Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Membre du bureau du
Syndicat du Pays de Maurienne



Président de la
Mission Locale Jeunes Pays de Maurienne



Vice-président
du Centre "La Bessannaise"



Adhérent à Les Républicains


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré


 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Bessans Biathlon Contest
Août 2019 - Maurienne TV

Le diable de Bessans
Novembre 2019 - France 2

Agenda

Bessans
24 au 26 juin 2022
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 18:30

Romma.jpgDepuis novembre 2010, toutes les informations concernant la météo sur la commune de Bessans sont disponibles sur le site Internet du Réseau d'Observation Météo du Massif Alpin (ROMMA).

 

Un matériel de qualité installé sur la commune permet en temps réel de découvrir la température, le taux d'humidité, le rayonnement solaire, la vitesse du vent... entre autres.

 

Toutes les informations sont conservées en mémoire et donc comparables jour après jour. Evidemment, il est également possible désormais de mettre en parallèle les informations du mois avec celles du même mois l'année dernière.

 

A plus long terme, des comparaisons annuelles pourront être réalisées.

 

Visitez dès à présent la page concernant Bessans sur le site du Réseau d'Observation Météo du Massif Alpin.

 

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 08:16

Pompiers---Sainte-Barbe---2011.jpgLes pompiers de Haute-Maurienne étaient réunis dimanche à Bessans pour célébrer la Sainte Barbe.

 

Une cérémonie a été organisée avant le repas devant la salle de l’Albaron en présence du Commandant Marc Giai-Checa, Responsable du secteur Maurienne, du Commandant Alain Prallet, du Médecin-commandant Valérie Borella, du Capitaine Julien Viou et du Lieutenant Pierre Jean Gobert.

 

Le Lieutenant Georges Cécillon, Chef du centre de Haute-Maurienne, a tenu à insister sur l’importance d’un fonctionnement commun entre les villages de la Communauté de Communes de Haute-Maurienne Vanoise (CCHMV). La section a réalisé 300 interventions cette année.

 

Rozenn Hars, Conseillère Générale du canton, Daniel Personnaz, Maire de Bessans, Apollon Mestrallet, Maire de Sollières-Sardières et Cécile Burdin, Maire-adjointe de Lanslebourg, ont assisté à la remise de décorations et à la promotion de plusieurs pompiers.

 

Le Sergent-chef Xavier Auclair a été salué pour ses 25 ans de service. Jean-Baptiste Burdin a été promu Sergent-chef, tandis que Mathilde Cécillon et Julien Coulombel ont désormais le grade de Caporal.

 

Enfin, un blason créé par l’association Solid’Art à la demande de la CCHMV a été remis à une vingtaine d’anciens pompiers.

 

Le repas, préparé par la boucherie Boniface, s’est prolongé tout au long de l’après-midi dans une ambiance conviviale.

 

Photo : F.Personnaz

Partager cet article
Repost0
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 12:15

  Adrien-Theaux---novembre-2011.JPGAlors que la saison débute dans la plupart des disciplines, plusieurs Tricolores ont tiré leur épingle du jeu ce weekend. Parmi eux, Maurice Manificat en ski de fond ou encore Adrien Théaux en ski alpin.


Les premières épreuves de l’hiver sont en général très importantes. Elles conditionnent souvent la suite de la saison pour chacun. La confiance engrangée d’entrée peut être déterminante pour gérer la suite de la saison, notamment les périodes où les résultats connaissent un léger fléchissement.

 

Maurice Manificat l’a bien compris. Celui qui se considère - avec son compatriote Jean-Marc Gaillard - comme le successeur du néo-retraité Vincent Vittoz, a annoncé vouloir jouer régulièrement le podium et viser à terme le classement général de la Coupe du Monde.

 

Manificat se donne donc les moyens de ses ambitions. Samedi, à Kuusamo en Finlande, il a décroché son premier podium de la saison en se classant 3e du 10km style libre derrière l’intouchable norvégien Petter Northug et l’Italien Roland Clara. Il a réussi à préserver une seconde d’avance sur le Suisse Dario Cologna sur la ligne.

 

Dimanche, sans parvenir à réitérer la même performance, Manificat a tout de même signé une belle 8e place dans le 15km style classique, à 40 secondes de Northug.

 

En ski alpin, Adrien Théaux a lui aussi très bien débuté. Dans la foulée de la seconde place en Géant d’Alexis Pinturault il y a quelques semaines, le Français a pris la troisième place du Super G de Lake Louise, devancé par les deux ténors que sont Axel Lund Svindal et Didier Cuche.

 

La veille en descente, Théaux avait partagé une sixième place satisfaisante avec son compatriote Johan Clarey.

 

Malheureusement, plusieurs membres de l’équipe de France ont aussi déçu ce weekend. A Aspen, les filles de l’alpin n’ont pas brillé. Si Anne-Sophie Barthet, Claire Dautherives ou encore Taïna Barioz ont fait de leur mieux en slalom et en géant, prenant quelques points, les leaders Tessa Worley et Sandrine Aubert ont toutes deux abandonné dès la première manche dans leur discipline de prédilection respective. Worley a tout de même signé le 22e temps du slalom.

 

En ski de fond, les Françaises n’existent toujours pas lorsqu’il s’agit de parler du Top 15. Célia Bourgeois n’a pour l’heure pas le niveau des meilleures mondiales.

 

Enfin, comment ne pas évoquer la timide entrée en lice de Jason Lamy-Chappuis en combiné nordique. Lors des deux épreuves de Kuusamo, disputées dans des conditions difficiles rendant les résultats des concours de saut très aléatoires, il s’est contenté de la 16e place vendredi, puis de la 9e samedi. Sébastien Lacroix (9e vendredi) et François Brault (8e samedi), ont su profiter de l’occasion pour montrer le bout de leur nez, tout comme Maxime Laheurte (10e samedi).

 

Dès le weekend prochain, tout le monde sera sur le pont. Les épreuves se poursuivent pour les fondeurs, les membres de l’équipe de France de ski alpin et les spécialistes du combiné nordique. Les biathlètes feront leur entrée, en Suède.

 

 

3e place d'Adrien Théaux

Super G - 27 novembre 2011


3e place de Maurice Manificat
10km style libre - 26 novembre 2011
Partager cet article
Repost0
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 23:57

OM---PSG---novembre-2011--2-.jpgQuatre jours après son match raté en Ligue des Champions face à l’Olympiakos, l’Olympique de Marseille a infligé une véritable correction au Paris-Saint-Germain au stade Vélodrome, dans le match au sommet de la 15e journée de Ligue 1. L’addition est lourde pour le club de la capitale : 3-0 !


 

Tout indiquait que l’OM allait vivre une soirée cauchemardesque face à son public dimanche soir, à l’occasion de l’accueil du PSG en Championnat.

 

Un OM en plein doute face à un PSG coleader…

 

Un OM à l’effectif peu satisfaisant depuis le début de la saison face à un PSG version Qatar renforcé par de véritables stars…

 

Un OM fatigué par une rencontre de Ligue des Champions cette semaine (perdue en plus) face à un PSG reposé et fixé sur ce fameux « Classico »…

 

Pourtant, le football possède ce charme d’être plein de surprises. Les résultats les plus évidents ne sont que rarement ceux qui sont finalement affichés en fin de rencontre dans le stade.

 

Mercredi, tous les spécialistes s’accordaient à dire que l’OM serait qualifié pour les huitièmes de finale de la Champions League à l’issue de sa rencontre face à l’Olympiakos. Il n’en fut rien. Marseille devra patienter et pourrait même ne pas voir le printemps européen.

 

Ce dimanche, beaucoup prédisaient à l’OM un cauchemar, dans un stade Vélodrome rempli mais hostile à une équipe en manque de résultats.

 

Dès la 8e minute, ce pronostic a volé en éclats. Après un début de match délicat, les Phocéens ont ouvert le score par l’intermédiaire de Loïc Rémy, à la réception d’un centre parfait d’Azpi.

 

Ce but a libéré les Olympiens, qui ont ensuite dominé la rencontre de bout en bout. Hormis sur une frappe de Camara sur le poteau, Mandanda n’a jamais été inquiété.

 

Fort logiquement, Amalfitano, titularisé à la place de Valbuena, puis A.Ayew, ont corsé la note pour des Parisiens dépassés, à l’image de Gameiro et Pastore, invisibles et sortis à l’heure de jeu par un Kombouaré dépité et plus que jamais en danger.

 

Que l’OM remporte cette rencontre me paraissait possible. Mais pas sur un score aussi fleuve !

 

Quel bonheur que de voir le Vélodrome et ses supporters en effervescence, acclamant leur équipe, chambrant l’ennemi et communiant de longues minutes avec les joueurs en fin de rencontre.

 

Didier Deschamps, qui a choisi ces derniers jours d’écarter Gignac en raison de son comportement, et ce soir de laisser Valbuena et Cheyrou sur le banc, doit jubiler. Il a souhaité muscler son entrejeu. L’issue du match lui donne raison.

 

Reste maintenant aux Marseillais à montrer la même envie et la même maîtrise à chaque match pour espérer retrouver le haut du tableau.

 

Montpellier, désormais seul leader, l’a facilement emporté à Sochaux (3-1). Lille a dominé Brest (2-0), Lyon s’est imposé à Auxerre (3-0) et Rennes est venu à bout d’Evian (3-2).

 

Vendredi 2 décembre (en raison du match décisif de Ligue des Champions la semaine suivante), l’OM se déplacera à Caen pour le compte de la 16e journée de Ligue 1 (match à suivre en direct sur Foot+ à partir de 20h00).

 

 

Résumé du match OM - PSG

27 novembre 2011

 

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 23:36

Federer-Masters-2011.jpgLe Suisse Roger Federer a remporté son 6e Masters en dominant Jo-Wilfried Tsonga en finale (6-3, 6-7, 6-3). Il devient ainsi le joueur le plus titré en Masters. Tsonga a longtemps cru à l'exploit.

 

En deux semaines, le numéro un français est tombé trois fois face au même adversaire. En pleine bourre en cette fin de saison, Tsonga n'a pourtant pas réussi à prendre en défaut un Federer impressionnant de constance et de sérénité.

 

Dimanche, il a certainement livré le plus abouti de ses trois matchs. Bien entré dans la rencontre, le Manceau a répondu sans problème aux attaques de son adversaire, avant de céder son service très facilement à 4-3.

 

Dans le deuxième set, mené 5-4 avec service à suivre pour Federer, on a cru l'issue finale toute trouvée. Tsonga a pourtant trouvé les ressources pour effacer le break puis pour l'emporter au bout d'un jeu décisif crispant.

 

Malheureusement, un peu fatigué par ses efforts pour revenir dans la partie, il n'a pas été en mesure de tenir la distance lors du troisième set.

 

Federer remporte son 6e Masters et fait donc mieux que Llendl et Sampras.

 

Tsonga se consolera en terminant la saison sur de très bons résultats et au 6e rang mondial. Le "Top Five" n'a jamais semblé aussi proche pour lui. Rendez-vous est pris pour 2012...

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 07:20

Remi-Trouillon---Maurienne-TV-copie.jpgLa station de Bessans a accueilli samedi des journalistes de Maurienne TV et de France 3. Des images du domaine nordique, le seul en France à permettre actuellement aux fondeurs et aux biathlètes de préparer leur saison sur une piste enneigée, ont été tournées.

 

A une semaine de l'ouverture des compétitions, avec le Nordic et Biathlon Challenge, environ 170 athlètes français et étrangers s'entraînent sur les 3,2 kilomètres aménagés autour du stade de biathlon de Haute-Maurienne.

 

Cette particularité, alors que la neige est attendue avec impatience dans tous les massifs, a attiré l'attention des médias. D'autant plus que de nombreux membres des équipes de France nordiques sont arrivés ces derniers jours.

 

Samedi 26 novembre, Bessans a fait l'ouverture du journal régional de France 3, avec un reportage réalisé par Alexandra Combe et Delphine Aldebert.

 

Lundi 28 novembre, des images de Gilbert Court et Rémi Trouillon de Maurienne TV devraient être diffusées sur TV8 Mont-Blanc lors du journal de 18h30 (rediffusions à 20h45 et 22h30).

 

Vendredi 2 décembre enfin, Maurienne TV consacrera une partie de son "Maurienne Zap" à l'ouverture de la station aux sportifs en dépit de l'absence générale de neige naturelle partout en France.

 

 

Reportage sur l'ouverture du domaine nordique
Bessans
France 3 - 26 novembre 2011
Image-France-3---novembre-2011.jpg


Reportage sur l'ouverture du domaine nordique
Bessans
TV8 Mont-Blanc - 28 novembre 2011
(Images : Maurienne TV)

Reportage sur l'ouverture du domaine nordique
Bessans
  Maurienne TV - 2 décembre 2011

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 01:05

Tsonga-Masters-2011--2-.jpg

10 ans après Sébastien Grosjean, Jo Wilfried Tsonga est le deuxième Français à se hisser en finale du "tournoi des Maîtres". Il a parfaitement maîtrisé sa demi-finale face au Tchèque Tomas Berdych (6-3, 7-5). L'ultime duel face à Roger Federer s'annonce palpitant.

 

Tsonga y croyait. Il avait annoncé avant le début de la compétition se sentir capable de grandes performances à Londres. Le Manceau avait raison d'avoir confiance en lui. Il a brillamment décroché samedi soir son billet pour la finale du Masters 2011.

 

Face à Tomas Berdych, tombeur de l'Espagnol David Ferrer lors de son ultime match de poule (ce qui a provoqué l'élimination prématurée du Serbe Novak Djokovic), Tsonga n'a pas tremblé, ou presque.

 

Dans le premier set, il a su rapidement prendre l'ascendant et se détacher au score, concluant à 6-3.

 

Le deuxième set fut plus disputé. Le numéro un tricolore a perdu son efficacité en première balle et n'a du son salut qu'à plusieurs grossières erreurs de son adversaire dont il a su pleinement profiter.

 

Ce soir, Tsonga va retrouver sur sa route le fantastique Roger Federer, pour la troisième fois en deux semaines ! A chaque fois, l'ancien leader du classement ATP a pris le dessus. Il semble sur un nuage en cette fin de saison, totalement à l'inverse de joueurs comme Nadal ou Djokovic qui ont montré des signes évidents de fatigue.

 

Federer partira avec les faveurs des pronostics. A "Jo" de leur donner tord en réalisant un nouvel exploit pour décrocher son premier titre majeur. Il priverait par la même occasion son adversaire d'un sixième succès au Masters, ce qui constituerait un record (5, actuellement codétenu par Federer avec Llendl et Sampras).

 

Comme dirait un ami dont je tairai le nom (par souci de ne pas mettre en doute publiquement son sens de l'humour :-) ) : "les résultats de Tsonga, c'est bueno, bueno, bueno" !

 

Le match Tsonga - Federer aura lieu ce dimanche à 18h30 (à suivre en direct sur Orange Sport).

Partager cet article
Repost0
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 23:46

Tsonga-Masters-2011.jpgAu terme d'un match couperet de toute beauté, Jo Wilfried Tsonga a obtenu jeudi soir son billet pour les demi-finales du Masters de Londres aux dépends de l'Espagnol Rafael Nadal (7-6, 4-6, 6-3). Le Français connaîtra vendredi le nom de son adversaire.

 

C'est un véritable exploit que vient d'accomplir Jo Wilfried Tsonga. Avant lui, seuls deux Français avaient réussi à se hisser dans le dernier carré du tournoi des Maîtres : Grosjean en 2001 et Simon en 2008. Le numéro 6 mondial confirme qu'il est capable de tout lors des grands rendez-vous.

 

Battu par le Suisse Rodger Federer lors de son entrée dans le tournoi, Tsonga a renversé la vapeur en dominant Mardy Fish, avant de mettre à terre le numéro 2 mondial pour la seconde fois de la saison.

 

Dominateur dans le jeu, le Manceau a arraché difficilement un tie break dans la première manche, avant de parfaitement négocier ces quelques points très importants (7-2).

 

Lors de la deuxième manche, on a cru revoir un scénario identique, chaque joueur négociant bien son jeu de service. Malheureusement, Tsonga "offrit" facilement sa mise en jeu à 5-4.

 

Mais peu perturbé par ce loupé qui aurait pu être le tournant du match, il a su se ressaisir pour piquer deux fois le service de Nadal en début de troisième set.

 

A 5-2, avec pratiquement partie gagnée, on a bien cru que Tsonga n'allait pas réussir à conclure, après avoir commis trois double-fautes. Mais dans la foulée, il su prendre des risques pour éliminer le Majorquin sur son propre service.

 

Nadal quitte le Masters, unique compétition majeure qu'il ne possède pas à ce jour à son palmarès. Il lui faudra patienter encore au moins un an de plus. Mais l'Espagnol va ainsi pouvoir sereinement préparer la finale de la Coupe Davis du début décembre.

 

Pour Tsonga, après son superbe parcours à Paris-Bercy, la fin de saison devient un rêve. Vendredi, il saura qui de Ferrer, Berdych ou Djokovic se dressera sur la route qui mène à la finale.

Partager cet article
Repost0
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 12:02

Tous au NumeriqueDepuis le 20 septembre 2011, la télévision hertzienne a été remplacée par la télévision numérique dans l’ensemble du département de la Savoie. Deux mois plus tard, il semble que le fonctionnement dans les différentes communes de Haute-Maurienne se soit amélioré, même si des dysfonctionnements perdurent.


Dès la fin d’année 2010, les élus de la vallée s’inquiétaient du passage à la Télévision Numérique Terrestre (TNT) et de la couverture ou non de l’ensemble des communes par les émetteurs existants. Bessans avait notamment alerté la Préfecture et le Conseil général de la Savoie sur ce dossier.


Après que la Préfecture ait confirmé que l’ensemble de la commune de Bessans et une partie de la commune de Termignon figuraient parmi les « zones d’ombre » (non couvertes par les réseaux de la TNT), la Communauté de Communes de Haute-Maurienne Vanoise (CCHMV) a accepté d’assumer la charge de l’installation d’émetteurs TNT collectifs pour ces deux communes. La société Nextway a été retenue à l’issue de l’appel d’offres.

 

Toutes les autres communes sont couvertes par les émetteurs existants, gérés notamment par l’entreprise Télédiffusion de France (TDF).*

 

Le fait d’installer des émetteurs collectifs a permis d’éviter à chaque foyer une dépense non négligeable (estimée à environ 650 €, avec une aide de l’Etat limitée à 250 €). L'achat d'un adaptateur TNT et la réorientation éventuelle de son antenne râteau ont été suffisants pour recevoir 18 chaînes gratuites.


De plus, les aides individuelles mobilisables étaient uniquement destinées aux foyers permanents (pas aux résidences secondaires et aux hébergements touristiques). L’équipement collectif couvre évidemment l’ensemble (foyers permanents, résidences secondaires et hébergements touristiques).


Bien que ce dossier essentiel pour le quotidien des haut-mauriennais ait été mené avec un sérieux incontestable, la transition de la télévision hertzienne vers la télévision numérique ne s’est pas faite sans problème.

 

Dès le 20 septembre, beaucoup ont connu des difficultés pour recevoir les chaînes de manière continue et avec une qualité acceptable.

 

Nextway est intervenue plusieurs fois afin de tenter de résoudre les désagréments constatés sur leurs émetteurs.

 

A ce jour, il semblerait qu’il n’y ait plus de problème au niveau de Nextway. La réception s’est sensiblement améliorée dans la plupart des foyers.

 

Toutefois, plusieurs discussions sur le terrain font état de dysfonctionnements persistants : absence totale de réception, réception partielle (seulement certaines chaînes), réception intermittente…

 

Les personnes qui se trouvent dans l’une de ces situations sont invitées :

  • tout d’abord à s’assurer, en faisant appel à des professionnels, que le problème de réception n’est pas lié à un défaut sur leur matériel personnel.
  • en cas de persistance du problème de réception après cette première démarche, à faire remonter l’information (par exemple en postant un commentaire sur cet article du blog) afin que cela soit communiqué aux personnes compétentes et que de nouvelles démarches puissent permettre à terme à chaque foyer de recevoir la TNT convenablement.

 

* Yvon Claraz, Président de la CCHMV, indiquait dans un courrier daté du 12 octobre 2011, que  quatre secteurs restaient non couverts en Haute-Maurienne (informations du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel) : le Planay, le Mont-Cenis, le col de la Madeleine et la Goulaz. 

Partager cet article
Repost0
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 23:12

OM---Olympiakos.jpgAu terme d’un match très mal négocié, l’Olympique de Marseille s’est incliné à domicile face aux Grecs de l’Olympiakos Le Pirée (1-0). Marseille jouera sa qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions lors d’un déplacement périlleux sur la pelouse du Borussia Dortmund (All) pour le compte de la sixième et dernière journée de la phase de poules.


 

Toujours à la peine en Championnat, l’OM avait une nouvelle occasion de confirmer qu’il est capable de présenter un tout autre visage en Champions League. L’accueil de l’Olympiakos au Vélodrome devait permettre aux Phocéens de valider leur billet pour les huitièmes de finale.

Il ne suffisait pour cela que de gagner sans que Dortmund l’emporte à Arsenal ou de tenir un match nul en cas de défaite allemande en terre anglaise. Rien d’improbable me direz-vous.


Pourtant, Marseille, qui n’en est plus à une contre-performance près depuis le début de saison, est passé au travers.


Didier Deschamps avait décidé d’aligner Kaboré et Traoré aux postes de latéraux plutôt qu’Azpi et Morel, régulièrement décevants. Cela n’a pas changé grand-chose… Les Olympiens ont souffert d’entrée et n’ont du plusieurs fois leur salut qu’à la sérénité de la charnière N’Koulou – Diawara et surtout à un Mandanda des très grands soirs !


Devant, l’OM a été incapable de se donner les moyens de débloquer la situation, les frères Ayew, Valbuena et Rémy ne parvenant pas à se frayer un passage dans la défense adverse.


Mais Marseille a surtout raté sa gestion de fin de rencontre. Se voyant en incapacité de forcer la décision, on attendait de l’OM une solidité absolue pour éviter de concéder la défaite (d’autant que dans le même temps, l’info selon laquelle Arsenal avait ouvert le score face à Dortmund se répandait dans les tribunes).


Mais à force de subir et de reculer, les Marseillais ont fini par céder sur un mouvement parfait des attaquants grecs. Mandanda ne pouvait pas retarder éternellement la sentence !


Touchés dans leur orgueil, les Phocéens ont tenté de revenir au score, trop tard. Diarra et Rémy eurent tous deux leur chance d’offrir l’égalisation de la tête, mais en vain.


Malgré la défaite 2-0 de Dortmund, Marseille n’a pas réussi à obtenir sa qualification. Les Français restent deuxièmes du groupe et devront faire bien mieux dans 15 jours à Dortmund. Les Allemands joueront leur dernière chance avec l’obligation de battre sèchement l’OM pour espérer se qualifier.


Pour Marseille, il faudra faire aussi bien que l’Olympiakos, complètement relancé dans la course à la qualification.


Seule certitude, Arsenal ne peut plus être rejoint en tête.

 

L'OM sera qualifié à l'issue de la sixième et dernière journée si :

• il s'impose à Dortmund.

• il fait match nul à Dortmund et, dans le même temps, l'Olympiakos ne bat pas Arsenal.

• il perd à Dortmund (mais pas plus de 3-0) et dans le même temps l'Olympiakos ne gagne pas contre Arsenal. L'OM devra alors conserver un meilleur goal average général que l'Olympiakos. S'il y a égalité au goal average, c'est l'équipe qui aura marqué le plus de buts qui passera en 8e.

 

En attendant, après la défaite à Montpellier et la contre-performance de ce mercredi, l'OM va border le choc face au PSG dimanche avec l'obligation absolue de l'emporter, sous peine de replonger dans une crise à peine terminée.


Les autres clubs français


Pour Lyon, la qualification est sérieusement compromise. Tenus en échecs à Gerland par l’Ajax Amsterdam, les Rhodaniens devront gagner, espérer une défaite de l’Ajax et refaire un écart de 7 buts pour voir les huitièmes de finale. Une mission quasi impossible.


Lille, que tous les observateurs croyaient perdu, s’est au contraire complètement relancé. Victorieux dans le froid de Moscou face au CSKA (2-0), les joueurs de Rudi Garcia ont leur destin en main. Une victoire à domicile face aux Turcs de Trabzonspor lors de l’ultime journée leur assurera une qualification.

 

 

Dimanche, l'OM accueille le PSG au stade Vélodrome pour le choc de la 15e journée de Ligue 1 (match à suivre en direct sur Canal+ à 21h00).


Découvrez tous les résultats et les classements des groupes de la Ligue des Champions sur le site d'Eurosport.

Partager cet article
Repost0