Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Membre du bureau du
Syndicat du Pays de Maurienne



Président de la
Mission Locale Jeunes Pays de Maurienne



Vice-président
du Centre "La Bessannaise"



Adhérent à Les Républicains


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré


 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Bessans Biathlon Contest
Août 2019 - Maurienne TV

Le diable de Bessans
Novembre 2019 - France 2

Agenda

Bessans
24 au 26 juin 2022
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 02:11

Ligue-des-ChampionsLe tirage au sort des 8e de finale de la Champions League a offert une confrontation franco-italienne. L'Olympique de Marseille rencontrera l'Inter Milan.

 

Vendredi midi, Nyon était le théâtre du tirage au sort des 8e de finale de la plus prestigieuse des Coupes d'Europe. Les Marseillais attendaient avec impatience de connaître le nom de leur futur adversaire. Le suspens aura duré jusqu'au bout, l'OM ayant été le dernier club sorti du chapeau.

 

Huit ans après leur qualification lors des quarts de finale de la Coupe de l'UEFA (deux victoires 1-0 à domicile puis à San Siro), les Olympiens vont donc retrouver sur leur routes les Nerazzuris de l'Inter Milan, avec l'ambition de se frayer un chemin parmi les huit meilleures équipes du monde.

 

Si l'Inter, au regard notamment de son palmarès, apparaît plus expérimenté, le coup semble jouable pour l'OM.

 

Les hommes de Ranieri, arrivé sur le banc en septembre en replacement de Gasperini, sont actuellement 7e de leur Championnat, à dix points du leader.

 

Les grands joueurs présents dans l'effectif peinent à trouver un rythme satisfaisant. Les blessures à répétition et les départs de l'été mal compensés n'arrangent rien. Certes, de jeunes joueurs talentueux émergent, mais ils ont besoin de temps pour s'affirmer.

 

En dépit de cela, les Italiens sont redoutables en Ligue des Champions. Vainqueurs il y a deux ans sous l'ère Mourinho, ils ont franchi cette saison sans encombres la phase de poules, face au CSKA Moscou, à Trabzonspor et Lille.

 

Avec le retour de Diego Forlan, pas qualifié jusqu'alors en C1, nul doute que les Intéristes auront à coeur de réaliser un joli parcours européen.

 

L'OM peut réaliser un superbe exploît, mais devra se méfier de ne pas vivre un véritable cauchemar.

 

Vincent Labrune, le Président de l'OM, avait indiqué avant le tirage qu'il souhaitait rencontrer l'Inter Milan... Le voilà servi !

 


Le tirage au sort complet des 8e de finale

Tirage-8e-de-Ligue-des-Champions---2011-2012.JPG

 

Match aller pour l'OM le 22 février 2012 au stade Vélodrome, match retour à San Siro le 13 mars 2012.

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 12:23

Nicolas-Sarkozy.jpgA moins de 5 mois du deuxième tour de l’élection présidentielle française, Dominique de Villepin vient d’annoncer sa candidature à la magistrature suprême. Seul le chef de l’Etat, Nicolas Sarkozy, ne s’est pas encore déclaré. Mais sa décision ne fait (presque) aucun doute.


Tous les partis sont en ordre de bataille pour la présidentielle de 2012. De Nathalie Arthaud (LO) à Marine Le Pen (FN) en passant par Jean-Luc Mélenchon (FDG), François Hollande (PS), Eva Joly (EELV), François Bayrou (Modem), ou encore Nicolas Dupont-Aignan (DLR), entre autres, ils sont nombreux à avoir annoncé officiellement leur intention de se soumettre au jugement des Français.


Le dernier en date est Dominique de Villepin, un challenger pour le moins inattendu tant on le sentait depuis plusieurs semaines en train de faire marche arrière.


Celui qui disait de Nicolas Sarkozy il y a un an qu’il était « le principal problème de la France » avait depuis modéré son discours, considérant que le Président s’était « bonifié ».


Crédité de seulement 1% des suffrages par les récents sondages, tout semblait indiquer que l’ancien Premier ministre finirait par rentrer dans le rang et soutenir le candidat de l’UMP.


Il a surpris en décidant finalement d’aller au bout de sa démarche, avec une farouche volonté de rassembler au-delà des divergences. Un leitmotiv qui ne devrait pas vraiment faire plaisir à François Bayrou, qui martèle ce discours depuis de nombreuses années.


Attention toutefois, pour Villepin comme pour les autres, un défi reste à relever afin de pouvoir se présenter : réunir les fameuses 500 signatures. Cela ne sera pas évident pour les « petits » partis comme pour les politiques qui sont susceptibles d’être considérés comme des « dissidents » de leur famille politique.


A l’image de Borloo, qui a choisi il y a déjà quelques semaines de ne pas être candidat, considérant qu’une candidature de témoignage était plus dangereuse qu’utile, Villepin ou Dupont-Aignan pourraient bien d’ici au mois d’avril se raviser (pour mieux négocier la suite) si les « griffes » sont trop difficiles à recueillir et si les sondages leur restent clairement défavorables.


Nicolas Sarkozy avait l’intention de rendre publique sa décision de se présenter ou non dans le courant de l’automne. On peut imaginer que cela attendra le début d’année. La terrible crise économique que connaît l’Europe n’est pas propice aux manœuvres politiciennes. Sarkozy souhaite sûrement cultiver l’image d’un Président au travail et loin des considérations électorales.


En tout cas, plus le temps passe, plus il paraît improbable que le sortant laisse sa place à un autre ténor de l’UMP comme cela a pu être évoqué. Une candidature à la présidentielle se prépare et sortir trop tard un candidat de sa réserve pourrait être préjudiciable à la droite.


A moins que tout soit prévu en interne pour que ce soit finalement Juppé ou Fillon qui brigue l’Elysée, l’un ou l’autre n’ayant alors aucun mal à unir l’ensemble de la droite républicaine, là où Sarkozy pourrait connaître plus de difficultés après cinq ans à la tête du pays.


Un tel rebondissement ne semble possible que si Sarkozy sent que tous les indicateurs ne lui laissent aucun espoir. Or à ce jour, la tendance est plutôt à un retour en force du Président sur François Hollande.


En politique, tout est possible, alors il ne reste qu’à attendre patiemment la déclaration de Nicolas Sarkozy.

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 08:33

Trophees-de-Savoie-2012.jpg

La 8e édition des Trophées de Savoie, organisés par le Conseil général de la Savoie pour valoriser des réalisations, des initiatives ou des talents dans différentes catégories, s’achèvera le 3 février 2012 au Centre des congrès "Le Manège" à Chambéry. La Ville de Saint-Jean-de-Maurienne sera-elle récompensée ? Votez maintenant pour soutenir son initiative.


La candidature de Saint-Jean-de-Maurienne aux Trophées de Savoie 2012 a retenu l’attention de la commission chargée d’étudier le dossier. La Ville fait partie des trois nominés dans la catégorie « Initiatives territoriales » pour la création d’une commission extra-municipale intergénérationnelle, en avril 2011.


Cette commission, composée de 29 membres (comme le conseil municipal) âgés de 7 à 82 ans, est chargée de formuler des propositions sur différents projets concernant Saint-Jean-de-Maurienne.


Dès maintenant et jusqu’au 20 janvier 2012, le grand public est invité à se prononcer sur ses « coups de cœur ».


Le lauréat de chaque catégorie sera déterminé par le vote du public et par celui d’un comité d’élection composé de personnalités d’horizons divers.


Outre par l’intermédiaire de la Ville de Saint-Jean-de-Maurienne, la Maurienne pourrait glaner des trophées grâce :

  •  au projet « Hoperap », porté par l’association Solid’Art (catégorie « Culture »). 
  •  à  Jean-Baptiste Grange, champion de ski alpin (catégorie « Sport »).  
  • à  Damien Spagnolo, champion de VTT-descente (catégorie « Sport »). 
  • à l'association HandiMai Cap, qui réunit des fonds pour permettre à Mathieu, handicapé moteur, d'exercer son activité dans les travaux publics (catégorie « Solidarité »).
  • à la Jarrienne des Cimes, événement autour de la raquette à neige (catégorie « Initiatives territoriales »).

 

Découvrez les vidéos de présentation et VOTEZ pour soutenir Saint-Jean-de-Maurienne et les autres sur  le site des Trophées de Savoie 2012.

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 12:37

EHPAD-Saint-Jean-de-Maurienne.jpgLa construction de l’Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) de Saint-Jean-de-Maurienne a officiellement débuté. La première pierre a été posée le 28 novembre.


Pierre-Marie Charvoz, Maire de Saint-Jean-de-Maurienne et Président du Conseil de surveillance de l’hôpital, Rozenn Hars, Vice-présidente du Conseil général de la Savoie déléguée à la vie sociale, et Chantal Vincendet, Directrice du Centre hospitalier, ont procédé symboliquement à la pose de la première pierre, aux côtés de l’architecte retenu pour mener à bien le projet.


86 lits (dont 26 « lits Alzheimer ») devraient être mis en service au cours du premier trimestre 2013. 10 places d’accueil de jour sont également prévues.


L’investissement total s’élève à 10,2 millions d’euros. 7,25 millions d’euros seront financés par prêt locatif social et prêt expérimental sur fonds d’épargne auprès de la Caisse des Dépôts. Le contrat de prêt a été signé le 7 novembre.


Le montant total des subventions versées par le Conseil général de la Savoie, l’Agence régionale de santé et la Caisse nationale solidarité autonomie s’élève à 2,6 millions d’euros.


Un chantier a également été lancé pour l’EHPAD de Modane. Ce projet concerne Modane et ses environs, mais également l'ensemble des communes de Haute-Maurienne. La Communauté de Communes de Haute-Maurienne Vanoise participe à cet effet au financement de l'EHPAD de Modane.

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 13:05

Tirage-Coupe-de-France---2011.jpgLe tirage au sort des 32e de finale de la Coupe de France, marquant l'entrée en lice des clubs de Ligue 1, a été réalisé lundi soir par Teddy Bertin, vainqueur de la Coupe de France en 2001 avec Strasbourg, et le nageur Jérémy Stravius.

 

L'Olympique de Marseille se déplacera en région parisienne, sur le terrain du Red Star 93 (Nat.) pour un "mini Clasico". La rencontre pourrait avoir lieu au Parc des Princes, le stade habituel de 3 000 places étant trop petit pour un match de cette envegure.

 

Les autorités vont devoir se prononcer sur la réception des supporters : les fans marseillais étant privés de déplacement dans la capitale face au PSG, auront-ils l'autorisation de soutenir leur équipe sur place face au Red Star ?

 

Quoi qu'il en soit, si la prudence est de mise, d'autant qu'il est fort probable que Didier Deschamps profite de la Coupe de France pour faire tourner son effectif, ce tirage offre une chance raisonnable à Marseille de bien débuter son parcours.

Le Red Star, club de National, végète actuellement à la 19e place du classement et devra sûrement lutter jusqu'au bout pour assurer son maintien.

 

Deux chocs entre clubs de Ligue 1 sont au programme de ces 32e de finale : Saint-Etienne - Bordeaux et Rennes - Nancy.

 

Les principaux clubs de Ligue 1 ont tous hérité d'un tirage relativement favorable.

 

Les rencontres auront lieu les samedi 7 et dimanche 8 janvier 2012.

 

 

Tirage au sort complet des 32e de finale de la Coupe de France

 

  • Luçon VF (CFA) - Avranches US (CFA)
  • Cherbourg AS (Nat) - Châteauroux (L2)
  • Sablé-sur-Sarthe FC (CFA2) - Sedan Ardennes CS (L2)
  • Chambly Thelle FC (CFA2) - AJ Auxerre (L1)
  • Chantilly US ou le Portel (DH) - Lille (L1)
  • Limoges FC (CFA2) - Boulogne Côte d'Opale US (L2)
  • Chamois Niortais FC (Nat) - Brest (L1)
  • Saint-Etienne (L1) - Bordeaux (L1) 
  • Ajaccio GFCO (Nat) - Toulouse (L1)
  • Thiers SA (CFA2) - Istres FC (L2)
  • Valence AS (CFA) - Laval (L2)
  • Versailles 78 FC (DH) - Dijon (L1)
  • Lyon-Duchère AS (CFA) - Lyon (L1)
  • Le Havre AC (L2) - Lorient (L1)
  • Bourg-Peronnas FC (CFA) - Montceau Bourgogne FC (CFA2)
  • Fréjus Saint-Raphaël (Nat) - Ajaccio AC (L1)
  • Bastia (L2) ou Louhans-Cuiseaux (CFA2) - Sochaux Montbéliard (L1)
  • Red Star FC 93 (Nat) - Marseille (L1)
  • Mulhouse FC (CFA) - Créteil Lusitanos US (Nat)
  • Angers SCO (L2) - AS Monaco (L2)
  • Drancy Jeanne d'Arc (CFA) - Strasbourg ARC (CFA2)
  • Caen (L1) - Troyes AAC (L2)
  • Marck AS (CFA2) - Nice (L1)
  • Prix les Mézières AS (DH) - Montpellier (L1)
  • Compiègne AFC (CFA) - Montagnarde Inzinzac US (CF2)
  • Locminé Saint-Colomban (CFA2) - Paris Saint-Germain (L1)
  • Orléans 45 US (Nat) - Clermont Foot Auvergne (L2)
  • Metz FC (L2) - Evian Thonon Gaillard (L1)
  • Vitré AS (CFA2) - Tours FC (L2)
  • Le Mans FC (L2) - Valenciennes (L1)
  • Rennes Tour d'Auvergne (DH) - Quevilly US (Nat)
  • Rennes (L1) - AS Nancy Lorraine (L1)

 

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 06:45

Lamy-Chappuis-2011.jpgMaurice Manificat qui confirme, Anouck Favire-Picon qui se révèle, Jason Lamy-Chappuis de retour au premier plan et les biathlètes en retrait en individuel mais dans le rythme par équipes… Ce sont les principaux enseignements de ce weekend de sports d’hiver au cours duquel le ski alpin était au repos.


 

Les Français ont confirmé ce week-end, dans leurs disciplines respectives, qu’il faudra compter avec eux tout au long de l’hiver.


En ski de fond, Maurice Manificat, qui avait fait du 30 km de Davos (Suisse) son premier gros objectif de la saison, et qui était à l’entraînement la semaine dernière en Haute-Maurienne à Bessans, n’a pas déçu en prenant la deuxième place derrière l’intouchable norvégien Petter Northug.


Dans son sillage, trois autres Français ont intégré le Top 20 : Jean-Marc Gaillard (14e), Mathias Wibault (15e) et Robin Duvillard (17e).


Si le ski de fond masculin français se porte bien, les féminines nous ont habitués depuis longtemps à un calme plat. A la surprise générale, Anouck Faivre-Picon a sorti la France de la morosité en signant le premier Top 10 de sa carrière (8e) lors du 15 km.


Parmi les autres satisfactions du week-end, on notera les deux très bons résultats de Jason Lamy-Chappuis en combiné nordique à Ramsau (Autriche). Le champion olympique retrouve son standing en terminant deuxième samedi et en l’emportant dimanche au terme d’une épreuve très disputée.


En biathlon enfin, bilan plus mitigé pour les Bleus. Tous, y compris Martin Fourcade (qui a perdu la tête du classement général de la Coupe du Monde), sont passés plus ou moins au travers des épreuves individuelles à Hochfilzen (Autriche).


Seuls Alexis Bœuf (9e du sprint), Marie Dorin (7e de la poursuite) et Marie-Laure Brunet (8e de la poursuite) figurent dans le Top 10.


En revanche, quelle réaction d’orgueil lors des sprints par équipes !


Les frères Fourcade, Vincent Jay et Alexis Bœuf ont pris la troisième place et auraient même pu espérer mieux sans quelques ratés de leur leader.


Peu de temps après, les dames, avec Marie-Laure Brunet, Marie Dorin, Sophie Boilley et Marine Bolliet, ont lutté jusqu’au bout avec la Norvège avant de s’incliner et de terminer en deuxième position.


Ces résultats très encourageants pour la suite doivent donner confiance à l‘ensemble du Groupe France !

 

 

La deuxième place de Manificat

10 décembre 2011

 

La victoire de Lamy-Chappuis

11 décembre 2011

 

Les podiums des biathlètes

11 décembre 2011

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 08:41

Repas CCAS - 2011 (13)La Commune de Bessans, par l’intermédiaire du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS), a convié les aînés du village au traditionnel repas à l’approche des fêtes de fin d’année.


50 convives ont partagé avec les élus présents le menu préparé par la boucherie Boniface.

 


En ouverture de la journée, le maire Daniel Personnaz a fait le point sur les réalisations de l’année 2011 et donné les perspectives pour 2012. Il a rappelé la nécessité de tenir compte du contexte économique mondial très complexe qui a des répercussions au niveau local.


Il a eu une pensée pour les personnes disparues au cours de l’année et celles qui n’ont pas pu être présentes, notamment pour des raisons de santé.


Il a enfin tenu à remercier toutes les personnes qui ont contribué à l’organisation du repas autour de Monique Robert, Maire-adjointe.


Les deux musiciens chargés de l’animation ont entraîné les participants dans quelques danses et à chants populaires.

 

 

Visionnez l'album du repas des aînés

Repas CCAS - 2011 (18)

Partager cet article
Repost0
11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 09:06

Vins-chauds---2011.JPGAprès le lancement des illuminations le vendredi 9 décembre et le Marché de Noël ce weekend, la Ville de Saint-Jean-de-Maurienne coordonne comme chaque année l'organisation des vins chauds dans les quartiers.

 

Dès le lundi 12 et jusqu'au vendredi 30 décembre, les habitants sont invités à se réunir régulièrement dans les différents quartiers de Saint-Jean-de-Maurienne, selon le programme proposé.

 

L'organisation dans chaque quartier tient à l'initiative des habitants, comme c'est le cas pour la Fête des Voisins par exemple.

 

La Ville apporte son soutien :

  • au niveau matériel (tentes, tables, sapins à décorer, produits de base pour préparer le vin chaud).
  • au niveau de la communication.
  • au niveau de l'animation (présence d'un accordéoniste avec des cahiers de chants populaires).

 

10 quartiers participent, soit autant de vins chauds programmés. Il faut également ajouter le vin chaud pour les associations et celui proposé par le Groupement des Acteurs Economiques de Maurienne (GAEM).

Partager cet article
Repost0
11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 02:18

Real-Barca-2011.jpg

Mené 1-0 après seulement 21 secondes de jeu, le FC Barcelone a réussi à revenir dans la partie puis à prendre le dessus sur le Real Madrid dans le Clasico tant attendu à Santiago Barnabeu (1-3). Un constat s'impose : les Blaugranas sont tout simplement les plus forts.

 

Real Madrid - Barcelone, c'est toujours LE match attendu par toute l'Europe du football. Il y a dans ces confrontations tous les ingrédients pour faire de grands matchs, à commencer par les plus grands joueurs du monde.

 

Ronaldo d'un côté, Messi et Xavi de l'autre, sont les trois joueurs encore en course pour obtenir le Ballon d'Or 2011. Une donnée suffisante pour imaginer ne pas s'ennuyer pendant 90 minutes.

 

Ce samedi, il n'a fallu que 21 secondes pour voir le tableau d'affichage se débloquer. Juste après l'engagement, pressé par les attaquants madrilènes, Victor Valdes rate son dégagement. Le ballon atterrit dans les pieds d'un joueur du Real, qui cherche Benzema. Le cuir est repoussé, puis une frappe est contrée, et l'international français se retrouve finalement balle au pied, seul face au but, pour ouvrir le score.

 

Vu les bonne dispositions affichées par le Real depuis le début de la saison et cette entrée en matière tonitruante, beaucoup ont imaginé d'extravagants scénarios : Madrid bien plus proche du Barça que les saisons précédentes, Madrid capable de verrouiller le match, Madrid en mesure d'infliger une correction à son adversaire et de laver ainsi l'affront subi un an plus tôt au Camp Nou (5-0).

 

Il n'en fut rien ! Progressivement, Barcelone reprit les choses en main et se montra de plus en plus pressant devant la cage de Casillas. Messi semblait à tout moment capable de réaliser un festival.

 

Pourtant, à la demi-heure de jeu, c'est Ronaldo qui eut une superbe opportunité de faire le break, mais qui vit le cadre se dérober.

 

Juste après, le meilleur joueur du monde (n'en déplaise aux défenseurs de Ronaldo ou au contraire d'un football ultra défensif) débuta son récital. Parti du milieu de terrain, Messi se joua de plusieurs adversaires avant de servir Sanchez, qui trouva le petit filet du pied droit (1-1).

 

La deuxième période fut totalement à l'avantage des Barcelonais.

 

Il est vrai que Xavi est chanceux de voir sa frappe détournée par Marcelo et finir tout tranquillement sa course au fond des filets, sous les yeux d'un Casillas pris à contre-pied et trop court pour revenir à temps (1-2).

 

Mais ensuite, la réalisation de Fabregas est tout simplement fantastique : décalage de Messi, centre d'Alves pour la tête plongeante de l'ancien Gunners (1-3) ! Rien à dire, juste magnifique.

 

Depuis l'arrivée sur le banc de Pep Guardiola, le FC Barcelone est une véritable machine à gagner, une addition de talents au service d'un jeu collectif d'exception.

 

A bien des égards, Mourinho est considéré comme le meilleur entraîneur du monde. Il a gagné la Ligue des Champions avec plusieurs équipes, a réalisé de grandes choses à Porto, à Chelsea puis à l'Inter, c'est sûr.

 

Mais le meilleur, n'est-ce pas Guardiola ? Moins extravagant certes, moins arrogant face aux médias aussi, mais tellement génial quand il s'agit d'orchestrer la meilleure "harmonie" footballistique de la planète...

 

 

Résumé du match Real-Barcelone

10 décembre 2011

Partager cet article
Repost0
11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 01:47

OM-Bordeaux-2011.jpgSans doute fatigués par leur formidable match européen de mardi, les Marseillais n'ont pu faire mieux que 0-0 au stade Vélodrome contre Bordeaux, pour le compte de la 17e journée de Ligue 1. Vivement la trève !

 

L'Olympique de Marseille espérait poursuivre sa bonne série en Championnat et confirmer les récents succès face au PSG et à Caen. Pour cela, Didier Deschamps avait choisi d'aligner une équipe résolument tournée vers l'offensive : Cheyrou, Amalfitano, Valbuena, A.Ayew et Rémy étaient alignés d'entrée.

 

Paradoxalement, cette équipe plus offensive qu'à l'accoutumée s'est avérée être... inoffensive pendant la majeure partie de la rencontre !

 

En première période, seule une frappe de Cheyrou au-dessus en début de rencontre aurait pu permettre d'ouvrir le score. En dehors de cela, tout a été trop lent et trop brouillon pour espérer trouver la faille.

 

La deuxième mi-temps a été légèrement plus agréable. A quelques minutes de la fin, Valbuena aurait pu, de la tête, offrir les trois points.

 

Mais n'oublions pas non plus que sans une double parade de Mandanda devant Modeste, la défaite aurait été presque inévitable.

 

Au final, si l'OM semble évidemment plus fort que Bordeaux à bien des égards, le partage des points du soir est équitable. Après un début de saison raté, un lent retour au premier plan et quelques grandes émotions, les joueurs ont besoin de vacances.

 

Avant cela, il faudra bien négocier l'accueil de Lorient puis le déplacement à Nancy, histoire de rester en embuscade en Championnat avant d'aborder la seconde partie de saison. Ce soir, l'OM est 8e (peut-être 9e à l'issue de la journée), à 11 points de Montpellier et Paris. Autant dire que jouer le titre en fin de saison sera difficile. Mais avec l'OM, tout est possible !

 

Samedi 17 décembre, l'OM accueillera Lorient au stade Vélodrome (match à suivre en direct sur Foot+ à 19h00). Les Phocéens termineront leur première partie de saison le mardi 20 décembre, à Nancy (match à suivre en direct à 21h00 sur Canal+).

Partager cet article
Repost0