Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Membre du bureau du
Syndicat du Pays de Maurienne



Président de la
Mission Locale Jeunes Pays de Maurienne



Vice-président
du Centre "La Bessannaise"



Adhérent à Les Républicains


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré


 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Bessans Biathlon Contest
Août 2019 - Maurienne TV

Le diable de Bessans
Novembre 2019 - France 2

Agenda

Bessans
25 au 27 juin 2021
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 12:04

Le Conseil municipal de Bessans a validé le budget primitif 2014 lors de sa séance du vendredi 14 mars. 

8 des 10 élus de la commune étaient présents (Séverine Termignon était représentée par Jean-Luc Boyer, un pouvoir "oral" ayant été accepté par Monsieur le Maire). 

Zoom comme chaque année sur les principaux éléments à retenir...


D’un point de vue global 

 

La situation financière de la commune de Bessans impose un suivi rigoureux des budgets.

Cela est d’autant plus vrai vu le contexte national : les dotations de l’Etat aux collectivités devraient malheureusement baisser dès cette année. 

  

Une attitude responsable est nécessaire pour ne pas compromettre l’avenir financier de la commune.  

Cela passe notamment par une maitrise des budgets, un développement des mutualisations permettant des économies d’échelle, une recherche renforcée de financements (notamment de subventions, toujours difficiles à acquérir), une priorisation des investissements réalisés…  

 

Madame Jeamet, Percepteur de Lanslebourg, a salué le travail budgétaire sérieux et de qualité réalisé par la municipalité au cours du mandat 2008-2014.

Elle a indiqué que la majorité avait eu une attitude responsable en prenant parfaitement la mesure que l’endettement de la commune (lié principalement aux 4,7 millions d’euros d’emprunts du mandat 2001-2008, mais aussi à l’obligation de construire la station d’épuration) nécessitait une pause dans les emprunts, pause constatée depuis 2013.

 

Afin de ne pas alourdir la pression fiscale globale sur les contribuables, les taux communaux ont été maintenus à l’identique par rapport à 2013, sans augmentation pendant le mandat. 

 

 

2014

Taxe Habitation

19,21%

Taxe Foncière Bâti

33,02%

Taxe Foncière Non Bâti

124,30%

Contribution Foncière des Entreprises

21,80%


Vote

  • Pour : 6 (Daniel Personnaz, Monique Robert, Jean Cimaz, Régis Bison, Bernard Geenen, Jérémy Tracq)
  • Contre : 3 (Jean-Luc Boyer, Magali Durand, Séverine Termignon)

Budget communal 2014

 

Fonctionnement : 2 142 130 €

Investissement : 755 867 €

 

270 000 € d’autofinancement sont transférés du budget de fonctionnement à la section investissement.

 

Principaux investissements prévus en 2014 (liste non exhaustive) :

  • Protections de Bessans (projets reportés depuis 2012) : 150 000 €
  • Garage de la Reculaz : 133 000 €
  • Aide aux toitures lauzes : 60 000 €
  • Isolation des garages communaux : 46 000 €
  • Chapelles (St Pierre, St Joseph, St Jean-Baptiste, St Colomban, clocher…) : 40 000 €
  • Ecole : 18 000 €
  • Remplacement de véhicule : 24 000 €

Par ailleurs, diverses études obligatoires sont programmées pour les protections de Bessans, le curage, l’aménagement des lacs et le garage communal.

Les études et travaux de protection sont subventionnés jusqu'à 80%, grâce à leur prise en compte par l'Etat et le Conseil général de la Savoie dans le cadre du plan d'aménagement et de protection contre les inondations géré au niveau du Syndicat du Pays de Maurienne.

 

Les subventions accordées aux associations sont maintenues (la subvention au CCAS n'apparait plus car son budget est désormais autonome), avec une ligne de 3 265 € ajoutée pour le soutien aux jeunes sportifs de haut-niveau.

 

Vote

  • Pour : 6 (Daniel Personnaz, Monique Robert, Jean Cimaz, Régis Bison, Bernard Geenen, Jérémy Tracq)
  • Contre : 3 (Jean-Luc Boyer, Magali Durand, Séverine Termignon)

Eau et assainissement

 

Fonctionnement : 600 488 €

Investissement : 1 273 025 €

 

La commune de Bessans, mise en demeure par le Préfet de la Savoie, s'est attelée en 2008 à régler le dossier de l’assainissement. Après diverses études réalisées, il a été choisi de construire une station d’épuration à Bessans, en concertation avec les organismes compétents (Agence de l'Eau et Département) et en appui sur les études réalisées.

 

En raison de l’absence de subventions suffisantes des financeurs qui attendent un transfert de compétence au niveau intercommunal de l'eau et de l'assainissement, il n’y aura pas de travaux de mise en séparatif en 2014.

 

Cependant, alors qu’en 2013, une subvention d’équilibre conjoncturelle de 186 000 € afin d’atteindre l’équilibre budgétaire avait été nécessaire, celle-ci est nulle en 2014, ce qui constitue une satisfaction.

Le budget eau/assainissement est équilibré selon la formule "l’eau paye l’eau", donc sans subvention communale.

 

Il est nécessaire de poursuivre les efforts pour permettre de supporter durablement les charges financières de la station d’épuration.

 

Le transfert de la compétence eau/assainissement à la Communauté de Communes de Haute-Maurienne Vanoise (CCHMV) pourrait permettre une baisse des tarifs pour les consommateurs bessanais (du fait de l’harmonisation des prix entre les communes). A ce jour, seule la commune de Lanslebourg crée un blocage. Mais il est fort probable que l’Etat impose le transfert des compétences eau et assainissement aux intercommunalités prochainement.

 

De plus, cela permettrait le déblocage de 10% de subventions supplémentaires par le Conseil Général de la Savoie, actuellement en attente de versement. Le Département nous a donné son accord pour maintenir la somme de 328 362 €, correspondant à ces 10% de subventions, en recettes du budget eau/assainissement. Il n’y a donc aucune manipulation comme certains voudraient le faire croire.

 

Enfin, il ne faut surtout pas oublier que pour améliorer la situation de l’eau et de l’assainissement, il est important que les personnes qui ne payent pas leurs factures (totalement ou partiellement), avec pour certaines des arriérés de plus de deux ans, soient contraintes à le faire.

Il est regrettable, pour ne pas dire scandaleux, de constater que certaines personnes concernées et n'étant manifestement pas dans le besoin, n’hésitent pas à donner des leçons sur les manières de mieux gérer la situation budgétaire.

 

Vote

  • Pour : 6 (Daniel Personnaz, Monique Robert, Jean Cimaz, Régis Bison, Bernard Geenen, Jérémy Tracq)
  • Contre : 3 (Jean-Luc Boyer, Magali Durand, Séverine Termignon)

Remontées mécaniques

 

Fonctionnement : 349 098 €

Investissement : 137 893 €

 

Pour équilibrer le budget des remontées mécaniques, une subvention communale de 155 000 € est nécessaire (contre 176 000 € en 2013). Le ski alpin reste cependant essentiel pour dynamiser le tourisme hivernal, attirer du monde dans la station et donc soutenir l’activité économique.

 

Le remplacement d’une motoneige, la plus vieillissante du parc actuel, est prévu. Les diverses solutions de remplacement sont à l'étude.

 

Vote

  • Pour : 6 (Daniel Personnaz, Monique Robert, Jean Cimaz, Régis Bison, Bernard Geenen, Jérémy Tracq)
  • Contre : 3 (Jean-Luc Boyer, Magali Durand, Séverine Termignon)

Domaine nordique

 

Fonctionnement : 425 945 €

Investissement : 80 976 €

 

Non existant avant 2008, le budget domaine nordique voyait son éventuel déficit inclus dans le budget communal.

 

La création de ce nouveau budget permet aujourd’hui de savoir que sans investissement majeur, le budget du domaine nordique parvient à s’équilibrer sans subvention communale ou ne nécessite qu’une subvention modérée selon les années.

 

Comme pour les remontées mécaniques, le domaine nordique reste essentiel à l’activité de la station.

 

Le budget sera équilibré par une subvention communale de 41 000 € (contre 14 000 € en 2013).

 

Vote

  • Pour : 6 (Daniel Personnaz, Monique Robert, Jean Cimaz, Régis Bison, Bernard Geenen, Jérémy Tracq)
  • Contre : 3 (Jean-Luc Boyer, Magali Durand, Séverine Termignon)

Régie électrique

 

Fonctionnement : 841 160 €

Investissement : 677 158 €

 

L'enfouissement de la ligne haute-tension du Carreley sera poursuivi en 2014, avec un financement réalisé par trois parties : le Conseil Général de la Savoie (qui a versé une subvention de 160 000 € à la Commune, laquelle a reversé la somme à la Régie électrique), ERDF (pour un montant de 235 000 €) et la Régie électrique (qui garde à sa charge 165 000 €).

 

Vote

  • Pour : 6 (Daniel Personnaz, Monique Robert, Jean Cimaz, Régis Bison, Bernard Geenen, Jérémy Tracq)
  • Contre : 3 (Jean-Luc Boyer, Magali Durand, Séverine Termignon)

Lotissement "Pré Carcagne" et Lotissement "Pré de l'Huile"

 

Le lotissement de "Pré Carcagne" reste un dossier majeur à poursuivre en 2014.

 

Sauf derniers travaux, le budget du lotissement du "Pré de l’Huile" est clos.

 

Vote

  • Pour : 6 (Daniel Personnaz, Monique Robert, Jean Cimaz, Régis Bison, Bernard Geenen, Jérémy Tracq)
  • Contre : 3 (Jean-Luc Boyer, Magali Durand, Séverine Termignon)

Centre Communal d'Action Sociale (CCAS)

 

Suite à des évolutions de la législation, le budget du CCAS doit faire l’objet d’un vote par le Conseil d’administration, avant d’être approuvé par le Conseil municipal.

 

Il est désormais autonome, encaisse directement les recettes qui lui sont dues et n’a donc plus besoin de subvention d’équilibre communale pour son fonctionnement.

Partager cet article

Repost0
19 mars 2014 3 19 /03 /mars /2014 08:20

Ceremonie-d-Algerie---mars-2014.JPGLes habitants du village, quelques vacanciers et des pompiers volontaires se sont réunis mardi devant le Monument aux Morts pour la Journée du souvenir pour les victimes de la guerre d’Algérie et des combats de la Tunisie et du Maroc.


Germain Grosset, Président de la section des anciens combattants de Bessans, a rappelé les événements ayant entraîné le conflit en Algérie. Il a également évoqué le déroulement de la guerre qui a débuté en 1954 pour se terminer par les accords d’Evian le 19 mars 1962.


Le maire Daniel Personnaz a ensuite procédé à la lecture du texte de Kader Arif, Ministre délégué aux anciens combattants.


La commémoration a pris fin par le traditionnel dépôt de gerbes et une minute de silence.


La cérémonie à Bessans a été avancée au 18 mars en raison d’une cérémonie programmée au niveau du canton le 19 mars. Elle a lieu cette année à Lanslebourg Mont-Cenis.

Partager cet article

Repost0
18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 14:00

Spectacle-enfants---J.Tracq.jpg.JPGPlus de cent personnes, 60 enfants accompagnés de parents et grands-parents, ont assisté au spectacle pour enfants "T’emmêle pas" à la salle de l’Albaron.


Même les plus petits ont admiré le spectacle proposé par deux personnages qui se lient d’amitié à travers le cirque.

 

Ensemble, ils ont transformé une routine morne et grisâtre en un moment chaleureux où chacun aide et soutient l’autre.


La bonne humeur était au rendez-vous au cours de ce spectacle fort apprécié.

Partager cet article

Repost0
15 mars 2014 6 15 /03 /mars /2014 16:45

 

Depuis plusieurs jours, vous avez eu connaissance de ma candidature en tête de la liste "Nouvel élan pour Bessans" pour les élections municipales des 23 et 30 mars 2014.


Elu en 2008, je n’ai eu de cesse de m’investir pour faire avancer Bessans, de donner le maximum de mon temps à l’écoute de chacun et dans un souci permanent de l’intérêt collectif.


Aux côtés de personnes d’expérience, j’ai eu l’occasion d’apprendre beaucoup sur la gestion de la commune et de prendre en main plus particulièrement certains projets au niveau :

  • du domaine skiable (refonte du tracé nordique, mise en place de la prévente des forfaits, Marathon de Bessans…).
  • de l’activité touristique estivale (redynamisation du 15 août, réflexions sur l’aménagement de l’aire de jeux et des lacs…).
  • de la communication et des nouvelles technologies (guide Lô Ptchott, site Internet communal…).

 

Aujourd’hui, j’ai décidé de regrouper des Bessanaises et des Bessanais aux parcours variés et aux compétences complémentaires, déterminés à œuvrer pour le développement de notre village et le bien-vivre de notre communauté.


Contrairement à ce qui est affirmé par René Filliol et ses colistiers, je n’ai jamais appartenu à "Bessans à venir".

 

En toute transparence, j’ai discuté il y a quelques mois avec certaines personnes de l’éventualité de créer une équipe de large rassemblement, allant au-delà des clivages historiques, pour faire avancer Bessans autour d’un leader apparaissant comme naturel aux yeux de nombreux Bessanais.


Après plusieurs échanges, certaines personnes susceptibles d’incarner ce large rassemblement ont choisi, pour des raisons que je respecte, de ne pas se porter candidates à ces élections municipales.


Dès lors, me retrouver en discussion sans les personnes susceptibles de rassembler, mais au contraire avec le retour en force des habituels "tireurs de ficelles" bien connus de chacun, qui ne se présentent pas au jugement des électeurs mais se chargent d’imposer leurs idées, m’est très vite apparu intenable.


Etre élu dans une équipe cherchant avant tout à servir ses propres intérêts, aux côtés de personnes qui n’ont pendant six ans fait que s’opposer de manière stérile sans jamais proposer, ou n’ont pas respecté le vote des électeurs en étant complètement absentes, ne m’a pas convenu.

 

J’ai donc signifié clairement mon retrait à René Filliol et choisi de proposer pour Bessans une autre alternative, avec une équipe rassemblée pour travailler sur un projet réaliste et cohérent.


Il n’a jamais été question de rejeter l’actuelle majorité. Au cours du mandat 2008-2014, j’ai participé activement à la conduite des projets, en étant solidaire de l’équipe majoritaire mais en sachant exprimer mon désaccord lorsque cela m’est apparu nécessaire.

 

Je suis heureux d’avoir aujourd’hui rassemblé une équipe issue de divers horizons, représentative de la diversité des habitants de Bessans, en m’attachant à accorder de l’importance avant tout aux compétences de chacun.


Cette équipe a travaillé dans un premier temps à construire un véritable projet de développement pour Bessans, au sein d’un groupe où chacun peut s’exprimer et où les différents avis sont pris en considération.

 

Le maire-sortant ne sollicitant pas un nouveau mandat, il s’agit bien de proposer un nouvel élan pour Bessans.

 

Cet élan, il s’inscrit dans une volonté de ne pas détruire systématiquement ce qui a été fait par les prédécesseurs. La situation impose au contraire de s’appuyer sur les décisions structurantes prises et sur des propositions nouvelles pour que Bessans rayonne dans une dynamique collective.


Si vous accordez votre confiance à l’équipe "Nouvel élan pour Bessans", je réaliserai les adaptations professionnelles nécessaires afin d’assumer mes fonctions.

 

Nous nous engageons à donner toute notre énergie pour mettre en œuvre notre projet, pour vous et avec vous.

 

Retrouvez le programme et les candidats sur le site Internet de l'équipe "Nouvel élan pour Bessans".

Partager cet article

Repost0
15 mars 2014 6 15 /03 /mars /2014 01:08

Tournage-Midi-en-France---fevrier-2014.JPGL’émission « Midi en France », diffusée sur France 3 nationale en semaine à 10h50, sera prochainement en Haute-Maurienne.


Le présentateur Laurent Boyer et son équipe enregistreront sur la place de Lanslebourg, à proximité de l’auditorium Laurent Gerra, lundi 17 et mardi 18 mars.


Lors des numéros qui seront diffusés toute la semaine, différents reportages tournés du Freney à Bonneval-sur-Arc (notamment à Bessans) seront présentés.


La volonté affichée est de mettre en avant la diversité de la destination Haute-Maurienne : tourisme, culture, architecture, histoire, habitants, coutumes…


La restauration scolaire et le portage de repas à domiciles en milieu rural seront notamment valorisés.


Pour voir l’émission rendez-vous sur France 3 nationale les lundi 17, mardi 18, mercredi 19, jeudi 20 et vendredi 21 mars, à partir de 10h50.

Visitez  le site Internet de l'émission.

 

Photo : OTHMV - I.Pauwels

Partager cet article

Repost0
14 mars 2014 5 14 /03 /mars /2014 12:06

100-ans-Lisa---2010--1-.jpgLe village de Bessans est orphelin de sa doyenne. Dans sa 104e année, Elisabeth Tracq, connue sous le prénom de Lisa, s'est éteinte.


Née le 4 juin 1910, quelques années avant la Grande Guerre, Lisa a donné naissance à sa fille Francine en 1934.


Elle a ensuite été séparée pendant cinq longues années de son mari François, prisonnier en Allemagne lors du second conflit mondial.


Pendant cette période, son papa décède de maladie et elle doit assumer seule sa maman et sa fille.


Avec la maison de Bessans brûlée en fin de guerre, les retrouvailles de la famille ont lieu à Levallois, où nait son fils Jean-Claude en 1946.


Femme de ménage, épouse de chauffeur de taxi, Lisa était une battante, une femme souriante qui sans cesse allait de l’avant et positivait.


Suite au décès de son mari, c’est entourée de ses cinq petites filles Isabelle, Hélène, Marie-Noëlle, Sylvie et Céline et de leurs compagnons, puis de ses deux arrière-petites-filles Mathilde et Julie, que Lisa a connu de vieux jours heureux et sans souci de santé particulier, avec toute l'attention de ses proches.


Dans un humour qui masquait sans doute une crainte de la mort, Lisa avait l’habitude de dire que "si je suis encore là, c’est que là-haut, ils m’ont oublié, ils ont tourné les pages sans me voir". Elle a désormais retrouvé ceux qu’elle a aimés, partis pour beaucoup depuis bien longtemps.


Il reste une centenaire originaire de Bessans, Anne Pépin, née Cimaz, qui a fêté son centième anniversaire le 29 novembre 2013.

Partager cet article

Repost0
13 mars 2014 4 13 /03 /mars /2014 12:29

Loto-Bessans.jpgPendant les vacances de février, plusieurs associations proposent aux résidents et aux vacanciers des lotos conviviaux.


Récemment, le Club des Gentianes a organisé un loto, avec de nombreux lots offerts par des commerçants du village et de la vallée. Une centaine de participants ont garni la salle de l’Albaron.


Le Club des Gentianes a également apporté son soutien la semaine suivante pour le loto du Sou des écoles, organisé à l’initiative de plusieurs parents d’élèves mobilisés pour l’occasion. Lors de cette soirée de jeu, un atelier maquillage pour les enfants était aussi proposé.


A chaque fois, le gros lot final était un séjour d’une semaine à Bessans, qui a fait le bonheur des vacanciers présents qui ont eu la joie de remplir en premier l’intégralité de leur carton. Ils pourront ainsi revenir rapidement au village.

Partager cet article

Repost0
13 mars 2014 4 13 /03 /mars /2014 08:12

Nordic-et-Biathlon-Challenge---decembre-2013--20--copie-1.JPGLa biathlète de Bessans Julie Pépin est montée deux fois sur la plus haute marche du podium lors de la course nationale organisée samedi et dimanche au Col de Porte.


Parallèlement aux Championnats de France cadets, un sprint et une poursuite ont donné l’occasion aux jeunes, juniors et seniors de s’illustrer.


Sur le nouveau stade de Chartreuse, la Bessanaise Julie Pépin a tiré son épingle du jeu en catégorie jeunes.

 

Samedi, avec une seule faute au tir, elle a tenu tête à des concurrentes d’expérience pour remporter le sprint.

 

En confiance, elle a confirmé dimanche lors de la poursuite. Auteur d’un 18 sur 20 face aux cibles, elle a accentué son avance sur ses rivales potentielles. Certains sont parties de trop loin pour espérer l’inquiéter, d’autres ont complètement craqué au tir.

 

Non qualifiée pour les Mondiaux cette année, Julie peut espérer que sa progression lui permette la saison prochaine d’imiter Emilien Personnaz, récemment présent à Presque’Isle aux Etats-Unis. Malheureusement, le jeune espoir local a connu trop de défaillances au tir pour espérer décrocher une médaille.

Partager cet article

Repost0
10 mars 2014 1 10 /03 /mars /2014 12:45

Patinoire-06032014--10-.JPGA Bessans, après le ski, Bessanais et vancanciers se réunissent sur la patinoire située à proximité de la salle de l’Albaron.


400 mètres carrés de glace naturelle sont accessibles aux débutants et aux patineurs de bon niveau.


Des patins sont proposés en location et des prêts de casques sont possibles.


Tenue par Sylvain, la patinoire fait l’objet ponctuellement d’animations particulières. Des petites rencontres de hockey sur glace sont notamment organisées.


Pendant toute la durée des vacances, la patinoire est ouverte tous les jours sauf le samedi, de 16h30 à 19h et le mercredi et le vendredi de 14h30 à 19h.

Partager cet article

Repost0
9 mars 2014 7 09 /03 /mars /2014 17:24

Spectacle-enfants---mars-2014--1-.JPGUne cinquantaine d’enfants a assisté au spectacle proposé par la compagnie Soukha à la salle de l’Albaron.


Deux personnages ont assuré le spectacle : Wigo le lutin et Bullz le korrigan, une créature légendaire venue de Bretagne.


Entre le lutin joyeux et le korrigan grognon, une belle histoire d’amitié a été racontée, agrémentée de diverses musiques, d’acrobaties et de jongleries.

Partager cet article

Repost0