Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
Haute-Maurienne Vanoise



Membre du bureau du
Syndicat du Pays de Maurienne



Président de la
Mission Locale Jeunes Pays de Maurienne



Vice-président
du Centre "La Bessannaise"



Adhérent à Les Républicains


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré


 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

50 ans de la station de Bessans
Février 2022 - Maurienne TV

 

Agenda

Bessans
30 mars au 2 avril
Championnats de France
Ski de fond & biathlon

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 17:43

OM---FC-Sheriff.jpgL’Olympique de Marseille s’est qualifié sans aucune difficulté pour la phase de poules de la League Europa en réalisant un match nul à domicile face aux Moldaves du FC Sheriff Tiraspol (0-0) en barrage retour. Suffisant après la victoire à l’aller (2-1).


Les matchs européens de début de saison face à de médiocres équipes cherchant à pointer le bout de leur nez sur la scène continentale sont rarement enthousiasmants.

 

Celui de jeudi opposant l’OM au champion de Moldavie n’a pas dérogé à la règle. Vainqueurs à l’extérieur au match aller, les Olympiens se sont contentés de gérer leur avantage dans un Vélodrome quasiment vide.

 

Il faut dire qu’en face, personne n’a réellement tenté d’aller inscrire les deux buts nécessaires au FC Sheriff pour créer la surprise.

 

Comme au match aller, les Moldaves sont sagement restés campés devant leur but en espérant profiter d’un contre, d’un coup-franc ou d’une erreur adverse.

 

Les Marseillais n’ont donc eu qu’à assurer défensivement pour accéder en toute logique à la phase de poules.

 

Seule une frappe sur le poteau de Mandanda aurait pu faire chavirer dans la crainte la solide barque phocéenne.

 

Pour le reste, il n’y eut pratiquement rien à se mettre sous la dent, si ce n’est quelques tentatives de Jordan Ayew, puis d’André-Pierre Gignac, entré pour le dernier quart d’heure.

 

Marseille va pouvoir tranquillement gérer sa fin de mercato et se tourner vers la réception de Rennes dimanche en Championnat.

 

Dimanche, l’OM accueille Rennes au stade Vélodrome pour le compte de la 4e journée de Ligue 1 (match à suivre en direct sur BeInSport à partir de 17h00).

Partager cet article
Repost0
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 19:39

JO-Londres-2012.jpgDu 27 juillet au 12 août, le monde entier avait les yeux braqués sur Londres où se déroulaient les Jeux Olympiques de la XXXe olympiade de l’ère moderne. Il est temps de dresser un bilan (subjectif) des principaux enseignements de cet événement planétaire.

 

 

TOP 3


1 – La natation française régale


Qu’aurait été la première semaine des Jeux sans la natation française ? Chaque jour, quel plaisir que de regarder les sessions dans le bassin olympique et le récital d’une équipe de France au sommet de son art.


Du relais 4 X 100 hommes à Camille Muffat, en passant par la victoire de Yannick Agnel sur 200m nage libre et celle inattendue de Florent Manaudou sur 50m nage libre, les Bleus ont largement procuré leur dose de bonheur à leurs supporters.


Avec  7 médailles dont 4 en Or, les nageurs ont entraîné la délégation française vers les sommets.


Au final, la France termine 7e du tableau des médailles général avec 34 breloques (11 Or, 11 Argent, 12 Bronze).


Difficile de parler de la natation sans un hommage appuyé à Michael Phelps. En décrochant six nouvelles médailles à Londres, l'Américain est devenu l’athlète le plus récompensé de l’histoire des JO, avec 22 médailles au total.


2 – Usain Bolt est bien le roi


On disait le recordman du monde du 100m menacé, notamment par son compatriote Yohan Blake. Bolt a superbement démenti sur la piste.

 

Largement au-dessus de ses adversaires sur 100m, tout en contrôle sur 200m, le Jamaïcain s’est fait une place au panthéon des Jeux Olympiques en devenant le premier athlète à réussir deux fois le doublé 100m – 200m.

 

Pour couronner le tout, il s’est offert avec ses collègues une troisième médaille d’or à Londres en remportant le relais 4 X 100m, record du monde à la clé.


Comme il l’a lui-même si bien dit, Bolt est « devenu une légende ».


3 – Une organisation grandiose


Loin de la déception de voir Paris se faire damer le pion par Londres pour l’organisation des Jeux 2012, il faut bien reconnaître que les Anglais ont été à la hauteur de la lourde tâche qui leur était confiée.


Dès la cérémonie d’ouverture, qualifiée par bon nombre d’observateurs comme de grande qualité et conclue superbement par Paul McCartney chantant « Hey Jude », on a senti que ces Jeux de la XXXe Olympiade marqueraient les esprits.


Aucun accroc n’a été déploré au cours des 15 jours de compétition, la sécurité était parfaitement rodée, et la mini-polémique née des places vides dans certaines tribunes a vite laissé place à une ferveur populaire incontestable.


Rio, qui organisera les JO en 2016, a plus que jamais la pression pour satisfaire le Comité International Olympique (CIO).

 

Pas sûr toutefois que le contribuable britannique partage cet avis. Avec 11,5 milliards d'euros de deniers publics engagés, les JO 2012 ont coûté deux fois plus cher que ce qui avait été prévu à l'origine.


FLOP 3


1 – Zéro pointé pour l’escrime tricolore


Si les nageurs français ont séduit, on ne peut pas en dire autant des escrimeurs. Dans ce sport qui a pour habitude de rapporter de nombreuses médailles au clan tricolore, les Français ont terminé avec un zéro pointé !

 

Du jamais vu depuis 1960. Les Bleus n’ont été en mesure de se hisser au niveau requis pour obtenir un podium, même lors des épreuves par équipes.


La Fédération Française d’escrime à face à elle un joli chantier pour revenir en force à Rio en 2016.


2 –  Des exclusions mal venues


Le 31 juillet, huit athlètes (2 Chinoises, 2 Indonésiennes et 4 Coréennes du Sud) ont été purement et simplement exclues des Jeux. La raison : « ne pas avoir fait tout leur possible pour gagner », ce qui est considéré comme contraire à l’esprit olympique.


Assurées d’être qualifiées pour la suite des compétitions et souhaitant profiter d’un tableau plus favorable lors des tours à élimination directe, certaines paires n’ont clairement pas joué le jeu en multipliant les fautes grossières lors de leur dernier match de poule.


Consternés, les organisateurs ont rapidement décidé de la mise à l’écart, recueillant l’approbation des uns, la colère des autres.


S’il est vrai que le spectacle offert était clairement affligeant pour le public présent et qu’il aurait été pourtant facile de dissimuler davantage cette volonté de défaite en s’économisant lors des points les plus disputés, peut-on réellement condamner ces joueuses ?


Je ne le crois pas. La gestion de son tableau et de son physique fait partie des paramètres qui mènent au titre olympique.

 

On ne reproche pas à un entraîneur de football de faire tourner son effectif lors d’une rencontre sans enjeu. On ne reproche pas non plus à un athlète de couper son effort dans les derniers mètres sur la piste lorsqu’il se sait assuré d’avoir acquis sa place en finale.


Si les organisateurs veulent éviter ce genre de comportement, il n’y a qu’à revoir le mode de compétition, s’inspirer du tennis et ne proposer que des matchs à élimination directe. Il n’y aura alors plus de possibilité de « se cacher » pour les participants.


3 – Le voile s’invite aux JO


Quand la religion s’invite à la table des Jeux Olympiques, le pire est à craindre. D’abord interdite de participer aux épreuves de judo en portant le voile, la Saoudienne Wodjan Ali Seraj Abdulrahim Shahrkhani a finalement été autorisé par le CIO à se couvrir la tête.


Chacun aura son avis, mais il me semble inacceptable, au nom de principes religieux, de demander des dérogations dans des compétitions internationales se voulant laïques. Ce passe-droit ouvre la porte à bien des problèmes lors des futurs Jeux Olympiques.


Tout juste pouvons-nous nous satisfaire que l’Arabie Saoudite ait ainsi pour la première fois autorisé des femmes à participer aux JO.


Finalement, ce fut beaucoup de bruit pour pas grand chose au niveau sportif, l’athlète d’un très faible niveau ayant été éliminée au premier tour après seulement quelques secondes passées sur le tatami.

Partager cet article
Repost0
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 16:21

Gignac-2012.JPG3 matchs, 3 victoires ! L’Olympique de Marseille a connu une semaine fructueuse et confirmé son très bon début de saison, à l’image d’un Gignac à l’efficacité retrouvée. Pourvu que ça dure…


On craignait pour l’OM une saison très compliquée. Avec des difficultés financières évidentes, l’absence de qualification en Ligue des Champions, la perspective de nombreux départs et un recrutement au point mort, l’inquiétude avait gagné au cours de l’été les supporters phocéens.

 

Mais à la surprise générale, rien ne semble pouvoir perturber les Phocéens. Du moins pour l’instant.

 

Après une première victoire en Championnat et une qualification en tour préliminaire d’Europa League, Marseille a enchainé cette semaine par trois nouveaux succès.

 

Tout d’abord face à Sochaux. Elie Baup a réussi ses débuts au Vélodrome, grâce notamment à un « Dédé » Gignac en grande forme, auteur de l’ouverture du score de la tête sur un corner frappé par Cheyrou. En fin de rencontre, sans jamais avoir été inquiétés, les Marseillais ont doublé la mise par l’intermédiaire de Rod Fanni, placé au bon endroit suite à un cafouillage dans la surface.

 

Mercredi, l’OM retrouvait l’Europa League pour son match de barrage face aux Moldaves du FC Sheriff Tiraspol. Face à un adversaire largement à leur portée, les Olympiens avaient surtout pour ambition d’inscrire ce fameux but à l’extérieur, très important en vue du match retour.

 

Ce fut fait par Jordan Ayew, d’une reprise de volée à bout portant dès la 18e minute. Quelques minutes plus tard, les locaux égalisèrent, avant de concéder un deuxième but, toujours inscrit par Jordan Ayew, en début de seconde période. Les Marseillais ont donc fait mieux qu’inscrire un but, ils ont gagné et sont en position très favorable avant le match retour prévu ce jeudi.

 

Mais c’était surtout le dernier match de la semaine qui était très attendu. En déplacement chez le champion en titre Montpellier, les Olympiens disputaient leur premier vrai test. Dans une rencontre fermée et peu enthousiasmante, l’OM a tout de même montré des choses intéressantes, notamment dans le secteur défensif.

 

Et sur une mauvaise relance adverse, Gignac, qui semble clairement transformé, réussit une frappe que le gardien ne put qu’effleurer sans l’empêcher de finir au fond des filets.

 

2-0 contre Sochaux, 2-1 en Moldavie et 1-0 à Montpellier. Une qualification bien engagée en coupe d’Europe et une place de leader en Ligue 1. Que demander de plus ?

 

A vrai dire pas grand-chose, tant cet OM propose jusqu’à présent un jeu au-delà de toutes nos espérances. Je suis même obligé de reconnaître que Gignac – que j’ai largement écorché par le passé – répond parfaitement à ce que l’on attend d’un attaquant de Marseille.

 

Alors que la plupart des départs annoncés sont pour l’instant restés sans résultat, on peut s’attendre à du mouvement à l’OM lors des derniers jours du mercato. Si Diarra est déjà parti, Azpi devrait suivre, de même que M’bia et peut-être les frères Ayew.

 

Boudebouz, Kakuta et Barton pourraient bien alors débarquer sur la Canebière. Espérons que ces changements tardifs de viendront pas briser la belle dynamique actuelle et que l’OM pourra continuer à engranger de la confiance et des points lors de cette fin d’été où l’équipe semble davantage prête que ses adversaires.

 

Car avec un banc limité et une entrée sur la scène européenne précoce, nul doute que la fin d’automne sera rude pour les Olympiens. Tout ce qui sera pris maintenant ne sera plus à prendre.

 

Jeudi, l’OM reçoit le FC Sheriff Tiraspol en barrage retour de la League Europa (match à suivre en direct sur Canal+ Sport à partir de 20h30).

 

Résumé du match OM - Sochaux

Ligue 1 - 2e journée

Dimanche 19 août

 

Résumé du match FC Sheriff - OM

League Europa - Barrage aller

Jeudi 23 août

 

Résumé du match Montpellier - OM

Ligue 1 - 3e journée

Dimanche 26 août

Partager cet article
Repost0
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 14:40

La-Bessanese.JPGUne randonneuse se trouvant sur les pentes du col de la Bessanèse (3 238 mètres d’altitude) s’est blessée lundi et a du être secourue par Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne (PGHM).

 

Cette Italienne de 56 ans a lourdement chuté en sortant du sentier. Incapable de reprendre sa route, elle a été treuillée par l’hélicoptère du PGHM de Modane et transportée au Centre hospitalier de Saint-Jean-de-Maurienne.

 

Il semblerait qu’elle souffre d’une fracture du fémur.


Partager cet article
Repost0
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 13:59

Incendie-Tierce---2012--2-.JPGUn incendie s’est déclaré lundi en fin de journée sur les pentes de la Pointe de Tierce, sommet surplombant le village de Bessans.

 

Suite aux fortes chaleurs enregistrées au cours des dernières 48 heures, un orage a éclaté. La foudre a frappé dans la forêt à proximité de la vallée du Ribon.

 

Rapidement, les Bessanais ont pu distinguer depuis le village d’importantes flammes et une épaisse fumée blanche.

 

Alertés, les pompiers et la gendarmerie se sont rendus sur les lieux pour s’assurer qu’il n’y ait pas de risque de propagation de l’incendie.

 

La forêt étant située sur le versant ubac, moins sec que le versant adret, il ne semblait pas y avoir de danger majeur.

 

Ce mardi en début d’après-midi, l’incendie, bien que modéré, reste actif. Une intervention des pompiers sur place est en cours.

 

Partager cet article
Repost0
19 août 2012 7 19 /08 /août /2012 14:28

Pour son entrée dans le Championnat de France de Ligue 1 2012-2013, l’Olympique de Marseille s’est imposé sur la pelouse du promu Reims (1-0). Il faudra confirmer ce dimanche à domicile face à Sochaux.

 

On avait presque perdu l’habitude de voir l’OM débuter par une victoire en Championnat. Les Marseillais ont su en faire abstraction pour glaner ses trois premiers points.

 

Ce ne fut pas facile, comme souvent en début de saison avec la fatigue accumulée lors de la préparation. Mais au terme d’un match sérieux et appliqué, Benoît Cheyrou, à la réception d’une superbe transversale de Kaboré, réussit à tromper Agassa d’une belle reprise de volée.

 

Dans l’ensemble, on sent que le groupe olympien est prêt et plutôt bien en place. Deux raisons peuvent expliquer cela : le peu de changements intervenus dans l’effectif et le fait d’avoir joué début août le tour préliminaire d’Europa League.

 

Espérons que cela ne se paiera pas trop cher en fin d’automne. Et que les dix derniers jours du mercato seront mis à profit pour renforcer une équipe qui manque cruellement d’un banc de touche.

 

Ce dimanche, l’OM accueille Sochaux pour les grands débuts d’Elie Baup au stade Vélodrome (match à suivre sur BeInSport 2 à partir de 17h00, le match initialement prévu à 14h00 ayant été reporté en raison de la canicule).

 

Résumé du match Reims - OM 

Ligue 1 - 1ère journée

12 août 2012

 

 

Partager cet article
Repost0
18 août 2012 6 18 /08 /août /2012 11:07

Jeux-sur-la-place---13082012--7-.JPGDes jeux en bois ont récemment été proposés sur la place du village. Ce type de divertissement fait généralement le bonheur des petits et des grands.


Cette année encore, nombreux sont ceux qui se sont laissés entraîner par l’aspect ludique et convivial de cette animation.


Des jeux traditionnels qui ont traversé les générations à ceux plus modernes dont beaucoup font la découverte, il y en avait pour tous les goûts et tous les niveaux.


Pendant plusieurs heures, vacanciers et habitants du village se sont succédé pour s’amuser ensemble et se lancer de petits défis.

 

Photo : MC.Tracq

Partager cet article
Repost0
17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 17:33

15 août 2012 - JN.Suiffet.jpg (22)Les Bessanais étaient nombreux à revêtir le costume traditionnel à l’occasion de l’Assomption. La messe a été célébrée par le Père François Rey et le diacre Jean-Michel, avec le soutien de l’équipe liturgique.


Six jeunes filles fêtant leurs 20 ans ont été mises à l’honneur et ont porté la Vierge au cours de la procession. Elles ont reçu le soutien de garçons âgés de 18 à 22 ans, aucun jeune de 20 ans n’ayant souhaité participer en sortant les « torchons ».


Plus largement, toute une communauté de jeunes s’est investie dans la réussite de cette journée.


Après les nombreuses photos réalisées en famille ou par des visiteurs venus assister à cette fête traditionnelle, une présentation des costumes a été organisée sur la place de la mairie.


L’après-midi, des visites de chapelles, d’expositions et du musée de l’habitat ancien ont été proposées, une manière de valoriser les richesses du patrimoine local. L’association « Bessans, Jadis et Aujourd’hui » a tenu un stand tout au long de la jounée.


Les Bessanais ont poursuivi la fête dans les bars du village en reprenant en chœur de nombreuses chansons. En soirée, un bal a été organisé par le Club des Sports à la salle de l’Albaron. Les plus motivés sont rentrés à la pointe du jour.

 

Photos : JN.Suiffet

 

Visionnez l'album de la fête du 15 août 2012

15 août 2012 - JN.Suiffet (11)

Partager cet article
Repost0
14 août 2012 2 14 /08 /août /2012 08:09

Bessans 15.08 Jeunes fille de 20 ans avec la viergeA Bessans, le costume traditionnel fait partie intégrante du patrimoine ancestral. En témoigne l’engouement au mois de juin lors de l’accueil du Rassemblement des Costumes de Maurienne.

 

Mercredi, de nombreux habitants revêtiront une nouvelle fois le costume de fête à l’occasion de l’Assomption.

 

A 10h30, la messe se tiendra dans l’église Saint-Jean-Baptiste. Elle sera suivie d’une procession au cours de laquelle les jeunes du village seront particulièrement mis à l’honneur. Une présentation des costumes sera réalisée sur la place de la mairie.

 

Tout au long de la journée, plusieurs visites sont proposées. Un tour des chapelles de la commune est programmé à partir de 14h00.

 

En fin de journée, deux expositions ouvriront également leurs portes : « Costumes de Bessans à travers les siècles », par l’association « Notre Héritage, Costumes et Noëls Bessanais » à la chapelle Saint-Sébastien, ainsi que « Demain je m’habille » par « Bessans, Jadis et Aujourd’hui » à la salle de l’Albaron.

 

Le musée de l’habitat ancien l’Erablo, situé sous l’Office de tourisme, sera également accessible.

 

« Bessans, Jadis et Aujourd’hui » tiendra un stand toute la journée sur la place de la mairie.

Partager cet article
Repost0
11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 13:13

OM - EskisehirsporAprès une série de matchs amicaux poussive, l’Olympique de Marseille a idéalement lancé sa saison en remportant son tour préliminaire d’Europa League aux dépends de la modeste équipe turque d’Eskisehirspor (1-1 ; 3-0).


Voilà enfin une raison de se réjouir pour les supporters marseillais. Après une intersaison on ne peut plus calme sur le front du mercato, tout le monde était curieux de voir à l’œuvre l’OM version Elie Baup.

 

Les matchs de préparation n’avaient rien pour rassurer : trois nuls face à Sion, Nîmes et Thun, une défaite contre Benfica et une petite victoire étriquée face à Evian.

 

Les Olympiens n’ont pas brillé, mais il n’est pas rare que des équipes usées par la préparation physique loupent leurs matchs amicaux avant de prendre leur rythme de croisière une fois entrées dans le vif du sujet.

 

Et le vif du sujet, c’était justement l’entrée précoce en Europa League pour cet OM privé de Ligue des Champions.

 

Les Turcs d’Eskisehirspor ne constituaient pas une opposition très forte, mais il fallait tout de même parvenir à s’en défaire.

 

Au match aller, en Turquie, Marseille a donné l’impression de dominer son sujet, ouvrant le score par l’intermédiaire de Gignac, très en jambes en ce début de mois d’août.

 

Mais sur un coup de pied arrêté, la défense céda et l’OM du se contenter du match nul. Pas un mauvais résultat au fond.

 

Les Marseillais n’ont eu aucun mal à faire la différence lors du match retour disputé au stade Parsemain de Fos-sur-Mer.

 

Dès l’entame, André Ayew ouvrit le score pour placer les siens dans une situation idéale. La rencontre fut équilibrée jusqu’à la pause, avant que Gignac d’une superbe reprise de volée, puis André Ayew de nouveau ne vinrent définitivement asseoir la domination marseillaise.

 

Au tour de barrage avant la phase de poules, les Marseillais rencontreront les Moldaves du FC Sheriff Tiraspol (match aller le 23 août, match retour le 30 août). Bien que totalement dominateurs dans leurs pays, ils ne devraient logiquement pas causer de souci aux Phocéens.

 

D’ici la fin du mercato, le public marseillais va continuer à suivre avec attention les éventuels départs et arrivées sur la Canebière. Pour l’heure, hormis le transfert d’Alou Diarra à West Ham, il n’y a rien de majeur à signaler.

 

Si ce calme inhabituel peut faire peur, c’est finalement dans la stabilité de son effectif que Marseille trouvera son bonheur en profitant des automatismes acquis la saison passée dès les premières rencontres du Championnat.

 

Ce weekend, le Championnat de France commence. L’OM se rendra dimanche à 21h00 chez le promu Reims (match à suivre en direct sur Canal+).

 

Résumé du match OM - Eskisehirspor 

9 août 2012 

Partager cet article
Repost0