Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
Haute-Maurienne Vanoise



Membre du bureau du
Syndicat du Pays de Maurienne



Président de la
Mission Locale Jeunes Pays de Maurienne



Vice-président
du Centre "La Bessannaise"



Adhérent à Les Républicains


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré


 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

50 ans de la station de Bessans
Février 2022 - Maurienne TV

 

Agenda

Bessans
30 mars au 2 avril
Championnats de France
Ski de fond & biathlon

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 23:10

Lucho---Rennes-OM.jpgInspiré et globalement dominateur, l'OM s'est imposé à Rennes 2-0 pour le compte de la 27e journée de Ligue 1. Les Marseillais repartent de l'avant après leur défaite face à Lille, au terme d'une semaine perturbée par "l'affaire Brandao".

 

Toute la semaine, le monde du football a eu les yeux rivés sur Marseille. Mais pour des raisons malheureusement extrasportives. L'attaquant brésilien Brandao, soupçonné d'agression sexuelle sur une jeune femme à la sortie d'une boîte Aixoise, a été mis en examen mercredi soir.

Il est difficile d'y voir clair ans cet affaire, Brandao admettant avoir eu des relations sexuelles mais niant toute agression, tandis que la jeune femme affirme qu'elle n'était pas consentente.

Il est en tout cas choquant qu'un joueur professionnel d'un grand club français sorte de boîte de nuit à 5 heures du matin, sous l'emprise d'alcool (selon plusieurs sources), à la veille dun entraînement et à trois jours d'un match important face à Lille. C'est totalement indécent vis-à-vis des milliers de supporters qui payent cher pour se rendre au stade encourager leur équipe.

 

Quoi qu'il en soit, Brandao est parti une semaine retrouver sa famille au Brésil, avant de rencontrer les dirigeants de l'OM. Il devrait selon toute logique être sanctionné. Nul sait s'il reportera le maillot marseillais, mais il manquera en tout cas le match face à Manchester United ce mardi.

 

Parenthèse refermée, le football a donc repris ses droits pour Marseille vendredi, à l'occasion d'un déplacement périlleux chez le dauphin rennais. Les hommes de Didier Deschamps, que beaucoup imaginaient au fond du trou, ont su relever la tête de belle manière.

 

Dans un match plutôt agréable, les joueurs ont fait preuve d'efficacité. C'est d'abord Loïc Remy, une nouvelle fois buteur, qui ouvrit le score d'une tête plongeante sur un centre tendu de Taïwo.

 

En deuxième période, les Olympiens se sont contentés de contenir leurs adversaires et de jouer le coup en contre. Le jeune Jordan Ayew aurait pu sceller définitivement le sort du match sur une passe en profondeur. Mais en tergiversant devant le gardien, il a vu le retour d'un défenseur pour lui enlever le ballon.

 

Frustré, le jeune fils d'Abedi Pelé allait se racheter quelques minutes plus tard, en se défaisant du marquage de son vis-à-vis avant de transmettre en retrait pour Lucho, qui conclut d'un plat du pied en plein milieu du but.

 

On notera les bonnes performances de Taïwo et Cheyrou, pas toujours titulaires mais très en jambes pour le coup, et la belle entrée de J.Ayew, en larmes après sa passe décisive. Un constat qui prouve l'importance de posséder un groupe etoffé lorsque l'accumulation des matchs se fait sentir.

 

L'OM va pouvoir se rendre à Manchester mardi en confiance. Les Marseillais sont à égalité de points avec Lyon, vainqueur à Sochaux (2-0). Ils reviennent à 1 point de leur adversaire rennais, mais restent à 4 points du LOSC, qui a battu Valenciennes (2-1), encore une fois dans les arrêts de jeu.

 

 

Après son match à Old Trafford en Champions League, l'OM accueillera le PSG dimanche 20 mars à 21h00 pour le "Classico" (match à suivre en direct sur Canal +).

 

 

Résumé du match Rennes-OM

11 mars 2011

Partager cet article
Repost0
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 18:16

DSK---2011.jpgAlors que le dépôt officiel des candidatures pour l'investiture socialiste en vue de l'élection présidentielle de 2012 peut se faire jusqu'en juillet, la décision de Dominique Strauss-Kahn ne fait plus aucun doute (ou presque). Dans un documentaire diffusé dimanche sur Canal +, tout semble indiquer que le patron du FMI sera de la partie.

 

Si son mandat au FMI l'oblige à un strict devoir de réserve, DSK multiplie les interventions masquées concernant sa candidature à l'investiture du parti socialiste. Après les propos de sa femme Anne Sinclair et son intervention sur France 2 notamment, un documentaire diffusé dimanche sur la chaîne cryptée confirme la tendance.

 

Le reportage "Un an avec DSK" montre l'ancien ministre dans son quotidien new-yorkais : en réunion avec les grands argentiers du monde entier, en visite à l'étranger, et même au tournoi de football du FMI ou dans sa cuisine avec sa femme.

 

Plusieurs allusions à la présidentielle alimentent ce reportage. On voit par exemple DSK arborant un tee-shirt "Yes we Kahn (clin d'oeil au slogan de Barack Obama lors de son élection à la tête des Etats-Unis) ou encore un lapsus révélateur lorsqu'un journaliste asiatique l'interroge sur son intention d'être candidat à la présidentielle française.

Sa réponse est d'abord "oui", avant de rectifier : "euh... je vais me présenter à votre président demain".

 

Le principal intéressé se garde pourtant de toute déclaration qui serait contraire à son poste actuel. "Je vois bien qu'il y a une attente, des gens m'arrêtent dans la rue. Cette décision, permettez moi de la garder pour moi" a-t-il dit aux journalistes qui l'ont suivi pendant un an.

 

Le favori actuel des sondages s'en réfère donc au calendrier fixé par le Parti socialiste, d'ailleurs contesté par ses proches qui auraient souhaité davantage de temps.

 

On connaîtra la réponse sur la candidature de DSK à l'investiture au plus tard en juillet, c'est une certitude. Si une surprise est possible, comme l'a prouvé Jacques Delors en 1995 en renonçant alors que tout laissait à penser le contraire, il serait très étonnant de ne pas retrouver Dominique Strauss-Kahn en compétition avec Martine Aubry, Ségolène Royal, François Hollande, Manuel Valls et Arnaud Montebourg (candidats presque certains à ce jour), lors du vote prévu en octobre.

Partager cet article
Repost0
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 14:33

Ivica-Kostelic.jpgEn Norvège pour les hommes, en République Tchèque pour les femmes, les épreuves du weekend ont eu le mérite d'éclaircir les positions avant les finales à Lenzerheide (SUI), cette semaine. Si plusieurs classements sont désormais figés, il restera encore de belles confrontations lors des dernières courses de la saison 2010-2011.

 

Premiers enseignements du weekend : si le classement général de la Coupe du monde est assuré d'être remporté par le Croate Ivica Kostelic depuis sa 21e place en descente samedi, le suspense est à son apogée chez les dames.

L'Américaine Lindsey Vonn, 3e du Géant puis 16e du Slalom, a profité de la 29e place en Géant et de la chute en slalom de l'Allemande Maria Riesch pour recoller à 23 points au général. Un duel au sommet est attendu cette semaine en Suisse.

 

Parmis les certitudes, Marlies Schild a remporté le Globe du slalom. Une formalité pour celle qui a dominé la discipline de la tête et des épaules cette saison.

Vonn déjà titrée en Descente, Super G et Super Combiné, l'incertitude ne plane plus que sur le Géant.

 

Et pour le coup, la Française Tessa Worley a réalisé une très mauvaise opération. Sa chute lors de la première manche vendredi risque de lui coûter très cher. Car pendant ce temps, l'Allemande Viktoria Rebensburg a gagné, et récupéré du coup le dossard rouge de leader. Sa confortable avance devrait même lui permettre de gérer sa dernière course pour s'adjuger la victoire finale. A moins que Worley ne réalise un exploit dont elle a le secret...

 

Chez les hommes, le Suisse Beat Feuz s'est révélé au grand public à l'occasion des deux descentes. Vainqueur vendredi, il est grimpé sur le podium samedi avec quelques centièmes de retard sur les Autrichiens Walchhofer et Kröll.

Dimanche, c'est le Suisse Didier Cuche qui a remporté le Super G devant quatre Autrichiens et pris une bonne option sur le Globe de la spécialité.

Hormis le général et le Super Combiné, tous deux dévolus à Kostelic, les jeux restent ouverts dans toutes les disciplines masculines.

 

En Descente, Walchhofer et Cuche sont les deux mieux placés, même si Kröll reste en embuscade. En Super G, si Cuche a l'avantage, plusieurs skieurs peuvent contester sa suprématie.

Dans les disciplines techniques, même topo. L'Américain Ligety semble le mieux armé pour le Globe en Géant, mais il n'aura pas le droit à l'erreur sous peine de voir Svindal (NOR) ou le Français Cyprien Richard s'imposer.

Enfin en slalom, l'espoir de voir le Mauriennais Jean-Baptiste Grange dépasser Kostelic est réel. Si le Croate est en tête, il semble marquer le pas en slalom depuis quelques semaines et sera sûrement moins déterminé au vu de son hiver déjà remarquable.

 

A noter que ce weekend, le seul coureur français à avoir signé un Top 10 est Guillermo Fayed, 6e en Descente vendredi.

 

Rendez-vous dès mercredi pour les finales de Lenzerheide, en Suisse.

 

 

Le programme :

 

Mercredi 16 mars : Descente (hommes et femmes)

Jeudi 17 mars : Super G (hommes et femmes)

Vendredi 18 mars : Géant (hommes) et Slalom (femme)

Samedi 19 mars : Géant (femme) et Slalom (hommes)

Partager cet article
Repost0
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 14:27

Premier grand événement cycliste de l'année, Paris-Nice se dispute du 6 au 13 mars sur les routes de France. L'Allemand Tony Martin est particulièrement attendu. Il aura face à lui plusieurs cadors comme Franck Schleck, Alexandre Vinokourov ou Luis Leon Sanchez. Côté Français, Sylvain Chavanel pourrait se mettre en évidence.

 

6 mars - Etape 1 - Houdan-Houdan : Le Belge Thomas De Gendt de l'équipe Vacansoleil, est le premier leader de ce Paris-Nice 2011. Il devance la Français Jérémy Roy (FDJ) au sprint après une échappée d'une trentaine de kilomètres. Alors que l'on attendait un sprint massif, le peloton est revenu sur les talons des hommes de tête sans toutefois pouvoir les "avaler" dans la dernière ligne droite.

 

7 mars - Etape 2 - Montfort-Amilly : Sans aucune difficulté majeure, taillée pour les sprinteurs, l'étape s'est logiquement conclue par une arrivée massive. Le Néo-Zélandais Greg Henderson l'a emporté, devant Matthew Goss et Denis Galimzyanov. Le premier Français, Romain Feillu, se classe 6e.

A noter l'abandon de David Moncoutié, blessé au genou lors de la 1ere étape. Franck Schleck et Tony Martin ont également chuté lors de cette deuxième étape, mais heureusement sans gravité.

Le Belge Thomas de Gendt, qui a encore une nouvelle fois tenté de s'échapper du peloton peu avant l'arrivée, reste  leader au classement général.

 

8 mars - Etape 3 - Cosne-Cours-sur-Loire - Nuit-Saint-Georges : La victoire est revenue au sprint à l'Australien Matthew Goss (HTC). Deuxième la veille, il n'a pas laissé passé sa chance cette fois. Et grâce aux bonifications, il endosse le maillot jaune de leader. Thomas Voeckler, accompagné d'un rescapé de l'échappée matinale, a tenté sa chance dans les derniers kilomètres, mais n'a pas pu résisté au peloton. A noter une chute spectaculaire dans le dernier kilomètre, causé par Peter Sagan, l'un des favoris, qui a déjanté. Anthony Ravard, premier Français, est 7e.

 

9 mars - Etape 4 - Crêches-sur-Saône - Belleville : VOECKLER S'IMPOSE ! Le Champion de France en titre a remporté Voeckler.jpgla quatrième étape de ce Paris-Nice 2011. Sur un tracé qui comptait sept difficultés de 2e et 3e catégorie, il a su saisir la bonne échappée. Son accélération à 250 mètres de la ligne n'a pu être suivi par ses compagnons, notamment Rémi Pauriol et Rémi Di Gregorio. Le premier se console tout de même avec le maillot de meilleur grimpeur.

Le Belge Thomas De Gendt, encore parmi les coureurs qui avaient faussé compagnie aux autres concurrents, récupère son maillot de leader perdu la veille. Matthew Goss a eu toutes les difficultés du monde à rester dans le peloton.

 

10 mars - Etape 5 - Saint-Symphorien-sur-Coise - Vernoux-en-Vivarais : Andreas Klöden (Radioschak) a créé la sensation lors de l'étape reine de Paris-Nice. A 36 ans, pourtant loin d'être le plus rapide au sprint, il a grillé la politesse à ses sept compagnons d'échappée, dont le Champion olympique espagnol Samuel Sanchez (Euskaltel) et le vivace Italien Matteo Carrara (Vacansoleil). Profitant du travail de son coéquipier Brajkovic dans le dernier kilomètre, il a pu garder quelques centimètres d'avance sur la ligne.

Son compatriote Tony Martin (HTC) a impressionné par sa facilité dans les cols, mais n'a pas pu disputer la victoire d'étape. Il reste tout de même le grand favori pour la victoire finale, d'autant que Leipheimer, Wiggins, Rogers et Leon Sanchez, entre autres, ont lâché de précieuses secondes dans la dernière ascension. Côté Français, seul Jean-Christophe Péraud (AG2R) peut encore nourrir des espoirs au classement général.

En attendant les trois dernières étapes, Klöden peut savourer cette nuit avec le maillot de leader sur les épaules, 11 ans après son succès dans la Course au Soleil !

 

11 mars - Etape 6 (CLM) - Rognes - Aix-en-Provence : Grand favori du contre-la-montre individuel, l'Allemand Tony Martin (HTC) a répondu présent et signé une remarquable victoire. En tête très rapidement et creusant des écarts importants sur 27 kilomètres, Martin endosse du coup le maillot de leader de la Course au soleil. Avec 36 et 39 secondes d'avance au général sur Klöden et Wiggins, il n'aura plus qu'à gérer les deux dernières étapes pour inscrire son nom au palmares. Jean-Christpohe Péraud (AG2R), 5e de l'étape et 5e au général, garde espoir de bien figurer au classement final.

 

12 mars - Etape 7 - Brignoles - Biot Sofia-Antipolis : DI GREGORIO RENAIT DE SES CENDRES !!! Le grimpeur Français Di-Gregorio.jpgRemy Di Gregorio a remporté la 7e étape en solitaire, près de 5 ans après sa seule victoire parmi l'élite (une étape du Tour de l'Avenir 2006). Sous une pluie battante tout au long du parcours, le Néerlandais Karsten Kroon a été le principal animateur de la journée. Dernier rescapé du groupe d'échappés, il a été repris par le peloton à 13 km de l'arrivée.

Le moment choisi par Di Gregorio, passé de la FDJ à l'équipe Astana, pour placer une attaque tranchante. D'abord en compagnie de Berthou (CEIB), puis en solitaire, il a résisté avec détermination, courage et intelligence de course au retour du peloton des favoris.

A 25 ans, celui qui fut d'abord présenté comme le successeur de Richard Virenque avant d'être décrié par de nombreux observateurs, s'est offert un sacré bol d'air et a peut-être donné un nouvel élan à sa carrière.

L'Allemand Tony Martin a conservé son maillot de leader, peu attaqué par des favoris plus occupés à éviter la chute vu l'instabilité de la chaussée. Certains, comme Franck Schleck, ont d'ailleurs préféré abandonner plutôt que prendre le risque de se blesser.

 

13 mars - Etape 8 - Nice-Nice : VOECKLER RECIDIVE, TONY MARTIN L'EMPORTE AU GENERAL. Après sa victoire Voeckler-2---Paris-Nice-2011.jpgmercredi à Belleville, Thomas Voeckler (EUR.CAR) a remporté une seconde victoire d'épae sur ce Paris-Nice 2011. Le Champion de France, parti comme souvent dans la bonne échappée de 11 coureurs à un peu moins de 100 km de l'arrivée, a fait parler son expérience et sa puissance dans les derniers kilomètres.

Il a lâché son dernier compagnon de route, Ulissi (Lampre), dans l'ultime descente pour s'imposer en solitaire. Tony Martin (HTC), peu attaqué vu les conditions climatiques très difficiles, remporte Paris-Nice 2011 et se positionne désormais comme un des grands nomsdu peloton pour les courses à étapes.

Le premier Français au général, Jean-Christophe Péraud, termine 6e, dépassé dimanche par Samuel Sanchez (Euskaltel).

 

 

Résumé de l'étape 1

6 mars 2011

 

Résumé de l'étape 2

7 mars 2011

 

Résumé de l'étape 3

8 mars 2011

 

Résumé de l'étape 4 (remportée par Voeckler)

  9 mars 2011 


Résumé de l'étape 5

10 mars 2011

 

Résumé de l'étape 6

11 mars 2011

 

Résumé de l'étape 7 (remportée par Di Gregorio)

12 mars 2011


Résumé de l'étape 8 (remporté par Voeckler)
13 mars 2011


Classement général final :

1 - Tony Martin (HTC)
2 - Andreas Klöden (RadioSchack) à 36'
3 - Bradley Wiggins (Sky) à 41'
4 - Rein Taaramäe (Cofidis) à 1:10'
5 - Samuel Sanchez (Euskaltel) à 1:13'
6 - Jean-Christophe Péraud (AG2R) à 1:24'
...
15 - Blel Kadri (AG2R) à 6:19'
...
21 - Thomas Voeckler (Europcar) à 9:58'
...
23 - Remy Di Gregorio (Astana) à 10:45'
...
Partager cet article
Repost0
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 12:06

Logo-biathon-2011.jpgDu 3 au 13 mars, l'équipe de France de biathlon dirigée par Christian Dumont retrouve les meilleurs biathlètes du monde à Khanty Mansisk en Russie. Martin Fourcade, Marie-Laure Brunet et Marie Dorin sont particulièrement attendus. Ils auront fort à faire face à leurs homologues norvégiens et allemands, entre autres.

La Haute-Maurienne et plus particulièrement Bessans, terre de biathlon, est derrière les tricolores et espère une moisson de médailles aussi grande que lors des JO de Vancouver en 2010.

 

3 mars - relais mixte : LA FRANCE ACCROCHE LE BRONZE ! Première épreuve et première médaille pour les tricolores. Relais-mixte---biathlon-2011.jpgLe relais composé de Marie-Laure Brunet, Marie Dorin, Alexis Boeuf et Martin Fourcade s'est classé 3e de l'épreuve, qui pourrait devenir olympique dès 2014 à Sotchi. Des observateurs du CIO ont assisté au duel au sommet entre la Norvège et l'Allemagne, finalement remporté par les Scandinaves.

Si la France n'a pas pu se mêler à la lutte pour le titre, c'est en raison des performances très très moyennes livrées par ses deux relayeuses. Des tirs catastrophiques pour Brunet, guère mieux pour Dorin, et une 7e place provisoire à environ une minute de la médaille au moment de passer la main à Alexis Boeuf. Le coureur de La Feclaz a réalisé une course de grande qualité, ne commettant qu'une faute au tir, qui n'est pourtant pas sa spécialité. Martin Fourcade, le leader de l'équipe, n'a alors fait qu'une bouchée de ses adversaires pour le podium, remontant aisément les 18 secondes qui séparaient la France d'un premier podium lors de ces mondiaux.

Tout cela s'est passé loin de la tête de course, mais cette détermination pour redresser une situation bien mal engagée laisse augurer une suite heureuse pour les Français.

 

5 mars - Sprint 10 km (hommes) : DE L'ARGENT POUR M.FOURCADE ! Martin Fourcade a pris la deuxième place du M.Fourcade---Russie-2011.jpgSprint hommes de ces Championnats du monde russes. On attendait un duel avec le Norvégien Boe, mais la surprise est venue d'Arnd Peiffer. L'Allemand, auteur d'une seule faute au tir malgré un vent changeant, a réussi à préserver 13 seconde d'avance sur le biathlète tricolore, qui a malheureusement payé cash ses deux fautes face aux cibles. Boe se classe 3e. Fourcade sera idéalement placé pour le départ de la poursuite, qui consiste à repartir avec les écarts du sprint.

 

5 mars - Sprint 7,5 km (femmes) : Les Françaises n'ont pas réussi à tirer leur épingle du jeu. La première d'entre elles, Marie Dorin, se contente du 8e rang, à 1 minutes et 30 secondes de l'Allemande Magdalena Neuner, titrée aujourd'hui. Le podium est complété par la Finlandaise Mäkäräinen et la Slovaque Kuzmina. Les autres tricolores au départ ont terminé très loin. Dorin sera tout de même en embuscade lors de la poursuite, prête à profiter des erreurs de ses adversaires.

 

6 mars - Poursuite individuelle (hommes) : MARTIN FOURCADE EST CHAMPION DU MONDE ! Troisième en relais M.Fourcade---Russie-2011--1-.jpgmixte vendredi, deuxième du sprint samedi, le cadet des frères Fourcade a conquis son premier titre mondial lors de la poursuite. Profitant de son classement de la veille, Fourcade s'est lancé avec ambition dans cette épreuve, refaisant rapidement son retard sur l'Allemand Peiffer. En tête jusqu'au deuxième passage sur le pas de tir, il a ensuite cédé du terrain en raison de plusieurs fautes. Mais sa rapidité sur les skis lui permit de rester au contact des Norvégiens, à 30 secondes environ du leader provisoire. Et à la faveur d'un sans-faute étonnant de rapidité sur son dernier tir, le Catalan profita de l'erreur de Peiffer pour passer en tête et aller chercher la consécration suprême, avec quelques mètres d'avance sur les deux meilleurs biathlètes du monde, Svendsen et Boe. Son frère, Simon, signe également une très belle 6e place, et a décrit à son arrivée son frère comme "un génie".

Raphaël Poirée semble bien avoir trouvé son successeur !

 

6 mars - Poursuite individuelle (femmes) : Les Françaises ne sont décidément pas dans le coup depuis le début des compétitions. Déjà en dedans lors du relais mixte (leur médaille ne tenant qu'aux performances exceptionnelles d'Alexis Boeuf et de Martin Fourcade), aucune d'entre elles n'a réussi à tirer son épingle du jeu lors du Sprint et de la Poursuite.

Ce dimanche, Marie Dorin, partie 8e, a du se contenter du 15e temps au final. La Finlandaise Mäkäräinen a devancé Magdalena Neuner et Helena Ekholm.

 

8 mars - 20 km (hommes) : Le Norvégien Tarjei Boe, 22 ans, a remporté sa quatrième médaille en quatre courses. Devant son public, le Russe Maxim Maksimov a conquis l'argent, tandis l'Autrichien Christoph Suman décroche le bronze. Martin Fourcade, dans le coup jusqu'au dernier passage sur le pas de tir (une seule faute jusque là) a payé cash ses deux erreurs. Il se contente de la 9e place.

 

9 mars - 15 km (femmes) : La Française Marie Dorin n'a pu faire mieux que 6e. Avec trois fautes au tir, elle s'en est bien mieux tirée que la plupart des favorites. Mais c'était une faute de trop pour espérer accrocher la médaille de Bronze. La Suédoise Helena Ekholm s'est adjugée la médaille d'or, devant Tina Bachmann (ALL) et Vita Semerenko (UKR).

Anaïs Bescond termine 16e, Sophie Boilley 50e, tandis que Marie-Laure Brunet, en plein doute, a abandonné.

 

11 mars - Relais 4 X 7,5 km (hommes) : La Norvège, pourtant loin d'être intraitable au tir, a remporté le relais masculin des Championnats du monde, devant la Russie et l'Ukraine. Les Français n'ont pas pu lutter et terminent 12e. Ole-Einar Bjoerndalen étoffe encore son formidable palmares.

 

12 mars - Mass-start (femmes) : Magdalena Neuner a remporté une nouvelle médaille dans ces Mondiaux 2011 en dominant la Bélarusse Domracheva et la Norvégienne Berger. Malgré quatre fautes au tir, l'Allemande a compensé sur les skis ses pénalités. Marie Dorin et Marie-Laure Brunet terminent 8e et 9e. Dorin a longtemps lutté pour la victoire avant de craquer sur la fin.

 

12 mars - Mass-start (hommes) : Martin Fourcade n'a pu faire mieux que 10e, dans une discipline qu'il affectionne pourtant tout particulièrement. Vainqueurs des deux dernières mas-start et leader la Coupe du monde de la spécialité, le Français a longtemps été à la bagarre pour le podium. Lors du dernier titre, il avait même l'occasion de prendre la tête en réalisant un sans-faute, au vu des performances de ses adversaires. Malheureusement, ses espoirs se sont envolés avec deux fautes. Le Norvégien Svendsen a parfaitement géré son effort pour lâcher dans les derniers mètres le Russe Ustyugov, pourtant porté par un large public. L'Italien Hofer a pris la troisième place. Boe et Bjoerndalen sont 4e et 5e.

 

13 mars - Relais 4 X 6 km (femmes) : LE RELAIS FRANCAIS EN BRONZE ! Les biathlètes françaises, auteur de Relais français - 2011performances très moyennes depuis le début des Championnats du monde, ont relevé la tête lors de cette dernière épreuve pour décrocher une belle médaille de bronze. Anaïs Bescond, Sophie Boilley, Marie-Laure Brunet et Marie Dorin terminent derrière l'Allemagne et l'Ukraine, mais loin devant les favorites russes, Championnes du monde en titre et Championne olympique en 2010 à Vancouver, qui se sont écroulées dès le premier relais.

 

 

Revivez la 3e place de l'équipe de France

Relais mixte - 3 mars 2011


Revivez la 2e place de Martin Fourcade

Sprint - 5 mars 2011


Réaction de Martin Fourcade suite à son titre mondial

Poursuite - 6 mars 2011

 

Revivez la 3e place du relais féminin

Relais 4 x 6 km - 13 mars 2011

 

 

 

Magdalena Neuner chez les femmes, et les Norvégiens Boe et Svendsen chez les hommes, auront été les grands animateurs de ces championnats. Côté Français, le leader Martin Fourcade a été largement dans le coup, et termine avec les trois médailles autour du cou ! Belle performance globale des tricolores...


Tableau des médailles :

 

1 - Allemagne (7 médailles ;  4 or ; 3 argent ; 0 bronze)

2 - Norvège (8 ; 4 ; 1 ; 3)

3 - France (4 ; 1 ; 1 ; 2)

4 - Finlande (2 ; 1 ; 1 ; 0)

5 - Suède (2 ; 1 ; 0 ; 1)

Partager cet article
Repost0
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 14:30

Manificat---Vittoz---mars-2011.jpgQuelques jours après des Mondiaux difficiles en Norvège, les Français ont relevé la tête lors de la poursuite de Lahti (FIN). Maurice Manificat et Vincent Vittoz ont terminé 2e et 3e, juste derrière le Suisse Dario Cologna.

 

On attendait une réaction des fondeurs français après leurs contre-performances à Oslo... On a été servi ! Le jeune Maurice Manificat et l'expérimenté Vincent Vittoz sont tous deux montés sur le podium. C'est la deuxième fois dans l'histoire du fond tricolore que cela se produit, après Jean-Marc Gaillard et le même Manificat en février en Russie.

 

Si les Bleus n'ont rien pu faire dans le finale face au Suisse, qui devrait remporter sans souci le classement général de la Coupe du monde, ils ont en revanche bien résisté à la concurrence dans le final.

 

Manificat signe son conquième podium en Coupe du monde, tandis que Vittoz se rassure après une saison plombée par préparation chaotique (blessure aux adducteurs en début d'hiver).

 

Cologna a donc fait un grand pas vers le titre final, profitant de l'impasse sur l'étape faite par le Norvégien Petter Northug, qui pourrait bien regretter son choix.

 

Après le sprint dimanche, les finales se disputeront à partir de mercredi en Suède.

Partager cet article
Repost0
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 19:16

Lamy-Chappuis---Coupe-du-monde-2011.jpgUne semaine après son titre de Champion du monde à Oslo, Jason Lamy-Chappuis a décroché son deuxième Globe de Cristal du Combiné nordique consécutif en se classant 3e de l'épreuve de Lahti (FIN). Il devient le premier Français à remporter à deux reprises le classement général de la Coupe du monde.

 

Avant même la dernière étape de la saison, Lamy-Chappuis s'est adjugé le classement général de la Coupe du monde, confirmant sans trembler sa position plus que favorable. 4e de l'épreuve de saut, le Franc-Comtois était en position idéale avant d'aborder les 10 km de ski de fond. Il n'avait besoin que d'une 12e place pour écarter définitivement de la lutte son seul rival potentiel, Mikko Kokslien. Jason s'est payé le luxe de grimper sur la troisième place du podium, derrière les Allemands Kircheisen et Frenzel.

 

Jason Lamy-Chappuis fait mieux que Fabrice Guy en 1992 et détient comme Killy en ski alpin et Grospiron en bosses les trois titres majeurs de sa discpline.

 

"Si on m'avait dit il y a seulement deux ans que j'aurais tous ces titres, je ne l'aurais pas cru. Je me serais déjà contenté d'un quart", explique-t-il.

 

Outre la défense de son titre olympique en 2014 à Sotchi, "Jez" espère conquérir un podium par équipes après trois rageantes 4e places (Mondiaux-2009 et 2011, JO-2010). Il ne cache pas non plus son intérêt pour le saut à skis en tant que tel. "La tournée des Quatre tremplins, le vol à skis, ce sont vraiment des choses que j'ai envie de vivre".

 

Ce serait un nouveau défi de taille pour celui qui a désormais tout gagné dans son sport.

 

 

LE PALMARES DE JASON LAMY-CHAPPUIS

 

Coupe du monde

15 victoires, 39 podiums en 114 épreuves
Vainqueur du classement général en 2010 et 2011, 2e en 2007
Vainqueur de la Coupe du monde de sprint en 2007

 

Championnats du monde

Trois participations

Individuel : 1er (grand tremplin) en 2011, 3e (mass-start et 15 km Gundersen) en 2009
Par équipes : 4e en 2011 et 2009

 

Jeux olympiques

Deux participations

Individuel : 1er (petit tremplin) en 2010, 4e (sprint) en 2006
Par équipes : 4e en 2010, 5e en 2006

Partager cet article
Repost0
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 18:13

Carnaval-2011--2-.jpgCarnaval-2011--4-.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bessanais et vacanciers de la station ont célébré ensemble le carnaval. Des dizaines d'enfants ont défilé dans les rues du village derrière Monsieur Carnaval et la mascotte Timy.

 

En attendant le départ du cortège, certains ont confectionné leurs masques et d’autres se sont maquillés à la salle de l'Albaron. Une boom et un goûter ont ensuite été proposés par le bureau de Bessans de l’Office de Tourisme Intercommunal.

 

Vers 17 heures, des dizaines d'enfants, accompagnés le plus souvent de leurs parents, ont paradé habillés de costumes divers jusqu'au pont situé à proximité des pistes de ski alpin. Après quelques descente en luge, les participants ont assisté à l'embrasement de Monsieur Carnaval, puis à la descente aux flambeaux organisée conjointement pas la station, l’Office de Tourisme et l’Ecole de Ski Français.De nombreux enfants avaient chaussé les skis pour participer au spectacle.

 

Un feu d’artifice a clôturé la soirée.

Partager cet article
Repost0
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 13:15

Infidelite.jpgUne étude réalisée par des chercheurs canadiens et publiée dans le journal en ligne "Evolutionary Psychology" affirme que les femmes à la voix haut perchée et les hommes à la voix grave sont perçus comme étant davantage enclins à l'infidélité en amour.

 

Les personnes participant à l'étude ont été invités à écouter deux versions de clips enregistrés par une voix masculine et une voix féminine. La tonalité de chaque version avait été au préalable électroniquement modifiée.

 

Deux principaux constats :

- les femmes croient que plus la voix d'un homme est basse, plus il est probable qu'il sera infidèle.

- à l'inverse, les hommes supposent plus de trahison pour des femmes à la voix haute.

 

Selon les chercheurs, membres de l'Université MsMaster à Hamilton (Ontario, USA), le lien entre hauteur de voix et infidélité s'explique par les hormones. "Les hommes avec des niveaux élevés de testostérone ont une voix plus basse, et les femmes avec des niveaux d'oestrogènes importants ont une voix aïgue" indique David Feinburg, un conseiller de l'étude.

 

Une étude qui pourrait porter tord aux personnes concernées par ces caractéristiques de voix ?!

 

"L'infidélité est coûteuse avec un impact émotionnel, des coûts financiers et la perte potentielle de l'unité familiale. Ce qui suggère qu'à travers le processus évolutif, nous avons appris des façons d'éviter des partenaires qui peuvent être infidèles, comme mécanisme de protection", explique Jillian O'Connor, étudiante diplômée du Département de psychologie, neurosciences et comportement à l'Université McMaster et auteur principal de l'étude.

Partager cet article
Repost0
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 21:45

Logo Cantonales 2011La campagne électorale des élections cantonales a débuté ce lundi. Les 20 et 27 mars prochains, les citoyens sont appelés aux urnes pour élire leurs conseillers généraux. Comme toujours, les assemblées départementales sont renouvelées de moitié, soit un canton sur deux. Les Conseillers généraux seront cette fois élus pour trois ans au lieu de six. En 2014, les Conseillers territoriaux devraient leur succéder.

 

En Savoie, 19 cantons sont concernés et 107 candidats se présentent aux suffrages des électeurs. Si la majorité actuelle (Union pour la Savoie) dirigée par Hervé Gaymard part favorite, le visage de la future assemblée départementale demeure incertain.

 

Plusieurs nouveautés sont à noter :

  • le scrutin sera paritaire, c'est-à-dire que chaque candidat devra avoir un suppléant du sexe opposé.
  • 12,5 % du total des inscrits sont nécessaires pour se maintenir au second tour (précédemment 10% suffisaient).

 

Dans le canton de Lanslebourg Mont-Cenis, rassemblant les sept communes de Haute-Maurienne de Bonneval-sur-Arc à Bramans, on compte quatre candidats, dont la Conseillère Générale sortante, Rozenn Hars (UPS, majorité départementale).

Petit tour d'horizon à moins de deux semaines du premier tour...

 

Rozenn HARS (Union Pour la Savoie) : Elue Conseillère générale du canton de Lanslebourg Mont-Cenis en 2004, Rozenn Hars-copie-1Rozenn Hars assume depuis 2008 la Vice-présidence de l'Assemblée départementale. Déléguée à la vie sociale, le plus gros poste budgétaire du Département, elle a activement contribué aux décisions prises en faveur de l'économie de montagne (agriculture et tourisme) et de l'action sociale. Elle a oeuvré pendant 7 ans pour soutenir les différents projets portés par les communes.

Son suppléant, Jean Cimaz, est actuellement Maire-adjoint à Bessans, Vice-président de la Communauté de Communes de Haute-Maurienne Vanoise et délégué au sein de plusieurs organismes à l'échelle de la Maurienne et de la Savoie.

 

François CHEMIN (Savoie pour tous) : Candidat soutenu par la gauche départementale et son leader Thierry Repentin, François Chemin-copie-2François Chemin se présente pour la première fois aux suffrages des haut-mauriennais. Comme il l'a récemment rappelé, il souhaite préparer l'avenir et notamment l'élection des Conseillers territoriaux en 2014. Maire de Fourneaux depuis 10 ans, il est également Vice-président du Syndicat intercommunal du canton de Modane et impliqué dans divers organismes locaux et départementaux.

Sa suppléante sera Denise Mélot, ancienne fromagère et conseillère municipale à Bessans de 2001 à 2008.

 

Jean BLANC (sans étiquette) : Candidat indépendant soutenu par "Europe Ecologie-Les Verts" et "Mouvement Région Jean BlancSavoie", Jean Blanc a été Conseiller municipal à Bonneval-sur-Arc de 1995 à 2008. Ce Savoisien convaincu milite pour l'indépendance savoyarde depuis très longtemps. Il s'est présenté notamment aux élections législatives, cantonales et sénatoriales ces dix dernières années.

Il a choisi comme suppléante Magali Freulet, elle aussi habitante de Bonneval-sur-Arc, qui travaille dans les domaines touristiques et agricoles.

 

Patrick DEBORE (sans étiquette) : Candidat indépendant mais ne cachant pas sa sensibilité de gauche, Patrick Patrick DeboreDebore a travaillé pendant de nombreuses années comme Trésorier Percepteur. Habitant de Lanslebourg, il est depuis plusieurs mois en campagne et se soumet pour la première fois au jugement des électeurs.

Sa suppléante, Ghislaine Gravier, est Directrice de Village Vacances à Val Cenis et habite elle-aussi à Lanslebourg.

 

 


L'un des enjeux du scrutin au niveau national sera le taux d'abstention. Habituellement élevé lors des cantonales, il pourrait l'être encore plus étant donné qu'aucune autre élection n'a lieu en même temps.

 

Dès à présent, les électeurs ne pouvant pas voter directement peuvent réaliser une procuration en se présentant à la gendarmerie. Un justificatif d'identité est nécessaire, et une attestation sur l'honneur sera remplie sur place par le mandant. Le mandataire se présentera au bureau de vote le jour même pour voter en lieu et place du mandant.

Partager cet article
Repost0