Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Membre du bureau du
Syndicat du Pays de Maurienne



Président de la
Mission Locale Jeunes Pays de Maurienne



Vice-président
du Centre "La Bessannaise"



Adhérent à Les Républicains


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré


 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Ouverture de la station
Novembre 2021 - JT de 13h de TF1

Agenda

Bessans
24 au 26 juin 2022
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 23:14

Rouen---OM---2013.JPGVainqueur sur la pelouse de Rouen (2-1) dans le match reporté des 16e de finales de Coupe de France, l'Olympique de Marseille affrontera le Paris-Saint-Germain au Parc des Princes en 8e de finales.

 

 

Depuis le tirage au sort des 8e de finales de Coupe de France, les supporters marseillais espéraient que leur équipe évite le piège face à Rouen, club de National, afin de s'offrir un nouveau "Clasico" face au grand rival parisien.

 

Les hommes d'Elie Baup ont fait respecter la hiérarchie, mais ce fut difficile.

 

Tout avait pourtant bien commencé avec un début de rencontre totalement dominé par les Phocéens, visiblement pressés de débloquer la situation.

 

Après une barre et un poteau, c'est finalement Mathieu Valbuena qui permit à l'OM d'ouvrir le score, grâce à un coup-franc dont le rebond surprit le gardien adverse, héros malheureux de la soirée.

 

Héros malheureux car au retour des vestiaires, il vit le corps arbitral lui jouer un bien mauvais tour.

 

Sur un centre-tir hasardeux de la nouvelle recrue Sougou, il s'envola pour réaliser un arrêt plus spectaculaire que véritablement décisif. En retombant, il prit soin de veiller à ce que le ballon, dans ses mains mais également sur la ligne de but, ne franchisse pas entièrement la ligne.

 

Mais alors qu'il s'apprêtait à dégager, Saïd Enjimi, sous les conseils de son assistant, valida le but... pourtant clairement inexistant !

 

La colère des joueurs d'Olle-Nicolle ne changea rien. Elle eût uniquement le mérite de créer chez eux un sentiment de révolte qui donna une fin de rencontre quasiment à sens unique.


Les locaux profitèrent des errements marseillais (encore !) pour réduire le score sur corner. L'arrêt de Mandanda ne suffit pas pour empêcher le but, la défense étant totalement absente pour dégager.

 

Malgré l'agacement, les Marseillais tenirent bon jusqu'au coup de sifflet final pour décrocher une qualifiaction globalement méritée.

 

Face au PSG le mercredi 27 février, ce sera une autre paire de manches...

 

Dimanche 3 février, l'OM retrouve le Championnat avec la réception de la lanterne rouge Nancy au stade Vélodrome (match à suivre en direct sur Canal+ à partir de 21h00). Tout autre résultat qu'une victoire sera assurément considéré comme une véritable contre-performance.

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 18:07

Podium-Emilien-Personnaz.jpg

Le jeune biathlète de Bessans Emilien Personnaz a remporté ce jeudi à Obertilliach en Autriche la médaille de bronze du relais 3X7,5km des Championnats du monde jeunes de biathlon.

 

Sélectionné pour les Mondiaux suite à ses très bons résultats de début de saison, Emilien avait déjà pris une honorable septième place mardi lors du 12,5 km individuel.

 

Retenu pour disputer le relais avec ses coéquipiers Aristide Begue et Fabien Claude, le grand espoir mauriennais a été digne de la confiance placée en lui par ses entraîneurs.

 

Positionné en deuxième relayeur, il n’a pu résister à ses adversaires norvégiens et allemands mais a parfaitement contenu les autres nations prétendantes au podium.

 

S’il n’a malheureusement pas été possible de recueillir les premières réactions d’Emilien en fin de journée, ses proches ne cachaient pas leur joie, à l’image de son papa Jean-Hubert Vasina, qui a fait vivre la course en direct aux nombreux supporters de son fils sur le réseau social Facebook.

 

Après avoir fêté ce formidable résultat, Emilien Personnaz devra rapidement se reconcentrer puisqu’il disputera du 17 au 22 février à Brasov en Roumanie le Festival Olympique de la Jeunesse Européenne (FOJE).

 

Pour suivre les infos et les résultats d'Emilien, rendez-vous sur la page Facebook "Fan Club Emilien Personnaz".

 

Photo : skinordique.net

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 14:58

L’actualité politique du moment est largement occupée par le projet de mariage et d’adoption pour les couples de même sexe. C’est tout sauf une surprise car ce dossier avait déjà été évoqué avant et pendant la campagne présidentielle de 2012. Il faisait partie du programme défendu par François Hollande.

 

Personnellement, j’avais dès juillet 2011, alors que la question revenait occasionnellement dans l’actualité, pris position en faveur du mariage et de l’adoption pour les couples homosexuels dans l’article « Mariage et adoption des couples homosexuels : franchissons le pas ».

 

Il ne m’apparaît pas utile de revenir sur les arguments développés dans cet article, qui restent globalement valables un an et demi après leur écriture.

 

Je savais que cet avis allait globalement à l’encontre de la position tenue par la famille politique UMP à laquelle j’appartiens. Dans la même lignée, les partis « alliés » de l’UMP se sont depuis prononcés pour diverses raisons contre le projet.

 

Mais je me réjouis aujourd’hui que ce grand sujet de société ne se résume pas à de stériles postures et clivages politiques.

 

Plusieurs personnalités politiques de droite ont fait entendre leur voix ces derniers jours en faveur du mariage et de l’adoption pour tous.

 

L’ancienne ministre Roselyne Bachelot n’a pas hésité à défiler avec les défenseurs du projet, Franck Louvrier, ancien conseiller en communication de Nicolas Sarkozy, s’est déclaré clairement favorable, de même que plusieurs jeunes militants proches de cadres du parti.

Les députés Franck Riester et Benoist Apparu ont de leur côté fait savoir qu’ils voteraient le texte de loi lorsqu’il sera soumis à la décision de l’Assemblée Nationale.

 

Je ne peux qu’espérer qu’ils soient rejoints par plusieurs de leurs collègues d’ici la fin des débats au Parlement, prévus le 12 février. Et que davantage de sympathisants de droite aient le courage d’assumer de ne pas être en accord avec leur parti sur ce sujet.

 

La seule véritable critique que l’on peut faire au gouvernement sur ce dossier (et pourtant il n’est pas secret que je ne partage pas du tout leurs idées en général), c’est de refuser un référendum national. Il m’aurait semblé judicieux que les Français puissent s’exprimer par les urnes.

 

Quoi qu’il en soit, il est grand temps que le dossier du mariage pour tous soit conclu et que nous reparlions de sujets beaucoup plus urgents (sans vouloir minimiser l’importance du mariage et de l’adoption pour tous).

 

Car pendant que les Français et les médias se concentrent sur ce dossier, on parle très (trop) peu de la situation économique, de l’emploi, du pouvoir d’achat et de tous ces thèmes sur lesquels nous attendons de réelles avancées qui se font malheureusement attendre ! 

Partager cet article
Repost0
27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 14:45

Rennes---OM---2013.JPGAprès avoir mené deux fois au score, l’Olympique de Marseille a été tenu en échec à Rennes (2-2) pour le compte de la 22e journée de Ligue 1. Les hommes d’Elie Baup laissent échapper de précieux points dans la course au titre.

 

Défaits à Sochaux (1-3) et victorieux dans la douleur devant Montpellier (3-2), les Marseillais espéraient mettre à profit un déplacement pourtant difficile à Rennes pour engranger des points et de la confiance. Face à un prétendant au podium, l’OM avait en tête de prendre de grandes distances. En cas de victoire, les Olympiens compteraient neuf points d’avance sur les Bretons, 4e du classement.

 

Dès l’entame, on a senti que cette rencontre s’annonçait prometteuse avec une réelle volonté de chaque côté d’aller de l’avant et de créer le danger sur le but adverse.

 

Les Marseillais ont subi pendant une demi-heure les assauts rennais, sans ne jamais céder. Et à la 37e minute, le talent d’André Ayew permit à l’OM de faire une première fois la différence. A l’origine de l’action, parti du rond central avant de décaler Valbuena sur la gauche, le Ghanéen fut également à la réception de la belle passe en profondeur de « Petit vélo » pour tromper Costil d’une frappe entre les jambes.

 

Les Marseillais auraient même pu faire le break dans la foulée, avec toujours André Ayew à la réception d’une belle combinaison entre Valbuena et Morel. Mais sa frappe trop écrasée ne trompa pas la vigilance de Costil.

 

Au retour des vestiaires, après avoir vu un OM fringuant en fin de première période, on retrouva un OM bien plus timoré, qui à force de subir finit par céder sur corner (toujours ces coups de pieds arrêtés !).

 

Le match était donc totalement relancé et on pensait qu’il serait difficile pour l’OM de refaire surface.

 

Mais à la 83e minute, les Olympiens réussirent à reprendre l’avantage grâce à Ayew, Jordan cette fois-ci. A l’origine de l’action, encore Valbuena, avec cette fois dans le rôle du centreur décisif Morgan Amalfitano, entré en cours de jeu.

 

A 2-1, l’OM semblait gérer sereinement son avantage… jusqu’à une énorme boulette de Steve Mandanda, pourtant intraitable tout au long de la rencontre. Sur une frappe à angle fermé de Sané, le portier marseillais ne parvint pas à maîtriser le cuir. Le ballon heurta le poteau pour finalement revenir devant la ligne de but. Alessandrini, en embuscade, n’eût plus qu’à pousser le ballon de la tête au fond des filets.

 

Ce samedi, l’OM a bêtement perdu, sur une erreur d’inattention et une faute individuelle, deux points dans la course au titre de Champion de France. Les Marseillais sont désormais à 3 points de Lyon (et une différence de but très défavorable), qui est allé gagner à Valenciennes 2-0.

 

Les supporters pourront se consoler en se disant que la prestation proposée a démontré de réels progrès dans le jeu. Et se réjouir que la fratrie Ayew ne soit pas partie avec leur sélection nationale disputer la Coupe d’Afrique des Nations !

 

Mercredi, l’OM disputera le match reporté comptant pour les 16e de finale de la Coupe de France sur la pelouse de Rouen (match à suivre en direct sur Eurosport à partir de 20h50). En cas de victoire, les Marseillais affronteront le PSG au Parc des Princes en 8e de finale.

En Championnat, l’OM recevra Nancy dimanche 3 février (match à suivre à 21h sur Canal+).

 


Résumé du match Rennes - OM

Ligue 1 - 22e journée

26 janvier 2013

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 23:57

Voeux-a-la-population---2013--1-.jpgLes vœux de Monsieur le Maire et du Conseil municipal à la population se sont déroulés samedi à la salle de l’Albaron.


Daniel Personnaz a rappelé les nombreux événements accueillis au cours de l’année 2012, en insistant notamment sur l’affluence record générée par le Rassemblement des Costumes de Maurienne.


Il a également fait le point sur la principale opération engagée : les travaux d’aménagement de l’accès à la chapelle Saint Antoine et à l’église, ainsi que du parvis de cette dernière.


En 2013, parmi les actions envisagées figurent l’isolation de l’école, la réalisation d’une digue servant à protéger le cœur de Bessans des crues centennales, l’enfouissement de la ligne haute-tension et la réfection de la toiture de la chapelle Saint Joseph.


Un réaménagement très important du Centre « La Bessannaise » est également prévu, afin de répondre aux nouvelles normes, d’améliorer l’accueil et de s’adapter aux nouvelles exigences de la clientèle.

 

Cette soirée des vœux a aussi été l’occasion de remercier Irène Chaboud, secrétaire de mairie, qui a pris sa retraite récemment après plus de 43 ans au service des Bessanais et des vacanciers.

 

Enfin, le site Internet communal, réalisé par l’entreprise « Kapish Conseil & Ingénierie » en lien avec les membres de la commission « Communication et nouvelles technologies », a été officiellement présenté et lancé. Il permettra d’améliorer l’information et la communication entre la mairie et les administrés.

 

Vous pouvez dès à présent consulter le site Internet de la Commune de Bessans.

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 00:41

OM---Montpellier---2013.JPGJusque là incapable de renverser la vapeur après avoir été mené au score en Ligue 1, l’Olympique de Marseille a arraché samedi la victoire à domicile face à Montpellier (3-2) pour le compte de la 21e journée.


Si l’OM a réalisé une première partie de saison tout à fait satisfaisante en Championnat, il n’aura échappé à aucun supporter que les hommes d’Elie Baup avaient pris la mauvaise habitude de ne jamais parvenir à l’emporter après avoir été menés au score. Cette statistique négative est désormais effacée.


Devant leur public, les Marseillais n’ont rien lâché face au Champion de France en titre et sont parvenus à forcer la décision dans les dernières secondes.


Tout avait pourtant bien commencé puisque d’entrée, les Phocéens, emmenés par Gignac et les deux frères Ayew (tous deux oubliés de la sélection ghanéenne pour la Coupe d’Afrique des Nations) avaient mis la pression sur le but adverse.


La récompense ne s’était pas fait attendre. Avant même la 10e minute, sur un centre de Barton, André Ayew ouvrait le score d’une belle tête croisée.


Mais dans la foulée, Montpellier recollait au score grâce à Herrera, parti à la limite du hors-jeu pour contourner Mandanda et marquer dans le but vide.


Le match allait ensuite largement perdre en intensité. Il fallut attendre le début de la seconde période pour voir la situation se décanter, malheureusement en faveur des visiteurs. Utaka, très en jambes, profitait parfaitement des largesses de la charnière centrale olympienne pour battre Mandanda de près.


A l’approche de la fin du match, le Vélodrome se mit sérieusement à gronder, les supporters redoutant une nouvelle défaite après le revers subi à Sochaux six jours plus tôt.


Heureusement, la fratrie Ayew allait redonner le sourire au peuple marseillais. Le grand frère André, bien lancé par Gignac, allait délivrer un superbe centre à ras-de-terre pour Jordan, qui parvint à tacler le ballon au fond des filets.


On se dirigeait vers un match nul finalement peu glorieux pour l’OM, lorsque le buteur retrouvé Gignac, à l’affût aux abords des seize mètres, profita d’une erreur énorme de Congré pour récupérer le cuir et battre Jourdren d’une frappe croisée, donnant ainsi la victoire aux siens.


Ce succès permet à l’OM de revenir à une longueur du PSG (vainqueur à Bordeaux 1-0) et de Lyon (tenu en échec à domicile par Evian 0-0).


Il rassure surtout sur la capacité des coéquipiers de Mandanda à faire face à des situations mal engagées.

Nul doute qu’au-delà de la « réalité comptable », cette victoire va faire du bien au moral et à la confiance.

 

Ce mardi, l’OM se déplace à Rouen pour les 16e de finale de la Coupe de France (match à suivre en direct sur Eurosport à 20h55). Les Olympiens devront se méfier de ce match piège, sur une pelouse pressentie difficile à jouer en raison des intempéries en cours dans le nord-ouest de la France.

 

Résumé du match OM - Montpellier

Ligue 1 - 21e journée

19 janvier 2013

Partager cet article
Repost0
17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 09:06

Emilien-Personnaz---biathlon-Bessans.jpgEmilien Personnaz, jeune biathlète de l’Etoile Sportive Bessanaise, ne cesse de progresser. A 17 ans, il vient de réaliser de très belles performances lors de deux week-end de sélections organisés à Prémanon et aux Contamines.

 

Emilien a terminé en tête des participants nés en 1995 et 1996. Cela lui permet de décrocher sa sélection pour le Festival Olympique de la Jeunesse Européenne (FOJE), qui aura lieu à Brasov en Roumanie du 17 au 22 février.

 

Il remplit ainsi son objectif de la saison, qu’il s’était fixé avec le soutien de Mathieu Rouveix, son entraîneur malheureusement décédé en 2012 et qui croyait beaucoup en lui.

 

Au sein de la catégorie « jeunes », qui comprend également les biathlètes nés en 1994, Emilien se classe à une honorable 4e place. Cerise sur le gâteau, Emilien sera donc du voyage aux Championnats du monde juniors, organisés du 23 janvier au 2 février en Autriche.

 

Afin de préparer au mieux ces échéances, il a rejoint les groupes fédéraux dès le 14 janvier à Prémanon, au Centre national de ski nordique.


Ces performances ont évidemment réjoui sa famille, ses entraîneurs, le Comité de ski de Savoie, la Commune de Bessans et les Hauts-mauriennais amoureux du ski nordique et du biathlon.


Son papa, Jean-Hubert, par ailleurs Président du club des sports de Bessans, ne cache pas sa satisfaction : « C’est très encourageant pour lui. Il faut profiter de cette occasion pour remercier la Commune de Bessans, la Communauté de Communes de Haute-Maurienne Vanoise et le Centre National pour le Développement du Sport. Leur soutien a permis à Emilien de renforcer sa pratique, et notamment d’acquérir la première carabine avec laquelle il a commencé son apprentissage du tir il y a quatre ans ».

Partager cet article
Repost0
13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 23:02

Marathon-de-Bessans-2013---MC.Tracq--13-.JPGLe rideau est tombé ce dimanche sur la 32e édition du Marathon International de ski de fond de Bessans.

 

Cette année encore, ce fut un véritable succès, avec l’aide de conditions climatiques tout à fait favorables.

 

Sur deux jours (samedi en style classique et dimanche en style libre), plus de 1 400 coureurs (presque un record) ont pris le départ.

 

Bessans et le territoire de Haute-Maurienne Vanoise peuvent se réjouir de ce coup de projecteur.

 

Il faut en premier lieu féliciter l'ensemble des participants qui ont donné leur maximum, à l'avant ou à l'arrière de la course. C'est bien ce mélange entre des coureurs de haut-niveau et cette foule de passionnés qui constitue l'esprit du Marathon de Bessans depuis plus de 30 ans.

 

Il faut aussi remercier l'ensemble du comité d'organisation, la Commune de Bessans, le Club des Sports et la Maison du Tourisme, qui œuvrent année après année pour pérenniser et développer l'événement ; un développement possible grâce aux partenaires, institutionnels et entreprises, qui accompagnent la progression.


Mais le Marathon de Bessans, c'est également le succès de tous ceux qui œuvrent au plus près du terrain, en amont, pendant et après l'événement.

Il s'agit des services de la station, des services de l'office de tourisme de Haute-Maurienne (avec une mention particulière pour Fabien Le Bourg, qui coordonne l'événement avec beaucoup d'enthousiasme et de détermination). Il s'agit enfin de tous les bénévoles qui apportent leur pierre à l'édifice et sans qui, bien rien ne serait possible.


Le Marathon International de Bessans gagne chaque année en notoriété, il dépasse aujourd'hui le cadre local, régional et même national pour affirmer son caractère international. La présence de fondeurs du monde entier en est le meilleur témoignage.


L'enthousiasme de tous les acteurs du village pour "porter" chaque année le Marathon et les nombreuses animations qui l'entourent permettent d’envisager l’avenir avec sérénité.

 

Nous devrions connaître encore de très nombreuses éditions, espérons aussi réussies que la 32e.


Palmarès 2013

  • 42km hommes (libre) : Emilien Buisson
  • 42km dames (libre) : Célia Bourgeois
  • 30km hommes (classique) : Pierre Guesdon
  • 30km dames (classique) : Masako Ishida


Dès à présent, retrouvez l'ensemble des résultats du Marathon International de Bessans 2013 sur
le site officiel de l'événement.

 

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 17:59

Logo-Marathon-de-Bessans-2013.jpgSamedi 12 et dimanche 13 janvier 2013, la Haute-Maurienne Vanoise est le théâtre de l'un des plus grands événements nordiques et populaires de France : le Marathon International de ski de fond de Bessans.


1 500 participants et au moins autant de spectateurs sont attendus !

 

De très bons skieurs seront au départ, parmi lesquels Benoît et Pierre Chauvet, mais aussi Elodie Bourgeois-Pin. Samedi, en style classique, la Japonaise Masako Ishida, 5e aux JO de Vancouver et régulièrement présente dans le Top10 mondial, s’alignera en grande favorite.

 

Des personnalités sont également attendues : l’ancien champion de ski Franck Piccard, des coureurs de l’équipe cycliste AG2r…


Nous espérons vous accueillir très nombreux pour assister à ce grand rendez-vous !


Programme des temps forts du week-end


Samedi 12 janvier

  • Toute la journée : retrait des dossards
  • 10h : Départ du 30km et du 15km style classique
  • 12h45 : Podiums des courses du jour
  • 14h – 18h : Après-midi "Nordique & Mythique" avec de nombreuses animations pour le grand public (sculpture sur glace, trampoline, jeux en bois, stands de fartage, boissons chaudes, pâtisseries, séances d’ostéopathes...)
  • 18h00 : « Team Nordic Cross », une épreuve spectaculaire et conviviale sur une piste courte, avec bosses et chicanes, par équipes de 3.
  • 19h00 : Feu d’artifice

Dimanche 13 janvier

  • A partir de 7h30 : retrait des dossards
  • 7h30 – 9h30 : Séances d’ostéopathes
  • 10h : Départ du 42km et du 21km style libre
  • 10h15 : Départ du 10km style libre
  • 10h20 : Départ du 5km style libre (course enfants)
  • 10h25 : Départ du 2,5km style libre (course enfants)
  • 12h45 : Podiums des courses du jour
  • 13h – 17h : Séances d’ostéopathes

 

Toutes les informations et tous les résultats sont sur le site du Marathon International de Bessans.

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 01:34

OM---Guingamp---2013.JPGL’Olympique de Marseille a débuté l’année 2013 par une qualification pour les 16e de finale de la Coupe de France. Les Phocéens ont arraché leur victoire face à Guingamp (2-1 après prolongations) grâce à deux buts d’André-Pierre Gignac.


Quelques jours après les fêtes, pour un match de reprise, face à une formation de division inférieure et dans une compétition réservant souvent des surprises, les supporters marseillais se contenteront assurément d’avoir vu leurs joueurs se qualifier, même si tout ne fut pas parfait.

 

Les hommes d’Elie Baup ont déjoué le piège guingampais en s’imposant dans un stade Vélodrome plus que jamais en chantier.

 

Ils poursuivent donc leur route en Coupe de France, la seule compétition qui reste à jouer aux Marseillais avec le Championnat. D’autres formations parmi les meilleures de l’élite ne peuvent pas en dire autant.

 

Bien sûr, c’était à prévoir, le spectacle proposé ne fut pas palpitant. Les Marseillais ont globalement dominé la rencontre mais se sont tout de même fait quelques frayeurs.

 

Sur un ballon mal dégagé, au milieu de la première période, André-Pierre gignac parvint en deux temps à ouvrir le score.

L’OM pensait alors avoir fait le plus dur. Mais faute de pouvoir doubler la mise, les Olympiens ont été poussés à la prolongation, après un but encaissé à la 83e minute, par des adversaires très motivés par l’opportunité de se frotter à une grosse écurie française.

 

Trente minutes supplémentaires ont permis à Gignac, avec un peu de réussite sur une reprise de volée détournée, de signer son premier doublé de l’année et de démontrer qu’il était bien de retour pour « secouer » l’attaque marseillaise.

 

Parmi les surprises de ces 32e de finale, on peut noter les éliminations de Rennes par Lens, de Reims face à Plabennec, du Sporting Club de Bastia face au CA Bastia, et surtout de Lyon sur la pelouse d’Epinal. Le PSG s’est difficilement imposé à Arras, club de CFA2 (4-3).

 

Au prochain tout, l'OM se déplacera à Rouen, club de National (22 ou 23 janvier 2013). Le "choc" opposera le PSG à Toulouse.

 

Résumé du match OM - Guimgamp

Coupe de France - 32e de finale

6 janvier 2013

 
Tirage au sort des 16e de finale de Coupe de France 2012-2013
Tirage-16e-finale---Coupe-de-france-2013.JPG
Partager cet article
Repost0