Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Membre du bureau du
Syndicat du Pays de Maurienne



Président de la
Mission Locale Jeunes Pays de Maurienne



Vice-président
du Centre "La Bessannaise"



Adhérent à Les Républicains


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré


 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

50 ans de la station de Bessans
Février 2022 - Maurienne TV

Mourramondo 2022
Juin 2022 - TF1

Agenda

Bessans
2 et 3 juillet 2022
Marche Nordique des Alpes

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

25 mai 2013 6 25 /05 /mai /2013 10:44

Col Mont-Cenis - 2013Le col du Mont-Cenis reliant la France à l'Italie a été fermé à la circulation vendredi 24 mai en fin de journée par les services du Conseil Général de la Savoie.

 

La météo annoncée ce week-end en Maurienne n'avait rien d'encourageant et ne permettait pas de circuler en montagne en toute sécurité.

 

C'est ainsi qu'après consultation des derniers bulletins météorologiques, le Département de la Savoie a pris la décision de fermer temporairement le col du Mont-Cenis, ainsi que celui de la Croix de Fer près de Saint-Jean-de-Maurienne.

 

Les fermetures sont effectives depuis le vednredi 24 mai à 16h00. Une signalisation a été mise en place pour informer les usagers.

 

Normalement, la météo est annoncée meilleure pour le dimanche 26 mai. Si cette tendance se confirme, la réouverture des deux cols est donc programmée ce jour-là à partir de 8h00 du matin.

Partager cet article
Repost0
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 00:19

Le 17 avril 2013, l’Assemblée Nationale a adopté en dernière lecture le projet de loi relatif à l’élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers intercommunaux. Cette nouvelle loi implique de profonds changements des règles d’élections et modifie le calendrier électoral. Voici les principaux points à retenir et leur traduction concrète en Haute-Maurienne.

 

Conseillers municipaux


Principaux points à retenir :

  • Les élections municipales auront lieu comme prévu en mars 2014.
  • Les conseillers municipaux restent élus pour un mandat de 6 ans.
  • Le vote par scrutin de liste paritaire à deux tours est mis en place dans toutes les communes de plus de 1 000 habitants (contre 3 500 habitants jusqu’à présent).
  • Pour les communes de moins de 100 habitants, le nombre de conseillers municipaux passe de 9 à 7. Aucun changement pour les autres communes.

Traduction concrète en Haute-Maurienne :

  • Aucune commune de Haute-Maurienne ne recense plus de 1 000 habitants, donc aucune ne sera finalement concernée par le vote par scrutin de liste paritaire.
  • Les électeurs pourront pratiquer le « panachage » lors du vote.
  • Le nombre de conseillers municipaux reste identique dans chaque commune.

 

Conseillers communautaires


Principaux points à retenir :

  • Les conseils communautaires seront renouvelés comme prévu en 2014.
  • Les conseillers communautaires restent élus ou désignés pour un mandat de 6 ans.
  • Pour les communes de plus de  1 000 habitants, les conseillers communautaires sont élus en même temps et selon les mêmes règles que les conseillers municipaux. La liste des candidats aux sièges de conseillers communautaires figurera de manière distincte sur le même bulletin que la liste des candidats aux sièges de conseillers municipaux, selon des modalités complexes à respecter.
  • Pour les communes de moins de 1 000 habitants, les conseillers communautaires sont les membres du conseil municipal désignés dans "l’ordre du tableau" (le maire, les adjoints, puis les conseillers municipaux).

Traduction concrète en Haute-Maurienne :

  • Dans chaque commune de Haute-Maurienne, les conseillers communautaires seront les membres du conseil municipal désignés dans "l’ordre du tableau".
  • A Bessans par exemple, les deux élus représentant la commune au sein de la Communauté de Communes de Haute-Maurienne Vanoise seront donc le maire et son premier adjoint.

 

Conseillers départementaux (ex conseillers généraux)

 

Principaux points à retenir :

  • Le Conseil général de la Savoie devient le Conseil départemental de la Savoie. De même, les conseillers généraux deviennent des conseillers départementaux.
  • L’élection des conseillers départementaux se tiendra en mars 2015 (et non en 2014 comme prévu initialement).
  • le nombre de cantons est divisé par deux dans chaque département (la Savoie comptera 19 cantons à partir de 2015).
  • Le Conseil général était renouvelé par moitié tous les 3 ans. Le Conseil départemental sera lui renouvelé intégralement tous les 6 ans.
  • Pour chaque canton, un scrutin binominal à deux tours est instauré. Un homme et une femme (avec chacun un suppléant de même sexe) se présenteront dans chaque canton.
  • Les modalités d’élection du Président du Conseil départemental restent identiques à celles de l’élection du Président du Conseil général. Les vice-présidents et les membres de la commission permanente sont élus selon des modalités internes au Conseil départemental.

Traduction concrète en Haute-Maurienne :

  • Le nombre de cantons étant divisé par deux, le canton de Lanslebourg Mont-Cenis sera très vraisemblablement rassemblé avec celui de Modane, et peut-être avec une partie de celui de Saint-Michel-de-Maurienne (pas de cartographie du redécoupage des cantons arrêtée à ce jour).
  • Les habitants de Haute-Maurienne auront deux conseillers départementaux, un homme et une femme. Mais ces derniers auront davantage de communes à leur charge que par le passé.

 

Afin d'informer ses adhérents de manière détaillée sur les évolutions apportées par cette nouvelle loi, l'Union Pour la Savoie (groupe majoritaire du Conseil général de la Savoie) a récemment diffusé une lettre d'information spéciale que je vous invite à consulter en cliquant sur le lien précédent.

 

A noter que le projet de loi sur la décentralisation et la réforme de l'action publique sera présenté prochainement au Parlement. Il permettra notamment de redéfinir les compétences des régions, des départements et des autres collectivités.

Partager cet article
Repost0
10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 11:51

Le Conseil Général de la Savoie a pris en considération les remarques formulées par plusieurs élus locaux du département au sujet de la réfection des chaussées pendant la saison estivale. Des améliorations sont annoncées dès 2013. 

 

Dans un courrier adressé le 5 juillet 2012 à Hervé Gaymard, Président du Conseil général de la Savoie, et Rozenn Hars, Conseillère générale du canton de Lanslebourg Mont-Cenis, j’attirais l’attention du Département sur l’état des routes de Haute-Maurienne au début de la période touristique estivale (voir l’article  "Haute-Maurienne : l’état des routes en question"). 

 

De nombreux travaux avaient été lancés et plusieurs tronçons étaient recouverts d’une épaisse couche de graviers, rendant la circulation des véhicules motorisés difficile et la pratique du vélo presque impossible. 

Cela me semblait être en totale contradiction avec la volonté affichée d’accueillir une clientèle touristique importante, notamment des motards et des cyclotouristes.

 

En conclusion, j’alertais sur le fait que « cette situation, si elle venait à perdurer, pourrait à terme être préjudiciable, principalement pour nos commerçants et nos hébergeurs, et plus largement pour l’ensemble de l’activité économique ».

J’émettais le souhait « que d’autres options puissent être envisagées dans les années à venir, en concertation avec les acteurs du territoire ».

 

En réponse, Rozenn Hars m’avait fait part de sa volonté de mettre en œuvre des actions dès l’année 2013 pour améliorer les pratiques sur cette question.

Auguste Picollet, Vice-président délégué aux routes, m’avait de son côté réaffirmé l’excellent rapport qualité/coûts apporté par la technique d’enduits superficiels pour la réfection des voiries. Mais il avait cependant admis l’aspect pénalisant pour les usagers (voir l’article "Etat des routes de Haute-Maurienne : les réponses du Département").

 

Alors que la saison d’été 2013 approche, je me réjouis de constater que mon intervention n’est pas restée "lettre morte".

 

Plusieurs dispositions ont été prises pour apporter des améliorations, comme le précise le Conseil Général de la Savoie dans un courrier daté du 22 avril 2013 :

  • la stratégie de programmation des travaux a été revue afin de limiter le morcellement perçu comme très pénalisant par les cyclistes. Le nombre de chantiers sera donc réduit, mais avec des secteurs traités plus longs.
  • les techniques de réalisation et d’entretien ont été améliorées afin de réduire les rejets de gravillons.
  • la signalisation sera complétée afin d’alerter l’usager des travaux et des dangers liés à la présence de gravillons.
  • une communication élargie auprès de tous les acteurs concernés de près ou de loin par les travaux sera mise en place (information presse, panneaux temporaires sur le terrain indiquant les dates de travaux).

 

A noter qu’en 2013, deux secteurs concerneront directement la Haute-Maurienne :

  • la RD 1006 sur 2 km en amont de Villarodin.
  • la RD 1006 sur 4 km entre Termignon et Lansleboug.


A ce jour, les dates de travaux pour ces deux secteurs ne sont pas connues. Espérons que cela puisse être réalisé en dehors de la haute-saison estivale, et que les améliorations promises soient bénéfiques pour les habitants et les personnes de passage.

Partager cet article
Repost0
8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 15:26

Col-Mont-Cenis---2013.jpgLe Col du Mont-Cenis (2 083 mètres), reliant la Haute-Maurienne à l’Italie, est déneigé et ouvert pour la saison d’été 2013.

 

Le travail réalisé ces dernières semaines par les services du Territoire de Développement Local du Conseil Général de la Savoie a permis de la rendre accessible à la circulation.

 

L’autorisation d’accès aux automobilistes a été officiellement confirmée ce mardi 7 mai 2013 à 17h00.

 

Français et Italiens peuvent donc dès à présent franchir la frontière sans avoir à emprunter le tunnel du Fréjus.

 

Pour emprunter le col de l’Iseran (2 770 mètres) reliant la Maurienne à la Tarentaise, il faudra en revanche patienter jusqu’à la mi-juin. Entre temps plusieurs autres cols auront été déneigés par les services du Département.

 

Pour suivre en temps réel l'état des cols savoyards, rendez-vous sur  le site Savoie Route.

Partager cet article
Repost0
8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 11:33

P1010472.JPG

Plus de 60 personnes étaient rassemblées autour des anciens combattants et des pompiers en fin de matinée pour la commémoration du 68e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre Mondiale.


Après l’ouverture de la cérémonie par Germain Grosset, Président de la section des anciens combattants du village, Daniel Personnaz, Maire de Bessans, a procédé à la lecture du message de Kader Arif, Ministre délégué aux Anciens combattants.


Après le dépôt de gerbes et le respect d’une minute de silence, le président de la section a évoqué le souvenir d’un déplacement dans une commune du nord de la France ayant vu pendant la guerre vingt-deux jeunes de 14 à 17 ans fusillés par l’ennemi.


Il a également rappelé les noms des Bessanais victimes de la Seconde Guerre Mondiale, militaires et civils.


Le verre de l’amitié a été offert par la municipalité.

Partager cet article
Repost0
6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 11:29

Concert-chorale---mai-2013--2-.JPGPlus de 150 personnes étaient réunies samedi en fin de journée dans l’église Saint-Jean-Baptiste pour une soirée « gospel ».


La Chorale des Aînés Ruraux de Haute-Maurienne recevait des choristes venus de Montpellier : le « Gospel giving singers » et le « quatuor Ekko vocal band ».


Les locaux ont ouvert la représentation par des chants typiques des montagnes tels que « Les 3 cloches », « Etoile des neiges » et « Bella ciao ».


Ils ont ensuite laissé place à leurs hôtes, dont les interprétations de gospel ont ravi un public pourtant peu habitué à ce type de musique.


« Le cor des Alpes » et « Happy day » ont été chantés en commun par l’ensemble des choristes.


Les groupes ont ensuite partagé le repas à la salle de l’Albaron.

Partager cet article
Repost0
19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 21:52

Ceremonie-d-Algerie---2013--4-.JPGCeremonie-d-Algerie---2013--6-.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les anciens combattants de Bessans ont commémoré lundi le 51ème anniversaire de la fin de la Guerre d’Algérie, avec vingt-quatre heures d’avance en raison de la cérémonie prévue le lendemain au niveau cantonal à Termignon.

 

La section du village est très attachée à ce que la cérémonie ait lieu en mars, respectant ainsi le cessez-le-feu formalisé par le Traité d’Evian.

 

Germain Grosset, Président des anciens combattants de Bessans, a évoqué la participation d’environ 30 Bessanais au conflit armé entre 1954 et 1962. Leurs noms ont été annoncés.

 

A l’occasion de cette commémoration, Jacky Charvat a reçu la médaille de porte-drapeau.

 

Des pompiers du village étaient présents. La cérémonie s’est terminée par le vin d’honneur offert par la municipalité.

Partager cet article
Repost0
11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 13:15

DSC01115Irène Chaboud a incarné pendant de longues années la continuité municipale. En tant que secrétaire de mairie, responsable entre autres de la comptabilité et de l’état civil, elle a vu se succéder huit maires et de nombreux conseillers municipaux.


C’est aux côtés de cinq d’entre eux (deux étant décédés et un n’ayant pas pu être présent), mais également des anciens adjoints et des membres du Conseil municipal actuel, qu’Irène a immortalisé son départ à la retraite, à 65 ans et après plus de 43 ans au service de la collectivité.


Quelques anecdotes sur ses années passées à la mairie sont venues étayer cette soirée conviviale.


Les Bessanais se souviendront d’Irène comme d’une secrétaire passionnée, capable de travailler jusque tard dans la nuit pour boucler un dossier, faisant bien souvent mal la distinction entre travail et congés.

S’il était inutile de se plonger dans ses piles de papiers en son absence en espérant y retrouver ce que l‘on cherchait, elle savait toujours vous donner la bonne information quand on la lui demandait.


Remplacée depuis novembre par Isabelle Pedroletti, Irène va désormais pouvoir profiter des joies de la retraite, avec son compagnon Bernard, employé communal. Nul doute que son temps sera bien rempli entre ses petits-enfants, le jardinage et la vie associative, pour laquelle elle s’implique déjà depuis pas mal d’années.

Partager cet article
Repost0
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 18:50

Spectacle-de-marionnettes---mars-2013.jpg140 personnes ont assisté jeudi au spectacle « Ma petite poule rousse » à la salle de l’Albaron.

 

Pendant près d’une heure, des enfants de 3 à 12 ans, accompagnés de leurs parents, ont écouté l’histoire de la petite poule rousse, qui après avoir trouvé des graines de blé, souhaite les semer, les récolter puis en faire un gâteau.

Sans pouvoir compter sur ses amis, trop occupés pour lui apporter de l’aide et souvent trop pressés de pouvoir déguster ce bon gâteau, la petite poule rousse persévère pour parvenir à ses fins. Jusqu’à l’arrivée du méchant renard, lui aussi bien décidé à faire un joli festin… !

 

La particularité de ce spectacle est qu’il a été élaboré avec des marionnettes réalisées à partir d’ustensiles de cuisine.

Partager cet article
Repost0
2 mars 2013 6 02 /03 /mars /2013 13:43

Spectacle-de-clown---mars-2013--3-.jpgLe clown Gildas était vendredi soir en « bivouac » à Bessans. Les enfants étaient nombreux à venir le retrouver sur la place du village pour une petite heure de spectacle.


Entre gags et humour, Gildas s’est livré à des numéros de mangeur de feu, de jonglerie avec des torches et des boules de feu, avant bien sûr d’offrir un festival de petites flammes, de chalumeaux et de gros champignons dans un numéro de cracheur de feu.


Le clown n’a pas manqué d’associer ses spectateurs, notamment les plus jeunes, à sa représentation, sur l'air de "Jean Petit qui danse".

Partager cet article
Repost0