Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Membre du bureau du
Syndicat du Pays de Maurienne



Président de la
Mission Locale Jeunes Pays de Maurienne



Vice-président
du Centre "La Bessannaise"



Adhérent à Les Républicains


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré


 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Bessans Biathlon Contest
Août 2019 - Maurienne TV

Le diable de Bessans
Novembre 2019 - France 2

Agenda

Bessans
24 au 26 juin 2022
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 07:53

Orangs-outans.jpgEn Malaisie et en Indonésie, les visiteurs de zoos en ont pour leur argent : plusieurs orangs-outans, singeant l'attitude humaine, se sont accomodés à la cigarette avec une aisance déconcertante. Drôle pour petits et grands, beaucoup moins pour les défenseurs de la cause animale.

 

La vidéo de Tori, un jeune orang-outan de l'île de Java (Indonésie), tirant sereinement sur une cigarette à filtre dans sa cage, a fait le tour du web ces derniers jours. A première vue, cela fait sourire.


Sur les images, on voit la joie des enfants face à cette scène surréaliste, et l'amusement des adultes qui n'hésitent pas à lancer des cigarettes allumées en direction de l'animal pour prolonger le plaisir.

 

Seulement, ces faits médiatisés mettent en avant le manque d'attention porté par les responsables de zoos à leurs animaux et la négligence de gardiens complaisants, alors qu'il est clairement mentionné qu'il est interdit de fumer dans l'enceinte du zoo.

 

De quoi faire bondir les associations de défense des animaux, qui insistent sur le risque d'extinction accélérée de l'espèce si rien n'est fait.

 

Si le phénomène des "orangs-outans fumeurs" est loin d'être généralisé, ne concernant qu'une dizaine de bêtes, il a tout de même nécessité le placement de l'une d'elle en centre de désintoxication !

 

Aujourd'hui, on estime à environ 50 000 le nombre d'orangs-outans vivant à l'état sauvage à la surface du Globe, un chiffre qui ne cesse de diminuer.

 

 

Découvrez les images de Tori en train de fumer

Partager cet article
Repost0
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 16:41

A l’heure de préparer le repas ou de prendre leur goûter, les adeptes de la boîte de conserve peuvent parfois avoir des surprises peu alléchantes. La preuve avec deux faits divers révélés récemment.


Le samedi 17 septembre, une mère de famille d’une petite commune située près de Rouen s’apprêtait à préparer des haricots verts pour le repas du soir.

 

Surprise par la présence d’un corps inconnu au fond de la boîte, elle a immédiatement appelé son mari, réputé blagueur, pour lui montrer cela. Sa réponse « c’est une souris » la fit tout d’abord sourire. Mais elle dut pourtant se rendre à l’évidence : il s'agissait bien d'une souris d'environ 10 centimètres de long !

 

Immédiatement, la jeune femme a contacté le centre anti-poison, ayant goûté machinalement un haricot. Elle a été rapidement rassurée par le médecin urgentiste de la clinique où elle travaille, la souris ayant été stérilisée comme les haricots lors de la préparation de la boîte.

 

Après avoir alerté le service qualité du fabricant, elle a reçu un courrier lui demandant de renvoyer l’animal afin que l’enquête puisse se développer.

 

Mais cette mésaventure n’est rien comparé au choc vécu par un jeune garçon devant son école de Chilly-Mazarin (Essonne). Alors qu’il s’apprêtait à déguster un alléchant pot de confiture, il y a découvert quatre doigts humains.

 

Si leur provenance reste pour l’heure inconnue, ils n’étaient pas nécrosés et avec donc vraisemblablement été déposés dans le bocal récemment. L’enquête a été confiée au commissariat de Longjumeau.

Partager cet article
Repost0
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 07:42

 

Larcher.jpgAux alentours de 20 heures dimanche soir, les médias nationaux et régionaux ont quasi unanimement annoncé un moment historique dans l’histoire de la Ve République : pour la première fois depuis 1958, le Sénat basculerait à gauche. Est-ce réel et faut-il y voir un véritable danger pour la droite ?


Suite à son renouvellement partiel, la Chambre Haute du Parlement compte depuis ce lundi 177 sénateurs de gauche sur un total de 348, soit la majorité absolue. Dimanche, les grands électeurs (maires, Conseillers généraux, …) ont choisi pour la première fois d’inverser une tendance jusque là toujours favorable à la droite.

 

Immédiatement, les ténors du PS, candidats aux primaires en tête, se sont réjouis d’une alternance « ne permettant pas au Président de la République de mener sa politique comme il l’entend ».

 

Du côté de l’UMP, si on reconnaissait une forte poussée de la gauche, on évitait soigneusement le mot de défaite. Et pour cause : la majorité sénatoriale s’étend depuis plusieurs années au-delà des limites de la majorité présidentielle. Autrement dit, si en théorie, les sénateurs de gauche sont les plus nombreux, rien n’indique que certains élus du centre et centre-gauche ne choisiront pas de maintenir leur confiance en Gérard Larcher (UMP), qui sera candidat à sa propre succession.

 

Plusieurs élus de droite, dont Jean-Pierre Raffarin, ont évoqué avec sérieux cette hypothèse dès dimanche soir. Et à gauche, on a commencé lundi, au cas où, à dénoncer d’éventuelles manœuvres internes visant à préserver la même présidence.

 

Si Jean-Pierre Bel, l’actuel Président du groupe socialiste au Sénat, semble certes le mieux placé pour occuper le « plateau » dans les prochaines semaines, l’élection du Président de ce samedi 1er octobre sera scrutée avec attention par l’ensemble des spécialistes politiques.

 

Et si le Sénat basculait vraiment à gauche, serait-ce très grave pour la droite ?

 

Certes à sept mois de la présidentielle, ce serait un avertissement fort envoyé à Nicolas Sarkozy et à son gouvernement. La forte poussée de la gauche en est déjà un. Mais cela est tout de même la suite attendue et logique des défaites de la droite aux élections municipales, cantonales et régionales depuis 2008. Forcément, moins présente dans les territoires, la droite l’est également moins au Sénat.

 

Perdre n’est jamais bon pour lancer la dynamique avant des échéances importantes. Mais à l’inverse, le fait que la droite ait enregistré cette fois une défaite symbolique, là où elle n’avait jamais perdu, pourrait pousser les électeurs de droite à se regrouper autour de leurs valeurs et à se mobiliser pour briser la spirale de défaites en 2012 et ne pas se retrouver en forte minorité à tous les échelons.

 

Les électeurs distingueront les sénatoriales des échéances de 2012, et rien ne sera identique, c’est une certitude.

D’abord parce qu’une légitimité tirée directement du peuple n’a rien à voir avec celle donnée par de grands électeurs. Ensuite, car la présidentielle, au-delà des partis politiques, est le rendez-vous entre un homme ou une femme qui défend des idées et le peuple.

Enfin, car chacun sait que l’enjeu de la présidentielle et des législatives est de taille comparé à celui des sénatoriales : la Constitution prévoit qu’en cas de désaccord entre Assemblée Nationale et Sénat sur un projet de loi, c’est la Chambre Basse (l’Assemblée Nationale) qui a le dernier mot.

 

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 11:17

Patrick-Makau.jpgLe Kenyan Patrick Makau a établi dimanche un nouveau record du monde du marathon lors de sa victoire à Berlin (Allemagne) en 2 heures 3 minutes et 38 secondes.

 

L'édition 2011 du marathon de Berlin restera dans les mémoires. Elle a permis à Patrick Makau de devenir le nouveau roi sur la célèbre distance de 42,195 km.

 

 

Parti très vite, Makau, 26 ans, a déposé le désormais ex-recordman du monde, l'Ethiopien Hailé Gebreselassie, au 27e kilomètre. Tandis que son rival s'arrêtait, visiblement épuisé, avant de repartir puis finalement d'abandonner, Makau s'est envolé pour finalement améliorer de 21 secondes l'ancien record.

 

Les Jeux Olympiques de Londres en 2012 pourraient bien se résumer à un duel entre Kenyans. En atteste le classement de l'épreuve allemande : derrière Makau, deux de ses compatriotes, Chemlany et Kimaiyo, complètent le podium.

 

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 07:57

Jeux-d-argent.jpgUne grande enquête menée en France sur l’addiction au jeu révèle que 600 000 Français ont des soucis avec les jeux d’argent et de hasard.

 

Loto, PMU, paris sportifs, poker… les Français adorent cela et en sont parfois accros. L’Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies (OFDT) est formel dans sa récente analyse auprès d’un échantillon de 25 034 personnes âgées de 18 à 75 ans : 600 000 personnes aux quatre coins de l’Hexagone ont des problèmes avec ce type de divertissement et 200 000 sont considérées comme des joueurs excessifs.


Pourtant, le rapport a été réalisé avant l’ouverture du marché des jeux en ligne en juin 2010. Autant dire que la tendance actuelle pourrait être bien plus élevée.

 

Selon l’OFDT :

  •  un Français sur deux joue de l’argent (47,8%).
  •  un Français sur dix est un joueur actif.
  •  un Français sur cent est un joueur à risque.

Les Français pratiquent surtout les jeux de tirage (75%) et de grattage (62,2%), qui ne nécessitent pas d’initiation. Viennent ensuite le PMU (23,2%), puis les machines à sous, la Rapido, les paris sportifs, le poker et enfin les jeux de table.


Les hommes seraient davantage concernés par le jeu (51,3%) que les femmes (44,4%).


Par ailleurs, l’enquête met en avant une relation étroite entre le jeu et la consommation de produits psychoactifs. En effet, les joueurs excessifs ont une consommation d’alcool, de tabac et de cannabis supérieure à la moyenne générale de la population.


Tous ces éléments devraient inciter les pouvoirs publics à une grande vigilance dans les mois à venir. Un bilan précis de la situation devrait être dressé suite à l’ouverture du marché des jeux en ligne.


Seul élément positif pour tempérer tout cela, il y a en France seulement 1,3% de joueurs problématiques, ce qui constitue une différence significative avec les Etats-Unis et l’Australie par exemple (5%).

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2011 7 25 /09 /septembre /2011 17:41

Vettel.jpgParti en pôle position pour la 11e fois en 14 courses cette saison, l'Allemand Sebatian Vettel (Red Bull) a remporté le Grand Prix de Singapour. Il ne lui manque qu'un point pour décrocher son deuxième titre mondial.

 

Intraitable samedi lors des qualifications, le successeur de Michael Schumacher a récidivé sur le circuit nocturne de Singapour dimanche. Vettel, plus que jamais en tête du Championnat du monde, a dominé la course de bout en bout pour glaner son 9e succès de la saison.

 

Rien à dire, ce coureur est tout simplement sur un nuage. En 2011, il a terminé quasiment toutes les courses sur le podium (9 fois premier, 4 fois deuxième, 1 fois quatrième).

 

Jenson Button (McLaren) et Mark Webber (Red Bull), qui complètent le podium du jour, n'ont rien pu faire pour le concurrencer sérieusement. Ils doivent se contenter des miettes, de même qu'Alonso (Ferrari) et Hamilton (Mc Laren).

 

Button reste ce soir le seul à pouvoir encore "mathématiquement" priver Sebastian Vettel du titre suprême. Il faudrait pour cela un scénario incroyable que personne n'ose imaginer, pas même le principal intéressé.

 

La réalité s'impose à tous, elle est flagrante : Sebastian Vettel est tout simplement le plus fort et sera vraisemblablement sacré Champion du Monde dans deux semaines au Japon.

 

 

Classement (après 14 épreuves)

 

1 - Vettel (309 pts)

2 - Button (185 pts)

3 - Alonso (184 pts)

4 - Webber (182 pts)

5 - Hamilton (168 pts)

 

 

Vettel sera sacré à l'issue du Grand Prix du Japon si :

- il finit au moins 10e.

- Button ne remporte pas la course.

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2011 7 25 /09 /septembre /2011 16:33

Mark-Cavendish---Mondiaux-2011.jpgL'Anglais Mark Cavendish a fait honneur à son statut de meilleur sprinteur du monde en remportant le titre mondial à Copenhague, sur un circuit taillé pour les spécialistes des arrivées groupées. Le premier Français, Romain Feillu, termine 6e.


Lorsqu'une course cycliste semble promise à un sprinteur, le nom de Cavendish est forcément le premier cité. Seulement, à l'occasion des Mondiaux, le cycliste le plus rapide du monde ne possèdait pas son infernal "train" HTC pour lui offrir la victoire sur un plateau à quelques mètres de la ligne d'arrivée. De quoi suciter de l'espoir chez ses principaux rivaux.

 

Mais Cavendish est un très grand coureur. Il a parfaitement répondu ce jour à ceux qui considérent qu'il lui est facile de l'emporter avec le soutien de ses habituels coéquipiers.

 

Après une course assez prévisible avec une échappée au long cours, au sein de laquelle le Français Anthony Roux fut le dernier à résister, les puncheurs ont tenté leur chance à quelques kilomètres du terme de la course, notamment le Néerlandais Hoogerland et le Français Thomas Voeckler.

 

Il n'y avait malheureusement rien à faire face au rythme absolument infernal imposé par Bradley Wiggins en tête du peloton. Le sprint a bien eu lieu. La suite, tout le monde la connaît...

 

Cavendish s'impose devant l'Australien Matthew Goss et l'Allemand André Greipel.

 

Pour rappel, dans la semaine, l'Allemand Tony Martin a remporté le titre mondial du contre-la-montre devant le Britannique Bradley Wiggins et le Suisse Fabian Cancellara.

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 22:30

Steve-Mandanda.jpgAlors que l'Olympique de Marseille tenait sa seconde victoire de la saison en Ligue 1 face à Valenciennes, Steve Mandanda s'est incliné à la dernière seconde des arrêts de jeu. Marseille doit se contenter du match nul (1-1) lors de la 7e journée, un résultat décevant pour les supporters qui peinent à garder espoir après un début de saison catastrophique.

 

Après avoir renoué avec le succès face à Evian Thonon Gaillard mercredi, l'OM espérait enchaîner à Valenciennes, un club mal classé également, avant d'accueillir Dortmund en Ligue des Champions. Les supporters attendaient une confirmation pour tourner la page de ce début de championnat très douloureux. Malheureusement, les maux n'ont pas disparu et le match nul concédé au Nungesser risque de laisser des traces.

 

Principalement car le scénario de la rencontre est tout simplement rageant. Mais aussi car les Marseillais ont encore affiché des carences importantes et étalé leur incapacité à tenir le score.


Concernant le scénario tout d'abord, il est clair que de lâcher la victoire au bout des arrêts de jeu est toujours rageant. Après avoir ouvert le score en première période par l'intermédaire de Diawara, les Olympiens ont eu des opportunités pour faire le break avant d'être réduits à dix et de s'appliquer à défendre en seconde mi-temps.

 

En infériorité numérique, Rémy a touché le poteau et aurait pu donner un avantage plus conséquent aux siens. Malheureusement, ce ne fut pas le cas, et à force de reculer, Marseille a fini par craquer, au pire des moments : celui où tout le monde pensait pouvoir se réjouir d'une semaine faste en termes de résultats.

 

Il faut se pencher sur la prestation phocéenne pour mieux comprendre ce qui empêche l'OM de remporter davantage de rencontres.

 

Dans le jeu, sans être géniaux, les joueurs ont montré des progrès en début de match. Ils ont su convertir leur domination et maîtriser les minutes suivantes. Seulement, la machine s'est grippée juste avant la pause, suite à une grossière faute de Rod Fanni, auteur d'un coup de boule ultra violent sur Kadir (directement transporté à l'hôpital) et sanctionné d'un carton rouge. Après avoir tenu dix minutes en Ligue des Champions face à l'Olympiakos, Fanni a cette fois été exclu après quarante... il y a du mieux !

 

Plus sérieusement, s'il ne fait pas exprès d'asséner un coup de tête à Kadir, Rod Fanni est clairement en retard sur son intervention et cela est intolérable car c'est régulièrement le cas. Heureusement que Mandanda stoppe le penalty, car sinon, la deuxième période aurait pu rapidement virer au calvaire...

 

Les Olympiens, plus que de reculer, ont multiplié les erreurs dans les vingt dernières minutes, perdant de nombreux ballons. Aujourd'hui, le constat est clair : l'OM ne sait pas préserver un avantage !


Pour le reste, Rémy n'a pas eu son influence habituelle, de même qu'A.Ayew et Valbuena. Morel a encore été mis en difficulté à gauche et Diarra fleurte de plus en plus avec le ridicule. En clair, les latéraux sont fébriles, les milieux improductifs et les attaquants doutent... Seuls Lucho, la charnière centrale Diawara - N'Koulou et Mandanda ont apporté satisfaction sur cette rencontre.

 

Pendant ce temps Lyon a battu Bordeaux (3-1) et le PSG a humilié l'ex-leader Montpellier à la Mosson (3-0) grâce notamment à un Javier Pastore exceptionnel. L'OM est en retard, perd du terrain, ce qui met la pression sur les joueurs, agaçe les dirigeants, énerve les supporters. Pour l'instant, la saison 2011-2012 est un cauchemar. Espérons que le réveil de ce mauvais rêve soit pour bientôt...

 

Mercredi 28 septembre, l'OM retrouvera les joutes européennes en accueillant Dortmund au stade Vélodrome (match à suivre en direct sur Canal+ à partir de 20h45).

 

 

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 11:12

 

OM---Evian-Thonon.jpgEn dominant Evian Thonon Gaillard au stade Vélodrome (2-0) pour le compte de la 7ème journée de Ligue 1, l’Olympique de Marseille a mis fin à une incroyable série de matchs sans victoire en championnat. Ce succès permet aux Phocéens de quitter la zone de relégation en se hissant au 15e rang. Une confirmation est attendue à Valenciennes ce samedi.

 

Joueurs, staff, dirigeants et supporters sont soulagés. L’OM a repris goût à la victoire et s’est offert un peu de répit.

 

Le début de saison des Olympiens avaient suscité de vives inquiétudes. Elles s’étaient encore accentuées après la défaite à Gerland face à l’Olympique Lyonnais dimanche soir (0-2).

 

Bien évidemment, cette victoire ne signifie en rien que tout va mieux à Marseille.

 

D’abord, pare qu’avec seulement 6 points engrangés après sept rencontres, l’OM compte déjà 10 unités de retard sur le leader Montpellier et 8 sur ses principaux rivaux que sont Lyon et le PSG. La victoire face à Evian leur permet toutefois de quitter la honteuse dernière place.

 

Ensuite, car tout n’a pas été parfait dans cette rencontre, loin s’en faut. Si l’envie et la détermination des joueurs se sont senties dès les premières minutes, il a fallu attendre longtemps avant de voir des occasions franches. La délivrance n’est d’ailleurs arrivée que peu de temps avant la mi-temps. Si l’OM n’a pas vraiment été mis en danger, il a encore montré des signes de fébrilité en défense. Ses difficultés à créer le danger sont évidentes. Il n’a d’ailleurs du son salut qu’à deux coups de pied arrêtés parfaitement frappés par Mathieu Valbuena et exploités de la tête par Loïc Rémy (les deux meilleurs éléments sur le terrain).

 

Enfin, car l’OM a eu en face de lui ce mercredi une opposition extrêmement faible. Après avoir réalisé un début de saison tout à fait correct et avoir montré de belles choses face au PSG le weekend dernier, les Haut-savoyards sont cette fois passés à coté de leur sujet. Déchet technique, erreurs de placement et manque d’inspiration se sont confondus pour un résultat très médiocre. Les hommes de Bernard Casoni ont en plus joué une mi-temps à 10 après une expulsion prématurée et évitable.

 

Pour véritablement se relancer, les Phocéens devront enchaîner plusieurs résultats positifs en championnat (notamment dès ce soir à Valenciennes) tout en confirmant ses bons débuts en Ligue des Champions.

 

En attendant, si la situation reste fragile, la crise a pour l’instant été évitée. Pas de « tête coupée », pas de mise à l’écart du groupe… L’attitude des supporters a de plus été exemplaire : s’ils n’ont pas applaudi de manière très chaleureuse les joueurs à la fin du match, ils ont été derrière leur équipe de la 1ère à la 90ème minute !

 

Aux joueurs désormais de répondre présent sur le terrain dans la durée…

 

Ce samedi soir, l’OM se déplace à Valenciennes pour le compte de la 8ème journée de Ligue 1 (match à suivre en direct sur Foot+ à partir de 19h00).

 

 

Résumé du match OM - Evian

21 septembre 2011

 

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 11:53

Ouverture-saison-culturelle---2011-2012.jpgPierre-Marie Charvoz, Maire de Saint-Jean-de-Maurienne, a procédé au lancement de la saison culturelle 2011-2012 en compagnie de ses adjoints et de Serge Papagalli, invité d'honneur.

 

Réunis devant le Théâtre Gérard Philipe, les personnes conviées à cette ouverture officielle ont monté les marches sur le tapis rouge. Les temps forts prévus jusqu'à mai 2012 ont été présentés. Une large place a été accordée à Serge Papagalli, invité d'honneur de la saison, qui proposera en mars sa pièce "On va tâcher moyen", dont il est à la fois l'auteur et l'un des interprètes.

 

Les membres de la commission extra-municipale "culture" ont été valorisés pour leur investissement aux côtés des agents de Saint-Jean-de-Maurienne Tourisme & Evénements dans l'élaboration du programme.

 

En soirée, le spectacle de marionnettes proposé par la Compagnie Jordi Bertran (Barcelone) a rencontré un accueil très positif de la part des nombreux spectateurs présents.

 

Photo : P.Dompnier

 

Pour en savoir plus sur la programmation culturelle, consultez l'article paru récemment sur le blog à ce sujet.

Partager cet article
Repost0