Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Membre du bureau du
Syndicat du Pays de Maurienne



Président de la
Mission Locale Jeunes Pays de Maurienne



Vice-président
du Centre "La Bessannaise"



Adhérent à Les Républicains


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré


 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

50 ans de la station de Bessans
Février 2022 - Maurienne TV

 

Agenda

Bessans
5 novembre 2022
Ouverture de la station

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

1 mai 2015 5 01 /05 /mai /2015 11:33

Les services du Territoire de Développement Local (Département de la Savoie) ont annoncé l'ouverture à la circulation du col du Mont-Cenis ce jeudi 30 avril 2015 à 17h00.

 

Cette année, le faible enneigement a permis un accès relativement rapide au sommet du col, situé à plus de 2 000 mètres d'altitude.

 

La jonction entre la Haute-Maurienne et l'Italie peut donc se faire dès à présent en toute sécurité.

 

Par ailleurs, les services du Département ont également ouvert cette semaine la partie de la RD 902 servant l'hiver au passage du domaine nordique de Bessans.

 

L'ouverture de l'autre col de Haute-Maurienne, le col de l'Iseran, est prévue fin mai.

Partager cet article
Repost0
25 avril 2015 6 25 /04 /avril /2015 20:11
La Haute-Maurienne célèbre le 70e anniversaire de sa libération

Nous étions plusieurs centaines réunis à Bramans ce samedi pour commémorer la libération de la Haute-Maurienne, en 1945.

 

Le rassemblement a débuté par un moment de prière devant la chapelle Saint Clair au hameau du Verney.

 

Le cortège, composé de la clique de Bramans, des anciens combattants, d'élus et personnalités locales et de nombreux habitants de la vallée, s'est ensuite rendu au Mémorial pour une cérémonie officielle.

 

Plusieurs discours ont permis de rappeler les événements et d'évoquer le souvenir des hommes morts lors des violents combats entre le Mont-Froid et le Mont-Cenis, dans les derniers instants de la Seconde Guerre Mondiale.

 

Un panneau historique réalisé par l'Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre a été inauguré, avant un dépôt de gerbes au cours duquel les couleurs françaises se mêlaient à celles de l'Allemagne (en présence du Consul d'Allemagne à Lyon) et de l'Italie (en présence du Maire de Giaglione, commune jumelée avec Bramans).

 

Pour cette commémoration, pas moins de 57 porte-drapeaux étaient présents. Un drapeau a été transmis par un ancien combattant aux élèves d'une classe de Seconde du lycée Louis Armand identifiée comme "citoyenneté - défense".

Partager cet article
Repost0
22 avril 2015 3 22 /04 /avril /2015 13:38
Transmaurienne Vanoise : retour en terre promise

La Transmaurienne-Vanoise VTT est de retour en Haute-Maurienne. Pour sa 27e édition, du 5 au 9 août 2015, la course mythique sillonnera les territoires d'Aussois et de la Haute-Maurienne Vanoise.

 

Après 15 ans dans le massif des Sybelles, la Transmaurienne revient sur ses terres d'origine. Cet événement de référence dans le monde du VTT accueillera en août les participants sur des parcours variés et accessibles à tous, entre Aussois et Bonneval-sur-Arc, avec des passages dans toutes les communes de Haute-Maurienne Vanoise.

 

Dans un cadre naturel aux paysages uniques, aux portes du Parc National de la Vanoise, plusieurs centaines de coureurs sont attendus.

 

Après deux premières étapes à Aussois, les concurrents réaliseront trois étapes en Haute-Maurienne Vanoise, avec des passages dans toutes les communes du territoire. Cette année, les départs et arrivées seront jugés à Lanslebourg, avant de faire la part belle aux deux autres plateaux lors des prochaines éditions.

 

Règlements, parcours, inscriptions sur le site Internet de la Transmaurienne Vanoise VTT.

Partager cet article
Repost0
11 avril 2015 6 11 /04 /avril /2015 18:27

Menacée d'une suppression de poste par la Direction Académique de l'Education Nationale, l'école de Bessans gardera finalement deux classes pour la rentrée 2015.

 

Voici le communiqué diffusé par la Commune de Bessans suite à cette décision :


Lors de la réunion décisive du Conseil départemental de l'Education Nationale du vendredi 10 avril, le Directeur Académique a validé la carte scolaire de la Savoie 2015/2016. L'école de Bessans a été retirée de la liste des établissements concernés par une fermeture de classe.
 

La dernière semaine aura été décisive, avec quelques points à souligner :

  • Courrier de Monsieur Julien, Inspecteur de l'Education Nationale, le 2 avril, en réponse au courrier des parents, assurant avoir alerté le DASEN sur les difficultés générées par une décision de fermeture de classe dès la rentrée 2015.
  • Rassemblement devant l'école le 3 avril et diffusion d'un communiqué, suivis d'articles dans le Dauphiné Libéré et La Maurienne, mais aussi d'une interview de Jérémy Tracq, Maire de Bessans, sur RCF Savoie.
  • Envoi de courriers signés du maire à Monsieur le Recteur de l'académie de Grenoble et à Monsieur le Préfet de la Savoie pour les alerter en urgence sur la situation.
  • Interventions de divers élus sollicités (Monsieur Bouvard, Sénateur ; Monsieur Berberian, Président des Maires Ruraux de France ; Monsieur Gaymard, Président du Conseil départemental ; Madame Hars et Monsieur Grange, Conseillers départementaux du canton ; Madame Santais, Députée ; Monsieur Charvoz, Conseiller départemental jusque là en charge de la partie scolaire).
  • Interventions des syndicats de l'enseignement qui ont défendu le maintien de deux classes à l'école de Bessans et nous ont tenu informés des avancées du dossier.
  • Rendez-vous avec la Directrice Académique adjointe et l'Inspecteur de la circonscription le 9 avril à Chambéry. Après plusieurs relances écrites et orales pour obtenir un rendez-vous, celui-ci a été fixé en urgence le 9 avril à 11h30 pour un entretien à 14h, auquel se sont rendus Jérémy Tracq (maire), Jean-Hubert Vasina (parent délégué) et Ludovic Cordier-Pade (conseiller municipal et parent d'élève). Ce rendez-vous a permis d'avoir un échange constructif avec les services de l'Education Nationale.

 

C'est évidemment une très bonne nouvelle et nous ne pouvons que saluer la décision raisonnable prise par le Directeur Académique.
 

Le fait qu'élus, parents et enseignants se soient mobilisés de manière concertée et coordonnée a été très important pour aboutir à un résultat positif.
 

La municipalité remercie toutes celles et tous ceux qui se sont mobilisés au cours des dernières semaines, en particulier ceux qui ont oeuvré pour impulser la dynamique collective.
 

Pour autant, il convient de rester lucides et ne pas considérer que la situation de l'école est définitivement stabilisée.
 

En vue de la rentrée 2016, nous devons rester pleinement mobilisés.
 

Dès à présent, nous devons envisager ensemble les moyens de pérenniser l'école de Bessans, les actions susceptibles de "redonner de l'air" au niveau des effectifs, le tout avec une organisation satisfaisante pour les enfants, les familles, les enseignants et le dynamisme de la commune.
 

Diverses options et solutions devront être étudiées dans les semaines à venir, en lien avec les services de l'Education Nationale et en appui également sur certains élus départementaux et nationaux.
 

Soyez assurés que la municipalité s'engagera de manière responsable et continuera à prendre toute sa place dans ce dossier.
 

Il est important de rappeler également qu'au-delà de l'action municipale, il est de la responsabilité de chacun d'analyser avec objectivité la situation et de prendre les bonnes décisions, c'est-à-dire celles qui vont dans un sens positif pour l'avenir de notre village.

Partager cet article
Repost0
9 avril 2015 4 09 /04 /avril /2015 18:02
Savoie : les élus protestent contre la pollution de l'air

De nombreux élus des Pays de Savoie étaient réunis ce jeudi à Aiton pour protester contre le passage massif dans la vallée des véhicules les plus polluants.

 

A l'appel notamment du Syndicat du Pays de Maurienne et de son Président Yves Durbet, plus de 150 élus ont symboliquement fermé l'accès à la Maurienne par la RD 1006, à proximité du rond-point d'Aiton. Une "opération escargot" a aussi été menée sur l'autoroute au même moment.

 

Le slogan était très clair : "Donnons de l'air aux vallées savoyardes". Les élus réclament notamment l'interdiction du passage des poids lourds les plus polluants.

 

Plusieurs élus ont pris la parole pour rappeler leur détermination dans ce dossier, avant le départ d'un cortège où les écharpes tricolores étaient largement visibles.

 

Partager cet article
Repost0
5 avril 2015 7 05 /04 /avril /2015 10:20
Bessans : mobilisation pour l'avenir de l'école

Elus, parents, enseignants et enfants de Bessans étaient réunis vendredi devant l'école du village pour protester contre la menace de fermeture d'une classe à la rentrée 2015.

 

Voici le communiqué diffusé suite à ce rassemblement :

 

Ils étaient un peu plus de quarante à la sortie des classes, rassemblés devant l'école Félicie Pautas pour montrer toute leur détermination à défendre ensemble le maintien de deux classes, alors que la Direction Académique des Services de l'Education Nationale envisage un passage en classe unique pour la prochaine année scolaire.

 

Munis d'affiches et de banderoles avec des slogans explicites comme "Non à la fermeture de classe" et "Ecole en danger, tous concernés, tous mobilisés", ils ont échangé sur l'évolution de la situation, dans le prolongement d'une réunion entre élus, parents et enseignants qui s'est tenue en mairie le dimanche 29 mars.

 

L'affaire a débuté le 15 décembre 2014, date à laquelle la Commune a reçu de la part du Directeur Académique des Services de l'Education Nationale un courrier informant de l'éventualité de retirer un poste de l'école de Bessans à la rentrée 2016 si aucune évolution des effectifs n'était constatée (21 élèves aujourd'hui, 20 prévus en 2015, puis un retour à 21 en 2016 et une montée à 23 en 2017).

 

Plusieurs échanges entre les élus de Bessans et Christian Julien, Inspecteur de la circonscription, ont permis d'évaluer la situation et d'évoquer les différentes possibilités à envisager.

 

Seulement, fin mars, lors d'un rendez-vous en mairie de Bonneval-sur-Arc, Christian Julien a indiqué qu'un poste pourrait finalement être retiré de l'école de Bessans dès la rentrée 2015 !

 

Cette information, confirmée par plusieurs sources, a entrainé une réaction rapide et concertée de la part des acteurs concernés, déterminés à s'opposer ensemble avec fermeté à cette éventuelle décision, qui ne laisse aucun délai pour mener une concertation sereine sur le sujet.

 

Deux courriers ont été conjointement adressés aux Services de l'Education Nationale (l'un signé du maire, l'autre de l'ensemble des parents et futurs parents d'élèves), afin d'exposer les arguments justifiant le maintien de deux classes et d'insister sur toutes les difficultés à organiser un regroupement pédagogique avec Bonneval-sur-Arc :

 

  • La perte d'une classe pour un village comme Bessans serait fortement préjudiciable au dynamisme de la commune et à son développement. Alors que Monsieur le Premier Ministre vient d'annoncer une série de mesures en faveur de la ruralité, le maintien de deux classes apparaît indispensable pour l'avenir de la commune rurale et montagnarde qu'est Bessans.

 

  • Une éventuelle fermeture de classe conduirait à ne plus accepter les enfants de petite et moyenne section de maternelle, ce qui générerait des difficultés pour les familles à scolariser les enfants concernés dans une autre école.

 

  • Ne plus accueillir les enfants de petite et moyenne section de maternelle accentuerait aussi les problèmes liés aux modes de garde des jeunes enfants. Cela impacterait l'activité professionnelle de nombreux parents, notamment en saison.

 

  • Le passage en classe unique impliquerait la présence d'un seul enseignant pour s'occuper d'environ 20 enfants, répartis sur six niveaux de la grande section de maternelle au CM2. Cela n'apparaît pas satisfaisant pour la qualité de l'enseignement.

 

  • La perte de deux sections de maternelle pourrait entrainer la suppression du poste d'assistante maternelle, occupé par une habitante du village depuis de nombreuses années.

 

  • Les villages de Bessans et de Bonneval-sur-Arc sont situés à plus de 7 kilomètres de distance, avec une route qui présente des dangers évidents pour une circulation quotidienne avec de jeunes enfants.

 

  • Un éventuel regroupement pédagogique nécessiterait la mise en place de transports scolaires, lesquels généreraient un coût important pour les familles, mais aussi pour les collectivités amenées à financer ce service. Il faudrait en plus ajouter un coût supplémentaire lié aux besoins en restauration scolaire.

 

Lors du rassemblement, le maire Jérémy Tracq, présent aux côtés des familles et des enseignantes comme une large partie de l'équipe municipale, a salué la mobilisation de chacun et indiqué "que plusieurs élus départementaux et nationaux ont été alertés sur la situation et sont d'ores et déjà intervenus pour soutenir la démarche".

 

Il espère désormais qu'au-delà des éléments de réponse encourageants apportés aux parents par l'Inspecteur de la circonscription dans un courrier daté du 2 avril 2015, le Directeur Académique daignera donner une suite rapide à la demande formulée par écrit et par oral d'un rendez-vous en présence d'élus et de parents d'élèves.

 

"Si les décisions attendues pour le 10 avril venaient à nous être défavorables, il est évident que nous entreprendrons d'autres actions qui seront mises en œuvre rapidement. On ne peut pas admettre qu'une école ne comportant que deux classes soit considérée de cette manière. Les effectifs actuels et les perspectives futures ne justifient pas une telle décision", conclut-il.

Bessans : mobilisation pour l'avenir de l'école
Partager cet article
Repost0
2 avril 2015 4 02 /04 /avril /2015 18:49
Bessans : concert de "La Haute-Maurienne chante"

La chorale "La Haute-Maurienne chante" a donné mardi soir un concert à l'église Saint Jean-Baptiste.

 

Plus de cinquante personnes, des Haut-Mauriennais et des vacanciers, étaient présentes.

 

En ouverture, le groupe a eu une pensée pour son chef de chœur Vincent Lecarme, absent pour raisons de santé.

 

Ils ont ensuite offert une belle soirée de musique, sous la direction d'Aude-Hélène Mathieu, avec le pianiste Patrick Perpoint en accompagnement.

 

Dans un répertoire varié, allant de Zazie à Jean-Louis Aubert, en passant par Jean-Jacques Goldman, Michel Polnareff et quelques chants traditionnels, les choristes ont reçu un large soutien du public.

Partager cet article
Repost0
2 avril 2015 4 02 /04 /avril /2015 11:09
Le Conseil départemental de la Savoie installé

Le nouveau Conseil départemental de la Savoie a été officiellement installé ce jeudi 2 avril à Chambéry. 38 élus (19 hommes et 19 femmes) composent désormais l'assemblée départementale.

 

Le mode de scrutin inédit des récentes élections a considérablement boulversé la liste des élus savoyards. Beaucoup découvraient ce jour la salle des délibérations du Château des Ducs de Savoie. C'était notamment le cas pour Christian Grange, Conseiller départemental du canton de Modane.

 

Sans surprise, la majorité départementale de droite comptant 30 élus (contre 8 seulement de gauche), Hervé Gaymard a été réélu Président pour six ans.

 

Cette première séance a aussi vu l'élection de 11 Vice-présidents, selon l'ordre suivant :

1 - Franck Lombard

2 - Rozenn Hars (Conseillère du canton de Modane)

3 - Michel Bouvard

4 - Marina Ferrari

5 - Auguste Picollet

6 - Christiane Brunet

7 - Vincent Rolland

8 - Brigitte Bochaton

9 - Pierre-Marie Charvoz (Conseiller du canton de Saint-Jean-de-Maurienne)

10 - Marie-Claire Barbier

11 - Lionel Mithieux

Partager cet article
Repost0
31 mars 2015 2 31 /03 /mars /2015 11:02

L'Office de Tourisme de Haute-Maurienne Vanoise, en charge de l'organisation du concours des maisons fleuries de la commune de Bessans, a publié les résultats pour l'année 2014.

 

Cinq particuliers et cinq commerces ont été récompensés pour leurs efforts en matière de fleurissement, à l'issue du vote réalisé par les visiteurs au cours de l'année dernière.

 

Palmarès de l'année 2014

 

Particuliers

1 – Jeannine Termignon

2 – Annie et Jean Damé

3 – Catherine et Stéphane Duriez

4 – Claire et Gilbert Tracq

5 – Augustine Bison

 

Commerces

1 – Boucherie Boniface

2 – Au Coin d’hiver

3 – Le Grand Fond

4 – Au cœur des alpages

5 – Café de la Poste

 

Les modalités du concours des maisons fleuries 2015 seront précisées prochainement.

 

Partager cet article
Repost0
30 mars 2015 1 30 /03 /mars /2015 22:00
Départementales 2015 : MERCI !

Dimanche 29 mars 2015, à l'occasion du second tour des élections départementales dans le nouveau grand canton de Modane, vous avez confirmé et amplifié la tendance du premier tour.

 

Vous avez fait un choix clair en accordant 53,8% des suffrages à l'équipe de la majorité départementale composée de Christian Grange et Rozenn Hars (avec pour remplaçants Laurence Billard-Vincendet et moi-même).

 

Merci à toutes et à tous pour votre soutien, qui témoigne :

  • de votre attachement au Département, collectivité de proximité qui garantit la présence d'élus ancrés sur le territoire.
  • de votre volonté que soient affirmées les complémentarités entre ville-centres et stations, afin de garantir un développement partagé sur un territoire rassemblé.
  • de votre souhait que nous donner la capacité d'agir pour la Savoie, pour le canton, pour vous.

 

14 des 20 communes du canton ont placé notre équipe en tête, avec des scores particulièrement favorables à Bonneval-sur-Arc (85,4%), Villarodin-Bourget (76,2%), Lanslevillard (72,2%), Lanslebourg (71,8%) ou encore Valloire (71,5%).

 

J'ai bien entendu un mot particulier pour mon village de Bessans. Les électeurs y ont été les plus nombreux à aller voter sur l'ensemble des deux tours et ils ont accordé une large confiance à notre équipe (66,8% au premier tour, 69,7% au second tour).

 

Christian Grange et Rozenn Hars vont évidemment prendre toute leur place dans la majorité départementale menée par Hervé Gaymard et Michel Bouvard. Cette majorité comptera 30 élus sur 38 au sein de la nouvelle assemblée, qui sera officiellement installée jeudi à Chambéry.

 

Dès à présent, notre équipe complémentaire et expérimentée est au travail, au service et à l'écoute de l'ensemble des habitants du territoire.

Départementales 2015 : MERCI !
Partager cet article
Repost0