Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Délégué de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Membre du Conseil d'Administration
du Centre "La Bessannaise"


Membre du Conseil d'Administration
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Membre du Conseil d'Administration
de Maurienne Expansion


Adhérent à Les Républicains


Membre du bureau de l'Association
"T.M Vivre en Vanoise"


Attaché parlementaire d'Emilie Bonnivard,
Députée de la Savoie


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 88 46 27 78

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : 345 rue du Capitaine Bulard
                        73300 SAINT-JEAN-DE-MAURIENNE

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

38e Marathon International de Bessans
7 et 8 janvier 2017

 

Agenda

Bessans
13 et 14 janvier 2018
Marathon de Bessans

 

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 11:24

Jeu-des-explorateurs-HMV---juin-2013.JPG

Jusqu'au 30 juin, les amoureux de la Haute-Maurienne Vanoise sont invités à participer au "Jeu des explorateurs", pour tenter de gagner des vacances d'été dans la vallée.

 

1 400 euros de lots sont à gagner : un séjour en résidence 3 étoiles offert par Montagne Immobilier, 2 pass "tout compris" pour le Festival d'Astronomie, 20 pass exploration.

 

Ce jeu est disponible sur la page facebook "Haute-Maurienne Vanoise".

Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Bessans
commenter cet article
7 juin 2013 5 07 /06 /juin /2013 13:01

pn-vanoiseLe projet de Charte du Parc National de la Vanoise a fait couler beaucoup d’encre ces dernières semaines, notamment dans les vallées de Tarentaise et de Maurienne. Après que 26 des 29 communes et groupements de communes concernés aient rendu un premier avis défavorable (les 3 autres émettant un avis réservé), les réunions publiques organisées ont mis en lumière la franche opposition au sein de la population locale, que la présence de quelques militants écologistes n’a pas suffi à masquer, loin s’en faut.


A la fin de la réunion publique qui s’est tenue à Lanslebourg le 16 janvier 2013, mon premier ressenti était qu’au lieu de "déminer" la situation, les dirigeants du Parc présents pour répondre aux diverses interrogations n’avaient fait que renforcer le sentiment de défiance d'habitants pas décidés à "signer un chèque en blanc" à l’établissement public.


Dans leurs interventions, plusieurs élus, notamment la Conseillère générale du canton de Lanslebourg, Rozenn Hars, mais également des représentants d’associations, comme Didier Manoury, Président de "T.M Vivre en Vanoise", avaient interpelé Emmanuel Michau, Directeur du Parc National de la Vanoise, sur la nécessité de revoir en profondeur l’écriture de la Charte, sans quoi un rejet massif semblait inévitable.


Cette hypothèse refusée catégoriquement, le Parc National de la Vanoise a choisi d’attendre "avec sérénité" les conclusions de la commission d’enquête publique.


Après cinq mois de travail, les commissaires enquêteurs ont rendu en mai un avis favorable à l’unanimité au projet de Charte, en émettant certaines réserves (davantage sur la forme que sur le fond). Il est cependant clairement préconisé que le niveau d’exigence concernant l’environnement soit encore relevé.


Si le fait que l’avis de la commission soit favorable est tout sauf une surprise, la demande de renforcement du niveau d’exigence environnemental et d’une législation déjà considérée par beaucoup comme très lourde ne devrait pas faire retomber la colère au sein d’une large majorité de la population, qui redoute une "sanctuarisation écologiste" de ses territoires au détriment du nécessaire développement économique, notamment aux niveaux touristique et agricole.


Les stations qui envisageraient à court ou moyen terme des projets de développement de leur domaine skiable sont inquiètes. Les personnes (morales ou physiques) qui pourraient prévoir des travaux ou installations diverses aussi.


La lourdeur du document de 244 pages, censé éclairer les élus et les publics, mais qui a en fait cristallisé davantage les relations entre tous les acteurs, avait été très tôt pointée du doigt. Cela a été confirmé par la commission d’enquête, qui recommande de simplifier et d’alléger certains contenus.


Il avait également été signalé la non-prise en compte pour plusieurs communes des vocations souhaitées pour certains espaces à moyen et long terme sur les cartographies. Mais rien n’a été revu avec les élus locaux concernés.


Dans ces conditions, il existe très peu de chances que les réserves émises par la commission, même si elles étaient prises en compte par le Conseil d’administration du Parc, au sein duquel les élus sont majoritaires, suffisent à faire de la Charte un document unanimement apprécié.


 Après avoir émis personnellement (lors de la séance du Conseil municipal de Bessans du 21 septembre 2012) un avis réservé sur le projet initial, afin de ne pas fermer les négociations et dans l’espoir d’évolutions notables du document, je ne peux que constater aujourd’hui avec déception l’absence d’avancées.


Le Conseil d’administration du Parc National de la Vanoise, qui se réunit ce vendredi 7 juin, va devoir statuer sur le texte final. Ses membres devront également décider de soumettre ou non la Charte à l’approbation des communes et groupements de communes du territoire, et dans quel délai.


Ce dossier sensible et de première importance pour l’avenir des vallées de Tarentaise et de Maurienne court depuis la promulgation de la loi Giran de 2006 relative aux parcs nationaux. La pire méthode serait de désormais vouloir précipiter les choses et d’imposer un vote des élus "à la hâte" alors que les élections municipales sont prévues dans moins d’un an. Cela serait la meilleure manière de voir des conseils municipaux et des communautés de communes se prononcer sur des fondements et des argumentaires en dehors de toute analyse rationnelle du document.


Je milite donc pour que la validation de la Charte par les communes et groupements de communes soit reportée après les élections municipales de mars 2014. Ainsi, les candidats à ce scrutin pourront et devront se positionner clairement vis-à-vis de leurs électeurs sur leur soutien ou non au texte proposé.


Il est en tout cas clair aujourd’hui que sans la validation de la Charte du Parc National de la Vanoise par une partie significative des communes et communautés de communes concernées, la zone optimale d’adhésion deviendrait un espace sans définition réelle du pouvoir d’intervention du Parc National de la Vanoise et de ses relations avec les élus locaux. Nous serions loin du "partenariat gagnant-gagnant" souhaité par le parlementaire Giran, sur lequel insistent lourdement les commissaires enquêteurs dans leurs conclusions.


Une seule certitude : Charte ou pas Charte, la zone « cœur » du Parc perdurera et ne sera pas remise en cause puisqu’elle entre dans un cadre législatif national.


A un mois tout juste des festivités du 50e anniversaire du Parc National de la Vanoise (prévues le 7 juillet à Termignon et qui pourraient bien être aussi grandioses que tourmentées), jamais le plus vieux parc national de France n’a semblé susciter autant d’oppositions.

 

Vous pouvez consulter les conclusions de la commission d'enquête publique sur le site du Parc National de la Vanoise.

Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Bessans
commenter cet article
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 12:05

Prix-Evillementiel---2013.JPGLa Ville de Saint-Jean-de-Maurienne a remporté le prix Evillementiel 2013, qui révèle et récompense chaque année depuis 2007 l'implication et l'inventivité des municipalités de France pour l'organisation d'événements dédiés à leurs citoyens. Plus de 100 villes ont participé au concours 2013.


La capitale mauriennaise a été primée dans la catégorie « sport » des villes de moins de 15 000 habitants, pour l’organisation de la Fête du Vélo 2012.


La remise des trophées a eu lieu au siège de la Fondation TF1 à Boulogne-Billancourt. Le prix a été remis à Jean-François Royer, Maire-adjoint chargé de la sécurité, de l'urbanisme et des sports, et Cédric Fogarolo, Directeur de Saint-Jean-de-Maurienne Tourisme & Evénements, en présence de Maryse Maulin, représentant le domaine des Sybelles, Philippe Georges, Responsable du Club des Ambassadeurs et Pierre Santore, Président du club cyclotouriste de Maurienne.


Cette récompense est un encouragement pour poursuivre la politique menée autour du vélo depuis 2008. Elle est également une satisfaction pour l’ensemble des partenaires qui contribuent à cette réussite.

Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Saint-Jean-de-Maurienne
commenter cet article
1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 14:58

L’association « Ensemble pour Saint-Jean », qui soutient la majorité municipale Saint-Jeannaise et œuvre pour promouvoir l’intérêt général des Saint-Jeannais, a tenu le 27 mai 2013 son Assemblée Générale au Centre Louis Armand.



Un nouveau Conseil d’administration a été constitué. Emmené par son nouveau président Florian BISSCHOP, il est désormais composé de 11 membres, élus par les 160 adhérents de l’association :

  • Florian BISSCHOP, Président ;
  • Christelle MILLET, Vice-Présidente ;
  • Hafed BEJAOUI, Vice-Président ;
  • Rosalie PARDO, Secrétaire Générale ;
  • Sophie PELLETIER, Secrétaire Générale Adjointe ;
  • Lucie DI CANDIDO, Trésorière ;
  • Dominique JACON, Trésorier adjoint ;
  • Madji SAMMOURI ;
  • Philippe GEORGES ;
  • Anaïs CHARVOZ ;
  • Eva PASCERI.

Au cours de la soirée, le nouveau président a remercié les adhérents pour la confiance accordée, l’ancien Conseil d’administration pour le travail effectué, ainsi que les élus de la majorité pour le travail accompli depuis leur élection en mars 2008.

Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Saint-Jean-de-Maurienne
commenter cet article
31 mai 2013 5 31 /05 /mai /2013 11:32

Le dossier de liaison Lyon-Turin Ferroviaire avance. Même si des manifestations contre le projet se poursuivent, notamment en Italie où 80 000 personnes ont manifesté leur opposition le 23 mars dernier, les gouvernements français et italiens ont confirmé leur volonté commune d'aboutir.

 

Cinq raisons principales sont avancées en faveur de la réalisation de ce projet :

  • la modernisation de la ligne existante ne peut répondre aux besoins futurs et ne permet pas d’optimiser le report de la route vers le rail.
  • les échanges de marchandises nécessitent la nouvelle ligne.
  • la nouvelle ligne permettra un report considérable de la route vers le rail et fera gagner du temps aux voyageurs.
  • la nouvelle liaison favorise l’environnement.
  • la nouvelle liaison sera financée essentiellement pas l’Union européenne.

 

Le Conseil Général de la Savoie, en partenariat avec l'Etat, a engagé récemment  la création d'un observatoire du grand chantier Lyon-Turin, qui doit intégrer les attentes et stratégies des acteurs du territoire afin de le rendre plus opérationnel.

 

Cet observatoire sera structuré en deux volets :

  • un volet "observation du territoire".
  • un volet "observation des chantiers" sur la section entre Saint-Jean-de-Maurienne et la frontière franco-italienne.
Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Saint-Jean-de-Maurienne
commenter cet article
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 16:24

La mourraLe Club des Jeunes de Bessans a organisé samedi à la salle de l’Albaron un tournoi de « mourra », assurément l’un des jeux les plus vieux du monde. L’histoire indique que les Egyptiens le pratiquaient déjà il y a quatre mille ans.


Pour jouer à la « mourra », pas besoin de matériel, la main des joueurs suffit : l’un face à l’autre, deux joueurs crient un nombre entre deux et dix, dans le patois de leur village, tout en montrant en même temps un nombre de doigts compris entre un et cinq.

 

Pour gagner, il faut que la somme des doigts montrés par les deux joueurs soit celle annoncée par l’un d’eux.


Si aucun des joueurs ne trouve le résultat exact ou si au contraire, ils ont tous les deux le nombre exact, le jeu continue sur un rythme effréné jusqu’à ce qu’un joueur parvienne à prendre le dessus.


Pour plus de convivialité, la « mourra » se pratique souvent par équipes de deux. Le premier joueur d’une équipe affronte à tour de rôle les deux de l’équipe adverse, jusqu’à ce qu’il soit battu et qu’un adversaire prenne la main.


Chaque duel remporté vaut un point et la première équipe arrivée à un total défini au préalable (en général douze points) remporte la partie. Souvent, l’équipe gagnante est désignée au terme de plusieurs manches.


Très populaire dans les milieux ruraux des Pays de Savoie et près de Nice, la « mourra » rassemble jeunes et moins jeunes, sa pratique se transmettant de générations en générations.


Lors de cette soirée, huit équipes composées de joueurs de Lanslebourg, Termignon, Bonneval-sur-Arc et bien sûr Bessans ont participé au tournoi.

 

La victoire est revenue au duo formé par Jean-Michel Personnaz et Jean-Louis Pautas.


Un nouveau tournoi est d’ores et déjà envisagé avant l’été.

Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Bessans
commenter cet article
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 07:50

OM---1993.jpg

20 ans jour pour jour après avoir remporté la Ligue des Champions face au Milan AC, l’Olympique de Marseille a conclu sa belle saison 2012-2013 à la deuxième place du classement de Ligue 1, sans toutefois parvenir à l’emporter à domicile lors de la dernière journée face à Reims (0-0).

 

26 mai 1993 à Munich, il est 20h43 : Basile Boli, le grand défenseur de l’Olympique de Marseille, s’élève plus haut que tout le monde sur un corner frappé par Abedi Pelé. De la tête, il catapulte le ballon au fond des filets du gardien italien Rossi.

 

Cet instant magique est à jamais marqué dans l’histoire du club phocéen et du football français. Il permettra un peu plus tard dans la soirée à Didier Deschamps, alors capitaine de l’OM, de brandir la Ligue des Champions, la plus belle récompense à laquelle peut prétendre un club de football. Depuis, aucune équipe de l’Hexagone n’a réussi à renouveler pareil exploit.

 

20 ans ont passé, mais tous les Marseillais de cœur ont encore en tête le souvenir de cette soirée d'euphorie.

 

Si Raymond Goethals, l’emblématique entraineur belge de l’époque, a "tiré sa révérence" en 2004 à l’âge de 83 ans, de nombreux joueurs de l'épopée de 1993 étaient dimanche sur la pelouse aux côtés de leur "boss" Bernard Tapie, pour fêter cet anniversaire.

En fin de rencontre, sa fille, Sophie Tapie, a chanté au centre du terrain "we are the champions" avant un grandiose feu d artifices.

 

Entre temps, il y a eu du foot, avec notamment sur la pelouse André et Jordan Ayew, les fils d Abedi Pelé.

 

Pas grand chose à retenir de ce match sans enjeu. En première période, le onze remanié aligné par Elie Baup n'a pas imposé un gros rythme à son adversaire du soir.

 

Le deuxième acte fut plus animé, mais les quelques tentatives phocéennes sont restées sans succès, grâce notamment à plusieurs bons arrêts du gardien Agassa.

 

Les supporters de l’OM auraient sans doute espéré mieux qu’un 0-0 pour conclure la saison, mais n’en voudront sûrement pas à leurs joueurs, dont le parcours réalisé est allé au-delà des ambitions de départ.

 

Mathieu Valbuena, auteur de 12 passes décisives au cours de la saison, a eu l’honneur de soulever le trophée de meilleur passeur de Ligue 1.

 

L'OM va maintenant devoir s activer sur le marché des transferts, avec des moyens financiers plus importants que l été dernier, pour monter une équipe capable la saison prochaine de jouer les premiers rôles en championnat et de bien figurer sur la scène européenne.

 

La 3e place, donnant droit à participer aux tours préliminaires de Ligue des Champions est revenue à Lyon, vainqueur de Rennes (2-0).

 

Derrière, le match nul 1-1 entre Lille et Saint-Etienne a profité à Nice, vainqueur a Ajaccio (2-0) qui termine 4e et se qualifie ainsi pour la League Europa.

 

Saint-Etienne, 5e, verra lui aussi l'Europe à la faveur de sa victoire en Coupe de la Ligue.

 

Déception en revanche pour Lille qui échoue à la 6e place et qui ne disputera pas de compétition européenne en 2013-2014.

 

En bas de tableau, il n'y a pas eu de miracle pour Troyes, battu 2-1 à Valenciennes et qui rejoint donc Nancy et Brest en Ligue 2.

Ces trois clubs seront remplacés dans l'élite par Monaco (dont l’activité sur le marché des transferts, grâce aux millions de son nouvel actionnaire russe, laisse présager d'un effectif taillé pour jouer le titre), Nantes et Guingamp.

 

Retrouvez le classement final et toutes les informations sur le Championnat de France de football 2012-2013 sur le site Internet d'Eurosport.

 

Rétrospective

L'OM est Champion d'Europe

26 mai 1993


 
Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Sport
commenter cet article
26 mai 2013 7 26 /05 /mai /2013 18:47

 

Fernand-Bonnevie.JPGPetite émotion ce dimanche dans les mondes du cinéma et de la montagne : Fernand Bonnevie, le célèbre moniteur de ski du film « Les Bronzés font du ski », est décédé à l’âge de 98 ans.

 

« Ce qui ne va pas c’est le "planter de bâton" »… Qui n’a pas en mémoire cette célèbre réplique qui a participé en 1979 à faire du film « Les Bronzés font du ski » un grand succès populaire ?

 

En jouant aux côtés de la troupe du Splendid et notamment de Michel Blanc, Fernand Bonnevie était devenu le moniteur de ski le plus célèbre de France et du cinéma.

 

Né en 1915, il est décédé chez lui à Val d’Isère dans la nuit de samedi à dimanche.

 

Extrait du film « Les bronzés dont du ski »

Fernand Bonnevie

1979

 
Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Actualité
commenter cet article
25 mai 2013 6 25 /05 /mai /2013 10:44

Col Mont-Cenis - 2013Le col du Mont-Cenis reliant la France à l'Italie a été fermé à la circulation vendredi 24 mai en fin de journée par les services du Conseil Général de la Savoie.

 

La météo annoncée ce week-end en Maurienne n'avait rien d'encourageant et ne permettait pas de circuler en montagne en toute sécurité.

 

C'est ainsi qu'après consultation des derniers bulletins météorologiques, le Département de la Savoie a pris la décision de fermer temporairement le col du Mont-Cenis, ainsi que celui de la Croix de Fer près de Saint-Jean-de-Maurienne.

 

Les fermetures sont effectives depuis le vednredi 24 mai à 16h00. Une signalisation a été mise en place pour informer les usagers.

 

Normalement, la météo est annoncée meilleure pour le dimanche 26 mai. Si cette tendance se confirme, la réouverture des deux cols est donc programmée ce jour-là à partir de 8h00 du matin.

Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Bessans
commenter cet article
19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 16:44

ASSE---OM---2013.JPGFace à une équipe de Saint-Etienne toujours en course pour une qualification en Ligue des Champions, l'Olympique de Marseille, assuré de finir deuxième de Ligue 1, a été battu 2-0 pour le compte de la 37e et avant-dernière journée.

 

La fin de Championnat donne généralement lieu à quelques grands matchs, mais aussi à des rencontres sans réelle saveur en fonction des objectifs de chaque club.

 

La confrontation entre les deux plus grandes équipes françaises, l'ASSE et l'OM, aurait pu revêtir un enjeu tout particulier dans la lutte pour les places européennes. Seulement, les Marseillais avaient déjà assuré leur place de dauphin du PSG la semaine dernière.

 

Il n'y a donc pas eu de grand match. Rapidement, on a senti que les Stéphanois avaient davantage envie d'engranger trois points essentiels pour espérer dépasser l'ennemi lyonnais lors de la dernière journée.

 

Au terme d'une première période fantômatique des Olympiens, ce qui n'a pas du tout plu à leur entraîneur, le score était scellé sur deux buts signés Perrin et Brandao. L'ancien Marseillais fut d'ailleurs décisif sur chaque but, passeur puis buteur, comme un "pied-de-nez" à une partie des supporters phocéens qui l'ont longtemps chambré lorsqu'il jouait pour leurs couleurs.

 

En deuxième période, les Marseillais ont bien tenté de relever la tête, mais sans toutefois montrer une grande volonté de renverser le résultat. Quelques occasions auraient pu permettre de revenir en fin de match, notamment une frappe sur le poteau de Mathieu Valbuena.

 

Au final, Saint-Etienne met fin à la belle série de l'OM, invaincu depuis la fin du mois de février. Mais cela n'aura évidemment aucune incidence sur le classement final des Marseillais.

 

Pour Saint-Etienne, c'est une très belle opération. Après le match nul 1-1 entre Nice et Lyon ce dimanche (match reporté d'une journée en raison des conditions météo), les Verts sont 4e avec 62 points, soit 2 de moins que Lyon, toujours 3e mais qui restera sous la menace jusqu'au bout. D'autant que derrière, Lille avec 61 points, n'a pas perdu tout espoir. Pour Nice, qui possède 61 points également, la différence de buts ne permettra en revanche pas d'accrocher la dernière place qualificative pour la Ligue des Champions. La semaine prochaine, Lyon aura son destin en main à domicile face à Rennes. Mais en cas de défaite, les Gones pourraient être doublés sur le fil par Lille ou Saint-Etienne, qui s'affronteront dans le Nord.

 

Dans la lutte pour le maintien, Evian, qui a battu Valenciennes 2-0, a quasiment assuré sa place dans l'élite la saison prochaine, tout comme Ajaccio, qui a accroché Rennes 1-1. Si Nancy et Brest sont d'ores et déjà relégués, Troyes préserve une infime chance de se sauver. Il faudra pour cela l'emporter à Valenciennes lors de la dernière journée et compter sur une défaite de Sochaux à Bastia.

 

Dimanche 26 mai à 21h, l'OM accueillera Reims dans un match sans enjeu (match à suivre en direct dans le multiplex de Canal+). Les Marseillais célèbreront les 20 ans jour pour jour de la victoire en Ligue des Champions face au Milan AC.

 

Résumé du match ASSE - OM

Ligue 1 - 37e journée

18 mai 2013


 

Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Sport
commenter cet article