Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Membre du bureau du
Syndicat du Pays de Maurienne



Président de la
Mission Locale Jeunes Pays de Maurienne



Vice-président
du Centre "La Bessannaise"



Adhérent à Les Républicains


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré


 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Ouverture de la station
Novembre 2021 - JT de 13h de TF1

Agenda

Bessans
24 au 26 juin 2022
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 22:35

Jean-Michel-Baylet.jpgQuatre femmes arborant de belles barbes (postiches) ont interrompu la séance budgétaire du Conseil Général du Tarn-et-Garonne (82) afin de protester contre la composition 100% masculine de l'assemblée départementale.

 

Le Tarn-et-Garonne est l'un des deux départements de France (avec l'Ariège) dont le Conseil Général est composé uniquement d'hommes. Un constat qui n'est pas du tout du goût du "Collectif de la barbe", qui a souhaité le faire savoir.

 

Quatre femmes portant de fausses barbes ont fait irruption au cours de la séance budgétaire présidée par Jean-Michel Baylet, le leader du Parti Radical de Gauche, afin de faire entendre leur voix. Devant les élus, surpris de cette apparition soudaine, elles se sont exprimées avec un brin d'ironie : "C'est exceptionnel en France puisque, avec l'Ariège, vous êtes les deux seules assemblées départementales à avoir résisté à la présence des femmes: encore bravo!".

 

Elles ont poursuivi avec le même ton sarcastique :"Messieurs, il vous reste une dernière élection départementale en mars prochain (NDRL : avant la création des conseils territoriaux), et pour finir en beauté, nous comptons sur vous pour faire à nouveau barrage à toute créature femelle voulant s'immiscer dans vos rangs".

 

D'abord embarrassé, Jean-Michel Baylet a rappelé en fin de séance que sa mère, Evelyne-Jean Baylet, avait présidé le Conseil Général du Tarn-et-Garonne dans les années 70. Il a fait part de son souhait de voir "l'arrivée d'une ou plusieurs femmes" à l'issue des prochaines élections cantonales.

 

Il appartiendra aux électeurs d'en décider dans les urnes les 20 et 27 mars prochains.

Partager cet article
Repost0
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 17:23

AFFICHE-JB-GRANGE---2011.JPG

 

Jean-Noël Augert avait été sacré Champion du monde de slalom en 1970. Jean-Pierre Vidal avait conquis l'or olympique en 2002 à Salt Lake City. Jean-Baptiste Grange les a rejoints dans la légende en remportant le titre de Champion du monde de la discipline à Garmisch-Partenkirchen (Allemagne).

 

Ces trois grands noms du ski alpin français sont tous nés à Saint-Jean-de-Maurienne, qui s'impose assurément comme la TERRE DE NAISSANCE DES PLUS GRANDS CHAMPIONS DE SLALOM !

 

Au-delà de ce point commun, il va de soi que c'est toute la Savoie, et plus particulièrement la vallée de la Maurienne, qui a salué le performance de JB Grange. La grande soirée de fête organisée dans la station de Valloire a rassemblé des élus, des sportifs, et des milliers de Mauriennais autour du skieur tricolore.

 

Pierre-Marie Charvoz, Maire de Saint-Jean-de-Maurienne et Vice-président du Conseil Général de la Savoie délégué aux sports, a fait part de la fierté de l'ensemble des Savoyards de pouvoir compter sur un champion comme Jean-Baptiste Grange pour donner une image positive du département au niveau national et international.

 

Il reste désormais à espérer une fin de saison exceptionnelle de "Jibé", actuellement à la lutte avec le Croate Ivica Kostelic pour conquérir le Globe de Cristal du slalom.

 

Création affiche - Imprimerie Salomon ; Photos - Savoie BRC

Partager cet article
Repost0
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 01:09

OM---Manchester-U.jpgAu terme d'une rencontre européenne de bonne facture sans être exceptionnelle, l'Olympique de Marseille et Manchester United ont fait match nul 0-0 au Stade Vélodrome en 8e de finale aller de Champions League. L'OM préserve toutes ses chances de qualification, même si le déplacement à Old Trafford s'annonce périlleux.

 

Didier Deschamps avait annoncé la stratégie de son équipe lors de la conférence de presse d'avant-match : être solide défensivement et ne pas prendre de but à domicile afin de ne pas hypothéquer ses chances de qualification avant le match retour. DD avait même envisagé la possibilité d'un 0-0, ce qu'il considérait comme un bon résultat éventuel.

 

De ce point de vue, on peut dire que le contrat est rempli puisque les Marseillais ont su garder leur cage inviolée. Mais au vu de la physionomie de la rencontre, on peut regretter qu'ils n'aient pas réussi à inscrire le but qui les auraient mis dans une situation très favorable pour aborder le match retour.

 

Les Marseillais ont fait jeu égal avec les Mancuniens sur l'ensemble des 90 minutes. Ils ont fait preuve de courage,d'engagement et de sérénité en défense pour résister aux assauts de la bande à Rooney.

Après dix premières minutes difficiles, avec notamment une frappe de Fletcher bien arrêtée par Mandanda, la première période a ressemblé à un long round d'observation entre les deux équipes. Heinze a souffert face à Nani, le seul joueur véritablement dangereux, et les Marseillais ont eu du mal à se créer de réelles occasions malgré les nombreuses relances ratées des arrières anglais.

 

C'est surtout en deuxième mi-temps que l'OM a eu sa chance. Pendant vingt bonnes minutes, les Olympiens ont réussi à poser de sérieux problèmes à leurs adversaires. Profitant de la science du jeu de Lucho, un cran au-dessus de ses partenaires techniquement, et des montées de Fanni et Heinze sur les côtés, les attaquants olympiens ont reçu quelques bons centres, malheureusement difficiles à exploiter. La faute notamment au jeu de tête impérial de Smalling et Vidic en défense centrale.

 

Au final, aucune des deux équipes n'a su prendre l'avantage, et tout se jouera donc le mardi 15 mars lors du match retour en Angleterre. L'OM devra gérer la pression des Reds Devils devant leur public, et tenter d'inscrire un but en contre ou sur coup de pied arrêté qui obligerait les hommes de Sir Alex Ferguron à tromper Mandanda deux fois pour se qualifier.

 

Les Anglais seront logiquement favoris, mais tous les espoirs sont permis. Vivement dans 15 jours et Allez l'OM !!!

 

 

Le match retour des huitièmes de finale de Champions League entre Manchester United et l'Olympique de Marseille aura lieu le mardi 15 mars à 20h45 (diffuseur télé à confirmer).


L'OM se déplacera à Nancy ce dimanche 27 février à 17h00 (match à suivre sur Foot +) pour le compte de la 25e journée de Ligue 1.

Partager cet article
Repost0
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 17:30

Cybercafe-Chine.jpgEn Chine, un homme est décédé après avoir passé trois jours d'affilée à jouer sur informatique, sans dormir et en ne se nourissant pratiquement pas. Un fait divers qui pose question sur la dépendance aux jeux vidéos.

 

Les fais se sont déroulés dans un cybercafé près de Pékin. Un homme d'une trentaine d'années, jouant sans interruption depuis 72 heures, s'est soudainement effondré. Transporté dans une clinique proche, il n'a pas pu être réanimé, rapporte le journal Beijing Times.

 

En un mois, ce joueur compulsif avait dépensé plus de 10 000 yuan (soit 1 120 euros) dans des jeux sur Internet. Il n'avait quitté sa chaise que très brièvement au cours des trois jours précédent son décès.

 

Cette histoire met en avant l'important phénomène de dépendance aux jeux informatiques existant en Chine. Sur 450 millions d'internautes dans ce pays (soit le premier rang mondial), 33 millions semblent touchés par une dépendance aux jeux, essentiellement des adolescents, selon des chercheurs.

 

Le gouvernement chinois a annoncé l'an passé une série de mesures visant à contrôler les jeux en ligne et les contenus pornographiques sur la Toile. Les résultats positifs semblent se faire attendre.

Partager cet article
Repost0
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 13:33

Lybie---manifestants.jpgDepuis le début de la polémique en Côte d'Ivoire suite à l'élection présidentielle opposant Laurent Gbagbo à Alassane Ouattara, la population de plusieurs pays d'Afrique s'est soulevée pour exiger le départ du pouvoir en place et obtenir l'instauration de la démocratie. En Tunisie, en Egypte et maintenant en Lybie, la révolte populaire fait la Une de l'actualité. Si certains peuples ont déjà obtenu gain de cause au prix de dizaines de vies humaines, d'autres sont confrontés à un pouvoir davantage déterminé à utiliser la force pour rétablir l'ordre.

 

Bien évidemment, comment ne pas se réjouir et encourager les habitants de chaque pays à faire entendre leur voix pour conquérir une démocratie essentielle au développement et à l'émancipation de chacun. La France et l'Europe se doivent de soutenir ces initiatives, dès lors qu'elles s'inscrivent dans une démarche positive visant à construire un avenir meilleur.

 

Les grandes nations européennes ont toutes les raisons de prendre position et d'exiger des chef d'Etat en place qu'ils acceptent le dialogue face aux manifestants. Certains diront que depuis de nombreuses années, nos dirigeants successifs n'ont rien fait pour dénoncer ces régimes. Pouvait-il vraiment en être autrement ? Nos gouvernants, de droite comme de gauche, ont développé des relations avec les chefs d'Etat africains, de manière à répondre aux enjeux économiques majeurs. Une attitude contraire leur aurait été reprochée, risquant de mettre en péril l'économie nationale !

Ils ont plusieurs fois accepté des invitations de ces "hommes forts" aujourd'hui si contestés. Cela est normal, ça s'appelle la diplomatie !

 

Pour autant, il n'a jamais été question de cautionner leur gestion intérieure, leur contrôle des médias et leur hyper-pouvoir. Voilà pourquoi aujourd'hui, ils peuvent aisément - avec raison - condamner les bains de sang inacceptables. Il est impensable de laisser l'armée tirer à balles réelles, pour tuer, sur des manifestants pacifiques, sans réagir.

 

Nos dirigeants européens doivent aujourd'hui se tourner vers plusieurs objectifs :

 

- veiller à ce que ces soulèvements populaires ne brisent pas de manière durable l'équilibre des pays concernés, ce qui conduirait irrémédiablement les plus pauvres, donc les plus fragiles, à des situations encore plus délicates.

 

- oeuvrer pour l'instauration de réelles démocraties, en soutenant l'organisation d'élections justes, équitables et ouvertes, pour que le choix soit réellement fait par le peuple. Rappelons que la pression en Côte d'Ivoire pour qu'Alassane Ouattara, jugé vainqueur par les observateurs de la communauté internationale, puisse gouverner à la place de Laurent Gbagbo, existe toujours.

 

- accompagner la reprise d'une vie normale pour les populations, dans le respect de leur souveraineté nationale, et en faisant en sorte que les habitants soient utiles chez eux, plutôt que de se réfugier dans les pays étrangers. L'immigration suite à des conflits de cette ampleur n'est bénéfique ni pour le pays en crise, qui a plus que jamais besoin de toutes ses forces vives pour se reconstruire, ni pour le pays accueillant, qui n'a bien souvent pas les moyens d'offrir à ces gens une situation décente.

 

- veiller à ce que le nouveau pouvoir mis en place n'applique pas une démocratie "de façade" afin de calmer la colère populaire, avant de simposer en régime totalitaire. Toutes les personnes qui ont payé de leur vie leur soif de démocratie auraient alors fait cela pour rien. Le risque de dérive vers des gouvernements islamistes existe et doit être évité. Cette perspective serait négative pour les peuples autant que pour le développement des relations internationales.

 

Le passé nous a démontré que beaucoup d'espoir peuvent être déçus. La vigilance s'impose...

Partager cet article
Repost0
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 22:36

Deux jeunes Néo-zélandaises ont fait l'expérience de se promener dans les rue de Los Angeles en plaçant une caméra dans leur dos, filmant ainsi des dizaines de personnes, principalement des hommes, scrutant leurs fesses avec attention.

 

Vous rêvez de savoir ce qui se passe dans votre dos : Jessie Gurunathan et Reanin Johannink ont trouvé le moyen idéal. En fixant une caméra discrète dans la poche arrière de leur pantalon, elles ont pu découvrir le regard porté sur elles par des dizaines de personnes.

 

Le résultat est flagrant : des passants masculins se tordant le coup pour observer les fesses des deux femmes, quelques personnes de la gente féminine interpelées par leur physique avantageux et même un homme se promenant pourtant bras dessus bras dessous avec sa copine.

 

Le clip, posté sur Youtube, a été visionné plus d'un millions de fois en seulement trois jours. Un succès inespéré qui a impressionné les réalisatrices. Elles ont promis de rééditer leur expérience prochainement dans d'autres villes du monde.

 

Regardez la vidéo

 

Partager cet article
Repost0
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 12:30

Grange---Savoie-BRC--2-.jpg24 heures après son titre de Champion du Monde de slalom à Garmisch (ALL), Jean-Baptiste Grange a été accueilli en héros dans la station de Valloire.

 

Plus de 2 000 personnes ont participé hier à la fête organisée par le village de Valloire en l'honneur de l'enfant du pays. "Jibé" a eu droit à un hommage de grande qualité, pour lequel l'ensemble de la station s'était mobilisé.

 

Elus, sportifs, moniteurs de ski et habitants de toute la Maurienne ont célébré la formidable victoire du slalomeur savoyard lors des Championnats du Monde de ski alpin. JB Grange a pu partager avec ses proches son bonheur et son émotion.

 

Dimanche, il a effacé sa déception des Mondiaux de Val d'Isère 2009, où il était sorti lors du slalom et du super combiné. Il a surtout démontré sa suprématie actuelle entre les piquets, qui lui permet d'espérer conquérir le Globe de Cristal de la spécialité en fin de saison.

Le skieur mauriennais va pouvoir rapidement savourer son succès avant de rechausser les skis dès ce weekend pour le super combiné et le slalom de Coupe du Monde de Bansko (BUL).

 

41 ans après Jean-Noël Augert, Champion du monde en 1971, et 9 ans après Jean-Pierre Vidal, Champion olympique en 2002, Jean-Baptiste Grange a confirmé avec cette victoire que la Maurienne est véritablement la terre de naissance des plus grands slalomeurs français (tous trois sont nés à Saint-Jean-de-Maurienne).

 

JB Grange en direct au 20h de TF1

21 février 2011


Le reportage de Savoie Actu
Conseil Général de la Savoie


Le reportage de l'Office de Tourisme de Valloire

Partager cet article
Repost0
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 12:30

 Bessans-hiver-copie.jpgLes vacances de février constituent le temps fort de la saison de ski alpin à Bessans. Depuis une dizaine de jours, de nombreux skieurs apprennent ou perfectionnent leur glisse sur les quelques kilomètres de la station. Deux zones scolaires sont désormais en vacances, l'affluence est donc encore plus importante.

 

Les pistes de ski alpin de Bessans sont idéales pour l'apprentissage des enfants comme des adultes. A deux pas du centre du village, deux téléskis sont proposés.

Le premier est destiné aux petits et aux adultes chaussant les skis pour la première fois. Le second permet de se perfectionner et de profiter davantage des variations du terrain.

 

L'exposition plein sud offre la possibilité de profiter du soleil et des températures clémentes - notamment l'après-midi - en cette période.

 

Afin de rendre le domaine plus attractif, divers aménagements ont été réalisés. Des bosses adaptées à différents niveaux ont été préparées par les services de la station. Un tunnel a aussi été taillé dans la neige, faisant le bonheur des enfants qui découvrent une "surprise" en le traversant : la présence d'un petit ours en peluche, niché dans un recoin enneigé.

Au bas des pistes, les enfants peuvent également faire de la luge et se divertir à leur convenance.

 

Cet hiver, le pied des remontées mécaniques a pris davantage d'importance puisqu'il constitue un des deux départs principaux du nouveau tracé nordique.

  

Pistes-ski---Bessans-2011.JPG

 

Domaine skiable alpin

- 3 pistes sur 3 ouvertes

- cours collectifs et individuels dispensés par les moniteurs de l'ESF (Rens. : 04 79 05 80 05)

 

Domaine skiable fond

- 133 kilomètres balisés

 

Piétons

- 15 kilomètres de pistes balisées autour du village.

 

Les forfaits sont vendus au départ des pistes, à l’Office de Tourisme, à l’Espace Sportif Le Carreley et au chalet du Villaron.

 

La fermeture de la station est prévue le vendredi 22 avril 2011. L'enneigement est assuré jusqu'à la fin de saison grâce aux réseaux de neige de culture.

 

Renseignements auprès de l'Office de Tourisme Intercommunal de Haute-Maurienne (bureau de Bessans au 04 79 05 96 52) et sur le site touristique de Bessans.

Partager cet article
Repost0
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 23:46

OM - ASSE - 2011

En gagnant à domicile face à l'AS Saint-Etienne (2-1), l'Olympique de Marseille est revenu à 3 points de Lille. Le leader du Championnat a été battu dans les dernière minutes par Montpellier (1-0). L'OM engrange de la confiance avant d'accueillir Manchester United en Champions League mercredi, mais a perdu André-Pierre Gignac sur blessure.

 

Marseille a remporté face à l'ASSE sa troisième victoire consécutive en Ligue 1. Une première cette saison qui lui permet de se rapprocher de Lille, toujours en tête avec 2 points d'avance sur Rennes, vainqueur à Toulouse (2-1).

L'OM n'a pas été transcendant mais a montré de nets progrès dans le jeu, face à une équipe des Verts encore meurtrie par sa déconvenue à domicile contre l'ennemi lyonnais. Il faut dire que Saint-Etienne est également peu en réussite au Vélodrome (15 défaites et 2 nuls depuis 1979).

 

La victoire a pris du temps à se dessiner. En première période, les Olympiens ont dominé de manière stérile, et auraient pu être menés 1-0 si Mandanda n'avait pas réalisé une parade extraordinaire face à... Heinze, dont le tacle défensif faillit se terminer en but contre son camp.

 

Il fallut attendre la seconde période pour voir l'OM ouvrir le score. André Ayew, à peine entré en jeu, transmettait à Taiwo, intraitable côté gauche, lequel lançait Gignac en profondeur. L'ancien toulousain remettait en pivot pour Lucho, qui trompait Janot d'un coup du pied au ras du poteau.

Quelques minutes plus tard, les Marseillais confirmaient leur succès grâce à un second but inscrit par Loïc Rémy, à la réception d'une frappe de Jordan Ayew contrée par un défenseur stéphanois.

Le but marqué par l'ASSE au bout des arrêts de jeu, sur un clair relâchement des Phocéens, fut anecdotique.

 

Au final, l'OM a réalisé un match sérieux et a résisté sans difficulté aux assauts stéphanois. Diawara a parfaitement tenu la défense et Mandanda n'a pratiquement pas été inquiété en seconde période. Lucho a confirmé qu'il est plus à l'aise en soutien des attaquants, laissant l'essentiel de la récupération à E.Cissé, qui s'en est d'ailleurs très bien tiré. Rémy s'est démené côté droit. Seules performances moyennes, celles de Brandao, toujours inefficace devant, et de Cheyrou, trop brouillon dans ses transmissions.

 

L'OM reste 3e du classement et a idéalement préparé son 8e de finale de Ligue des Champions. Mbia et Fanni, récemment blessés, ont été préservés. Malgré cela, la mauvaise nouvelle est venue d'André-Pierre Gignac, qui s'est blessé tout seul aux adducteurs. Son indisponibilité est estimée entre 10 et 15 jours. Rémy et Brandao, également touchés au court de la rencontre, ont du laisser leur place. Ils devraient toutefois être opérationnels mercredi.

Espérons que Valbuena, de retour à l'entraînement, aura le feu vert du staff médical pour entrer en jeu et aider ses partenaires face à Manchester United, une des meilleures équipes d'Europe depuis le début de saison.

 

Dans les autres matchs de la 24e journée, Lyon a étrillé Nancy 4-0 et le PSG s'est imposé à Nice 3-0. Lille, Rennes, l'OM, l'OL et le PSG se tiennent en 4 points. En bas de tableau, Monaco, Lens et Arles-Avignon restent reléguables.

 

Rendez-vous ce mercredi 23 février à 20h45 pour le 8e de finale de Champions League entre l'Olympique de Marseille et Manchester United (match à suivre en direct sur TF1). De son côté, l'Olympique Lyonnais accueillera le Real Madrid à Gerland mardi soir.

 

Résumé du match OM - ASSE

Partager cet article
Repost0
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 16:00

logo-Garmisch.jpgLes meilleurs skieurs sont rassemblés du 7 au 20 février à Garmisch (Allemagne) pour y disputer les Championnats du monde de ski alpin. Côté Français, on attend beaucoup de Jean-Baptiste Grange et de Tessa Worley, entre autres.

 

8 février - Super G dames : Les Françaises font une entrée timide dans ces Championnats du monde. La meilleure d'entre elles, Ingrid Jacquemod n'est que 17e, à plus de 2 secondes d'Elisabeth Görgl, qui décroche la première médaille d'or de ces Mondiaux. L'Américaine Julia Mancuso décroche l'argent tandis que devant son public, Maria Riesch termine 3e. La surprise est venue de la contre-performance de Lindsey Vonn, seulement 7e.

 

9 février - Super G hommes : L'Italien Christof Innerhofer l'emporte et offre à l'Italie sa première médaille. Il devance Hannes Reichelt (AUT) et Ivica Kostelic (CRO). Adrien Théaux doit se contenter de la 10e place, et est le seul Français à figurer dans le Top 20.

 

11 février - Super Combiné dames : Deuxième médaille d'or pour l'Autriche avec la victoire d'Anna Fenninger. A l'issue du slalom, elle devance la Slovène Tina Maze et la Suédoise Anja Paerson, qui décroche sa 17e médaille lors d'un grand championnat. La première Française, Margot Bailet, se classe 14e, une place honorable pour une skieuse en devenir. Marie-Marchand Arvier termine au 15e rang, après une chute spectaculaire dans l'aire d'arrivée lors de la descente. A noter enfin le double salto avant réalisé par la Suissesse Lara Gut au cours de la manche de slalom. Plus de peur que de mal heureusement, même si la skieuse peut se mordre les doigts de laisser échapper une médaille à portée de mains.

 

12 février - Descente hommes : On attendait Cuche, Svindal, Walchhofer ou Miller. C'est finalement un outsider, le Canadien Eric Guay, qui a remporté l'épreuve reine des Championnats du Monde. Auteur d'un haut de tracé impeccable, puis réussissant à garder de la vitesse pour aborder le dernier mur, Guay domine pour 32 centièmes le Suisse Didier Cuche, et pour 76 centièmes l'Italien Christof Innerhofer, médaillé pour la 2e fois de ces Championnats. Enorme déception pour Adrien Théaux, sorti après à peine 20 secondes de course. Johan Clarey, le premier Français, se classe 8e.

 

13 février - Descente dames : Les épreuves se succèdent et les performances tricolores restent bien en-dessous de ce que les supporters français sont en droit d'attendre. Lors de la descente, la première Française Ingrid Jacquemod, n'est que 18e. L'Autrichienne Elisabeth Görgl, déja vainqueur du Super G, a récidivé en descente. Elle devance les deux meilleures skieuses de l'hiver, l'Américaine Lindsey Vonn et l'Allemande Maria Riesch. Les skieuses autrichiennes poursuivent leur razzia de médailles !

 

14 février - Super Combiné hommes : Aksel Lund Svindal est éternel. Il est l'un des coureurs les plus titrés du circuit et avait déjà remporté le titre mondial du Super Combiné en 2009 à Val d'Isère. Svindal a récidivé en remportant l'épreuve devant les Italiens Christof Innerhofer (qui décroche sa troisième médaille depuis le début des compétitions) et Peter Fill. Aucun Français n'était au départ de ce Super Combiné.

 

16 février - Epreuve par équipes : Garmisch---epreuve-par-equipes.jpgLES BLEUS SONT CHAMPIONS DU MONDE !!! L'équipe de France décroche sa première médaille et elle est en or ! Une nouvelle formule était expérimentée cette année pour l'épreuve par équipes. Les nations étaient opposées dans un tableau comprenant qualifications, quarts de finale, demi-finales et finale. Quatre skieurs par nations (deux hommes et deux femmes) étaient désignés pour affronter leurs homologues dans un géant parralèle. L'équipe ayant remporté le plus de duels était qualifiée pour le tour suivant. En cas d'égalité 2-2, les pays étaient départagés par le cumul du meilleur temps hommes et du meilleur temps femmes (temps scratch).

Un point du règlement qui a eu toute son importance pour les Français. En quart de finale, ils ont dominé l'Allemagne, grâce au temps scratch. En demi-finale, opposés à la Suède, Barioz, Fanara, Worley et Richard ont de nouveau profité d'un meilleur temps cumulé.

La finale face à l'Autriche s'annonçait spectaculaire, et le public n'a pas été déçu. Après la défaite de Tessa Worley face à Anna Fenninger, Cyprien Richard remit les pendules à l'heure en réalisant le meilleur chrono du jour (de bon augure avant le Géant hommes). Pour le 3e duel, la délégation française avait choisi de remplacer Taïna Barioz, battue à deux reprises auparavant, par Anémone Marmottan. Un choix payant puisqu'elle l'emporta pour 1 centième face à Kirchgasser. La défaite de Thomas Fanara face à Romed Baumann n'y changea rien, et le temps scratch quasi parfait des tricolores leur permit de décrocher l'or et de débloquer ainsi le compteur de l'équipe de France dans ces Mondiaux. La médaille de bronze est revenue à la Suède.

 

17 février - Géant dames : WORLEY ACCROCHE LE BRONZE !!! La Française Tessa Worley se classe Tessa-Worley.jpgtroisième du Géant dames et apporte à l'équipe de France une deuxième médaille après l'or par équipes mercredi. Quand on connaît les qualités de la skieuse du Grand Bornand, on pouvait espérer mieux. Mais au regard de sa première manche ratée, parvenir à monter sur le podium est un exploit de taille.

Lors du premier tracé, dont le départ avait été reculé de deux heures à cause du brouillard, les tricolores se sont montrées poussives. La meilleure d'entres elles, Anémone Marmottan, devait se contenter de la dixième place. Worley se voyait déjà repoussée à 2.12', au 19e rang. Un retard pratiquement impossible à combler. Et pourtant...

N'ayant plus rien à perdre, Tessa Worley aborda la seconde manche sans calcul. A l'arrivée, un temps exceptionnel et une avance confortable lui laissant l'espoir d'une belle remontée. La majorité de ses adversaires ne purent que constater les dégâts en voyant les dixièmes de secondes fondre comme peau de chagrin. Seules Tina Maze (SLO) et Fredrica, les deux premières classées lors de la première manche, réussirent à conserver un peu d'avance à l'arrivée.

Au terme de cette remontée fantastique, Tessa Worley s'adjudge une médaille de bronze qui vaut de l'or ! Taina Barioz se classe 10e, Anémone Marmottan 14e et Anne-Sophie Barthet 19e.

 

18 février - Géant hommes : RICHARD EN ARGENT !!! Il ne manquait qu'une médaille à l'équipe de France, elle Cyprien-Richard.jpgest venue de Cyprien Richard. Le tricolore s'est classé 2e du Géant à l'issue d'une course pleine de suspense avec de faibles écarts entre les postulants au podium. Au terme de la première manche, les Français avaient joué placé. Cyprien Richard, 7e à 71 centièmes du leader Aksel Lund Svindal, Gauthier de Tessières 8e à 78 centièmes, Thomas Fanara 10e à 1.24' et dans une moindre mesure Thomas Frey, 20e à 1.67', gardaient tous une chance de médaille.

Ce sont les trois premiers cités qui assurèrent le spectacle. Thomas Fanara tout d'abord, réussit à prendre le leadership provisoire. Immédiatement délogé par Jansrud (NOR) pour 3 petits centièmes, il observa avec attention le passage de ses coéquipiers. De Tessières, malgré une manche correcte, dut se contenter du 3e temps provisoire. Richard en revanche, accomplit un deuxième tracé de haute volée pour venir largement prendre la tête. Débuta alors l'interminable attente des performances des six concurrents restant à s'élancer. Seul l'Américain Ted Ligety parvint à conserver 8 centièmes d'avance. "Priou" est médaille d'argent, une belle récompense de ses efforts réalisés depuis le début de l'hiver. L'Autrichien Schoerghofer complète le podium. Deux autres Français sont dans le Top 10 : Thomas Fanara (6e) et Gauthier de Tessières (9e). Une belle journée pour le ski français !

 

19 février - Slalom dames : Les Françaises passent à côté. Sandrine Aubert, Nastasia Noens, Anne-Sophie Barthet et Tessa Worley étaient attendues pour aller chercher un nouveau podium. C'est raté !

Lors de la première manche, Seule la Niçoise Noens restait dans la course en se classant 10e. Sandrine Aubert, auteur jusque là d'une saison très irrégulière, est passée à côté lors du premier tracé et n'a pas fait mieux à son second passage. Noens, bien que franchissant la ligne d'arrivée en seconde position au terme d'une course correcte, doit se contenter du 9e rang au final.

L'Autriche empoche deux nouvelles médailles avec Marlies Shild, intraitable en slalom, et Kathrin Zettel. La Suédoise Maria Pietilä-Holmner complète le podium. Worley est 13e, Barthet 14e et Aubert 25e.

 

20 février - Slalom hommes : JB GRANGE CHAMPION DU MONDE !!! Jean-Baptiste Grange a idéalement JB-Grange.jpgconclu les Mondiaux de Garmisch (Allemagne). Il a remporté, 41 ans après Jean-Noël Augert, le titre de Champion du monde de slalom. Un Mauriennais succède donc à un autre Mauriennais !

Grange a idéalement abordé la course en remportant la première manche. Parti avec le dossard 2, c'est avec 22 centièmes d'avance sur l'Italien Manfred Moelgg qu'il franchit la ligne d'arrivée. Tous les concurrents se cassèrent ensuite les dents sur son chrono.

Le Mauriennais allait donc avoir l'honneur et la pression de conclure les Championnats du monde 2011, sur un tracé technique préparé par la délégation suédoise et une piste très rapidement marquée.

"Jibé" géra à merveille son avance, 1.09' sur Jens Byggmark, le meilleur des quatre Suédois classés dans le Top 15 final. Malgré une grosse frayeur à mi-parcours, il franchit la ligne d'arrivée avec 43 centièmes d'avance, offrant ainsi à l'équipe de France sa quatrième médaille, la deuxième en or ! Moelgg remporte la médaille de bronze.

Le jeune Alexis Pinturault se classe 17e, tandis que Steve Missillier et Maxime Tissot sont sortis dès la première manche.

Sous les yeux de son copain Julien Lizeroux et de l'ensemble de l'équipe de France, Grange réalise un exploit immense ! Valloire, sa station, et l'ensemble de la Maurienne sont déjà prêts à fêter comme il se doit leur champion !

 

 

Tableau des médailles final :

 

1 - Autriche : 8 médailles (4 or, 3 argent, 1 bronze)

2 - France : 4 médailles (2 or, 1 argent, 1 bronze)

3 - Italie : 6 médailles (1 or, 2 argent, 3 bronze)

4 - Etats-Unis : 3 médailles (1 or, 2 argent)

5 - Slovénie : 2 médailles (1 or, 1 argent)

  

 

Revivez la chute spectaculaire de Lara Gut

Super Combiné dames - 11 février 2011  

 
Revivez la victoire des Bleus
Epreuve par équipes - 16 février 2011
 
Revivez la seconde manche de Tessa Worley
Géant dames - 17 février 2011
 
Revivez la seconde manche de Cyprien Richard
Géant hommes - 18 février 2011
 
Revivez la première manche de Jean-Baptiste Grange
Slalom hommes - 20 février 2011
 
Revivez la seconde manche de Jean-Baptiste Grange
Slalom hommes - 20 février 2011
 
L'interview de Jean-Baptiste Grange après son titre mondial
Slalom hommes - 20 février 2011
 
L'interview de Fabien Saguez, Directeur Technique National
20 février 2011
Partager cet article
Repost0