Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Administrateur de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Administrateur
du Centre "La Bessannaise"


Administrateur
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Adhérent à Les Républicains

 

Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Bessans Biathlon Contest
Août 2019 - Maurienne TV

Le diable de Bessans
Novembre 2019 - France 2

Agenda

Bessans
25 au 27 juin 2021
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 00:01

Une avalanche spectaculaire a été observée dimanche après-midi aux alentours de 16h30 à Bessans. Elle s'est déclenchée naturellement sous la pointe de Tierce et a dévalé plusieurs couloirs.

 

L'aérosol (l'air créé par la force de la coulée) a atteint certaines pistes du domaine nordique et des itinéraires de randonnée en raquettes. La neige est restée au pied de la montagne.

 

Suite à cet événement, les secours ont réagi avec rapidité et efficacité. Les pisteurs de la station et des CRS sont intervenus sur les lieux pour écarter tout risque d'une présence humaine sous la neige. Des passes héliportées Arva et Recco ont été réalisées, et un chien d'avalanche a exploré la zone.

 

Un fait divers heureusement sans conséquence.

 

 

Avalanche-Bessans---mars-2011--MA-.jpg

 

Avalanche-Bessans---mars-2011--1---MA--copie-1.jpg

 

Partager cet article

Repost0
6 mars 2011 7 06 /03 /mars /2011 14:00

Ski-joering-2011.jpgDepuis plusieurs saisons, la station propose aux habitants et aux vacanciers de découvrir le ski joëring.


Cette activité peut se pratiquer avec des skis alpins, des skis de fond ou en snowboard. Les participants sont tractés par un cheval ou un poney au cours d’une promenade au coeur des plus jolis paysages hivernaux de Bessans.

 

 

Pendant les vacances scolaires, de nombreuses personnes prennent plaisir à s’initier à ce loisir original, proposé en partenariat avec le centre équestre de Saint-Julien Montdenis "Le pied à l'étrier". Dès quatre ans, il est possible de s’offrir un baptême derrière les animaux.

 

 

Prochaine date pour pratiquer le ski joëring à Bessans : vendredi 11 mars à 14h00.

Rendez-vous à proximité des pistes de ski alpin (à droite avant de traverser le pont).

 

Renseignements et inscriptions auprès de l'Office de Tourisme Intercommunal
(bureau de Bessans) au 04 79 05 96 52.

Partager cet article

Repost0
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 12:00

Luge-Bessans-2011.jpgPendant les vacances scolaires, le bureau de Bessans de l’Office de Tourisme Intercommunal propose plusieurs animations à destination du jeune public.

 

Afin d'assurer l'ouverture journalière de la patinoire, diverses activités sur glace sont programmées : balle aux prisonniers, football, hockey avec des balais et courses de relais originales. Les enfants en vacances dans la station  peuvent ainsi faire connaissance au-delà des cours de ski de fond et alpin.

 

Cet hiver, Bessans développe aussi ses courses de luge. En plus des descentes traditionnelles, les participants peuvent aussi essayer les « parets », des surfs avec une structure en bois réalisés par le sculpteur Georges Personnaz.

 

Les ateliers de conception de bonhommes de neige font le bonheur des plus petits. Avec l’aide de Julien, l'animateur de la station, chacun peut fabrique le bonhomme de ses rêves.

 

Bessans, terre de biathlon, permet aussi à ses touristes de découvrir la discipline à travers des courses de 110 mètres biathlon et des initiations au tir à la carabine laser.

 

Enfin, nouveauté de l’hiver, les enfants sont invités à préparer des ballons brésiliens illuminés qui sont lâchés dans les airs avant la descente aux flambeaux hebdomadaire.

 

 

Pour en savoir plus et découvrir le programme complet des animations, contactez l'Office de Tourisme Intercommunal, bureau de Bessans au 04 79 05 96 52 ou rendez-vous le site touristique de Bessans.

 

Patinoire-Bessans-2011.jpg

Partager cet article

Repost0
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 12:30

 Bessans-hiver-copie.jpgLes vacances de février constituent le temps fort de la saison de ski alpin à Bessans. Depuis une dizaine de jours, de nombreux skieurs apprennent ou perfectionnent leur glisse sur les quelques kilomètres de la station. Deux zones scolaires sont désormais en vacances, l'affluence est donc encore plus importante.

 

Les pistes de ski alpin de Bessans sont idéales pour l'apprentissage des enfants comme des adultes. A deux pas du centre du village, deux téléskis sont proposés.

Le premier est destiné aux petits et aux adultes chaussant les skis pour la première fois. Le second permet de se perfectionner et de profiter davantage des variations du terrain.

 

L'exposition plein sud offre la possibilité de profiter du soleil et des températures clémentes - notamment l'après-midi - en cette période.

 

Afin de rendre le domaine plus attractif, divers aménagements ont été réalisés. Des bosses adaptées à différents niveaux ont été préparées par les services de la station. Un tunnel a aussi été taillé dans la neige, faisant le bonheur des enfants qui découvrent une "surprise" en le traversant : la présence d'un petit ours en peluche, niché dans un recoin enneigé.

Au bas des pistes, les enfants peuvent également faire de la luge et se divertir à leur convenance.

 

Cet hiver, le pied des remontées mécaniques a pris davantage d'importance puisqu'il constitue un des deux départs principaux du nouveau tracé nordique.

  

Pistes-ski---Bessans-2011.JPG

 

Domaine skiable alpin

- 3 pistes sur 3 ouvertes

- cours collectifs et individuels dispensés par les moniteurs de l'ESF (Rens. : 04 79 05 80 05)

 

Domaine skiable fond

- 133 kilomètres balisés

 

Piétons

- 15 kilomètres de pistes balisées autour du village.

 

Les forfaits sont vendus au départ des pistes, à l’Office de Tourisme, à l’Espace Sportif Le Carreley et au chalet du Villaron.

 

La fermeture de la station est prévue le vendredi 22 avril 2011. L'enneigement est assuré jusqu'à la fin de saison grâce aux réseaux de neige de culture.

 

Renseignements auprès de l'Office de Tourisme Intercommunal de Haute-Maurienne (bureau de Bessans au 04 79 05 96 52) et sur le site touristique de Bessans.

Partager cet article

Repost0
5 février 2011 6 05 /02 /février /2011 18:35

Marathon-2011-copie.jpgLa 30ème édition du Marathon International de ski de fond de Bessans a incontestablement permis à l’épreuve de franchir un cap. Avec 1 500 coureurs inscrits et 1 370 classés, la participation a battu des records.

 

Créé un jour de janvier 1980 sous le nom de « Challenge de la Distance », qui aurait prédit au Marathon de Bessans une telle destinée ? Au fil des années, il s’est imposé comme un temps fort incontournable du circuit « longues distances ». Son inscription récente au calendrier de l’Euroloppet le place parmi des courses aussi prestigieuses que la Transjurassienne et la Skadi Loppet (Allemagne).

 

L’édition 2011 (8 et 9 janvier) a tenu toutes ses promesses. Pour la première fois, les organisateurs avaient choisi d’étaler les compétitions sur deux jours. Le samedi avaient lieu les épreuves en style « classique » : 15 et 30 kilomètres. Le dimanche était consacré aux courses en style libre avec la distance reine de 42 kilomètres, le semi marathon et les courses promotionnelles de 10, 5 et 2,5 kilomètres.

 

Pari réussi : les participants et le public ont répondu présents les deux jours, le beau temps étant en plus au rendz-vous. Les courses en style « classique » ont gagné en importance. Les plus motivés se sont même alignés sur une épreuve le samedi et une autre le dimanche. Et cette nouvelle configuration a surtout permis une animation plus importante de la station tout au long du week-end.

 

L’activité ludique proposée le samedi soir devant l’Espace Sportif Le Carreley a également apporté satisfaction. Après avoir longtemps cherché un moyen de créer une ambiance festive en marge de la course, il semble que le comité d’organisation ait trouvé la bonne formule avec le « Team Nordic Cross », course en relais par équipes disputée sur un parcours fait de bosses et de virages serrés. L’expérience, lancée en 2010, sera très certainement rééditée encore l’année prochaine.

 

Côté course, plusieurs habitués du circuit « longues distances » étaient au départ du 42 kilomètres. La victoire est revenue à Benoît Chauvet en 1h37’43, qui a devancé au sprint Vincent Porret. D’autres sportifs et anciens sportifs de haut niveau figuraient parmi les concurrents : Guillaume Bonnafond et Julien Bérard (cyclistes d’AG2R), Julien Loy (champion du monde de triathlon) et Franck Piccard (médaillé d’or en Super G aux JO de 1988).

 

Derrière les ténors, de nombreux passionnés ont donné toute leur énergie pour terminer la course dans les meilleurs délais, avec pour principal objectif de se faire plaisir. C’est là l’un des charmes du Marathon de Bessans : le mélange de coureurs confirmés pour jouer les premiers rôle et d’une masse d’amateurs pour assurer un esprit « populaire ».

 

16 pays étaient représentés. Certains fondeurs avaient fait le voyage depuis les continents américain et asiatique. Preuve que la notoriété du Marathon International de Bessans dépasse aujourd’hui largement les frontières de l’Hexagone.

 

Le travail important réalisé par les bénévoles et les services de la station en amont et pendant l’événement a largement contribué à la réussite de l’événement.

 

Rendez-vous est déjà pris pour la 31ème édition du Marathon International de Bessans, les 7 et 8 janvier 2012.

 

Avec l’espoir, d’un point de vue plus personnel, que l’arrivée de la course puisse à l’avenir avoir de nouveau lieu au cœur du village. L’ambiance et l’animation du village s’en trouveraient forcément renforcées.

 

Découvrez le reportage sur le Marathon de Bessans 2011 réalisé par l’association « Bessans, Jadis et Aujourd’hui »

 

Retrouvez toutes les informations sur le Marathon International de ski de fond de Bessans sur le site touristique du village

Partager cet article

Repost0
1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 23:42

LGO.jpgLa 7e édition de La Grande Odyssée Savoie Mont-Blanc, célèbre course de chiens de traîneaux initiée par Nicolas Vanier et Henry Kam, s'est conclue en Haute-Maurienne du 15 au 19 janvier 2011. Un joli coup de projecteur sur la vallée.

 

L'histoire de La Grande Odyssée prend forme il y a plus de 10 ans. Henry Kam, dirigeant d'une société de "hign tech", rencontre Nicolas Vanier. Ce dernier prépare la traversée du Canada avec ses chiens et est sponsorisé par l'entreprise de Kam. Une amitié se noue entre les deux hommes.

 

Quelques années plus tard, constatant l'absence d'une grande course de chiens de traîneaux en Europe, Henry Kam interroge Nicolas Vanier sur le sujet. "S'il n'y a pas de course de ce type en Europe, c'est que personne n'a la volonté de s'en occuper", lui explique Vanier. Il n'en faut pas plus pour que l'idée de créer la plus importante course du genre naisse dans l'esprit des deux hommes.

 

Aidés du célèbre vétérinaire Dominique Grandjean, ils mettent sur pied La Grande Odyssée, qui deviendra bientôt La Grande Odyssée Savoie Mont-Blanc.

 

Considérée aujourd'hui comme la plus grande course à étapes de chiens de traîneaux au monde, la LGO passe chaque hiver en Haute-Maurienne. Une base polaire est installée au Mont-Cenis et les différents villages sont impliqués dans l'accueil de l'événement. Pendant plusieurs jours, les médias affluent de Bonneval-sur-Arc à Bramans. Plus de 100 journalistes français et étrangers viennent rendre compte de cette aventure sportive et humaine unique, où l'homme et l'animal lient leurs efforts au coeur de milieux naturels d'exception (des reportages ont été diffusés notamment sur TF1 et France Télévisions).

 

Cette année, 25 mushers et 250 chiens ont sillonné la Haute-Maurienne. Les organisateurs ont constaté avec satisfaction que le public était au rendez-vous, chaque année plus nombreux. Des milliers de spectateurs ont encouragé les participants, boostés par le speaker officiel de la course, Daniel Gaïnetdinoff.

 

S'il a fallu composer avec un enneigement limité, la réussite de l'épreuve a été totale. La mobilisation sans faille des bénévoles de la Communauté de Communes de Haute-Maurienne Vanoise y est assurément pour beaucoup.

 

Pour la petite histoire, La Grande Odyssée Savoie Mont-Blanc 2011 a été remportée par le Slovaque Milos Gonda. Le musher français Jean-Philippe Pontier a pris la troisième place.

 

C'est assurément par l'accueil de ces grands événements correspondant aux valeurs locales que la Haute-Maurienne doit construire au fil des années sa notoriété au niveau national et international.

 

Pour plus d'informations, visitez le site de La Grande Odyssée Savoie Mont-Blanc.

 

Regardez le reportage de Maurienne TV dans son émission hebdomadaire "Maurienne Mag"  


Regardez l'émission "Chroniques d'en haut" diffusée sur France 3
  Chronique d'en haut

 

Partager cet article

Repost0
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 12:00

marathon-bessans.jpgLa station de Bessans procède cette saison à la révision du tracé des pistes de ski de fond. Depuis novembre, les fondeurs découvrent un nouveau plan, expérimenté cet hiver avant d’être réajusté en fonction des remarques émises et des constats effectués.

 

Le plan du domaine nordique de Bessans datait de plus de vingt ans. Même s’il avait subi au fil des saisons quelques modifications, il devenait nécessaire de mener une réflexion globale à ce sujet.

 

Des membres de la commission « domaine skiable », en concertation avec le Directeur de station, ont travaillé pendant plusieurs mois pour évaluer l’existant et imaginer un tracé plus adapté aux attentes des pratiquants.

 

La réflexion fut axée autour de plusieurs objectifs identifiés :

 

 - Répondre aux attentes de la clientèle de pouvoir connaître leur nombre de kilomètres réalisés ;

 - Assurer un équilibre dans la difficulté des pistes afin de satisfaire l’ensemble des pratiquants ;

 - Limiter les passages à proximité des cours d’eau afin d’éviter les problèmes liés aux crues ;

 - Réduire de moitié le nombre de passages busés (mesure imposée par la Police de l’eau) ;

 - Favoriser le passage des pistes dans des zones où les risques d’avalanches sont limités.

 

Parmi les changements significatifs, on peut noter l’identification claire de deux départs des pistes nordiques : toutes les pistes sont kilométrées à partir de l’Espace Sportif Le Carreley ou des Remontées Mécaniques.

Le point de vente du Villaron reste ouvert et il est possible de chausser les skis à partir de cet endroit (qui présente l’avantage d’être ensoleillé dès le matin). Cependant, aucune boucle kilométrée n’y débute.

 

Toutes les pistes constituent désormais des boucles complètes, avec un point de départ et d’arrivée similaire. Cela est un élément clé pour permettre aux skieurs de calculer leur distance parcourue.

 

Que ce soit en partant de l’Espace Sportif Le Carreley ou des Remontées mécaniques, chaque fondeur peut désormais trouver la piste qui lui convient, tant en difficulté (pistes vertes à pistes noires) qu’en distances (des boucles de quelques centaines de mètres à plusieurs dizaines de kilomètres). Toutes les pistes sont accessibles en classique et en skating.

 

Autre nouveauté, la piste du Marathon International de ski de fond de Bessans est désormais balisée de manière permanente. Une amélioration déjà testée en 2008-2009 sous l’impulsion de Patrice Vincendet. Cette boucle de 21 kilomètres tout autour du village permet aux plus sportifs d’évaluer leur niveau de forme sur le parcours officiel de la course.

 

En fin de saison, un bilan sera réalisé sur cette expérimentation du nouveau tracé. Les modifications nécessaires seront apportées, puis un nouveau balisage devrait être acheté et installé.

Un dossier de demande de subvention a été déposé auprès du Conseil général de la Savoie pour ce projet.

 

Ajoutez à ce nouveau tracé un damage et un entretien dont la qualité sont largement mis en avant par la clientèle, un petit domaine de ski alpin exposé plein sud, plus de 15 kilomètres de "sentiers découverte" réservés aux piétons et aux raquettes à neige, la possibilité de s’initier au biathlon sur le stade International de Haute-Maurienne... Le tout au coeur de paysages montagnards authentiques et splendides !

 

Bessans, c’est vraiment le PARADIS DU SKI NORDIQUE !

 

 Visitez les pistes et la station

Plan-pistes.jpg

Partager cet article

Repost0
24 janvier 2011 1 24 /01 /janvier /2011 13:58

La Commune de Bessans fait paraître un guide sur le village. "Lô Ptchott" comme il a été baptisé, est le fruit de réflexions au sein de la commission "Communication et Nouvelles technologies", en accord avec les élus du village.

 

Vous trouverez dans cette brochure :

  • - Une présentation de Bessans ;
  • - Un historique des conseils municipaux successifs ;
  • - Des informations sur le fonctionnement actuel du Conseil municipal (commission, délégations...) ;
  • - La présentation des différents échelons institutionnels ;
  • - Une rubrique sur les activités du village ;
  • - Des éléments utiles pour votre quotidiens (démarches, numéros de téléphone...) ;
  • - L'Etat civil (naissances, mariages, décès) des années 2008, 2009 et 2010.

 

"Lô Ptchott" a été distribué à l'ensemble des résidents permanents de Bessans. Si vous ne l'avez pas reçu ou si vous n'êtes pas à Bessans toute l'année, vous pouvez demandez un exemplaire auprès du secrétariat de mairie.

 

N'hésitez pas à donner votre avis sur cette publication, afin que les éventuelles futures éditions répondent toujours mieux à vos besoins d'informations.

 

 

Téléchargez "Lô Ptchott"

Ptchott.jpeg 

Partager cet article

Repost0
23 janvier 2011 7 23 /01 /janvier /2011 15:52

STEP---Bessans-copie-1.JPGLa construction actuelle de la station d’épuration de Bessans va entraîner une hausse sensible du prix du m³ d’eau en 2011. Le sujet retient l’attention de tous les Bessanais (résidents à l’année ou non). Pour que chacun y voit plus clair, voici quelques informations…

 

Bessans a engagé en 2008 un grand chantier (certainement le plus important jamais réalisé par la Commune en termes de dépenses) : la construction d’une station d’épuration (STEP).

Investissement coûteux, nécessaire depuis plusieurs années et devenu obligatoire suite à la mise en demeure de l’Etat, il a longtemps été repoussé par les municipalités. Inutile de dire que si des élus responsables avaient pris le projet en main à l’époque, le coût aurait sûrement été moindre et les subventions auraient pu être plus élevées (en tout cas plus faciles à obtenir).

 

Ce constat fait, il est important de signaler que la mise en service de la STEP aura lieu en 2011, conformément aux dates imposées par l’Etat (dans la mise en demeure préfectorale du 18 mai 2008). La rigueur des élus de la majorité dans ce dossier ne peut être remise en cause.

 

Le coût global de construction de la STEP est d’environ 4 000 000 €, pour un dimensionnement de 5 500 équivalents/habitants (qui anticipe une hausse raisonnable du nombre de lits dans les 30 prochaines années).

 

Le coût de départ annoncé par l’entreprise retenue a été négocié, ce qui a permis une baisse de 400 000 € pour une prestation similaire.

 

En parallèle, tout a été mis en œuvre par la municipalité pour obtenir un maximum de subventions de la part de l’Etat, de l’Agence de l’eau et surtout du Conseil général de la Savoie. Aujourd’hui, le projet est subventionné à près de 60%. La gestion intercommunale de l’assainissement, une fois validée, devrait permettre encore davantage d’aides de la part du Conseil général.

 

Pour obtenir ces subventions, il a été indispensable de respecter les tarifs d’assainissement fixés par le Département, à savoir 1,20 € par m³.

 

L’augmentation du prix du m³ d’eau était inévitable, chacun le savait. Mais cette hausse sensible suscite un mécontentement... certes compréhensible.

 

 

Les tarifs sont les suivants :

 

EAU :

Prix du m³ 2011 : 0,75 € (contre 0,21 € en 2010)

Location du compteur : 47,70 € (idem qu’en 2010)

Prime d’entretien réseaux : 35,70 € par Unité de Logement (UL) (idem qu’en 2010)

 

ASSAINISSEMENT :

Prix du m³ 2011 : 2,25 € (contre 0,74 € en 2010)

Part fixe : 175 € par UL (0 € en 2010)

 

ORGANISMES PUBLICS :

Redevance pollution : 0,19 € par m³ (idem qu’en 2010)

Redevance modernisation des réseaux de collecte : 0,13 € par m³ (idem qu’en 2010)

 

 

 

La hausse est significative, c’est vrai. Au-delà du prix du m³, c’est surtout la part fixe d’assainissement qui marque les esprits.

 

Les unités de logement ont été définies comme suit :

 

Type d’habitation

Nombre d’ UL

Une résidence principale

1 UL

Une résidence secondaire

1 UL

Un meublé touristique

1 UL

Une chambre d’hôte

1/2 UL 

Un restaurant

1 UL

Un bâtiment à usage commercial

1 UL

Une exploitation agricole raccordée au réseau d’assainissement

1 UL

Une résidence de tourisme

1 UL pour 1 logement

Une collectivité

1 UL pour 10 lits

Un hôtel

1 UL pour 10 lits

Un gîte d’étape

1 UL pour 10 lits

La fromagerie

20 UL

 

 

Définir une unité de logement équivalente pour une résidence principale, une résidence secondaire et un meublé touristique permet de limiter les coûts pour les résidents à l’année à Bessans. Et c’est bien légitime !

347 habitants à l’année ne peuvent pas payer le prix fort pour une station dimensionnée pour 5 500 équivalents/habitants.

 

Il est logique que les personnes possédant une résidence secondaire à Bessans ou un meublé touristique, qui contribuent à l’augmentation du dimensionnement de la station d’épuration, participent de la même manière à l’effort collectif.

 

 

Dernier élément et pas des moindres, pour ceux qui considèrent que l’augmentation des tarifs pourrait être moins élevée et que le budget communal pourrait venir compenser le déficit du budget « eau et assainissement »* : cela n’est plus possible aujourd’hui ! Le budget « eau et assainissement » doit être en équilibre sans possibilité d’aide du budget communal. Cette obligation légale amène à un constat clair : l’augmentation du prix de l’eau, aussi sensible soit elle, est nécessaire, et même incontournable.

 

Certains évoqueront sûrement l’argument selon lequel, il aurait fallu réfléchir davantage et choisir de se raccorder à la station d’épuration de Val Cenis, car le projet aurait été moins coûteux. C’est faux !

L’étude réalisée par le cabinet Montmasson en 2008 estimait le coût de construction d’une station d’épuration à Bessans légèrement en dessous de celui du raccordement à la STEP de Val Cenis. Le coût d’exploitation est également inférieur dans la solution finalement retenue.

 

 

Il ne reste qu’à espérer que chacun sera en mesure de supporter la hausse de ses factures, dans un contexte économique national malheureusement peu favorable.

 

 

*Ce qui au passage serait à mon sens contreproductif puisque moins d’argent dans le budget communal, c’est aussi moins de possibilités d'investir et donc de développer le village.

Partager cet article

Repost0
22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 20:47

France 3 a diffusé ce samedi 22 janvier à 16h20 son émission « Chroniques d’en haut » consacrée à la Haute-Maurienne et plus particulièrement au village de Bessans.

 

Le présentateur Laurent Guillaume et son équipe ont profité du passage de La Grande Odyssée Savoie Mont-Blanc en Haute-Maurienne pour rencontrer le musher Christophe Caron et ses chiens.

 

Au gré de leur balade sur le plateau du Carreley et de leurs rencontres avec des habitants du village, ils ont évoqué certaines richesses de Bessans : un enneigement exceptionnel, un domaine idéal pour la pratique du ski nordique et du biathlon, et la fameuse légende du diable. Les jeunes du Club des Sports ont également été mis en avant lors du reportage.

 

Découvrez l'émission "Chroniques d'en haut"

Chronique-d-en-haut.jpg 

Partager cet article

Repost0