Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Délégué de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Membre du Conseil d'Administration
du Centre "La Bessannaise"


Membre du Conseil d'Administration
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Membre du Conseil d'Administration
de Maurienne Expansion


Adhérent à Les Républicains


Membre du bureau de l'Association
"T.M Vivre en Vanoise"


Attaché parlementaire d'Emilie Bonnivard,
Députée de la Savoie


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 88 46 27 78

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : 345 rue du Capitaine Bulard
                        73300 SAINT-JEAN-DE-MAURIENNE

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

38e Marathon International de Bessans
7 et 8 janvier 2017

 

Agenda

Bessans
Lundi 4 septembre
Rentrée des classes

 

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 08:27

Savoie-Actu.PNGFlorian Bailly, en charge du blog du Conseil Général de la Savoie « Savoie Actu », était en Haute-Maurienne mercredi pour y tourner un reportage concernant l’ouverture du domaine nordique de Bessans et le stade international de biathlon de Haute-Maurienne (dont le développement est largement soutenu par le Département).


Il a pu réaliser de belles images des chutes de neige en cours. Ces dernières devraient faire beaucoup de bien à l’approche des vacances de Noël.


Si Bessans était la première et unique station à avoir pu ouvrir son domaine nordique (le 20 novembre) grâce à la production de neige de culture, les 3,2 km de pistes aménagés ont d’abord été entièrement réservés aux clubs et aux comités, venus en masse préparer l’ouverture des épreuves du circuit national (Subaru Nordic et Biathlon Challenge, à Bessans, les 3 et 4 décembre).


Depuis le 5 décembre, le grand public pouvait à son tour goûter aux joies des premières glisses, l’après-midi.

L’arrivée de la neige permet désormais de skier toute la journée sur environ 15 km de pistes. L’ouverture complète devrait intervenir prochainement.


Dans le reportage, retrouvez les interviews de Xavier Feuillant, Directeur de la station de Bessans, Jean Cimaz, Maire-adjoint et Responsable du biathlon à la Communauté de Communes de Haute-Maurienne Vanoise, et Pierre-Marie Charvoz, Vice-président du Conseil Général de la Savoie délégué aux sports.

 

Reportage sur l'ouverture du domaine nordique

Bessans

Savoie Actu (CG73) - 8 décembre 2011

 



Lors de son reportage à Bessans, Florian Bailly a eu la surprise de rencontrer Nicolas Vanier, aventurier à l'origine du lancement de La Grande Odyssée Savoie Mont-Blanc.

Le réalisateur était en repérage en vue du prochain tournage d'un long métrage inspiré du feuilleton "Belle et Sébastien".

 

L'interview de Nicolas Vanier

Bessans

Savoie Actu (CG73) - 8 décembre 2011

 

Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Bessans
commenter cet article
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 02:57

Valbuena.jpgL'Olympique de Marseille disputera les huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Les hommes de Didier Deschamps ont obtenu leur qualification au terme d'une rencontre exceptionnelle face aux Allemands du Borussia Dortmund, qui s'est soldée par une victoire 3-2.

 

 

L'OM est un club à part. Celui où tout est possible, le pire comme le meilleur. Celui où chaque événement se vit dans l'excès le plus total, de l'inconsolable tristesse à l'indescriptible bonheur.

 

Ce mardi, Marseille a écrit une nouvelle grande page de son histoire. Et dire que sans un match complètement raté il y a deux semaines face à l'Olympiakos, tout cela ne se serait jamais produit. En tenant son piètre match nul face à l'équipe à priori la plus faible du groupe, l'OM aurait validé son billet pour le tour suivant, sans stress, sans panique, mais aussi sans éclat.

 

Marseille s'était au contraire mis en grosse difficulté, contraint de contenir Dortmund (toujours en course en cas de large victoire) et de faire aussi bien que les Grecs de l'Olympiakos, opposés dans le même temps à Arsenal, déjà qualifié pour les huitièmes.

 

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que tout a débuté de travers.

 

On attendait un OM conquérant et capable de poser le pied sur le ballon. On a eu une marée jaune et noire permanente sur le but de Mandanda, le bloc olympien faisant de son mieux pour résister aux assauts.Traoré, en grosse difficulté sur son côté gauche, laissait régulièrement une autoroute aux ailiers adverses.

 

A force de subir, les Phocéens finirent par céder sur un joli enchaînement de Jakub Blaczykowski suite à une touche (1-0). Mandanda ne pouvait rien sur cette action, pas plus que sur le pénalty concédé peu de temps après par Stéphane M'bia pour un pied dangereusement porté au visage de son adversaire direct dans la surface (2-0).

 

Dortmund redevenait une véritable menace, à deux buts de renverser la différence de but particulière face à l'OM. Dans le même temps, l'Olympiakos avait également inscrit deux buts face à une formation d'Arsenal volontairement rajeunie par Arsène Wenger.

 

Autant dire que la qualification pour les huitièmes semblait déjà très compromise, et qu'une éventuelle sortie de toutes compétitions européennes n'était pas à exclure.

 

Fort heureusement, juste avant la mi-temps, Marseille reprit espoir. Amalfitano, l'homme en forme de Marseille depuis plusieurs matchs, délivra un centre parfait repris victorieusement de la tête par Rémy (2-1).

 

La deuxième période débuta sur de toutes autres bases. Plus entreprenants, les Olympiens semblaient en mesure d'arracher un match nul. Et comme dans le même temps, Arsenal avait réduit la marque face aux Grecs, tout était possible.

 

Les entrées de Cheyrou, puis plus tard de Jordan Ayew et surtout de Valbuena allaient s'avérer décisives.

 

Après de longues minutes d'un jeu brouillon et ayant largement baissé en intensité, André Ayew, sur un corner superbement frappé une fois de plus par Amalfitano, catapulta le ballon sous la barre de Weidenfeller, impuissant (2-2) !

 

Dans le même temps, l'Olympiakos venait de faire le break contre Arsenal, ce qui obligeait l'OM à glaner la victoire pour arracher sa qualification. Les Allemands, eux, avaient perdu depuis longtemps tout espoir de poursuivre l'aventure européenne.

 

A la 88e minute, Mathieu Valbuena, comme à Liverpool il y a quelques années, prit ses responsabilité pour inscrire un but d'anthologie : fixation, dribble, entrée dans la surface et frappe enroulée en pleine lucarne ! What else ?!

 

L'OM est en huitièmes et devient la première équipe à battre Dortmund sur sa pelouse en Coupe d'Europe. l'Olympiakos se contentera de l'Europa League.

 

 

Les autres clubs français

 

L'Olympique Lyonnais a également réalisé un authentique exploit. Quasiment éliminés après leur match nul concédé face à l'Ajax lors du match précédent, les homme de Rémi Garde devaient l'emporter en espérant une défaite de l'Ajax, avec une différence de sept buts à remonter ! Autant dire une mission quasi impossible.

 

Et pourtant, en atomisant le Dinamo Zagreb sur ses terres (7-1) pendant que l'Ajax sombrait face au Real Madrid (3-0), ils l'ont fait et verront les huitièmes de finale une fois encore.

 

Lille en revanche, équipe à priori la mieux placée avant cette journée pour se qualifier, n'a pas réussi à forcer le verrou des Turcs de Trabzonspor (0-0). Pire, la victoire du CSKA Moscou sur la pelouse de l'Inter Milan (2-1) élimine les Champions de France de toutes les compétitions européennes.

 

 

Le tirage au sort

 

L'OM et l'OL connaitront leur adversaire en huitièmes de finale le vendredi 16 décembre. Les rencontres auront lieu en février et mars 2012, avec match aller en France pour chacun des deux clubs.

 

Marseille peut retrouver les équipes suivantes : le Bayern Munich, l'Inter Milan, le Real Madrid, Chelsea, l'Apoel Nicosie, le FC Barcelone et Benfica.

 

 

Résumé du match Dortmund-OM

6 décembre 2011

Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Sport
commenter cet article
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 23:51

Logo BessansComme pressenti depuis quelques jours, Bessans accueillera les 10 et 11 décembre une épreuve nationale de biathlon initialement prévue au Plateau de Beille.


Le manque de neige a contraint les organisateurs pyrénéens à annuler les compétitions.


Leur déroulement est toutefois essentiel pour établir une sélection en vue des Jeux Olympiques de la Jeunesse Européenne, dont la première édition se déroulera à Innsbruck en Autriche du 13 au 22 janvier 2012.


Naturellement, la Fédération Française de Ski (FFS) s’est tournée vers Bessans, première station à ouvrir son domaine nordique cette saison grâce à la production de neige de culture, pour envisager un repli.


Les services techniques de la station apporteront leur soutien à la FFS, de même que la Communauté de Communes de Haute-Maurienne Vanoise (CCHMV), qui a organisé le weekend dernier la première étape du Nordic et Biathlon Challenge.


« Il s’agit d’une course de reprise, la CCHMV n’est donc pas directement impliquée. Néanmoins, elle a lancé un appel aux candidatures de bénévoles et prête son matériel, en bonne intelligence avec la station de Bessans » explique Guy Magand, Responsable événements à la CCHMV.


Si le programme initial est conservé, un sprint aura lieu le samedi. Il sera suivi d’une poursuite le dimanche.

Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Bessans
commenter cet article
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 12:50

Martin-Fourcade---2011--1-.jpgLa saison est définitivement lancée. En ski de fond, en ski alpin, en biathlon ou en combiné nordique, tout le monde est désormais « sur le pont ». Les Français sont globalement dans le coup.


A bien des égards, on peut dire que le ski français se porte à merveilles en ce début de saison. Les résultats enregistrés par plusieurs Tricolores donnent des garanties pour la suite et devraient tirer tout le monde vers les sommets.


Comment ne pas parler en premier lieu du biathlète Martin Fourcade ? Déjà très en jambes, le successeur de Raphaël Poirée et Vincent Defrasne a d’entrée pris la tête de la Coupe du Monde, avec deux victoires et une quatrième place lors des trois premières courses disputées en Suède ! Ses deux succès, il les a construits avec la manière. Tout d’abord en devançant de près de deux minutes tous ses adversaires lors du 20 km individuel. Ensuite en maitrisant parfaitement la poursuite dimanche avec à la clé un 20/20 au tir.


Chez les femmes, si tout n’est pas aussi rose, Marie-Laure Brunet (5e et 7e samedi et dimanche) mais aussi Marie Habert-Dorin et Sophie Boilley, sont dans le coup.


Bon bilan aussi ce weekend pour le ski alpin tricolores. En descente, samedi, Marie Marchand-Arvier, en manque de résultats depuis plusieurs saisons, a accroché une superbe deuxième place derrière l’intouchable Américaine Lindsey Vonn.


Chez les hommes, pas de podium mais des places d’honneur pour Johan Clarey (4ème en descente vendredi), Yannick Bertrand (6ème en descente vendredi), Cyprien Richard (6ème en géant dimanche) et Alexis Pinturault (9ème en géant dimanche).


Le Mauriennais Jean-Baptiste Grange n’est pas parvenu à se distinguer. Il sera certainement plus à son avantage en slalom.


Pour finir, un mot du combiné nordique et le retour en forme de Jason Lamy-Chappuis après un début de saison difficile. Samedi, alors qu’il accusait un retard conséquent avant d’aborder le ski de fond, il a réussi à se hisser à la quatrième place, au pied du podium.


Et il n’a pas attendu bien longtemps pour monter sur la boîte : dimanche il a terminé deuxième de la seconde épreuve de Lillehammer (Norvège).

 

 

Victoire de Martin Fourcade

4 décembre 2011

 

Deuxième place de Marie Marchand-Arvier

3 décembre 2011

Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Sport
commenter cet article
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 23:56

Socrates.jpgLe football brésilien est en deuil depuis dimanche matin et l’annonce du décès d’un de ses joueurs emblématiques des années 80 : Socrates. Il a succombé à une infection intestinale à l’âge de 57 ans.


La nouvelle est tombée à 4h30 du matin. Socrates, grand joueur brésilien et ancien capitaine de la Seleçao, est décédé. Dans la journée de samedi, un communiqué faisant état de la dégradation brutale de sa santé à l’hôpital où il était admis depuis quelques temps ne laissait rien présager de bon. Les craintes se sont confirmées.


Avec Socrates, c’est une partie de l’histoire du foot brésilien qui s’en va. Aux côtés de Zico, il avait été le moteur du Brésil des années 80. Sélectionné à 60 reprises (22 buts), longtemps capitaine, il avait redonné une âme à la sélection sud-américaine et plus largement au football brésilien, orphelin depuis la retraite du « Roi » Pelé.


En 1982 comme en 1986, le Brésil présentait un visage séduisant qui devait mener Socrates et sa bande vers les sommets. Malheureusement, à chaque fois, les Brésiliens se firent éliminer assez tôt (notamment en 1986 par la France de Michel Platini, au terme d’un match somptueux).


Ce Brésil grand cru a brillé sur les terrains sans jamais garnir son palmarès mondial.


Socrates a pourtant éclaboussé bien des rencontres de toute sa classe. Loin d’être le plus physique (il fumait près d’un paquet de cigarettes par jour !), le frère de l’ancienne icône du PSG Raï compensait par une technique hors normes et une intelligence de jeu absolue.


En 2014, celui qu’on surnommait « Docteur » aurait certainement tenu un rôle très important dans l’organisation de la Coupe du Monde dans son pays. Il aurait vécu avec passion les performances de la Seleçao, qui fera figure de grand favori sur ses terres et qui compte bien inscrire une sixième Coupe du Monde à son palmarès.


Nul doute qu’en cas de victoire, les stars sud-américaines sauront lui dédier le trophée suprême.


Retrouvez toutes les informations concernant Socrates sur sa page Wikipédia.

 

 

Découvrez quelques images de Socrates et du Brésil des années 80

Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Sport
commenter cet article
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 08:32

Nordic-et-Biathlon-Challenge---2011--1-.jpgLa Haute-Maurienne a organisé avec succès les premières épreuves de la saison comptant pour le Nordic et Biathlon Challenge.


La production de neige de culture a permis d’accueillir près de 280 athlètes dans de bonnes conditions sur le stade international de Bessans.


L’organisation assurée par la Communauté de Communes de Haute-Maurienne Vanoise avec le soutien de nombreux volontaires a apporté satisfaction à quelques semaines de l’accueil de l’IBU Cup (Coupe d’Europe).


Samedi, le leader de l’équipe de France de ski de fond Maurice Manificat a régalé le public et s’est idéalement préparé pour les prochaines épreuves de Coupe du Monde en remportant le 10 kilomètres style classique.


Mathias Wibault, Anouk Faivre-Picon, Elodie Bourgeois-Pin ou encore en biathlon Jean-Guillaume Béatrix et Marine Dusser se sont également distingués.


Les sportifs savoyards ont aussi tiré leur épingle du jeu, avec notamment Louis Deschamps en ski de fond (qui a décroché son billet pour la prochaine étape de Coupe du Monde à Davos) et la haut-mauriennaise Pauline Macabies en biathlon.


Le weekend prochain, vu l’absence de neige partout en France, la Haute-Maurienne pourrait récupérer la deuxième étape du Nordic et Biathlon Challenge, initialement prévue dans les Pyrénées.

 

Tous les résultats du weekend sont sur le site Internet ski-nordique.net.

Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Bessans
commenter cet article
4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 16:10

France---Euro-2012.jpgLe tirage au sort de l'Euro 2012 réalisé vendredi a placé la France dans le groupe D en compagnie de l'Ukraine, l'Angleterre et la Suède. Un programme à priori équilibré qui offre aux Bleus une vraie chance d'accéder aux quarts-de-finale. A condition de ne pas faire d'erreur...

 

En figurant dans le chapeau 4 au moment d'aborder le tirage au sort de l'Euro 2012, les Français pouvaient s'attendre à affronter des adversaires redoutables. Le pire aurait été de tomber avec l'Espagne, l'Allemagne et le Portugal. Il y a donc un certain soulagement dans les rangs de ne se frotter à aucune de ces trois équipes.

 

Toutefois, l'équipe de France n'aura pas la tâche facile, c'est une certitude. Ses trois adversaires semblent tous avoir les moyens de franchir le premier tour. Et pour cause :

 

- l'Ukraine, un temps tout proche des meilleures nations mondiales sous l'impulsion de son attaquant vedette Andreï Schevchenko, a perdu de sa superbe. Malgré cela, cette équipe reste accrocheuse et capable de tous les exploits. D'autant que devant son public, elle sera certainement très motivée par l'idée de rentrer dans le Top 8 européen.

La France peut tout de même se réjouir d'éviter les deux grands favoris : l'Espagne (Championne du Monde et d'Europe en titre) et les Pays-Pas.

 

- l'Angleterre semble être la nation favorite légitime de ce groupe. Après une Coupe du Monde décevante, les coéquipiers de Wayne Rooney ont su rebondir en réalisant de très bons éliminatoires. Même s'il y a un an, les Bleus l'ont emporté face aux Anglais à Wembley, le rapport de force sera forcément bien différent en 2012. Point positif : Rooney doit purger trois matchs de suspension et ne disputera donc pas la rencontre face aux Français.

Laurent Blanc et ses hommes peuvent donc se satisfaire d'une rencontre à priori plus abordable qu'elle l'aurait été face à l'Allemagne par exemple.

 

- la Suède enfin, qualifiée sans passer par les barrage en tant que meilleure deuxième, possède une arme fatale en la personne de Zlatan Ibrahimovic. La défense devra faire preuve de rigueur et de vigilance pour ne pas vivre 90 minutes de cauchemar.

Mais après tout, mieux vaut se frotter au Suédois Ibra qu'au Portugais Cristiano ! C'est donc un moindre mal.

 

Finalement, sur le papier, on peut considérer qu'un léger avantage pour la qualification est accordé à l'Angleterre et à la France. Mais l'écart avec les deux autres équipes apparaît très faible. Tout faux pas sera interdit et pourrait s'avérer décisif.

 

En France plus qu'ailleurs, on sait combien un tirage abordable en décembre peut déboucher sur un terrible fiasco en juin. 

 

 

Les autres groupes

 

Dans les autres groupes, nous avons trois cas de figure :

 

- un groupe de bon niveau avec deux favoris et deux outsiders, semblable à celui de la France. Il s'agit du groupe C comprenant l'Espagne, l'Italie, l'Eire et la Croatie. Espagnols et Italiens sont à priori mieux armés pour se qualifier. Mais leurs concurrents seront à l'affut de la moindre défaillance.

 

- un groupe (relativement) faible. Le jeu des chapeaux, qui tient compte des résultats récents et des pays organisateurs, n'offre pas forcément des rencontres très "sexy" sur le papier. Ainsi, la Pologne, la Grèce, la Russie et la République Tchèque seront confrontées sans qu'aucune nation n'ait de réelles certitudes. Les Polonais, devant leur public, ont une belle carte à jouer.

 

- le groupe B sera enfin le fameux "groupe de la mort". Il y en a en général toujours un, mais celui-ci est particulièrement corsé ! Retrouver ensemble les Pays-Bas, l'Allemagne et le Portugal garantit la sortie prématurée d'un prétendant au trophée. Les Portugais, difficilement qualifiés pour l'Euro, vont devoir compter sur un très grand Christiano Ronaldo pour s'en sortir. Le Danemark, qui complète ce groupe, ne doit pas se faire de grandes illusions.

 

Pronostics

 

Il est toujours difficile dans un Euro de prévoir l'issue finale, vu le niveau homogène des nations présentes. Des détails font souvent basculer les matchs. Voici toutefois un pronostic, six mois avant l'ouverture de la compétition.

N'hésitez pas à laisser en commentaires vos pronostics, pour pouvoir en débattre...

 

Phase de poules

 

Groupe A : 1 - Russie, 2 - Pologne

Groupe B : 1 - Allemagne, 2 - Portugal

Groupe C : 1 - Espagne, 2 - Italie

Groupe D : 1 - France, 2 - Suède

 

Quarts-de-finale

 

Russie - Portugal : victoire du Portugal

Pologne - Allemagne : victoire de l'Allemagne

Espagne - Suède : victoire de l'Espagne

Italie - France : victoire de la France

 

Demi-finales

 

Portugal - Espagne : victoire du Portgual

Allemagne - France : victoire de l'Allemagne

 

Finale

 

Portugal - Allemagne : victoire de l'Allemagne

 

 

La phase finale de l'Euro 2012 est prévue du 8 juin au 1er juillet 2012 en Ukraine et en Pologne.

 

 

 Reportage de TF1 sur le tirage de l'équipe de France

Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Sport
commenter cet article
4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 07:53

Caen---OM.jpgQuelques jours après son éclatante victoire face au Paris-Saint-Germain, l'Olympique de Marseille s'est imposé 2-1 sur la pelouse de Caen, grâce à des réalisations d'André et Jordan Ayew. Les Marseillais se repositionnent progressivement au classement.

 

Après avoir touché le fond face à l'Olympiakos (défaite 1-0) et fleurté avec les sommets contre le PSG (3-0), les hommes de Didier Deschamps étaient attendus avec impatience sur la pelouse de Caen.

 

Le coach avait décidé de faire confiance aux vainqueurs de l'ennemi parisien. Valbuena, Cheyrou et Gignac (de retour dans le groupe après sa mise à l'écart) étaient donc une nouvelle fois relégués sur le banc. Tous trois sont entrés en cours de jeu. Cheyrou et Valbuena ont montré de l'envie sans être très efficaces, tandis que Gignac a été victime d'une nouvelle blessure qui devrait l'éloigner des terrains pendant près de deux mois.

 

Seules modifications dans le onze de départ : les titularisations de Traoré et J.Ayew à la place de Morel et Rémy, tous deux blessés.

 

Les Phocéens ont une nouvelle fois montré un visage séduisant. Bien sûr, cet OM là n'est pas le plus technique... il n'est pas le plus génial non plus. Clairement, ce n'est pas une très grande équipe d'Europe. Mais au moins, l'envie est là, l'agressivité (positive) est présente, les joueurs se battent désormais sur tous les ballons. Avec un peu de vitesse dans le jeu, cela permet d'obtenir des résultats.

 

Face à Caen, ces ingrédients ont permis d'empocher trois points que l'OM aurait sûrement laissés filer il y a encore peu de temps.

 

Sous l'impulsion des frères Ayew et d'un Amalfitano métamorphosé, ils ont réussi à prendre par deux fois à défaut l'arrière-garde caennaise. Sans une erreur combinée de Mandanda et N'Koulou, offrant à Caen l'occasion de marquer sur pénalty, la rencontre aurait été quasiment sans fausse note.

 

Bien sûr, voir Cheyrou et Valbuena se morfondre sur le banc de touche fait bizarre. Mais pour l'heure, DD a décidé de faire confiance à "ses" hommes, ceux qu'il a recruté de son plein gré et à qui il a demandé de lui "renvoyer l'ascenseur". Le choix est payant.

 

On sait toutefois que l'envie aura ses limites et que les joueurs de talent auront aussi leur mot à dire. Pour jouer sur tous les tableaux, Marseille doit avoir bien plus qu'un onze-type.

 

Avec cinq vitoires lors des six derniers matchs de Championnat, Marseille se replace progressivement dans le haut du tableau. Depuis la défaite à Lyon le 18 septembre, seul Montpellier, solide leader après sa victoire face à Lorient ce samedi (4-0), a réussi à faire chuter l'OM en Ligue 1.

 

12 points séparent les deux équipes. L'OM est en revanche plus près de ses autres rivaux que sont Lyon, Lille ou encore Paris.

 

Avant de recevoir Bordeaux le weekend prochain, les Marseillais vont devoir se concentrer désormais sur la Ligue des Champions. Il faudra aller mardi à Dortmund décrocher une qualification pour les huitièmes de finale et les 4 millions d'euros qui vont avec.

 

Paradoxalement, dans le marasme du début de saison, l'OM profitait de l'Europe pour se donner un peu d'air. A l'heure où les résultats hexagonaux se redressent, c'est l'avenir européen qui est incertain. Ainsi va l'OM... Pourvu que l'embellie soit durable et exportable sur tous les terrains de France et d'Europe !

 

Mardi 6 décembre, l'OM se déplace à Dortmund pour la 6e et dernière journée de la phase de poules de Ligue des Champions (match à suivre à partir de 20h45 sur Canal+).

 

 

Résumé du match Caen - OM

2 décembre 2011

Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Sport
commenter cet article
3 décembre 2011 6 03 /12 /décembre /2011 17:10

Ouverture-Bessans---2011-2012-DL.jpgAlors que de nombreux athlètes s'entrainent depuis le 20 novembre à Bessans, le seul site nordique enneigé de France, la station se prépare désormais à accueillir le grand public.

 

Samedi et dimanche auront lieu les courses du Nordic et Biathlon Challenge, organisées par la Communauté de Communes de Haute-Maurienne Vanoise. Près de 280 coureurs devraient participer aux compétitions.

 

Dès le lundi 5 décembre, le domaine nordique sera ouvert au public l’après-midi, de 13 heures à 17 heures. La sécurité sur les pistes sera assurée. Le matin restera réservé aux entrainements des clubs et des comités présents en Haute-Maurienne.

 

L’accès aux 3,2 kilomètres enneigés autour du stade de biathlon grâce à la production de neige de culture sera payant au prix de 2,90 euros la demi-journée pour les personnes ne possédant pas de forfait pour la saison.

 

La situation est susceptible d’évoluer positivement en fonction d’éventuelles chutes de neige et du nombre d’athlètes présents dans la station.

 

Pour rester informés sur l’ouverture du domaine skiable de bessans, rendez-vous sur le site touristique de Bessans.

Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Bessans
commenter cet article
3 décembre 2011 6 03 /12 /décembre /2011 17:05

Repas des aînés - J.Tracq (10)La Ville de Saint-Jean-de-Maurienne a convié l’ensemble des aînés au traditionnel repas de fin d’année, à la salle polyvalente des Chaudannes. Entre jeudi et vendredi, pas moins de 400 personnes ont répondu à l’invitation.


Pierre-Marie Charvoz, Maire de Saint-Jean-de-Maurienne et Président du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS), accompagné de Marie-Paule Grange, Maire-adjointe chargée des affaires sociales et des ressources humaines, ainsi que de nombreux élus de la Ville, a souhaité à tous de bonnes fêtes de fin d’année et donné rendez-vous pour la cérémonie des vœux, prévue au début du mois de janvier au Théâtre Gérard Philipe.


Les agents du CCAS se sont largement mobilisés pour assurer le bon déroulement des festivités.


Le repas était préparé par le traiteur Thomasson et l’animation était assurée par Valérie et Maurice de « Danse Musette Passion ».

 

Photo : J.Tracq

 

Visionnez l'album du repas des aînés

Repas des aînés - J.Tracq (5)

Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Saint-Jean-de-Maurienne
commenter cet article