Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Administrateur de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Administrateur
du Centre "La Bessannaise"


Administrateur
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Adhérent à Les Républicains

 

Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Bessans Biathlon Contest
Août 2019 - Maurienne TV

Le diable de Bessans
Novembre 2019 - France 2

Agenda

Bessans
25 au 27 juin 2021
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

2 janvier 2020 4 02 /01 /janvier /2020 17:06
Bonne année 2020 !

L’année 2019 s’est écoulée au niveau national dans un climat social tendu. La volonté du Gouvernement de reprendre le rythme des réformes après la crise des "gilets jaunes", avec des mesures relatives à la fonction publique, à l’école, à l’immigration, à l’écologie, aux hôpitaux, aux violences faites aux femmes et plus récemment aux retraites, s’est heurtée à beaucoup d’hostilités.

Cela démontre combien il est difficile de réformer en profondeur un pays qui en a pourtant besoin.
Pour faire aboutir certaines réformes, les premiers mois de l’année 2020 seront décisifs, en espérant que des compromis puissent être trouvés, sans détricoter les principaux fondements des projets.

 

En Haute-Maurienne Vanoise, la nouvelle intercommunalité créée en 2017 fait son chemin. Au-delà du travail d’organisation qui se poursuit, des actions ont été menées ou lancées sur de très nombreuses thématiques. La structure touristique, après avoir traversé une forte période de turbulences, cherche à avancer avec davantage de stabilité, dans l’intérêt des six stations du territoire.
Plus que jamais, l’intercommunalité constitue un enjeu majeur pour l’avenir. Etudier avec sérieux les avantages et inconvénients de mutualisations ou de rapprochements est essentiel afin de prendre les bonnes décisions à moyen terme.

 

Au niveau de Bessans, la fin du mandat municipal est désormais proche. Un bilan complet de la période 2014-2020 sera proposé prochainement.

En 2019 l’équipe municipale a poursuivi son action autour de quatre axes majeurs : maîtrise des finances, développement touristique, amélioration du cadre de vie et présence forte dans les organismes extérieurs.

 

En dépit d’un travail régulier de maîtrise budgétaire, le contexte financier reste délicat suite aux  intempéries de 2018, auxquelles s’ajoutent un endettement élevé et une baisse drastique des dotations de l’Etat (500 000 € de dotations de l’Etat en moins à l’échelle du mandat par rapport au précédent). Malgré cela, il n'y a pas eu de hausse des impôts locaux, ce qui aurait été une solution de facilité, mais totalement contre-productive pour l’attractivité de Bessans.

 

Le bilan de l’année 2019 est néanmoins porteur de diverses satisfactions, ouvrant des perspectives pour le début 2020 :

  • Restructuration de la salle des fêtes de l’Albaron, dont les derniers travaux sont en cours, pour une réception de chantier très prochainement. Il restera quelques aménagements extérieurs à mener au printemps.
  • Raccordement de la commune de Bonneval-sur-Arc à la station d’épuration de Bessans, en traitant les effluents du hameau du Villaron et du Centre La Bessannaise. Les travaux, bien avancés en 2019, reprendront dès le printemps 2020, pour une mise en service avant l’été.
  • Approbation du Plan Local d’Urbanisme (PLU) le 19 décembre dernier, après 5 ans de travail. Cela doit permettre d’avancer concrètement sur plusieurs projets majeurs : construction de nouveaux lits touristiques et permanents sur le secteur aval des Conchettes, réalisation d’une aire de camping-cars au lieu-dit "Lonquart", implantation des nouvelles installations agricoles…
  • Souscription relative au patrimoine pour la reconstruction de trois monuments, qui a permis de collecter un montant satisfaisant et supérieur à celui espéré. Les travaux pourront donc avoir lieu en 2020 et quelques opérations complémentaires pourront être menées.
  • Au niveau du domaine skiable, mise en place de la vente en ligne des forfaits, validation d’un dossier d’amélioration de l’offre nordique soutenu financièrement par le Département, validation du "Système de Gestion de Sécurité (SGS)" du domaine alpin, renforcement des moyens d’enneigement, améliorations du stade de biathlon (en attendant un plan de développement global en lien avec l’intercommunalité).
  • L’été, confortement de l’Espace Ludi’lacs et fin des parcours VTT de Chantelouve (projet intercommunal), de beaux aménagements à valoriser au maximum.
  • Optimisation du schéma de transports du territoire.
  • Au niveau agricole, reconstruction du parc de tri communal en cours (travaux à terminer au printemps 2020) et extension de la Caberne de la Lombarde en projet (dans le cadre de la lutte contre la prédation du loup, en lien avec l’Etat et les services agricoles), 
  • Avancées concernant la signalétique : installation de plans du village en lien avec l’association "Maison pour le tourisme à Bessans", réalisation en cours du plan d’adressage (dénomination et numérotation des rues et maisons) avec l’assistance de La Poste, attention particulière pour la sécurité de la traversée de Bessans.
  • Dossier administratif en cours pour permettre la construction d’une microcentrale hydroélectrique sur le "Ré Bruyant", dans le cadre d’un partenariat entre la Régie électrique et EDF.
  • De nombreuses actions sociales, pour toutes les générations, sous l’impulsion du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS).
  • Quelques travaux supplémentaires : fin du remplacement de la conduite d’eau principale sous le pont de Bessans, réparation de fuites, remplacement du câble du téléski du Claret, travaux sur les voiries pour plus de 20 000 €, travail en cours sur le règlement du cimetière.

 

L’année 2019 a été bien remplie, comme les précédentes.

Les enjeux futurs sont de taille, les défis à relever restent évidemment nombreux.

 

Bien entendu, ces enjeux et ces défis m’intéressent. Je me suis investi de toutes mes forces pour Bessans, avec détermination et conviction, dès 2008 comme conseiller municipal, puis à partir de 2014 en tant que maire. L'énergie et la motivation sont là pour continuer.

Mais au-delà de ma volonté personnelle, la vie municipale, c’est surtout une équipe. Diriger la Commune demande beaucoup de temps et d’engagement, ce qui nécessite une équipe pleinement investie et prête à travailler pour l’intérêt général de Bessans.

Parmi les élus qui m’entourent aujourd’hui, certains sont prêts à poursuivre l’aventure, d’autres souhaitent arrêter pour diverses raisons (personnelles ou professionnelles). Il faut donc nécessairement renouveler une partie de l’équipe, en réunissant des personnes ayant envie de s’engager, afin de poursuivre et d’amplifier l’action municipale.

Ma candidature aux élections municipales des 15 et 22 mars 2020 sera confirmée si je suis en mesure de constituer une équipe solide dans les semaines à venir.

Il reviendra ensuite évidemment aux électeurs de se prononcer en fonction de la campagne électorale qui se sera tenue. 

 

Bonne année 2020 à toutes et à tous.

Partager cet article

Repost0
24 décembre 2019 2 24 /12 /décembre /2019 19:17
Joyeux Noël !!!

Partager cet article

Repost0
1 janvier 2019 2 01 /01 /janvier /2019 15:38
Bonne année 2019 !
L’année 2018 s’était ouverte au niveau national sur des motifs d’espoir, après les bouleversements politiques de 2017. Elle s’est terminée dans la tension, avec une contestation forte de certaines mesures et des réformes engagées.
Les Français ont exprimé des inquiétudes, des craintes et des attentes fortes. Les réponses apportées par nos responsables politiques devront être à la hauteur pour que 2019 se déroule dans un climat plus serein.
L’année 2019 sera également celle des élections européennes, au cours desquelles il faudra convaincre de la capacité de la France à impulser une dynamique nouvelle, au sein d’une Europe de paix, d’une Europe qui protège, et surtout d’une Europe en mesure de répondre aux grands défis de la mondialisation.
 
En Haute-Maurienne Vanoise, après les évolutions importantes de 2017 avec la création d'une nouvelle intercommunalité, d'une nouvelle structure touristique et le rassemblement de certaines communes, l’année 2018 a permis de poursuivre le travail de fond très important de structuration des différentes compétences exercées à l’échelle du territoire.
Bessans a évidemment pris toute sa part dans ce travail et les décisions qui y sont liées. Si nous notons des progressions intéressantes dans certains domaines, d’autres suscitent des inquiétudes et des points majeurs pour l’équilibre du territoire restent à traiter.
 
A Bessans, l’année 2018 a été marquée par diverses intempéries (importantes chutes de neiges et avalanches dès janvier, crues torrentielles en août) qui ont fortement impacté la Commune et ses habitants.
L’activité de la station a été contrariée et ces difficultés répétées ont largement mobilisé les différents acteurs de la vie communale.

Si à ce jour, les dégâts ont pour l’essentiel été rétablis, cela aura nécessairement un impact important sur les finances communales, que nous nous appliquons à limiter autant que possible.
 
Au-delà de ces difficultés, nous notons des motifs de satisfaction :
  • Rénovation des salles de classe de l’école et renouvellement du parc informatique.
  • Fin des travaux du bâtiment utilisé par pompiers et chasseurs.
  • Réalisation de divers travaux sur des réseaux d'eau vieillissants et des voiries (notamment dans un souci d’amélioration de la sécurité).
  • Avancées sur le raccordement de l’assainissement de Bonneval-sur-Arc à la station d’épuration de Bessans (comprenant les raccordements du Villaron et de La Bessannaise).
  • Avancées sur la zone agricole et artisanale "Pré Carcagne".
  • Modernisation des points de vente de la station et entrée dans les forfaits "Espace HMV".
  • Poursuite et finalisation du Plan Local d’Urbanisme (PLU), qui va désormais être étudié par les Personnes Publiques Associées (PPA) et faire l’objet d’une enquête publique avant approbation définitive et entrée en vigueur.
  • Améliorations du schéma de transports du territoire.
  • Expérimentation du snowfarming (carrière à neige).
  • Travail en cours relatif au cimetière (règlement et concessions).
  • Travail en cours sur la signalétique (panneaux lumineux, plans, panneaux…).
 
Notre action fait l'objet d'une information régulière, en toute transparence, avec un cap clair articulé autour de quatre axes : maîtrise des finances, développement touristique, amélioration du cadre de vie et présence forte dans les organismes extérieurs.
 
De nombreux défis s'ouvrent pour 2019, dernière année complète de ce mandat municipal :
  • Rénovation et restructuration de la salle de l'Albaron (travaux prévus en 2018 mais reportés pour divers problèmes dans le montage du projet).
  • Raccordement  de l’assainissement de Bonneval-sur-Arc, du hameau du Villaron et du Centre La Bessannaise à la station d’épuration de Bessans.
  • Suite à l’entrée en vigueur du PLU, lancement de divers projets liés à ce dernier (aire de camping-cars, nouvelle zone agricole, urbanisation de certains secteurs…)
  • Développement du snowfarming (stockage de neige en vue de la saison suivante).
  • Poursuite du travail relatif à la signalétique.
  • Accueil d’événements d’envergure nationale et internationale.
 
Bien entendu, nous aimerions faire encore davantage. Les idées et les projets ne manquent pas, la volonté non plus. Cependant, les finances constituent une réalité implacable, qui oblige à faire des choix, en responsabilité. Cela doit nous amener à garder en tête la rigueur nécessaire dans le suivi de l’exécution budgétaire et les réflexions pour l’avenir.
 
Je souhaite que nous relevions ensemble tous ces défis, avec énergie et détermination.
Bessans et le territoire le méritent bien.
 
Bonne année à toutes et à tous.

Partager cet article

Repost0
24 décembre 2018 1 24 /12 /décembre /2018 14:34
Joyeux Noël... avec les blagues de tonton !

A quelques heures de Noël, et pour faire fureur (ou pas !) lors du Réveillon, un peu de légèreté avec ce petit florilège de "blagues de tonton", les blagues les plus "pourries" autour de Noël !

 
Deux vieillards sont assis sur un banc :
- La plus belle chose sur terre, c’est encore de faire l’amour !
- Parle pour toi. Pour moi c’est Noël.
- Ah bon ? Pourquoi Noël ?
- Parce que c’est plus souvent !
 
Une petite fille ouvre sa porte à un représentant :
- Bonjour, je suis représentant, je peux parler à ta maman ?
- Non, Maman fait le tapin en ce moment.
- Euh… et sinon, je peux parler à ta grand-mère ?
- Non, elle fait le tapin aussi.
- Euh… et tu as une grande sœur, je peux lui parler ?
- Ma sœur, elle a 12 ans. Mais elle fait le tapin aussi, avec Maman et Mamie.
- D’accord… J’ai jamais vu ça ! Et elles font le tapin où ?
- Ben dans le talon ! C’est dans le talon qu’on fait le tapin de Noël !
 
Une prostituée dit à sa collègue :
- Qu’est-ce que t’as demandé au Père Noël ?
- Ben 80 €, comme pour tout le monde !
 
Un petit garçon écrit au Père Noël :
- Cher Papa Noël, je suis orphelin et je n’ai jamais eu de cadeau, pourrais-tu m’envoyer 100 €, s’il te plaît.
Le facteur, ému pour cette lettre, entreprend une collecte auprès de ses collègues du centre de tri. Il ne parvient à récolter que 50 €, qu’il envoie au petit garçon.
Quelques jours plus tard, il découvre une nouvelle lettre du petit garçon :
- Cher Papa Noël, je te remercie pour ton argent… mais ces enfoirés de postiers m'ont piqué la moitié !
 
Que s’est-il passé le 25 décembre 1813 ?
C’était Noël…
Et que s’est il passé le 25 décembre 498 ?
C’était le baptême de Clovis à Reims (un peu de culture quand même !).
 
Un petit garçon dit à sa maman :
- Maman, Maman,  je peux avoir un chien à Noël.
- Pas question ! Tu auras de la dinde comme tout le monde, en plus tu en as déjà mangé hier !
 
Le Père Noël arrive en Somalie avec ses lutins. Il leur demande :
- Pourquoi ces enfants sont-ils aussi maigres ?
- Parce qu’ils ne mangent pas.
- Il ne mangent pas ? OK, puisque c’est comme ça, privés de cadeaux !
 
A quelques jours de Noël, deux blondes vont en forêt chercher un sapin de Noël. Après deux heures de rechrche, une des deux dit à l’autre :
- Bon, le prochain sapin qu’on voit, même s’il n’a pas de boules, on le prend.
 
Comment appelle-t-on un chat tombé dans un pot de peinture le 25 décembre ?
Un chat-peint de Noël.
 
Un homme demande à son ami :
- Comment as-tu passé Noël ?
- Comme un cadeau…
- C'est-à-dire ?
- J’ai passé la soirée couché sous le sapin !

Partager cet article

Repost0
1 janvier 2018 1 01 /01 /janvier /2018 22:08
Bonne année 2018 !

L'année 2017 a été marquée par de profonds bouleversements, notamment politiques, au niveau national. Les Français ont exprimé le désir d'un réel renouvellement, et 2018 permettra de mesurer si les résultats sont à la hauteur des attentes. Nous devons aborder cette année avec une nécessaire vigilance, mais surtout avec dynamisme et espoir.

 

En Haute-Maurienne Vanoise, nous avons vécu également de nombreuses évolutions, avec la création d'une nouvelle intercommunalité, d'une nouvelle structure touristique et le rassemblement de certaines communes. Bessans prend toute sa part dans la construction de ce nouveau territoire.

 

2017 a aussi été riche en actions pour Bessans, dans différents domaines : sauvetage des deux classes de l'école, développement de l'Espace Ludi'lacs, travaux divers (centre de secours, réseaux, voiries...), jumelage avec Bessan (Hérault), développement des nouvelles technologies (Wifi public, nouvelles webcams, panneaux lumineux...).

 

Notre action fait l'objet d'une information régulière, en toute transparence, avec un cap clair articulé autour de quatre axes : maîtrise des finances, développement touristique, amélioration du cadre de vie et présence forte dans les organismes extérieurs.

 

De nombreux défis s'ouvrent pour 2018 : rénovation et restructuration de la salle de l'Albaron, assainissement du Villaron et de La Bessannaise,  conclusion du Plan Local d'Urbanisme, développement du snowfarming (stockage de neige en vue de la saison suivante), finalisation des baux agricoles, amélioration de la signalétique, événements divers...

 

Je souhaite que nous les relevions ensemble, avec énergie et détermination. Bessans et le territoire le méritent bien.

 

Bonne année à toutes et à tous.

Partager cet article

Repost0
24 décembre 2017 7 24 /12 /décembre /2017 19:58

Joyeux-Noel-2.jpg

Partager cet article

Repost0
1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 16:21
Bonne année 2017

En 2015, des attentats de grande ampleur avaient frappé notre pays, marquant profondément les esprits. Si l'année 2016 a permis des avancées dans la lutte contre le terrorisme, elle a encore été marquée par de tragiques événements, en France et en Europe. Le combat doit évidemment se poursuivre avec force, pour que les valeurs de liberté, d'égalité et de fraternité triomphent.

 

La France reste par ailleurs engluée dans une situation économique difficile, avec un chômage de masse, notamment chez les jeunes.

 

Puisse 2017 être une année porteuse d'espoir, avec des échéances électorales nationales qui doivent nécessairement conduire à une alternance forte pour redresser notre pays et lui redonner une place centrale sur l'échiquier international.

 

Pour Bessans et la Haute-Maurienne Vanoise, 2016 a été une nouvelle année de dynamisme, grâce à la mobilisation de tous les acteurs. La capacité du territoire à offrir un enneigement de qualité malgré des conditions météorologiques délicates est la meilleure preuve d'efficacité.

 

Vous êtes largement informés, en toute transparence, de notre action. Nous souhaitons poursuivre dans cette voie, autour des quatre axes majeurs que sont :

  • la maîtrise des finances, dans un contexte difficile, afin de pouvoir réaliser des investissements.
  • le développement touristique, principal moteur de notre économie, qui doit être aussi ambitieux que respectueux de nos spécificités.
  • l'amélioration du cadre de vie, avec divers travaux, un souci de notre environnement, l'élaboration du Plan Local d'Urbanisme et toutes les actions qui renforcent les liens entre habitants.
  • la présence forte dans les organismes extérieurs, à l'heure ou une nouvelle intercommunalité rassemblant Haute-Maurienne Vanoise et Terra Modana vient de voir le jour.

 

De nombreux défis s'ouvrent à nous en 2017. Relevons-les ensemble !

Notre volonté d'agir pour vous et avec vous est totale.

 

Bonne année à toutes et à tous.

Partager cet article

Repost0
25 décembre 2016 7 25 /12 /décembre /2016 00:01
Avant les cadeaux... Joyeux Noël !

Partager cet article

Repost0
28 novembre 2016 1 28 /11 /novembre /2016 17:28
Réaction après le deuxième tour de la primaire de la droite et du centre

La primaire de la droite et du centre a livré son verdict. Comme le 20 novembre, près de 4,5 millions d'électeurs se sont rendus aux urnes dimanche 27 novembre pour départager François Fillon et Alain Juppé. Cela constitue un véritable succès démocratique.

 

Cette élection a suscité un réel intérêt chez beaucoup de Français, notamment grâce à la campagne de qualité qui a été menée par chacun des candidats.

 

Pendant près de deux ans, j'ai soutenu sans aucune réserve, aux côtés d'Hervé Gaymard entre autres, la candidature d'Alain Juppé. Je reste admiratif de son parcours et du chemin qu'il a tracé, avec un programme de rassemblement visant à redonner aux Français la fierté de leur pays et l'envie d'entreprendre pour lui rendre sa grandeur.

Ses idées ne doivent pas rester vaines, il convient de continuer à porter avec force et détermination ce message d'espoir.

 

Le résultat de cette primaire est sans appel : François Fillon a recueilli plus de 65% des suffrages. Ce score que je salue lui donne une forte légitimité et doit être pour la droite et le centre un véritable atout en vue des échéances à venir.

 

Il est désormais venu le temps de se rassembler derrière le candidat choisi.

A ce titre, j'apporte dès à présent à François Fillon mon soutien en vue de l'élection présidentielle de 2017, en formulant le souhait qu'il soit en mesure de réunir largement les Français autour de son projet, qu'il saura je l'espère alimenter par les différents courants de pensée de notre famille politique.

Cela est une condition indispensable pour réussir l'alternance dont notre pays a besoin, en obtenant un mandat présidentiel et une majorité parlementaire clairs.

Partager cet article

Repost0
22 novembre 2016 2 22 /11 /novembre /2016 17:17
Le rassemblement, c'est Juppé !

Après une campagne de qualité, plus de 4 millions d'électeurs se sont rendus aux urnes dimanche.

 

Le premier tour des primaires ouvertes de la droite et du centre a livré un verdict comprenant trois enseignements majeures : l'arrivée en tête de François Fillon (dont il convient de saluer le score), la qualification d'Alain Juppé (dont je me réjouis) et l'élimination dès le premier tour de Nicolas Sarkozy.

 

Personnellement convaincu que Nicolas Sarkozy n'était pas le candidat en mesure de rassembler le plus largement les Français lors de la présidentielle de 2017, je tiens cependant à noter la dignité dont il a fait preuve lors de son allocution de dimanche soir.

Une dignité qui a d'ailleurs caractérisé les interventions de chacun des candidats à cette élection.

 

Dimanche prochain, les Français choisiront donc le candidat de la droite et du centre entre François Fillon et Alain Juppé.

 

Cette semaine doit être utile à chacun pour comparer les projets portés par les deux candidats et obtenir de légitimes précisions.

 

François Fillon, dont je respecte l'action menée depuis de nombreuses années au sein de la droite républicaine, devra en dire davantage sur l'application effective de son programme économique très libéral, qui comprend certaines mesures apparaissant comme difficilement tenables. Il devra aussi clarifier des positions visiblement en décalage avec la réalité d'aujourd'hui, sur des sujets importants de notre société.

 

Pour ma part, comme depuis près de deux ans, je soutiendrai sans réserve Alain Juppé, dont le programme clair, précis et immédiatement applicable autour des thématiques majeures que sont l'Education, l'Etat fort et l'Emploi, me semble le plus moderne, le plus équilibré et le plus rassembleur.

 

Dimanche 27 novembre, il ne s'agira pas seulement de désigner le candidat ayant le programme le plus ancré à droite. Il faudra surtout désigner le candidat qui saura rassembler des millions de Français afin d'obtenir un mandat présidentiel clair et de réussir l'alternance dont notre pays à besoin.

Partager cet article

Repost0