Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Administrateur de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Administrateur
du Centre "La Bessannaise"


Administrateur
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Adhérent à Les Républicains

 

Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Bessans Biathlon Contest
Août 2019 - Maurienne TV

Le diable de Bessans
Novembre 2019 - France 2

Agenda

Bessans
25 au 27 juin 2021
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 19:41

Ligue-des-Champions

Trois jours après sa qualification face à l’Inter Milan à la faveur du but inscrit à l’extérieur (1-0 à l’aller, 1-2 au retour), l’Olympique de Marseille se voit offrir un adversaire de premier choix en quart de finale. Les Phocéens défieront les Allemands du Bayern Munich.


Il y avait de la tension ce vendredi à 12h à Nyon (Suisse) pour le tirage au sort du tableau des quarts et des demi-finales de la prestigieuse Ligue des Champions.


Tout le peuple marseillais attendait avec grande impatience le sort réservé à ses favoris.


Allait-on avoir la chance d’affronter les surprenants Chypriotes de l’Apoel Nicosie, avec dans ce cas un statut légitime de favori, du moins sur le papier ?


Ou allait-on devoir se frotter aux Champions d’Europe en titre barcelonais, emmenés par un éblouissant Lionel Messi ?


Et bien finalement ni l’un, n l’autre ! L’OM a eu droit à un entre-deux en héritant du Bayern Munich (Allemagne).


Bien sûr, affronter les modestes Chypriotes ou même le Benfica Lisbonne (Portugal) eût été plus favorable pour espérer accéder au dernier carré.


Cependant, Didier Deschamps et sa bande peuvent se réjouir d’avoir évité les deux grands clubs espagnols : le FC Barcelone et le Real Madrid.


Les Marseillais retrouveront au sein de l’effectif munichois une ancienne connaissance en la personne de l’international français Franck Rbéry, qui a brillé sous le maillot olympien pendant deux saisons (cependant, il faut souligner qu’aucun joueur de l’OM actuel n’a eu l’occasion de le côtoyer).


La tâche s’annonce clairement très rude pour Mandanda et consorts.


Le Bayern n’a pour l’instant connu aucun problème en Coupe d’Europe et s’est facilement débarrassé du FC Bâle au tour précédent (0-1 en Suisse, 7-0 à Munich).


Les Allemands ont un énorme appétit, la finale 2012 étant programmée dans leur arène de l'Allianz-Arena. Munich, une ville fétiche également pour l’OM, vainqueur à cet endroit de la Ligue des Champions le 26 mai 1993.


Mercredi, j’estimais le pourcentage de chances pour l’OM de se qualifier face à chacun de ses adversaires potentiels. Contre le Bayern, je donnais 15 % de crédit à l’OM.


En tenant compte du fait que Marseille aura le désavantage de se déplacer au match retour (cela lui a tout de même bien réussi face à l’Inter), je redescendrais ce pourcentage à 10 %.


Espérons que les Olympiens sachent trouver la formule pour déjouer mon pronostic (qui doit rejoindre celui  de beaucoup de monde).


En cas de qualification, Marseille retrouvera en demi-finale le vainqueur de la confrontation à priori très déséquilibrée entre Nicosie et le Real Madrid.


Le FC Chelsea (Angleterre) affrontera le Benfica Lisbonne (Portugal). Gros choc en perspective dans le quatrième match entre le FC Barcelone et l’AC Milan.


Le quart de finale aller aura lieu le 28 mars au stade Vélodrome. Match retour le 3 avril à Munich.

 

Tableau final – Ligue des Champions 2011-2012

Quarts-de-finale---LDC-2012.JPG

 

Tirage des quarts de finale de la Ligue des Champions

16 mars 2012

Partager cet article

Repost0
16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 12:37

Avalanche - Saint-FrançoisLe 2 mars dernier, une avalanche spectaculaire avait détruit un télésiège de la station savoyarde de Saint-François-Longchamp. Les images diffusées par TF1 et les vidéos amateurs tournées par des skieurs font depuis le tour du monde.


Plus d’un million de personnes ont vu en ligne les images de l’incroyable avalanche qui a détruit un télésiège à Saint-François-Longchamp.


Rappel des faits


2 mars 2012, en pleine journée et alors que la station est ouverte au public, une avalanche se déclenche à proximité du télésiège de la Lauzière, sur lequel se trouvent environ 70 personnes.


La « coulée » de neige avance lentement vers la gare de départ et apparaît presque inoffensive. L’employée de la station postée au départ du télésiège a heureusement le réflexe de stopper l’embarquement des skieurs et de les inviter à s’éloigner.


Une fois que le dernier siège transportant des passagers a franchi le quatrième pylône, elle fait appel à son collègue situé à l’arrivée pour déclencher l’arrêt d’urgence de l’appareil.


La suite lui donne pleinement raison : en quelques secondes, l’importante masse neigeuse, extrêmement compacte, s’abat sur la gare de départ, pliant nettement deux pylônes et ravageant plusieurs sièges dans un terrible fracas… avant de s’arrêter tranquillement, sous les yeux médusés des skieurs postés à proximité.


Par miracle, personne n’est blessé ! Les passagers bloqués sont évacués après deux longues heures d’attente.


Conscients du danger que présentait la piste, les services de la station avaient fermé cette piste noire depuis un mois. Mais ils n’imaginaient pas un télésiège installé depuis 30 ans connaître une telle fin.

 


Les vidéos en ligne font aujourd’hui furie. Les images du journal de TF1 tournent en boucle sur la toile. Elles sont disponibles sur les profils de nombreux adeptes des réseaux sociaux, de même que des films amateurs réalisés au cœur de l’événement.


Voici quelques extraits en guise de rattrapage pour ceux qui auraient loupé cet épisode spectaculaire…

 

Avalanche Saint-François-Longchamp

JT 13h TF1 - 2 mars 2012

 

Avalanche Saint-François-Longchamp

Vidéo amateur - 2 mars 2012


Avalanche Saint-François-Longchamp

Sauvetage - 2 mars 2012

Partager cet article

Repost0
15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 21:24

Lors du Comité Central d’Entreprise extraordinaire du mercredi 14 mars qui s’est tenu à Voreppe (Isère), la direction du groupe Rio Tinto Alcan a expliqué qu’elle envisage la vente du site mauriennais.

 

Rio Tinto Alcan avait promis aux employés de Saint-Jean-de-Maurienne de les tenir informés mi-mars de l’avancée des négociations avec EDF au sujet du prix de l’énergie. Les dirigeants ont convoqué mercredi un Comité Central d’Entreprise extraordinaire.

 

Si tous les détails n’ont pas été donnés, il semblerait qu’EDF ait récemment formulé une offre d’approvisionnement en énergie tout à fait honorable et compétitive (cela tend à confirmer le discours tenu par Henri Proglio, PDG du groupe EDF, mi-février).

 

Pourtant, Rio Tinto Alcan ne s’en satisfait pas, estimant que si le projet est compétitif à l’échelle de l’union Européenne, il n’en est pas de même à l’échelle mondiale.

 

Des écarts importants subsisteraient entre l’offre d’EDF et le niveau que Rio Tinto Alcan s’est fixé pour assurer la continuité de l’usine.

 

Sans envisager clairement une fermeture, Rio Tinto Alcan affirme « qu’un modèle d’affaires différent de celui de Rio Tinto Alcan pourrait être plus adapté à la réalité logistique et opérationnelle de Saint-Jean ». La cession de l’usine Saint-jeannaise apparaît donc fort probable.


Ce jeudi, à l’issue d’une rencontre avec les salariés à Saint-Jean-de-Maurienne, Loïc Maenner, Directeur de l’usine Saint-jeannaise, s’est exprimé quelques minutes devant les médias. Il a réaffirmé l’objectif de Rio Tinto Alcan de pérenniser le site mauriennais.

Trois axes de travail ont été énumérés :

  • continuer à améliorer et sécuriser le projet d’approvisionnement du site.
  • étudier les options de cession ou de partenariat (pour l’usine de Saint-Jean-de-Maurienne,  le  centre de recherche ne serait pas inclus dans le périmètre de l’étude).
  • continuer à améliorer les performances de l’usine, notamment avec les travaux en cours sur la fiabilité des équipements.

Les syndicats ont en tout cas légitimement du mal à cacher leur déception et leur mécontentement. Ils estiment que les prix proposés sont inférieurs à toutes les prévisions initiales de Rio Tinto Alcan pour maintenir le site. Le contrat, qui serait d’une durée de 15 ans, permettrait selon eux d’envisager des investissements.


Si l’avenir de l’usine reste pour l’heure très flou, c’est toute la filière aluminium européenne qui se voit menacée.

Par exemple, le contrat obtenu pour l’usine Rio Tinto Alcan de Dunkerque dans le cadre d’Exceltium serait moins intéressant que la proposition d’EDF pour Saint-Jean-de-Maurienne. L’usine ne serait donc pas rentable et pourrait se trouver menacée à court ou moyen terme.

 

Rio Tinto Alcan
Interview de Loïc Maenner
15 mars 2012

 

Partager cet article

Repost0
15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 12:45

Festivalloire-2012---acteurs.jpgEn janvier, Saint-Jean-de-Maurienne accueillait pour la deuxième année consécutive une partie de la programmation du festival de courts-métrages de cinéma Festivalloire. De nombreuses personnalités étaient présentes. Deux mois plus tard, beaucoup en parlent encore lors de leurs interviews.


Pour sa 8e édition, le festival Festivalloire a fait étape en janvier à Saint-Jean-de-Maurienne avec une soirée d’ouverture au Théâtre Gérard Philipe, une séance de dédicaces de plusieurs célébrités à l’Espace culturel, des séances au Cinéma Star et un temps consacré à la diffusion des courts métrages réalisés par des écoliers de la ville au contact de professionnels.


Deux mois plus tard, les personnalités présentes parlent encore de l’événement. Ainsi récemment, le cascadeur Rémy Julienne a rappelé dans une interview accordée à un magazine spécialisé avoir été honoré à l’occasion du festival.


Claude Pinoteau indique lui régulièrement qu’il a été le Président d’honneur.


De leur côté, plusieurs artistes ont l’occasion, dans des interviews, d’évoquer leur présence chaque année au festival.


Certains ont valorisé le travail réalisé au cours de l’année aux côtés des enfants. Le résultat a été de très bonne facture. Les professionnels et les spectateurs présents à la projection ont salué la qualité des quatre petites histoires mises en scène sur le thème du mieux vivre ensemble.


Vivement l’édition 2013… avec notamment de nouveaux courts métrages réalisés par des enfants.

 

Photo : P.Dompnier

Partager cet article

Repost0
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 23:40

 

Inter---OM---2012.jpgL’Olympique de Marseille a décroché sa qualification pour les quarts de finale de la Ligue des Champions à l’issue d’un match retour tendu face à l’Inter Milan. Battus 2-1 après leur victoire 1-0 au Vélodrome à l’aller, les Phocéens s’imposent au bénéfice de leur but marqué à l’extérieur.


Un gros match de Ligue des Champions a toujours une saveur particulière. Le vivre en direct au stade Giuseppe Meazza de Milan est tout simplement énorme.


Dans un stade impressionnant à l’extérieur et superbe une fois à l’intérieur, nous avons assisté à une belle rencontre de Coupe d’Europe, avec de l’intensité, des occasions, des buts et du suspense.


Inter---OM---San-Siro.jpgL’ambiance était hostile au milieu des supporters italiens, avec au-dessus de nous 5 000 Marseillais qui ont largement rivalisé avec leurs homologues au niveau des encouragements.


Sur le terrain, Deschamps avait choisi de laisser Cheyrou sur le banc et de muscler son milieu avec M’bia associé à Diarra. Les deux ont réalisé un match énorme à la récupération.


Devant, le quatuor Rémy, Valbuena, Ayew et Amalfitano a fait des misères à la défense pendant plus d’une heure.


L’OM a pris l’ascendant dans le jeu et refusé de subir la pression italienne. Pourtant, sans deux exploits de Mandanda, dont un arrêt somptueux sur une tête à bout portant de Milito, la rencontre aurait pu prendre une tournure dramatique.


Mais concentrés et sûrs de leur fait, les Olympiens auraient aussi pu ouvrir le score, par exemple sur une tête de Rémy à quelques centimètre de la lucarne.


Les 30 dernières minutes ont en revanche été un vrai calvaire pour l’OM. La baisse de régime des deux leaders Rémy et Valbuena a correspondu avec le début de la lourde domination intériste.


Fort logiquement, à un quart d’heure de la fin, Milito, profitant d’un cafouillage dans la surface, ramena son équipe à égalité sur l’ensemble des deux matchs. Rageant quand on sait que, quelques minutes plus tôt, Diarra faillit bien mettre les siens sur orbite d’une tête bien ajustée.


Marseille trembla de nouveau sur une tête de Cambiasso et quelques coups-francs très bien placés mais heureusement mal négociés.


Et alors que le peuple marseillais semblait se satisfaire pleinement d’une petite pause avant d’aborder la prolongation, le Brésilien Brandao, entré quelques minutes plus tôt, vint assommer les Champions d’Europe 2010 !

Sur un dégagement de Mandanda à la 92e minute, l’attaquant fut tout heureux de réussir un contrôle du dos, avant de devancer son vis-à-vis pour ajuster Julio Cesar à ras de terre.


Tandis que les Nerrazurris commençaient à quitter le stade, convaincus qu’il serait impossible pour leur équipe d’inscrire deux buts en une minute, Pazzini donna pour l’honneur la victoire aux siens sur penalty.

Cela est anecdotique pour les Italiens, mais très important pour l’OM. Car la faute provoquée par Mandanda, déjà averti au cours du match, lui vaut une expulsion qui le privera au moins du match aller en quart de finale. Son remplaçant, Bracigliano, devra être fort mentalement pour affronter un grand match européen !


En attendant, c’est une très belle soirée qui se termine dans l’enceinte milanaise, avec le fair-play des supporters italiens du virage sud, qui contraste énormément avec la bêtise des fanatiques de la Curva Nord, coupables de cris racistes à l’encontre des joueurs de couleur marseillais.


L’OM connaîtra vendredi son prochain adversaire. Les sept équipes potentielles sont : Benfica Lisbonne, Milan AC, FC Barcelone, Real Madrid, Bayern Munich, Apoel Nicosie et FC Chelsea.


Pour pronostic, les pourcentages de chance de victoire (estimation personnelle) pour l’OM dans les différentes hypothèses, de la plus favorable à la plus complexe.


OM – Apoel Nicosie : 75 %

OM – Benfica Lisbonne : 55 %

OM – FC Chelsea : 25 %

OM – Bayern Munich : 15 %

OM – Milan AC : 10 %

OM – Real Madrid : 3 %

OM – FC Barcelone : 1%

 

Résumé du match Inter Milan - OM

13 mars 2012

Partager cet article

Repost0
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 22:29

L’émission « Vies d’en haut » sur la chaîne Montagne TV était récemment consacrée au village de Bessans.

 

Montagne TV, la chaîne de télévision dont la notoriété ne cesse de croître depuis sa création en octobre 2010, met régulièrement en valeur les habitants « qui font la montagne ».

 

Il y a quelques semaines, l’animatrice Floriane Brisotto s’est rendue en Haute-Maurienne, au pays du diable, à Bessans.

 

Elle est allée à la rencontre, entre autres, du directeur de station, du principal sculpteur local ou encore de commerçants.

 

Au final, c’est une belle mise en valeur de 30 minutes, à découvrir sur le site Internet de Montagne TV.

 

"Vie d'en haut" à Bessans

Montagne TV - mars 2012

Montagne-TV---replay.JPG

Partager cet article

Repost0
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 00:43

Hollande---Les-Guignols.jpgLes Guignols de l’Info de Canal + ont diffusé dans leur émission du jeudi 8 mars une superbe parodie de la chanson « Alors on danse » de Stromae.


« Alors on flippe », c’est le titre de cette version très réussie du tube qui a révélé le chanteur.

 

Dans le clip, reproduit selon le même modèle que l’original, on y voit Martine Aubry, Ségolène Royal, Lionel Jospin, Laurent Fabius, Bertrand Delanoë et bien sûr le candidat PS à l’élection présidentielle François Hollande raconter en chanson leur crainte de voir le PS une nouvelle fois battu alors que les sondages d’opinion le place en tête depuis de nombreux mois.

 

Lors du refrain, les différents protagonistes chantent en chœur en réalisant le fameux geste popularisé par le clip de campagne « le changement c’est maintenant ».

 

François Hollande apparaît lui caché et tremblant, de peur de subir le même sort que Lionel Jospin en 1995 et 2002 ou que Ségolène Royal en 2007.

 

Alors, le PS doit-il vraiment « flipper » ? Premiers éléments de réponse le dimanche 22 avril à 20h…

 

Mais un bon moment de rigolade en attendant...

 

« Alors on flippe » - Les Guignols de l’info
Canal + - 8 mars 2012

Partager cet article

Repost0
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 18:33

Ajaccio---OM---2012.jpgQuatrième défaite de suite pour l’Olympique de Marseille. Battu à Ajaccio (1-0) en match avancé de la 27e journée de Ligue 1, les Phocéens ont quasiment perdu tout espoir de disputer la Ligue des Champions la saison prochaine.

 

Avec Rémy et Valbuena de retour dans le groupe, on pouvait espérer un réveil marseillais sur la pelouse des Corses d’Ajaccio ce vendredi. Bien qu’au coup d’envoi, Didier Deschamps avait décidé de ne prendre aucun risque en les laissant tous les deux sur le banc, leur entrée paraissait évidente en seconde période. Et au vu du premier acte, elle était particulièrement attendue.

 

Pendant 45 minutes, l’OM n’est jamais réellement parvenu à créer le danger sur le but adverse, malgré une domination globale dans le jeu. Après déjà trois matchs sans inscrire le moindre but, l’impuissance offensive était une nouvelle fois criante.

 

Rémy remplaça Amalfitano dès la reprise, tandis que Valbuena vint apporter son soutien à l’heure de jeu. Les brèches furent plus nombreuses. Brandao réussit à se créer quelques situations intéressantes. A la 85e minutes, Ayew, à bout portant, fut tout près de soulager l’OM. Mais Ochoa réalisa une parade exceptionnelle.

 

Quelques minutes plus tard, juste avant l’entrée dans les arrêts de jeu, André doucha les espoirs olympiens en inscrivant le seul but du match.

 

Marseille est au plus mal. J’avais envisagé 9 ou 10 points en 4 matchs avant Brest au regard du calendrier. Les coéquipiers de Steve Mandanda n’en ont pris aucun.

 

On disait l’Inter Milan au plus mal avant le match aller des 8e de finale de Ligue des Champions. A quelques heures du match retour, alors que les Italiens retrouvent peu à peu des couleurs, c’est l’OM qui est au plu bas.

 

Espérons que l’enjeu de la rencontre de mardi soir galvanisera les joueurs et permettra de valoriser la belle victoire acquise au Vélodrome.

 

Mardi soir, l’OM se déplace à Milan avec l’espoir de décrocher son billet pour les quarts de finale de la Ligue des Champions (match à suivre en direct sur TF1 à partir de 20h45).

 

Pour découvrir tous les résultats et le classement, rendez-vous sur le site d'Eurosport.


Résumé du match Ajaccio – OM

9 mars 2012

Partager cet article

Repost0
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 14:26

Evian-OM.jpgDéjà défait à Brest puis sur sa pelouse par Toulouse, l'Olympique de Marseille n'a pas réussi à relever la tête mardi soir à Evian. Battus 2-0, les Phocéens ont tiré un trait quasi définitif sur le podium de la Ligue 1, synonyme de qualification en Ligue des Champions.

 

Marseille semblait intouchable, comme sur un nuage. Puis soudain, Marseille s'est arrêté ! Invaincu en 2012, l'OM a vu sa belle série stoppée à Brest malgré une domination de tous les instants sur le but adverse.

 

On pensait alors à un simple accident, mais le contre coup a été terrible. La défaite à domicile face à Toulouse en a témoigné. Celle face à Evian mardi en match en retard de la 23e journée l'a confirmé.

 

Dominateurs pendant le premier quart d'heure, les Phocéens ont pourtant été "récompensés" de leurs efforts par... un but superbe des Hauts-savoyards, signé Jérôme Leroy.

 

A partir de là, on n'a plus reconnu l'OM, qui s'est mentalement effondré. Quelques minutes plus tard, le même Leroy en profita pour plier la rencontre. Certes, sur le centre, le joueur est hors-jeu. Mais la passivité de la défense est frappante. Après avoir buté sur Mandanda, Leroy a eu le temps de reprendre le ballon pour le glisser sereinement au fond des filets.

 

Clairement en ce moment, l'OM sans Rémy et Valbuena n'est pas le même. Le retour des deux joueurs annoncé pour ce vendredi soir à Ajaccio va faire terriblement du bien. A vrai dire Marseille n'a plus le choix s'il veut espérer figurer au minimum dans le Top 5.

 

Vendredi, l'OM se déplace à Ajaccio pour le compte de la 27e journée de Ligue 1 (match à suivre en direct sur Foot+ à 20h). La rencontre a été avancée pour permettre aux Phocéens de préparer sereinement leur 8e de finale retour de Ligue des Champions face à l'Inter Milan.

 

Résumé du match Evian - OM

6 mars 2012

Partager cet article

Repost0
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 13:08

OK.jpgLe dernier spectacle pour enfants proposé en Haute-Maurienne durant cette saison d’hiver a rencontré un succès comparable à celui des précédentes programmations.

 

« Le petit train des doudous perdus » de la Compagnie Carlotatralala a été apprécié par plus de 200 enfants - généralement accompagnés de leurs parents - à Lanslebourg, Bessans et Termignon.

 


L’histoire de Douchka se promenant à travers le monde avec un petit train à la recherche des doudous perdus se voulait particulièrement adaptée au plus jeune public, mais a également capté l’attention de leurs frères et sœurs un peu plus grands.

Partager cet article

Repost0