Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Membre du bureau du
Syndicat du Pays de Maurienne



Président de la
Mission Locale Jeunes Pays de Maurienne



Vice-président
du Centre "La Bessannaise"



Adhérent à Les Républicains


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré


 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

50 ans de la station de Bessans
Février 2022 - Maurienne TV

Mourramondo 2022
Juin 2022 - TF1

Agenda

Bessans
2 et 3 juillet 2022
Marche Nordique des Alpes

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 13:29

OM---Saint-Etienne.jpgEn clôture de la 3e journée de Ligue 1, l'Olympique de Marseille a été tenu en échec par Saint-Etienne au stade Vélodrome (0-0). Les Olympiens peuvent se satisfaire de n'avoir pas encore perdu cette saison en match officiel. Mais avec trois points en autant de rencontres, il faut bien admettre que le bilan comptable est négatif.

 

 

C'est un sentiment mitigé qui prédomine à Marseille au terme de cette 3e journée de Ligue 1, qui a vu le réveil de deux favoris : Lille, vainqueur à Caen (2-1) et Paris, qui a dominé Valenciennes (2-1).

 

Du positif d'abord. L'OM n'a pas encaissé de but, mettant fin à une bien mauvaise habitude et à une série vertigineuse de 10 buts concédés lors des cinq derniers matchs de championnat. Une bonne nouvelle à l'approche de joutes européennes où l'on sait que chaque erreur défensive se paye au prix fort.

 

Cette recherche de solidité semblait être l'objectif prioritaire de Didier Deschamps. En préférant aligner Diarra et Kaboré à la récupération plutôt que de densifier le secteur offensif avec Cheyrou ou Amalfitano, DD affichait une ambition claire de conserver la cage de Mandanda inviolée. En fin de rencontre, la sortie d'Azpi, encore un peu court physiquement, était une autre preuve de l'absence de prise de risque.

 

Seulement, lorsqu'à domicile, on cherche à défendre plutôt que d'attaquer, difficile de faire sauter le verrou d'une équipe regroupée autour de son but et attendant paisiblement une opportunité en contre. Si l'OM a bien failli marquer en première période, Rémy trouvant l'extérieur du poteau de Ruffier, les Phocéens auraient également pu perdre la partie si Sakho n'avait pas trouvé la barre et la ligne de but de Mandanda.

 

Clairement, il est difficile de se satisfaire de ce nouveau score de parité. Le Vélodrome attendait un réveil de son équipe, mais celui-ci tarde à venir. La solidité défensive risque en plus d'avoir du mal à perdurer, puisqu'après la blessure de M'bia face à Auxerre, c'est N'Koulou qui pourrait bien manquer plusieurs rencontres. Coupable d'avoir piétiné un adversaire, le jeune défenseur camerounais, récidiviste (il avait déjà été suspendu pour pareils faits en fin de saison dernière), risque une lourde peine.

 

On constate souvent que les grosses écuries qui se préparent pour l'Europe ont du mal en début de saison. Mais comme les principaux adversaires de l'OM avancent plus vite, on est tout de même en droit d'attendre rapidement une petite victoire. Les Marseillais sont attendus au tournant dimanche, face... à Lille, le Champion de France en titre !

 

 

Dimanche 28 août à 21h, l'Olympique de Marseille se déplacera à Lille (match à suivre en direct sur Canal+).

Partager cet article
Repost0
20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 10:43

Spectacle-JF-Tracq---2001--2-.JPG« Arrêter de fumer tue », c’est le titre décalé du spectacle proposé aux Bessanais et vacanciers par l’acteur Marc Susbielle, sous le regard complice du metteur en scène Jean-François Tracq.

 

Pendant une heure, seul sur scène, Susbielle s’est appliqué à interpréter certains passages de l’ouvrage à succès publié en 2007 par Thomas Bidegain (récompensé à Cannes et lors de la cérémonie des César pour le scénario du film « Un prophète »).

 

La performance fut largement applaudie par le public. Et c’est bien normal : Marc Susbielle et Jean-François Tracq ont répété pendant seulement dix jours à Bessans dans une salle prêtée par la municipalité. Ensemble, ils ont choisi des passages, les ont retravaillés et mis en scène. Cette première représentation, réalisée après un temps de travail réduit, fut une réussite.

 

Une satisfaction pour Marc Susbielle, acteur à ses premières heures, qui a ensuite mis sa passion entre parenthèses pendant vingt-cinq ans pour se consacrer au métier de professeur d’éducation physique et sportive. Lorsque Bidegain lui a dit que s’il souhaitait jouer le texte « Arrêter de fumer tue », il en avait la totale liberté, la tentation de remonter sur les planches a été la plus forte.

 

Une satisfaction aussi pour Jean-François Tracq. Actuellement Secrétaire général du « Théâtre du Rond-Point » à Paris, il aime trouver du temps dans son agenda pourtant bien rempli pour se consacrer à la mise en scène. Depuis 5 ans, il coordonne notamment un programme de sensibilisation au théâtre pour des élèves de lycées de la banlieue parisienne, en partenariat avec la Fondation Culture et Diversité.

 

Cela faisait 16 ans que Jean-François Tracq n’était plus revenu à Bessans, sa terre d’origine. Il a souhaité lier son désir de retrouver la montagne à celui de mettre en scène « Arrêter de fumer tue ».

 

Avec l’aide de son père Paul et le soutien matériel et humain du théâtre qu’il dirige, de la mairie de Bessans et de l’Office de Tourisme Intercommunal, il a pu joindre l’utile à l’agréable.

 

Prochainement, Marc Susbielle et Jean-François Tracq se retrouveront pour peaufiner encore la représentation et envisagent de se produire ensuite à Paris, au « Théâtre de la Loge », dans le 11e arrondissement.

Partager cet article
Repost0
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 16:42

Bourgoin-Grenoble - 2011 (9)Les fans de rugby mauriennais ont apprécié samedi la prestation offerte au stade Pierre Rey par deux clubs régionaux dans le cadre de leur préparation estivale.


L’avant-saison est propice à ce que les clubs professionnels se déplacent dans de petites villes pour y disputer des rencontres amicales.

 

Depuis plusieurs années, Saint-Jean-de-Maurienne a pris l’habitude d’accueillir chaque année un match de football ou de rugby, parfois les deux.

 

Cette année, ce sont les rugbymen de Bourgoin et de Grenoble qui ont régalé le public mauriennais, venu nombreux pour assister à cette partie.

 

Les Berjalliens, nouvellement relégués en Pro D2, ont dominé les Isérois 17-14, avec notamment deux jolis essais inscrits.

 

L’implication de la Ville de Saint-Jean-de-Maurienne, de Saint-Jean-de-Maurienne Tourisme & Evénements et des membres du club de rugby local a joué un rôle décisif dans la réussite de cet événement sportif.

 

 

Visionnez l'album du match Bourgoin-Grenoble

Bourgoin-Grenoble - 2011 (11)

Partager cet article
Repost0
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 16:34

Djimi-Traore.jpgAlors que le mercato estival touche bientôt à son terme, l’Olympique de Marseille enregistre l’arrivée d’une sixième recrue. L’ancien latéral gauche de l’AS Monaco Djimi Traoré, libre de tout contrat, va s’engager avec le club marseillais.


On pensait l’arrivée d’un nouveau joueur suspendue au départ de l’Argentin Lucho, annoncé partant depuis fin juin et finalement toujours marseillais. On imaginait que Didier Deschamps privilégierait dans ce cas le recrutement d’un milieu offensif ou d’un attaquant.


Mais les enseignements des matchs de préparation et des premières rencontres officielles ont changé la donne. Le poste de latéral gauche semble poser problème. Et pour cause : Jérémy Morel a certes été recruté. Son expérience et sa bonne saison dernière plaidaient pour lui. D’ailleurs Morel a démontré à plusieurs reprises ses capacités à apporter offensivement et à se montrer décisif (notamment contre Vannes et Lille). Seulement, son rendement défensif n’est pour l’heure pas satisfaisant. La principale illustration en est le dernier match à Auxerre : Morel est impliqué dans les deux buts encaissés et est particulièrement fautif sur le second.


Son remplaçant Jean-Philippe Sabo, préféré par Deschamps à Charley Fomen en début de saison, n’a pas les épaules pour être une alternative crédible. Toutes ses apparitions se sont soldées par des échecs remarqués. Physiquement dépassé, défensivement trop tendre et techniquement en dessous des exigences du haut niveau, Sabo semble cette année encore voué à rester cloué au banc des remplaçants… et encore.

 

Dans ces conditions, il a semblé urgent aux dirigeants phocéens de trouver un joueur capable de mettre une pression positive sur Jérémy Morel. L’OM s’est donc tourné vers Traoré, international malien, libre de s’engager avec le club de son choix.


Après ses débuts en tant que professionnel à Laval puis à Lens, Traoré a réalisé l’essentiel de sa carrière en Angleterre, notamment dans le prestigieux club de Liverpool. Depuis 2009, il évoluait à Monaco.

 

A 31 ans, Traoré apparaît comme un bon coup sur le marché des transferts. Seulement, blessé durant toute la deuxième partie de saison 2010-2011, Traoré pourrait avoir besoin de temps pour retrouver son meilleur niveau. Et du temps, l’OM n’en a pas beaucoup…

 


Présentation de Djimi Traoré
Site Le Phocéen


Partager cet article
Repost0
17 août 2011 3 17 /08 /août /2011 12:39

Bessans 15.08 Jeunes de 20 ans devant la viergeBessanaises et Bessanais ont célébré le 15 août vêtus du costume traditionnel. En milieu de matinée, tous se sont réunis à l’église Saint-Jean-Baptiste pour une cérémonie dédiée à la Vierge Marie.

Après la messe, la procession, qui a bien failli être annulée en raison de la pluie, a mis à l’honneur les jeunes du village, particulièrement ceux nés en 1991 qui fêtaient leurs 20 ans.

 

Les filles à la coiffe blanche portaient la Vierge Marie tandis que les garçons tenaient les grands cierges.

 

Tout au long du passage du cortège, de nombreux visiteurs étaient présents pour contempler les costumes locaux et prendre des photographies.

 

Vers midi, une présentation des costumes a eu lieu sur la place de la mairie, permettant aux touristes de découvrir les spécificités de l’habit de fête traditionnel local.

 

Des visites des nombreuses chapelles du village et du musée de l’habitat ancien ont été proposées l’après-midi, tandis que l’association « Bessans Jadis et Aujourd’hui » tenait un stand près de la mairie.

 

Pendant ce temps, les Bessanais, jeunes et moins jeunes, étaient rassemblés dans les bars pour poursuivre la fête au rythme des chants locaux.

 

En soirée, un bal a été organisé par le Club des Sports à la salle de l’Albaron.

 

 

Visionnez l'album de la Fête du 15 aoûtDSC06545

Partager cet article
Repost0
16 août 2011 2 16 /08 /août /2011 10:57

Tous au NumeriqueLe 2 juin 2011, je faisais le point sur le passage à la Télévision Numérique Terrestre (TNT) en Haute-Maurienne (Passage à la TNT : la situation actuelle en Haute-Maurienne), prévu le 20 septembre prochain.

 

Aujourd'hui, on sait que la partie de la commune de Lanslevillard qui devait se trouver en zone d'ombre sera finalement couverte. Reste donc une partie de Termignon et l'ensemble du village de Bessans.

 

Une solution collective a été retenue par la Communauté de Communes de Haute-Maurienne Vanoise (CCHMV). Elle consistera, pour Bessans, à l'installation d'une antenne collective au Clot, permettant la couverture des foyers du village.

 

Le 21 juillet, la Commune de Bessans diffusait le texte suivant pour expliquer à chacun les démarches qui restent à réaliser :

 

 

Le 20 septembre prochain, toutes les communes de Savoie passeront à la Télévision Numérique Terrestre (TNT). Les émetteurs hertziens seront coupés définitivement le 19 septembre au soir.

Les émetteurs numériques seront coupés temporairement pour des interventions et remis en service au plus tard le 20 septembre au soir. Chacun pourra alors bénéficier gratuitement de 18 chaînes en qualité numérique.

Bessans n’étant pas couvert par les réseaux de la TNT, la Commune avait dès novembre 2010 alerté la Préfecture et le Conseil Général de la Savoie sur les conséquences de cette situation.

Une solution d’installation d’un relais collectif pour Bessans a depuis été retenue par la Communauté de Communes de Haute-Maurienne Vanoise (CCHMV) ; d’autres communes de la vallée sont également concernées partiellement par ce problème. Le marché pour l’installation d’un relais collectif a été confié à l’entreprise Nextway.

Ce relais sera installé dans les prochaines semaines au Clot et desservira ainsi l’ensemble du village. Il devrait être opérationnel dès la première quinzaine de septembre.

Pour chacun, il reste désormais trois démarches à accomplir, qui sont les mêmes pour toutes les communes de Savoie :

1 - S’équiper d’un mode de réception numérique.

Dès à présent, il est important de penser à vous équiper d’un mode de réception numérique. Cela peut être un adaptateur TNT, un téléviseur avec TNT intégrée (tous les téléviseurs vendus depuis mars 2008 ont la TNT intégrée).

2 – Faire contrôler son antenne râteau.

Une fois le relais en fonction et votre mode de réception numérique installé, vous pourrez vérifier si vous parvenez à recevoir convenablement les chaînes de la TNT. Si ce n’est pas le cas, alors une réorientation de votre antenne râteau est certainement à prévoir. Elle devra être réalisée par un professionnel.

3 – Faire une recherche des chaînes sur son téléviseur.

En raison du changement de fréquence de certaines chaînes et de l’élargissement de l’offre, il vous faudra vraisemblablement effectuer sur votre téléviseur une nouvelle recherche des chaînes.  

Des aides sont disponibles sous conditions de ressources.  Pour les personnes âgées de plus de 70 ans ou dont le taux d’incapacité permanente est supérieur à 80%, une assistante technique gratuite à domicile est possible.

Pour cela, contactez « Tous au numérique » au 0 970 818 818 (du lundi au samedi de 8h à 21h, prix d’un appel local).

Partager cet article
Repost0
15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 12:47

auxerre-marseille.jpgEncore une fois tenu en échec à Auxerre (2-2), l’Olympique de Marseille peine à prendre son envol dans ce Championnat de France 2011-2012. Les hommes de Didier Deschamps avaient pourtant fait le plus dur en menant 2 buts à 0 à la mi-temps avant d’être rejoints en fin de rencontre.


C’est une série incroyable que réalise l’OM depuis quelques mois. Cinq matchs en réalité. Elle a débuté à la mi-mai, lors d’un déplacement à Lorient. Ce soir là, les coéquipiers de Steve Mandanda avaient concédé le nul 2-2. Le genre de score que l’on voit de temps en temps en Ligue 1. Mais de là à le reproduire plusieurs fois consécutives, dans un championnat réputé peu prolifique en buts, il y a une marge.


Et pourtant, l’OM vient d’aligner entre la 36e journée de la saison 2010-2011 et la 2e de la saison 2011-2012 une série de cinq matchs nuls sur le score de 2-2 (contre Lorient, Valenciennes, Caen, Sochaux et maintenant Auxerre) !


Evidemment, pas de quoi satisfaire un prétendant au titre. Car si les Marseillais semblent redoutables devant, le secteur défensif est clairement pointé du doigt. Ajoutons à ces cinq rencontres avec 2 buts encaissés le Trophée des Champions remporté face à Lille en dépit de 4 buts marqués par les Lillois, et cela donne un total de 14 buts concédés en seulement 6 rencontres !


Evidemment, en prenant autant de buts, il est difficile pour Marseille d’engranger des points.


Pourtant à Auxerre, tout semblait bien se passer jusqu’à la mi-temps. Plus incisifs que les joueurs de Jean Fernandez malgré un Lucho plutôt discret dans l’entre-jeu, les Phocéens ont offert 45 minutes de haute volée ponctuées par deux réalisations signées Rémy – qui n’en finit plus de marquer – et A.Ayew.


Seulement, les errements défensifs ont refait surface après la pause, d’autant plus après la blessure de M’bia, qui devrait être éloigné des terrains pour six semaines.


Clairement, l’OM a besoin de se solidifier pour espérer jouer les premiers rôles en Ligue 1. Pour l’heure, les arrivées de Morel et N’Koulou, auxquelles il faut ajouter le retour d’Azpilicueta et désormais la blessure de M’bia, poussent le public à la tolérance. Mais jusqu’à quand ?

 

 

Dimanche 21 août, à 21 heures, l'OM recevra Saint-Etienne au stade Vélodrome (match à suivre en direct sur Canal +). Avec seulement 2 points en 2 journées, les Marseillais auront l'obligation de l'emporter pour définitivement lancer leur saison.

 

 

Résumé du match Auxerre-OM

14 août 2011

Partager cet article
Repost0
14 août 2011 7 14 /08 /août /2011 07:41

15-Aout.jpgComme chaque année, le village se prépare à la grande fête traditionnelle de l’Assomption.

 

 A 10h30, la messe sera célébrée à l’église Saint-Jean-Baptiste. Suivra le temps fort de cette journée : la procession dans les rues du village. Bessanaises et Bessanais seront vêtus des costumes traditionnels et les jeunes de 20 ans seront particulièrement à l’honneur.

 

Dès la fin de la procession, une présentation détaillée des costumes aura lieu sur la place de la Mairie.

 

L’après-midi, la fête se poursuivra avec des activités variées proposées aux visiteurs : tour des chapelles du village, visite du musée de l’habitat traditionnel « L’Erablo » permettant de découvrir le mode de vie d’une communauté paysanne bessanaise du XVIIe siècle au milieu du XXe siècle.

 

L’association « Bessans, Jadis et Aujourd’hui » tiendra un stand sur la place du village.

 

En soirée, un bal sera organisé par le Club des Sports à la salle de l’Albaron (entrée : 2 €).

 


Pour en savoir plus : contactez l’Office de tourisme ou rendez-vous sur www.bessans.com.

Partager cet article
Repost0
11 août 2011 4 11 /08 /août /2011 18:52

Fête du Pain - P.Dompnier (10)

Evénement incontournable de la capitale mauriennaise, la Fête du Pain s'est déroulée (une fois n'est pas coutume) sous le soleil. Un programme riche était proposé, liant temps forts traditionnels et activités pour tous.

 

La Fête du pain 2011 a débuté sous les meilleures auspices avec le feu d'artifice, reporté le 13 juillet, qui a été tiré le mercredi soir.

 

Dès le jeudi matin, de nombreux touristes ont participé aux diverses animations. Pour les enfants, des jeux en bois avaient été installés devant l'Office de Tourisme, mais aussi un manège atypique près du théâtre et un trampoline sur le Forum Saint-Antoine.

 

Comme chaque jeudi pendant l'été, de nombreux exposants participaient à la brocante organisée par le Groupement des Acteurs Economiques de Maurienne (GAEM).

 

Les adultes découvraient avec joie le village artisanal et la fabrication du pain au four banal de Pierre-Pin.

 

En fin de matinée, le Pain de Saint-Jean réalisé par la boulangerie Poingt a été présenté. Il a été partagé en fin de journée par Monsieur le Maire et les membres du Conseil municipal, après avoir été béni lors d'une messe à la cathédrale.

 

Entre temps, ceux qui le souhaitaient ont pu prendre part aux visites commentées et déguster des spécialités régionales chez les restaurateurs participants à cette grande journée festive.

 

En soirée, le repas du GAEM s'est déroulé sur la place Fodéré en présence de musiciens qui ont assuré une ambiance conviviale.

 

 

Visionnez l'album de la Fête du Pain

Fête du Pain - P.Dompnier (91)

Partager cet article
Repost0
11 août 2011 4 11 /08 /août /2011 10:42

Pelerinage-Rochemelon---2011.jpgMoins d’une semaine après le rassemblement des quatre communes de Rochemelon pour le 112ème anniversaire de la Madone culminant au sommet, plusieurs dizaine de pèlerins se sont réunis une nouvelle fois à 3538 mètres d’altitude.


Pour ce pèlerinage célébré chaque année le 5 août, les randonneurs sont partis tôt depuis les vallées pour accomplir l’ascension. D’autres avaient choisi de passer la nuit dans les différents refuges situés à mi-parcours.

Ils étaient une dizaine au départ de Bessans pour s’attaquer au glacier du versant français.


Au sommet, une messe a été célébrée par un prêtre italien et traduite en français par Madame Macabies, mère de la championne de biathlon Pauline Macabies.


Certains ont ensuite partagé un déjeuner à « La Riposa », près de Mompantero, tandis que d’autres regagnaient déjà leurs villages respectifs. 

Partager cet article
Repost0