événements qui rythment la vie du village.

Les jeux d’ombres et de lumières font la richesse de ses réalisations.

Pour les vacanciers, cette exposition est l’occasion de découvrir la beauté de Bessans en différentes saisons. Les habitants de Haute-Maurienne ont aussi plaisir à observer les paysages immortalisés sous des aspects rarement entrevus.

Le leitmotiv d’Alain Coupey reste de faire de belles photographies avec simplicité, au gré de ses balades et de ses rencontres.

Des cartes postales, des posters et des agrandissements des photographies sont proposés.

Après Bessans, Alain Coupey a d’ores et déjà prévu d’exposer à partir de la fin août à Tourlaville (Manche), avant quelques semaines au local de l’Union Bessanaise à Levallois (Hauts-de-Seine) pendant l’automne.

 

L’exposition « Bessans : ombres et lumières » est ouverte jusqu’au 16 mars inclus à la salle rouge de l’Albaron. Tous les jours de 17h30 à 19h30, ainsi que les vendredis et les jours de grand mauvais temps de 10h00 à 12h00.

 

 

Visionnez l'album de l'exposition "Bessans : ombres et lumières"

Exposition ACoupey - février 2012 (5)

Partager cet article
Repost0
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 22:34

OM---Inter---A.Ayew.jpgAndré Ayew a offert une victoire précieuse à l'Olympique de Marseille en huitième de finale aller de la Ligue des Champions face à l'Inter Milan (Italie). En l'emportant 1-0, les Marseillais sont dans une situation favorable avant le match retour pour accéder au Top 8 européen.

 

A première vu, un OM - Inter Milan place les Italiens largement favoris. Seulement, lorsque les Phocéens enchaînent les bons résultats alors que les Milanais piétinent en championnat et restent sur trois défaites consécutives, il y a évidemment un gros coup à jouer.

 

Marseille a su ce soir profiter de la situation, non sans difficulté.

 

Soir de grand match oblige, Didier Deschamps alignait bien évidemment son équipe-type, amputée toutefois de Loïc Rémy, blessé et remplacé par le Brésilien Brandao.

 

Et d'entrée, face aux Sneijder, Zanetti, Cambiasso et autres Forlan, les locaux prirent le jeu à leur compte, poussés par 36 000 supporters survoltés.

 

Le scénario était tout écrit : on a eu droit à des attaques permanentes de l'OM, face à une équipe resserrée en défense et prête à surgir pour exploiter la moindre opportunité.

 

Si Marseille eut des difficultés à créer un réel danger, l'Inter fut tout proche d'ouvrir le score sur un centre en profondeur repris par Forlan et détourné en corner par Mandanda, impeccable tout au long de la partie.

 

En seconde période, l'OM fut davantage bousculé derrière, mais réussit à se créer de belles occasions, notamment par André Ayew, dont les trois tentatives de la tête ne suffirent pas à surprendre la vigilance de Julio César.

 

Mais la quatrième opportunité fut la bonne ! Et elle intervint au bout des arrêts de jeu... Sur l'ultime corner tiré par Mathieu Valbuena (suite à une frappe superbe sortie par le gardien), le cadet des Ayew, aux six mètres, plaça sa tête devant Chivu et catapulta le ballon au fond des filets !

 

Un but dont l'importance n'est pas sans rappeler celui inscrit voilà bientôt 19 ans par Basile Boli, sur un corner d'Abedi Pelé... le père d'André Ayew ! C'était le 26 mai 1993, en finale de la Ligue des Champions.

 

Dans la douce euphorie de cette soirée européenne, l'Olympique de Marseille a montré sa capacité à faire face à un grand d'Europe. Il faudra défendre cet avantage à San Siro lors du match retour programmé le mardi 13 mars.

 

Résultats complets des huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions 

Resultats-8e-finale-aller-C1---2012.JPG

 

But d'André Ayew - OM - Inter Milan

22 février 2012 


 
Partager cet article
Repost0
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 18:19

Robert-Marchand---cycliste-centenaire.jpgA plus de 100 ans, Robert Marchand, cycliste amateur émérite, vient de parcourir en une heure une distance de 24,250 kilomètres. Cela fait de lui le recordman du monde de sa catégorie.


La piste du vélodrome de l’Union Cycliste Internationale (UCI) à Aigle (dans le canton de Vaud) a été le théâtre vendredi d’une performance sportive de premier choix.


Le Français Robert Marchand, né le 26 novembre 1911, a battu le record du monde de l’heure cycliste des plus de 100 ans.


Ses 24,250 kilomètres parcourus sont tout simplement exceptionnels. Ils devraient être très prochainement homologués par l’UCI.


A son arrivée, largement encouragé par ses supporters, le doyen hors-catégorie des cyclotouristes ne semblait pas particulièrement marqué par l’effort. « J’aurais pu aller plus vite mais je n’ai pas voulu », a-t-il même déclaré.


Alors qu’il ne s’est consacré au vélo qu’à l’âge de 78 ans, Robert Marchand est aujourd’hui un héros de la « petite reine ».


Habitué de la très réputée randonnée cyclotouriste « L’Ardéchoise », qu’il a courue une douzaine de fois, il a depuis juin 2011 l’honneur d’avoir un col situé à 911 mètres d’altitude qui porte son nom.


Le secret de sa réussite : s’entraîner tous les jours, ne jamais fumer et boire de temps en temps mais sans excès.

Partager cet article
Repost0
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 12:19

L'Olympique de Marseille sera opposé à Quevilly (Nat.) en quart de finale de la Coupe de France. Un gros choc est au programme : PSG - Lyon.

 

Dimanche soir, sur le plateau de Stade 2, le rugbyman Julien Malzieu n'a pas eu la main trop lourde avec l'OM. Chargé de réaliser le tirage au sort des quarts de finale de la Coupe de France, il a offert aux Phocéens la chance de jouer une équipe du niveau National.

 

Seulement, en raison des nombreux reports de matchs récents, Marseille ne savait pas encore qui de Quevilly ou d'Orléans allait les recevoir. L'adversaire est désormais connu : ce sera Quevilly, qui a battu Orléans mardi soir sur la pelouse de Rouen (2-0).

 

L'OM peut nourrir de réelles ambitions de figurer dans le dernier carré, bien qu'un match de Coupe reste toujours compliqué à négocier. De plus, toujours en lice à ce jour dans toutes les compétitions, les Marseillais pourraient bien manquer de fraîcheur dans les prochaines semaines.

 

Les quarts de finale de la Coupe de France 2012 sont programmés les 20 et 21 mars prochains.

 

Tirage au sort des quarts de finale

Quarts-de-finale---Coupe-de-France-2012.JPG

Partager cet article
Repost0
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 14:27

Championnat des Familles - 19 février 2012 DL3

La station de Bessans a accueilli dimanche soir une manche qualificative du Championnat de France de ski nordique des familles.


Sept équipes de trois coureurs, soit un papa, une maman et un enfant de 8 à 16 ans, ont participé à cet événement convivial ouvert aussi bien aux skieurs débutants que confirmés.


Les familles se sont opposées sur des relais en biathlon, avec une boucle de 200 mètres et une série de tir à la carabine laser.


La victoire est revenue aux membres de la famille Gippa de Courbevoie, qui se qualifient pour la finale programmée à Pralognan le 10 mars. Ils seront accompagnés de la famille Voisin, originaire de Bourg-de-Péage.


Le meilleur temps sur une manche a été réalisé par les Pépin, qui ont brillamment représenté Bessans.


Les agents de l’Office de Tourisme de Haute-Maurienne Vanoise et de la station de Bessans ont uni leurs efforts pour assurer le succès de l’événement. Ils ont reçu le soutien du centre de vacances La Bessannaise.

Partager cet article
Repost0
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 11:13

Nicolas-Sarkozy---La-France-forte.jpgAprès un long suspense, c'était devenu un secret de Polichinelle. Nicolas Sarkozy a annoncé mercredi soir sur TF1 sa candidature à l'election présidentielle de 2012. Le Président-candidat a depuis tenu ses deux premiers meetings, à Annecy (Haute-Savoie) jeudi et à Marseille (Bouches-du-Rhône) ce dimanche.

 

Pendant plusieurs semaines, le doute s'était installé quant à la candidature de Nicolas Sarkozy à sa propre succession à la tête de la France. Mercredi, le Président de la République a levé le voile sur ses intentions en confirmant qu'il briguerait bien un second mandat.

 

Devancé pour l'instant dans les sondages par le candidat socialiste, Sarkozy a choisi une entrée en matière dynamique, clamant son "amour de la France" avec quelques grands axes :

  • convaincre les Français qu'il faut une France forte (c'est d'ailleurs son slogan de campagne). En cette période de crise mondiale sans précédent et de situation très complexe pour l'Europe et ses Etats membres, renforcer la position de la France est une priorité absolue.
  • assumer les décisions prises au cours du quinquennat. Nicolas Sarkozy insiste sur le caractère indispensable de ses réformes et défend les résultats obtenus qui ont permis à la France de faire face à la crise bien mieux qu'un grand nombre de ses voisins européens. Pour autant, il reconnaît ne pas avoir tout réussi. Il constate que les effets de certaines réformes ont été ralentis par la crise et affirme son intention ferme de faire encore davantage sur de très nombreux sujets si les Français lui accordent leur confiance.
  • dire la vérité plutôt que de faire de belles promesses. Le Président sortant entend se positionner comme le candidat de "la vérité" et "du courage". Accusant ses adversaires de berner les Français et de jouer sur le terrain de la démagogie et de l'arrangement électoral, il a défendu la sortie des 35 heures, la fin de la retraite à 60 ans, la poursuite du nucléaire et le caractère impérieux de la réduction de la dette et de l'assainissement des finances publiques.
  • mettre le peuple au centre de la politique. Nicolas Sarkozy envisage de consulter les Français par référendum sur au moins deux sujets : l'indemnisation et la formation des chômeurs, mais aussi la lutte contre l'immigration illégale. Il a fustigé certaines élites qui n'ont pas respecté leurs devoirs et se sont octroyés tous les droits. Il a également émis l'hypothèse de réintroduire une dose de proportionnelle lors des élections législatives, ce qui favoriserait la représentativité des différents courants politiques à l'Assemblée Nationale.

 

Nicolas Sarkozy va dans les semaines à venir aller à la rencontre des Français pour décliner progressivement les différents axes en un réel programme. Mais l'entrée en matière est en tout cas très prometteuse.

 

Retrouvez toutes les informations sur la campagne de Nicolas Sarkozy, apportez votre soutien sur le site de campagne "La France forte".

 

Discours de Nicolas Sarkozy

Marseille - 19 février 2012

 

Discours de Nicolas Sarkozy

Annecy - 16 février 2012

Partager cet article
Repost0
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 02:06

Jean-Louis-Porta.jpgDimanche 19 février, à l’issue du second tour de l’élection cantonale partielle du canton de La Chambre, Jean-Louis Portaz (Front de gauche – Savoie Pour Tous) a retrouvé son poste de Conseiller Général de la Savoie, perdu suite à la décision du tribunal administratif de Grenoble (confirmée en appel par le Conseil d’Etat) d’annuler les résultats de mars 2011.


Les électeurs du canton de La Chambre ont tranché. A 53,88%, ils ont choisi de faire confiance à Jean-Louis Portaz pour les représenter au sein de l’Assemblée départementale. 1 769 voix se sont portées sur le candidat communiste, contre 1 514 voix (soit 46,12%) à son adversaire, Christian Rochette (UMP – Union Pour la Savoie).


Très souvent, les élections partielles pour cause d’annulation des résultats initiaux confirment la tendance d’origine. Ce scrutin cantonal n’a pas dérogé à la règle.


Pourtant, à l’issue des résultats du premier tour, rien n’indiquait que le combat était gagné d’avance pour Jean-Louis Portaz et sa suppléante Jacqueline Dupenloup.


Avec 42% des suffrages mais aucune réserve de voix assurée, on pouvait noter une situation bien moins favorable qu’en 2011. A l’époque, les éventuels reports de voix annonçaient d’ores et déjà un résultat très serré au second tour entre Jean-Louis Portaz et Daniel Dufreney.


Cette fois, l’addition des scores de Christian Rochette, Daniel Dufreney (indépendant classé plutôt à droite) et Dominique Raphel (Front national) aurait pu faire tourner l’élection largement en faveur du Maire de Saint-Rémy-de-Maurienne.


Force est donc de constater que les reports de voix n’ont pas suivi la logique. La droite a payé au prix fort les divisions, en accusant finalement 250 voix de retard.


Le maire de La Chapelle va donc pouvoir de nouveau siéger au Château des Ducs de Savoie. L’Assemblée départementale reste ainsi partagée à égalité de sièges entre droite et gauche. Une petite déception pour le Président du Conseil général de la Savoie, Hervé Gaymard, et pour l’Union Pour la Savoie, qui manquent une occasion de retrouver une réelle majorité.


Courte majorité pour Daniel Dufreney à La Chambre


La Commune de La Chambre a de nouveau 15 représentants. 13 conseillers municipaux ont rejoint dimanche soir le maire Daniel Dufreney et Bernard Dio, les seuls à ne pas avoir démissionné récemment.


7 nouveaux élus font partie de la liste d’opposition à Daniel Dufreney, contre 6 pour l’ancien Conseiller général.


Daniel Dufreney conservera donc sa place de premier magistrat de la commune de La Chambre, mais va devoir composer avec une courte majorité, à 8 contre 7.

Partager cet article
Repost0
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 15:08

OM---Valenciennes-2012.jpg

Tenu en échec à domicile par Valenciennes (1-1) pour le compte de la 24e journée de Ligue 1, l'Olympique de Marseille a laissé filer deux points précieux dans la course aux places européennes. Malgré ce coup d'arrêt, les Marseillais restent sur 15 matchs sans défaite toutes compétitions confondues.

 

Avant les rencontres de Paris, Lyon, Montpellier et Rennes, l'OM et Lille avaient l'occasion de conforter leur place dans le haut du tableau samedi soir. Malheureusement, si les Nordistes ont réussi leur opération en l'emportant à Lorient (1-0), les Phocéens ont du se contenter d'un score de parité.

 

Didier Deschamps avait choisi un onze de départ remodelé afin de laisser au repos certains cadres en vue du match aller des huitièmes de finale de Ligue des Champions de mercredi face à l'Inter Milan.

 

Azpi et Morel, fortement sollicités depuis la reprise, étaient remplacés par Fanni et Traoré. Au milieu, Kaboré suppléait Cheyrou. Et Jordan Ayew était préféré à Brandao pour parer à la récente blessure de Loïc Rémy.

 

En première période, après une ouverture du score rapide d'Alou Diarra de la tête, bien servi par Rod Fanni, les coéquipiers de Mandanda ont semblé maîtriser leur sujet sans aucune difficulté.

 

Seulement, une erreur d'inattention en début de seconde période a suffi à anéantir tous les efforts consentis.

 

Tout était à refaire, mais la domination absolue n'a malheureusement pas permis de forcer le verrou adverse.

 

Sur cette rencontre, c'est davantage la déception que le reproche qui prévalent. Les joueurs ont fourni les efforts nécessaires mais ont manqué d'un peu de réussite pour l'emporter : ils ont frappé la barre transversale et le poteau.

 

Les Marseillais avaient-ils déjà la tête au match face à l'Inter ? Sans doute est-ce un des éléments de réponse à cette relative contre-performance.

 

Pour l'heure, l'OM se retrouve donc à 3 points de la 3e place, qualificative pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions.

 

Mercredi, Marseille retrouve la Ligue des Champions face à l'Inter Milan au stade Vélodrome (match à suivre en direct sur TF1 à partir de 20h45).


Pour découvrir tous les résultats de la Ligue 1 et le classement, rendez-vous sur le site d’Eurosport.

 

Résumé du match OM - Valenciennes

18 février 2012

Partager cet article
Repost0
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 10:26

Les vacances à la neige sont bien évidemment largement consacrées à la pratique du ski. En ski de fond, en alpin, en snowboard... il y en a pour tous les goûts et tous les niveaux !

Mais en dehors du temps passé sur les pistes, les jeunes habitants et vacanciers aiment prolonger le plaisir en partageant d'autres activités. Tour d'horizon du début des vacances de février.

 

Course de luge

 

Course-de-luge-2.jpgLe bas du domaine de ski alpin présente une pente idéale pour y pratiquer la luge. En solo ou en duo, ils sont nombreux à se retrouver quelques minutes après la fermeture pour prendre part à de petites courses amicales.

 

 

 

Nocturne de ski de fond

 

Nocturne1.jpgLes températures les plus fraîches de l'hiver à priori passées, plusieurs nocturnes de ski de fond sont programmées au cours du mois de février. Répartis en équipes de trois, les participants effectuent des relais sur un parcours d'environ 800 mètres, près de l'Espace nordique Le Carreley. Ce moment convivial réunit des coureurs confirmés mais aussi des débutants.

 

 

 

 

Patinoire

 

Patinoire2.jpgLa patinoire naturelle située près de la salle de l'Albaron enregistre une fréquentation intéressante. Régulièrement, des animations y sont organisées. Jeunes et adultes disputent notamment des rencontres de hockey avec du matériel prêté par la station. A côté de la partie glacée, certains enfants sa satisfont également d'une bonne bataille de boules de neige.

 

 

Spectacle québécois

 

Spectacle-enfants3.jpgLa Haute-Maurienne a accueilli le spectacle "Tabarsnack", avec de la jonglerie culinaire et de l'humour venu tout droit de nos amis du Québec. 80 personnes ont assisté à la représentation à Bessans.

 

 

 

 

 

Vous pouvez découvrir les animations prévues pendant les vacances de février sur le site touristique de Bessans.

Partager cet article
Repost0
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 18:52

OM---Bourg-Peronnas.jpgUne semaine après le report de la rencontre en raison du froid, l'Olympique de Marseille s'est qualifié pour les quarts de finale de la Coupe de France en battant les amateurs de Bourg Peronnas, pensionnaires de CFA (3-1). Sans trembler, les Olympiens ont parfaitement maitrisé leur sujet.

 

Après deux matchs reportés et une trêve forcée, l'OM a retrouvé les terrains ce mercredi face à la modeste équipe de Bourg Peronnas. Les joueurs devaient se déplacer à Saint-Etienne mais vu la neige annoncée dans la Loire, les instances nationales ont finalement imposer de jouer au Vélodrome de Marseille.

 

Tout cela n'était guère de nature à arranger les amateurs. Pourtant, avec la tribune Ganay en travaux et les virages fermés, le stade Vélodrome était loin de ressembler à une enceinte hostile.

 

Cela n'a pas empêché les Marseillais de bien rentrer dans la partie. De suite, sous l'impulsion de Rémy, Valbuena et Amalfitano, on a senti une volonté de se mettre rapidement à l'abri et d'éviter ainsi une cinglante déconvenue.

 

Bracigliano, dans les buts n'a pas été souvent inquiété en première période. Son vis-à-vis a davantage souffert, c'était attendu.

 

A la 28e minute, le Brésilien Brandao, devenu "l'homme des coupes" à Marseille, justifia pleinement son statut en ouvrant le score du plat du pied gauche à la réception d'un centre d'Azpilicueta.

 

Le même Brandao allait doubler la mise juste avant la pause de l'autre pied, suite à un travail remarquable d'Amalfitano.

 

2-0 à la pause ! Rien à ajouter et à redire d'un OM sérieux et respectant son adversaire.

 

En seconde période, comme souvent dans ce type de situation, la rencontre a perdu en intensité.

 

Didier Deschamps, qui avait choisi d'aligner son équipe-type à l'exception de Mandanda, suppléé par Bracigliano, a rapidement fait soufflé Rémy et Valbuena, avant d'offrir à Brandao une sortie sous les acclamations des 5 000 supporters présents.

 

Jordan Ayew, de retour de la Coupe d'Afrique des Nations, s'est fait plaisir en corsant l'adition d'une frappe limpide des 25 mètres.

 

La réduction du score de Diaby pour Bourg Peronnas en fin de match tient de l'anecdote et a permis aux amateurs de sauver l'honneur, faute d'avoir pu mettre à terre l'aramada marseillaise.

 

Marseille a rempli sa mission et attend désormais le tirage au sort des quarts de finale, prévu dimanche sur le plateau de Stade 2.

 

Samedi, l'OM recevra Valenciennes pour le compte de la 24e journée de Ligue 1 (match à suivre en direct sur Orange Sport à partir de 21h00).

 

OM - Bourg Peronnas

Les buts marseillais

15 février 2012





Partager cet article
Repost0