Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Membre du bureau du
Syndicat du Pays de Maurienne



Président de la
Mission Locale Jeunes Pays de Maurienne



Vice-président
du Centre "La Bessannaise"



Adhérent à Les Républicains


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré


 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

A la découvert de Bessans
Janvier 2022 - JT de 13h de TF1

Agenda

Bessans
24 au 26 juin 2022
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 17:59

Logo-Marathon-de-Bessans-2013.jpgSamedi 12 et dimanche 13 janvier 2013, la Haute-Maurienne Vanoise est le théâtre de l'un des plus grands événements nordiques et populaires de France : le Marathon International de ski de fond de Bessans.


1 500 participants et au moins autant de spectateurs sont attendus !

 

De très bons skieurs seront au départ, parmi lesquels Benoît et Pierre Chauvet, mais aussi Elodie Bourgeois-Pin. Samedi, en style classique, la Japonaise Masako Ishida, 5e aux JO de Vancouver et régulièrement présente dans le Top10 mondial, s’alignera en grande favorite.

 

Des personnalités sont également attendues : l’ancien champion de ski Franck Piccard, des coureurs de l’équipe cycliste AG2r…


Nous espérons vous accueillir très nombreux pour assister à ce grand rendez-vous !


Programme des temps forts du week-end


Samedi 12 janvier

  • Toute la journée : retrait des dossards
  • 10h : Départ du 30km et du 15km style classique
  • 12h45 : Podiums des courses du jour
  • 14h – 18h : Après-midi "Nordique & Mythique" avec de nombreuses animations pour le grand public (sculpture sur glace, trampoline, jeux en bois, stands de fartage, boissons chaudes, pâtisseries, séances d’ostéopathes...)
  • 18h00 : « Team Nordic Cross », une épreuve spectaculaire et conviviale sur une piste courte, avec bosses et chicanes, par équipes de 3.
  • 19h00 : Feu d’artifice

Dimanche 13 janvier

  • A partir de 7h30 : retrait des dossards
  • 7h30 – 9h30 : Séances d’ostéopathes
  • 10h : Départ du 42km et du 21km style libre
  • 10h15 : Départ du 10km style libre
  • 10h20 : Départ du 5km style libre (course enfants)
  • 10h25 : Départ du 2,5km style libre (course enfants)
  • 12h45 : Podiums des courses du jour
  • 13h – 17h : Séances d’ostéopathes

 

Toutes les informations et tous les résultats sont sur le site du Marathon International de Bessans.

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2013 7 06 /01 /janvier /2013 14:00

Creche-vivante---janvier-2013--1-.jpgAprès la première crèche vivante organisée la veille de Noël, une seconde s’est déroulée vendredi à la nuit tombée dans la petite grotte en neige réalisée par les services techniques communaux.

 

Dans les costumes de Joseph, de Marie, des anges, des bergers, des habitants des hameaux et bien entendu des rois mages, on trouvait de nombreux bessanais mobilisés pour ce rendez-vous traditionnel.

 

Gaspard, Melchior et Balthazar, rois venus de lointains horizons pour honorer le divin enfant né à Bessans au lieu-dit « L’Esseillon », ont fait leur apparition sur fond de textes et de chants de Noël bessanais.

 

Cette seconde crèche vivante était également traduite en italien, afin de satisfaire les nombreux vacanciers venus du pays voisin.

Partager cet article
Repost0
31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 12:12

Aime-et-Odile---1980--1-.jpg Aime-et-Odile---2012--1-.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aimé Tracq a fêté en 2012 ses 92 ans. Né le 9 avril 1920, il est l’homme le plus âgé de Bessans. La doyenne du village, sa cousine Lisa Tracq, le précède de 10 ans. Aimé a eu une vie bien remplie qu’il prend plaisir à raconter. Si le poids des années rend certaines dates imprécises, ses souvenirs restent solidement ancrés dans son esprit et lui permettent de porter un large regard sur les évolutions de nos modes de vie.


Confortablement installé sur son canapé à Saint-Jean-de-Maurienne, où il passe désormais l’hiver avec sa femme Odile, Aimé estime appartenir à une génération particulière : « Entre notre jeunesse et aujourd’hui, tout a tellement changé. Je crois qu’aucune génération n’a vécu cela. ».

 

Son récit tend à le confirmer.


Enfant, il a vécu à Bessans sans ne jamais en sortir ou presque. Dans les milieux ruraux de l’époque, les besoins et les moyens de se déplacer étaient limités.


Alors qu’aujourd’hui, n’importe quel jeune parcourt des centaines de kilomètres à travers la France et le monde, Aimé avait 18 ans quand il a vu pour la première fois Modane, pourtant à seulement 35 kilomètres : « Nous étions quelques copains à avoir eu notre premier vélo de course et nous sommes partis voir à quoi ressemblait la ville ».


C’était juste avant le début de la Seconde Guerre Mondiale et l’occupation du village par les soldats italiens puis allemands. Pendant cette période difficile, Aimé s’est attelé à la cuisson du pain, mais aussi à la distribution du courrier.


Son entrée dans l’univers postal fut le début de sa longue carrière au sein de l’établissement public, qui allait durer jusqu’à sa retraite en 1980. Après avoir réalisé la tournée de Bissy (ancienne commune désormais intégrée à Chambéry) et exercé comme convoyeur dans les trains, il a été nommé officiellement facteur de Bessans.


« Quand je vois aujourd’hui les jeunes qui galèrent pour trouver du travail, je me dis que nous avons vécu une époque bien plus facile à ce niveau. Nous avions la chance de pouvoir trouver un emploi du jour au lendemain sans grande difficulté », analyse Aimé.


Son poste de facteur n’était cependant pas de tout repos, bien au contraire. Il l’a exercé dans des conditions parfois très difficiles.

 
« En vélo l’été ou en skis l’hiver, il fallait livrer le courrier tous les jours. Même quand il y avait d’importantes chutes de neige, je me rendais dans les hameaux de la vallée d’Avérole et jusqu'à l’Ecot. Il y avait beaucoup plus de neige que maintenant et je prenais des risques. Il m’est arrivé d’avoir la chance de passer quelques minutes seulement avant une avalanche ».


Quand on sait les précautions qui sont prises de nos jours de sécuriser et fermer les routes au moindre danger, on comprend évidemment le fossé qui existe entre les deux époques.


Pendant qu’Aimé bravait la tempête, Odile attendait à la maison, s’occupant de leurs cinq enfants avec toujours la crainte que son mari ne rentre pas.


« Il n’y avait pas de moyen de communiquer pour se rassurer », explique-t-elle.
« Quand je vois aujourd’hui la facilité qu’il y a à s’appeler et s’envoyer toutes sortes de messages, je me dis que cela m’aurait été bien utile », renchérit Aimé.


Les technologies ne faisaient en effet par partie de leur quotidien. Aimé et Odile se souviennent comme d’une petite révolution l’acquisition de leur premier téléviseur, l’un des seuls du village à l’époque.


Forcément, plus de 60 ans après, ils ont du mal à appréhender tout ce qu’il est possible de faire avec les nouvelles technologies.


« Ca nous dépasse. C’est sans doute formidable de pouvoir communiquer facilement avec des personnes du monde entier, de voir des vidéos et des photos instantanément, de tout savoir tout de suite, mais nous ne sommes plus dans le coup pour comprendre tout cela. Ca ne fait pas partie de nos vies », reconnaît Aimé.

 

Il précise : « Au début des années 40, j’étais très occupé mais comme beaucoup, je cherchais à savoir comment évoluait la guerre et si la libération approchait. Je suivais cela à la radio. Avec Internet, j’aurais eu les informations plus vite ! ».


Aimé et sa femme ont aussi été les premiers à Bessans à louer des skis pour les touristes de passage. « Il n’y avait pas encore de station mais les gens skiaient sur le plateau en faisant leurs propres traces. Nous laissions les paires de ski devant la porte pour indiquer que dans l’écurie légèrement réaménagée, les gens pouvaient louer, matin comme après-midi », expriment-ils en chœur.

 
Aimé pratiquait également l’agriculture (avec des moyens mécaniques restreints mais confortables pour l’époque), a été conseiller municipal de 1971 à 1977 et s'est investi dans de nombreuses associations et confréries.


On comprend donc que la vie d’Aimé et Odile a été bien remplie et laisse des souvenirs impérissables.


Au terme de ce récit forcément condensé mais sans conteste passionnant, Aimé et Odile ne cachent pas leur joie de profiter encore de la vie à deux, après 66 ans de mariage : « Quand on pense à tous nos amis de jeunesse qui nous ont quittés au fil des années, nous nous disons que nous avons de la chance d’être encore tous les deux, plutôt en bonne santé », conclut Aimé.

 

 

En bref
Pierre Aimé TRACQ
Né le 9 avril 1920 à Bessans
Marié, 5 enfants, 11 petits-enfants, 8 arrière-petits-enfants
Facteur et agriculteur, retraité depuis 1980

Partager cet article
Repost0
26 décembre 2012 3 26 /12 /décembre /2012 11:40

Creche-vivante---2012.jpg

Comme chaque année la veille de Noël, Bessanais et vacanciers se sont retrouvés nombreux pour assister à la crèche vivante.

Ils ont écouté attentivement l’histoire de la naissance de Jésus près de l’Esseillon, jouée, contée et chantée par plus de cinquante volontaires.


Les dizaines de personnes présentes se sont massées en contrebas de l’église Saint-Jean-Baptiste, devant la petite grotte bâtie dans la neige, afin d’admirer le nouveau né entouré de Marie, Joseph et des animaux chargés de réchauffer le lieu.


C’est aux coups de la cloche du village que les anges apparaissent pour annoncer la bonne nouvelle aux bergers présents à proximité.


S’en suit alors un cortège d’habitants descendus des hameaux déposer leurs offrandes pour saluer la naissance du divin enfant.


Rythmée de textes et de chants traditionnels de Noël bessanais, cette belle histoire constitue toujours un moment privilégié pour les personnes présentes.


Avant de se réunir en famille pour réveillonner, beaucoup ont partagé vin et chocolat chauds à la salle de l’Albaron.


La crèche vivante sera de retour le vendredi 4 janvier 2013 à 18h, avec l’arrivée des Rois mages. 

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 00:15

A partir d'aujourd'hui et jusqu'au 30 décembre 2012, Montagne TV consacre une large part de sa grille de programmes à la plus célèbre épreuve internationale de chiens de traîneaux : La Grande Odyssée Savoie Mont-Blanc.

 

Voici le programme des retransmissions:

 

Mardi 18/12/12

  • à 21h45 : La Grande Odyssée de Sitka

Mercredi 19/12/12 

  • à 10h15 : La Grande Odyssée de Sitka
  • à 20h40 : La Grande Odyssée

Jeudi 20/12/12 

  • à 09h10 : La Grande Odyssée
  • à 21h45 : La Grande Odyssée Entrez dans la légende
  • à 23h40 : La Grande Odyssée de Sitka

Vendredi 21/12/12

  • à 12h00 : La Grande Odyssée de Sitka
  • à 17h25 : La Grande Odyssée de Sitka
  • à 21h45 : La Grande Odyssée « Les Aventuriers »

Samedi 22/12/12 

  • à 18h10 : La Grande Odyssée

Dimanche 23/12/12

  • à 13h55 : La Grande Odyssée de Sitka

Lundi 24/12/12

  • à 10h55 : La Grande Odyssée
  • à 12h00 : La Grande Odyssée Entrez dans la légende
  • à 16h15 : La Grande Odyssée
  • à 17h25 : La Grande Odyssée Entrez dans la légende
  • à 20h00 : La Grande Odyssée « Les Aventuriers »
  • à 20h40 : La Grande Odyssée
  • à 21h45 : La Grande Odyssée Entrez dans la légende

Mardi 25/12/12

  • à 19h20 : La Grande Odyssée de Sitka

Mercredi 26/12/12

  • à 17h25 : La Grande Odyssée « Les Aventuriers »
  • à 18h10 : La Grande Odyssée
  • à 19h20 : La Grande Odyssée Entrez dans la légende
  • à 21h45 : La Grande Odyssée « Les Aventuriers »

Jeudi 27/12/12

  • à 15h40 : La Grande Odyssée de Sitka

Vendredi 28/12/12

  • à 14h30 : La Grande Odyssée
  • à 19h20 : La Grande Odyssée « Les Aventuriers »
  • à 20h00 : La Grande Odyssée Entrez dans la légende
  • à 23h40 : La Grande Odyssée « Les Aventuriers »

Samedi 29/12/12

  • à 20h00 : La Grande Odyssée « Les Aventuriers »
  • à 20h40 : La Grande Odyssée
  • à 21h45 : La Grande Odyssée Entrez dans la légende

Dimanche 30/12/12

  • à 12h00 : La Grande Odyssée « Les Aventuriers »
  • à 12h40 : La Grande Odyssée
  • à 13h55 : La Grande Odyssée Entrez dans la légende
  • à 22h30 : La Grande Odyssée

 

RETROUVEZ MONTAGNE TV SUR ...

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 12:28

DSC01545.JPGLe Marathon International de ski de fond de Bessans aura lieu les 12 et 13 janvier. A un mois à peine de l’événement, des volontaires sont déjà mobilisés pour assurer la réussite de ce grand rendez-vous nordique.


Après avoir participé à l’envoi des brochures d’inscription en début d’automne, plusieurs habitants motivés se regroupent en ce moment à la salle de l’Albaron autour de Fabien Le Bourg, salarié de l’Office de Tourisme de Haute-Maurienne Vanoise et référent opérationnel de l’événement, pour préparer les enveloppes dossards qui seront remises aux coureurs avant les courses.

 

Avec près de 1 500 participants attendus, le nombre d’inscrit étant pour l’instant en avance par rapport à la même période l’an dernier, la mobilisation des bénévoles est indispensable afin que tout soit prêt à temps.

 

En parallèle, le comité d’organisation s’est également réuni récemment pour faire le point sur l’avancée des préparatifs et entériner certaines décisions concernant la course et ce qui l’entoure.

 

Parmi les nouveautés, différentes animations devraient être proposées au cours du week-end, notamment sur la place du village, afin d’agrémenter l’esprit festif du Marathon de Bessans.

 

Le Team Nordic Cross, épreuve amicale en relai sur un petit parcours chaotique aménagé devant l’Espace Sportif Le Carreley, sera reconduit comme les années précédentes.

 

 

Le Marathon de Bessans recherche encore des volontaires pour aider à l’organisation en amont et au cours de l’événement. Les personnes intéressées sont invitées à prendre contact avec le bureau de tourisme de Bessans ou à envoyer un mail à info@marathondebessans.com.

 

Pour vous inscrire au Marathon de Bessans dès à présent, rendez-vous sur le site Internet du Marathon de Bessans.

 

Retrouvez également le Marathon de Bessans sur le réseau social facebook.

 

 

Photo : EM. Tracq

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 18:54

La Commune de Bessans, par l’intermédiaire du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS), a convié dimanche les aînés du village au traditionnel repas organisé à l’approche des fêtes de fin d’année.


La maire Daniel Personnaz a ouvert la journée en faisant le point sur les réalisations de l’année et en évoquant les perspectives pour 2013. Il a également eu une pensée pour les Bessanais décédés en 2012 et pour toutes les personnes qui n’ont pas pu être présentes, notamment pour des raisons de santé.


Plusieurs volontaires étaient mobilisés autour de Monique Robert, Maire-adjointe, qui a largement contribué à la bonne tenue de ce repas, proposé par le traiteur Boniface.


Les cinquante convives présents ont apprécié l’animation de l’accordéoniste Claude Bouvier, dont les morceaux joués ont permis de chanter et surtout de danser jusqu’en fin d’après-midi.

 

Visionnez l'album du repas des aînés 2012

Repas des aînés - 2012 (4)

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 13:55

Ski Bessans-copie-1Les passionnés de ski nordique vont avoir le sourire. La station de Bessans ouvre officiellement son domaine skiable ce week-end.

 

Ces derniers jours, plus de 75 centimètres de neige sont tombés sur le village, permettant aux services de la station de damer l’ensemble des 133 kilomètres de pistes de ski de fond.

 

Dès jeudi, les premiers irréductibles arpentaient déjà le plateau du Carreley. A partir d’aujourd’hui, les forfaits sont vendus à demi-tarif à l’Espace Sportif Le Carreley, avant le passage à plein tarif ce samedi.

 

Tous les services nécessaires au bon fonctionnement du domaine sont assurés.

 

Pour plus de renseignements, contactez l’Espace Sportif Le Carreley au 04 79 05 96 65.

Partager cet article
Repost0
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 15:59

pn-vanoiseLe projet de Charte du Parc National de la Vanoise a fait couler beaucoup d’encre ces dernières semaines. Les communes concernées ont exprimé massivement leurs réserves ou leur rejet. Afin que cela dépasse le cadre des conseils municipaux,  une association de défense des usagers du Parc a été lancée le 16 novembre dernier.


L’objectif de l’association « Tarentaise – Maurienne, vivre avec le Parc de la Vanoise », créée à l’initiative de Didier Manoury, Louisette Polycarpe et Michel Gros, est de fédérer l’ensemble des réticences exprimées sur le projet de charte actuel, en Maurienne et en Tarentaise.


Lorsque j’ai eu contact avec Didier Manoury au mois d’octobre, ayant porté un fort intérêt à l’évolution du dossier « charte du PNV », ce projet d’association a immédiatement retenu mon attention.


Il me semble en effet que c’est bien dans ce type d’union rassemblant les élus locaux mais englobant un cadre plus large que réside la bonne solution pour « peser » sur les administrations.


La volonté de mettre en lumière les nombreux passages de la charte posant souci et de remettre en cause la méthode « technocratique » utilisée pour la rédaction du projet me semble louable.


J’ai moi-même eu déjà l’occasion de relever des points du projet ne permettant pas aujourd’hui aux communes de se prononcer favorablement. Vous pouvez les retrouver dans l’article « Charte du Parc National de la Vanoise : vers un rejet massif ? ».


Il ne s’agit pas de pratiquer une opposition systématique, de s’astreindre au blocage de toutes les discussions, mais bien d’agir pour faire entendre le rejet du projet actuel et la nécessité d’y apporter des modifications et des évolutions en profondeur.


Lors de l’assemblée générale constitutive organisée à Termignon, plus de cinquante personnes étaient présentes. Didier Manoury a été élu président et un conseil d’administration a été mis en place afin que l’association puisse œuvrer très rapidement pour éviter que le projet ne soit pas adopté « en force », même en cas de refus au niveau local.


Un voyage prévu de longue date ne m’a pas permis d’être présent, mais j’ai bien entendu décidé d’apporter mon entier soutien à cette association en y adhérant.


Adhérer à l’association « T.M Vivre en Vanoise », c’est se positionner dans la défense des intérêts locaux plutôt que ceux des grandes organisations écologistes qui ne voient la réalité du Parc que de leurs lointains bureaux, avec des postures avant tout idéologiques.


A cet effet, j’en profite pour souligner que le message (dont l’essentiel est contenu dans l’article  « Charte du Parc National de la Vanoise : quand les élus écologistes s’en mêlent… ») que j’avais adressé à Madame Claude Comet, Conseillère Régionale Rhône-Alpes d’Europe Ecologie Les Verts, suite à son article intitulé « Parc de la Vanoise : la montagne ou les stations de ski, les élus ont choisi » , est à ce jour resté sans réponse. De là à croire qu’il y a là une volonté d’éviter de débattre avec les personnes réticentes au projet vivant sur le terrain, il n’y a qu’un pas…

 

 Téléchargez le bulletin d'adhésion à "T.M Vivre en Vanoise"

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 20:17

11-novembre-2012.jpgLa cérémonie du 11 novembre s’est déroulée en fin de matinée, après la messe dominicale, devant le Monument aux Morts.

 

Les chantres ont ouvert la commémoration par le « De Profundis ».

 

Monique Robert, Maire-adjointe, ainsi que des enfants de l’école, ont ensuite procédé à la lecture des messages officiels.

 

La liste des Bessanais « morts pour la France » a été rappelée. Comme à l’accoutumée, les pompiers volontaires étaient présents pour cette cérémonie, conclue par un dépôt de gerbes et une minute de silence.

 

Félix Personnaz a été décoré par le nouveau président de la section des anciens combattants du village, Germain Grosset, en reconnaissance à ses 25 ans de dévouement au monde des anciens combattants.

 

L’apéritif a été offert par la Commune dans la salle verte de la mairie.

Partager cet article
Repost0