Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Membre du bureau du
Syndicat du Pays de Maurienne



Président de la
Mission Locale Jeunes Pays de Maurienne



Vice-président
du Centre "La Bessannaise"



Adhérent à Les Républicains


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré


 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Ouverture de la station
Novembre 2021 - JT de 13h de TF1

Agenda

Bessans
24 au 26 juin 2022
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 21:10

Ceremonie-11-novembre--3-.jpgCeremonie-11-novembre--1-.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A Bessans, une cérémonie en l’honneur des soldats morts pour la France et de tous les combattants de la Première Guerre Mondiale a été organisée en fin de matinée devant le Monument aux Morts.


Germain Grosset, Président de la section des anciens combattants du village, a rappelé les différentes dates du conflit et évoqué la mémoire des Bessanais mobilisés pour servir dans l’armée. Il a rendu un hommage particulier à Antoine Bison, qui s’est engagé volontairement dans les dernières heures de la guerre, à l’âge de 19 ans, pour permettre à un père de famille de rentrer.


Après la lecture des messages officiels, dont celui du Ministre Délégué aux anciens combattants par Monsieur le Maire, un dépôt de gerbes a été effectué. S’en est suivie une minute de silence strictement respectée par les cinquante personnes présentes.


Le « De Profundis » en Français a conclu la cérémonie, avant le verre de l’amitié offert par la municipalité.

Partager cet article
Repost0

commentaires