Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Membre du bureau du
Syndicat du Pays de Maurienne



Président de la
Mission Locale Jeunes Pays de Maurienne



Vice-président
du Centre "La Bessannaise"



Adhérent à Les Républicains


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré


 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Bessans Biathlon Contest
Août 2019 - Maurienne TV

Le diable de Bessans
Novembre 2019 - France 2

Agenda

Bessans
24 au 26 juin 2022
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 20:45

Creche-vivante-2---Noel-2011--1-.jpgComme la veille de Noël, les habitants de Bessans ont représenté la naissance de Jésus dans une grange de l’Esseillon.

 

Cette seconde crèche vivante a été marquée par l’arrivée des trois Rois mages : Gaspard, Melchior et Balthazar.

 

Venus d’un lointain pays, ils ont déposé des offrandes devant le berceau du nouveau-né, comme l’ont fait peu avant les habitants des hameaux du village.

 

Les textes du récit ont été traduits en Italien pour satisfaire davantage le public présent, au sein duquel figuraient de nombreux voisins transalpins.

 

Les participants, vêtus de costumes traditionnels, ont été largement applaudis.

 

La soirée s’est terminée à la salle de l’Albaron autour de verres de vin et d chocolat chauds proposés par l’Office de Tourisme de Haute-Maurienne Vanoise.

Partager cet article
Repost0
28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 22:09

Soirée des Ambassadeurs - 2011 (7)La Ville de Saint-Jean-de-Maurienne a intronisé récemment deux nouvelles personnalités au sein de son Club des Ambassadeurs.


L’ancien champion cycliste Bernard Hinault et l’artiste Inis sont désormais ambassadeurs de la capitale mauriennaise.

 


Au cours d’une soirée gratuite organisée au Théâtre Gérard Philipe, Pierre-Marie Charvoz, Maire de Saint-Jean-de-Maurienne, leur a décerné ce titre honorifique.


Ces deux nouveaux ambassadeurs de luxe sont issus de milieux tout à fait différents.


Bernard Hinault, quintuple vainqueur du Tour de France cycliste et dernier Tricolore à avoir rallié Paris avec le maillot jaune, est aujourd’hui membre de l’équipe d’ASO, société organisatrice de la Grande Boucle.


Francesco Gallo, dit « Inis », est aujourd’hui un artiste reconnu. Arrivé en Maurienne avec rien, il a su se bâtir une notoriété et faire reconnaître la qualité de ses œuvres aux quatre coins du monde.


Ils rejoignent Bernard Thévenet, double vainqueur du Tour et lui-aussi membre d’ASO (Directeur du Critérium du Dauphiné), et Farid Medjane, batteur des groupes Trust et MNK (qui a réalisé uune prestation remarquée à la batterie).


Tous auront le souci de porter l’image de la ville au-delà des frontières de la Maurienne.


La soirée d’intronisation a également permis de féliciter les nombreux habitants, de Saint-Jean-de-Maurienne et d’ailleurs, impliqués comme ambassadeurs dans l’organisation des différents événements tout au long de l’année.


Dans les semaines et les mois à venir, le Club des Ambassadeur mené par Philippe Georges devrait être largement mis à contribution pour participer à la réussite du festival FestiValloire et de l’accueil du Tour de France, entre autres.


D’autres personnalités sont déjà dans les starting-blocks pour accepter le titre d’ambassadeur, à commencer par le Vice-champion du monde de VTT-descente, Damien Spagnolo.

 

 

Visionnez l'album de la soirée des ambassadeurs

Soirée des Ambassadeurs - 2011 (4)

Partager cet article
Repost0
25 décembre 2011 7 25 /12 /décembre /2011 00:01

Joyeux-Noel---2011-copie.jpg

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2011 6 24 /12 /décembre /2011 23:12

Crèche vivante - Noël 2011 (16)Célébrer Noël autour de la crèche vivante est une tradition bien ancrée à Bessans. Chaque année, plus de 250 personnes se réunissent autour de l’édifice entièrement bâti en neige par les services techniques municipaux.


Ils assistent à la représentation de la naissance de Jésus dans une grange de l’Esseillon (lieu-dit situé sur le plateau nordique de Bessans).


Une cinquantaine de figurants endossent les rôles de Joseph, de Marie, des bergers, des anges et de tous les habitants des hameaux voisins venus adorer le nouveau né.


Plusieurs bêtes d’élevage réchauffent le modeste lieu.


Au fil des écrits ancestraux et des chants traditionnels bessanais, chacun apporte une offrande pour saluer la naissance de Jésus : polenta, marmottes, tommes, perdrix…


Après s’être recueillis tous ensemble quelques instants devant le berceau, les participants entonnent en conclusion la chanson « Douce nuit ».


L’Office de Tourisme intercommunal a mis à disposition une navette entre Bramans et Bessans pour permettre aux vacanciers de la vallée d’assister à l’événement. Vin et chocolat chauds ont été offerts à la salle de l’Albaron.


Vendredi 30 décembre, une nouvelle crèche vivante est programmée, avec cette fois l’arrivée des rois mages.

 

 

Visionnez l'album de la crèche vivante

Crèche vivante - Noël 2011 (15)

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2011 6 24 /12 /décembre /2011 03:04

Satyne--Louise-et-le-Pere-Noel---2011.jpgLe Père Noël était de passage à Bessans à la veille de sa grande tournée de distribution de cadeaux à travers le monde.


De nombreuses personnes, averties de sa venue, étaient présentes pour l’accueillir au pied des pistes de ski alpin. Ce sont les participants à la descente aux flambeaux (menée par les moniteurs de l’Ecole du Ski Français) qui ont indiqué au Papa Noël le chemin à suivre pour rejoindre le village.


Tous les enfants ont eu la chance d’approcher l’homme au manteau rouge.Certains ont pris quelques photos. Ils ont reçu quelques papillotes et un bonnet : de petits cadeaux pour permettre de patienter jusqu’à la nuit de Noël tant attendue.


L’Office de Tourisme Intercommunal de Haute-Maurienne Vanoise a assuré l’organisation et a offert chocolat et vin chaud à tous les vacanciers et Bessanais présents.

 

 

Photo : MC.Tracq

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 08:38

Nancy---OM-copie-1.jpgGrâce notamment à une superbe prestation de Mathieu Valbuena, l'Olympique de Marseille s'est imposé sur la pelouse de Nancy pour le compte de la 19e et dernière journée des matchs aller du Championnat de France 2011-2012. Les Phocéens vont pouvoir savourer les fêtes de fin d'année.

 

 

Le "lutin" Valbuena s'est transformé en Père Noël pour cette ultime rencontre programmée en 2011 ! Après sa victoire sur le fil samedi face à Lorient, les Marseillais se déplaçaient à Nancy avec l'ambition de consolider son embellie.

 

Tout au long de la rencontre, le petit milieu de terrain marseillais a impulsé le mouvement et tiré vers le haut toute l'équipe, malgré la fatigue apparente chez plusieurs de ses coéquipiers.

 

Avant même la 20e minute, l'actuel homme providentiel de l'OM débloqua le tableau d'affichage, suite à un une-deux de grande classe avec Loïc Rémy.

 

Malheureusement, peu de temps après, l'égalisation nancéienne fut accordée par M.Lannoy, alors que le buteur était hors-jeu au moment du centre de son partenaire.

 

Marseille ne se laissa pas abattre par ce coup du sort. Repartis de l'avant immédiatement, les hommes de Didier Deschamps reprirent l'avantage grâce à un superbe coup de tête de Stéphane Mbia (très à l'aise dans les phases offensives) sur un centre enroulé d'Amalfitano.

 

En seconde mi-temps, les Marseillais firent en sorte de gérer leur avantage et d'exploiter les quelques espaces laissés par l'adversaire. A.Ayew et Mbia inscrivirent chacun un but, refusés à juste titre par l'arbitre.

 

Après quelques prouesses de Mandanda, notamment devant Niculae et André Luiz, l'OM finit par plier le match à l'entrée des arrêts de jeu. A l'origine de l'action : une récupération et une remontée du ballon rapide de Valbuena. A l'arrivée : un centre en retrait parfait pour Lucho, efficace sur son contrôle et sa frappe hors de portée du gardien.

 

Marseille a donc rempli son objectif et termine la première moitié du Championnat avec 31 points, soit 2 de plus que l'an dernier à la même époque. Au classement, les Olympiens sont 5e à 6 points des leaders avant les autres matchs de la 19e journée. Au pire, ils fêteront donc Noël à la 8e place et à 9 points de la tête. Difficile mais pas insurmontable en cas de bonne fin d'exercice.

 

La situation, catastrophique il y a encore quelques semaines, s'est largement améliorée. Il faut dire que depuis sa défaite à Lyon lors de la 6e journée (2-0), l'OM n'a perdu qu'une fois en Ligue 1 (contre Montpellier), pour 8 victoires et 4 nuls.

 

Certains joueurs ont retrouvé leur niveau (Valbuena, Cheyrou, Azpi...), d'autres se sont affirmés (Amalfitano, J.Ayew...). Et surtout, l'OM a retrouvé la hargne et la confiance... Des ingrédients indispensables pour gagner des matchs de football !

 

Espérons que 2012 s'inscrira dans cette même dynamique !

 

L'OM affrontera dès le mercredi 4 janvier 2012 les modestes Espagnols de Girona en match amical (à suivre en direct sur Direct 8 à 20h40). Ils prépareront ainsi leurs deux déplacements comptant pour la Coupe de France (samedi 7 janvier à 20h45 sur Eurosport) et la Coupe de la Ligue (mardi 10 janvier à 20h45 sur France 4).

La Ligue 1 fera son retour le dimanche 15 janvier : l'OM accueillera Lille (à 21h00 sur Canal+).

 

 

Résumé du match Nancy - OM

20 décembre 2011

 

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 22:23

Jason-Lamy-Chappuis.jpgLes Français ont confirmé ce week-end leur place centrale dans les disciplines hivernales majeures. Aux côtés d'autres grandes nations, plusieurs ont brillé ou tout du moins montré qu'ils étaient dans le coup. Jason Lamy-Chappuis a clairement affirmé sa supériorité.

 

Semaines après semaines, les Tricolores montrent une constance rassurante. L'hiver a bien débuté et la fête semble se prolonger puisque les bons résultats s'enchainent, permettant de rappeler à la Norvège, à l'Autriche, à l'Allemagne ou bien encore à la Russie, qu'il faudra compter cette saison plus que toute autre sur les Bleus.

 

En combiné nordique, Lamy-Chappuis a encore une fois écrasé la concurrence. Sur la plus haute marche samedi, il l'a également été dimanche à Seefeld (Autriche), ne laissant que des miettes à ses adversaires. Cerise sur le gâteau, dès vendredi, il avait déjà donné le ton en remportant la première épreuve par équipes de la saison en duo avec Sébastien Lacroix.

 

En ski de fond, Maurice Manificat n'a pas pu briguer un nouveau podium lors du 15 km classique de Rogla (Slovénie). Mais il reste régulier en terminant au 4e rang, devancé de seulement quelques dixièmes pour la troisième place. Le Norvégien Petter Northug l'a emporté, comme très souvent.

 

En biathlon, un Fourcade peut en cacher un autre ! Habitués depuis quelques temps aux performances du benjamin, Martin, son grand frère Simon a démontré qu'il était loin d'être hors du coup à Hochfilzen (Autriche). Dans le sillage de la deuxième place de son "frangin" lors du sprint, il a terminé en troisième position de la poursuite. Et il a également pris une part importante dans la troisième place du relais mixte de dimanche en compagnie d'Alexis Boeuf, de Marie Dorin et de Sophie Boilley.

 

En ski alpin enfin, si les épreuves ont été largement perturbées par la météo, les Français ont confirmé leur potentiel en collectionnant les places d'honneur. 5 dans les points en slalom à Courchevel (dont Nastasia Nöens, 7e), les filles ont fait le boulot à domicile. Elles ont été imitées par les hommes, également 5 dans les points en Géant à Alta Badia (dont Thomas Fanara 6e).

En slalom, Pinturault, Grange et Missilier ont respectivement terminé aux 12e, 13e et 15e rang. On peut espérer mieux de leur part prochainement.

 

Mais le scandale du weekend est clairement venu de la descente de Val Gardena en Italie. Alors que les conditions étaient très moyennes, les organisateurs ont décidé de laisser partir les coureurs, considérant l'épreuve comme faisable. Johann Clarey et Adrien Théaux ont profité de légères éclaircies pour s'installer confortablement aux deux premières places. Beaucoup se sont cassés les dents sur leurs temps. Même le Suisse Didier Cuche, très en retard.

Ce n'est qu'après 21 passages que la course a été interrompue de longues minutes avant d'être simplement annulée (pour le plus grand désarroi de nos deux descendeurs) ! Certes, on peut admettre que l'équité sportive était contestable. Seulement, que se serait-il passé si deux Italiens avaient été en tête, ou si les leaders avaient tenu leur rang ?! On peut légitimement penser que le choix aurait été bien différent !

 

Bref, pour le ski français, tout cela reste très encourageant. Il reste aux quelques leaders encore en retrait à revenir en force pour débuter 2012 sous les meilleures auspices.

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 21:10

OM---Lorient.jpgEn supériorité numérique pendant une heure lors de la réception de Lorient au Vélodrome, les Marseillais sont pourtant passés tout près de la défaite avant de se reprendre et de l'emporter dans les ultimes secondes. Cette victoire importante permet à l'Olympique de Marseille de poursuivre sa remontée progressive au classement.

 

Après avoir longtemps peiné pour engranger quelques points et retrouver goût à la victoire, l'OM a désormais pris son rythme de croisière dans cette saison jusque là semée d'embuches. En Ligue 1, Marseille a réalisé quelques très bons résultats, au premier rang desquels on citera bien entendu le 3-0 infligé au PSG.

 

Malgré cela, la dynamique reste fragile. Certes, Marseille ne perd quasiment plus dans chacune des compétitions auxquelles le club participe, mais le couperet est pourtant passé tout près à plusieurs reprises (on repense à la qualification arrachée à Dortmund en Ligue des Champions).

 

Samedi, pour l'avant dernier match de la première partie de saison, Didier Deschamps et sa bande ont bien failli subir une véritable humiliation contre les Merlus. En supériorité suite à l'expulsion prématurée de Koné (34e), les Phocéens ont eu plusieurs occasions de débloquer le tableau d'affichage, sans succès (grâce en partie au grand match réalisé par Audard, le gardien lorientais).

 

Et alors qu'on se demandait si Marseille n'allait pas concéder un triste match nul, Emeghara, bien lancé en contre, se joua de Nicolas N'Koulou puis de Steve Mandanda avant de conclure tranquillement dans le but vide.

 

Stupeur dans le stade et retour aux vieux démons pour Marseille. Heureusement, une fois encore, le salut olympien est venu de Mathieu Valbuena, l'homme des fins de matchs et des situations compromises.

 

A la 85e minute, c'est d'une frappe enroulée en pleine lucarne qu'il permit à son équipe d'égaliser. Moins de dix minutes plus tard, victime d'une faute aux abords de la surface (qui valut à Romao un deuxième carton jaune synonyme d'expulsion en raison de protestations), il se chargea lui même de frapper et trouva au premier poteau la tête de Benoît Cheyrou. Aux bouts des arrêts de jeu, le "joker de luxe" du milieu de terrain, entré à la mi-temps, permit à Marseille de prendre trois points au combien importants dans la course aux places européennes.

 

Les Lorientais, leur entraîneur Christian Gourcuff en tête, pourront toujours hurler au "vol", traiter les Marseillais de "tricheurs", à commencer par Valbuena, accusé d'avoir lui-même provoqué la faute qui amène le second but, le score de 2-1 est désormais inscrit dans le marbre de l'histoire du foot et les trois points qui vont avec pour Marseille aussi.

 

Au soir de la 18e journée, Marseille pointe au 8e rang avec 28 unités. L'an dernier, à la trêve, le club était 5e avec 29 points. En cas de victoire à Nancy ce mardi, le total à mi-parcours sera donc plus important qu'en 2010-2011, et ce malgré un début d'exercice totalement raté.

 

Tous les espoirs seraient donc permis quand on sait que Marseille a terminé la saison dernière à la deuxième place derrière Lille, en ayant pêché dans le print final.

 

L'unique différence est que cette année, plusieurs équipes ont imposé un rythme plus soutenu que par le passé : Montpellier, Paris, Lille ou Lyon par exemple, comptent déjà entre 7 et 9 points d'avance sur l'OM.

 

Mardi 20 décembre, l'OM se rend à Nancy pour l'ultime rencontre avant la trêve hivernale (match à suivre en direct sur Canal+ à partir de 21h00).

 

 

Résumé du match OM - Lorient

17 décembre 2011


 
Partager cet article
Repost0
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 19:26

PMC.jpgPierre-Marie Charvoz, Maire de Saint-Jean-de-Maurienne et Vice-président du Conseil général de la Savoie, a annoncé vendredi sa candidature aux élections législatives de 2012. Il sera en lice sur la 3e circonscription de la Savoie.

 

C'est en mairie d'Aiton que Pierre-Marie Charvoz a invité les médias vendredi matin pour faire part de sa décision de briguer un poste de député en 2012.


Dans cette commune qui fait le lien entre le haut et le bas de la circonscription (cette dernière s'étend de Bonneval-sur-Arc à Barberaz), il a souhaité clarifier sans tarder sa position en vue des échéances prévues les 10 et 17 juin prochains.

 

Gaulliste convaincu, Pierre-Marie Charvoz avait quitté l'UMP en avril, indiquant ne plus se reconnaître dans certaines valeurs du parti présidentiel.

 

Il se soumettra au jugement des électeurs à titre personnel, sans investiture officielle d'un parti. Il n'exclut toutefois pas l'idée de recevoir des soutiens.

 

S'il est élu, Pierre-Marie Charvoz entend avant tout être un élu proche du terrain, à l'écoute des citoyens et des attentes des classes moyennes notamment. Son programme se décline autour de cinq "valeurs" : humanisme, égalité des chances, décentralisation, solidarité et équilibre.

 

Il aura l'occasion de le rappeler et de développer tout cela en allant à la rencontre des électeurs.

 

Face à lui, il pourrait retrouver le député sortant Michel Bouvard, dont il est actuellement le suppléant, qui annoncera sa décision d'être ou non candidat en janvier.

 

Il connait en tout cas le nom de sa concurrente socialiste : Béatrice Santais, Maire de Montmélian et Conseillère générale.

 

Retrouvez l'interview de Pierre-Marie Charvoz sur le site du Dauphné Libéré.

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 15:38

Alors que les employés de Rio Tinto à Saint-Jean-de-Maurienne sont en grève ce samedi 17 novembre, Loïc Maenner, Directeur de l'usine, a accordé une interview à Maurienne TV pour évoquer l'avenir du site mauriennais.

 

Ce matin à Saint-Jean-de-Maurienne, les salariés de l'usine Rio Tinto ont largement répondu à l'appel des syndicats. Ils étaient très nombreux à témoigner leur soutien et à rappeler leur mobilisation pour le maintien de l'industrie dans la vallée, notamment des élus (locaux, départementaux, régionaux et nationaux).

 

Cette semaine, à quelques jours de la mobilisation, Loïc Maenner, Directeur de l'usine de Saint-Jean-de-Maurienne, a répondu aux questions de Jean-Claude Marcelli pour Maurienne TV.

 

Il a notamment fait le point sur les négociations en cours avec EDF au sujet du prix de l'énergie pour produire l'aluminium, principal enjeu pour assurer la pérénité de l'usine.

 

L'interview de Loïc Maenner

Maurienne TV - 15 décembre 2011


 
Partager cet article
Repost0