Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Délégué de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Membre du Conseil d'Administration
du Centre "La Bessannaise"


Membre du Conseil d'Administration
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Membre du Conseil d'Administration
de Maurienne Expansion


Adhérent à Les Républicains


Membre du bureau de l'Association
"T.M Vivre en Vanoise"


Attaché parlementaire d'Emilie Bonnivard,
Députée de la Savoie


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 88 46 27 78

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : 345 rue du Capitaine Bulard
                        73300 SAINT-JEAN-DE-MAURIENNE

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

38e Marathon International de Bessans
7 et 8 janvier 2017

 

Agenda

Bessans
Lundi 4 septembre
Rentrée des classes

 

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

14 décembre 2013 6 14 /12 /décembre /2013 19:22

Tout-le-monde-veut-prendre-sa-place.pngSi aucune date de diffusion de l’émission ne m’a été communiquée pour l’instant, j'aurai la chance de passer en début d’année 2014 dans le jeu télévisé de France 2 "Tout le monde veut prendre sa place".


Début août, je m’étais essayé à Lyon au casting de l’émission "N’oubliez pas les paroles", diffusée sur France 2 et animée par Nagui. Cela m’avait permis de vivre une belle expérience et de découvrir l’ambiance qui règne dans les coulisses d’une émission de télévision. 

 

Malgré un bon parcours, j’avais été recalé à la dernière étape, lorsque sur les 45 participants encore en lice, seuls 7 avaient été conservés pour passer dans l’émission.

 

Content de ma journée mais absolument pas fixé sur l’idée de passer dans le "petit écran", je ne pensais pas de si tôt participer à un casting, mon emploi du temps étant déjà bien chargé.

 

Finalement, via un collègue de travail de ma sœur, j’ai appris que l’autre jeu de France 2 animé par Nagui, "Tout le monde veut prendre sa place", venait recruter des candidats à Chambéry début décembre.

 

Après avoir un peu tergiversé avant de faire le nécessaire pour me libérer, me voilà donc parti avec Stéphane et mon beau-frère Félix à l’Espace Pierre Cot de Chambéry pour ce nouveau casting.

 

Avec un peu de retard, je rejoins dans une salle, face à quatre casteurs, une centaine de personnes, de tous les âges, venus dans l’espoir de gagner le droit d'aller défier l’actuelle championne (savoyarde elle-aussi) à Paris.

 

Auparavant, j’ai bien pris soin de remplir une fiche de renseignements, en indiquant notamment six anecdotes vécues ces dernières années.

 

Le premier questionnaire avec cinquante questions de culture générale en huit minutes me laisse une impression mitigée. Certes, j’ai laissé peu de cases vides, mais je me rends bien compte que j’ai fait quand même pas mal d’erreurs.

Puis finalement, en discutant avec d’autres, je me dis que je m’en suis plutôt bien sorti sur des thèmes très variés : Zinédine Zidane, Isabelle Adjani, les tongs, les aviateurs…

 

Vient ensuite la deuxième étape, avec un petit entretien devant l’équipe du casting pour tester l’aisance de chacun pour s’exprimer. Sur Bessans, la montagne, les fraîches températures actuelles et mon travail en communication à la mairie de Saint-Jean-de-Maurienne, je me sens plutôt bien face à des personnes sympathiques, dotés d'un humour souvent bien placé qui détend largement l’atmosphère.

 

Il reste désormais à attendre si je fais partie du petit groupe susceptible d’aller rencontrer Nagui dans les prochaines semaines.

 

Le verdict tombe : nous sommes douze à continuer l’aventure, et j’ai la chance d’en faire partie. Apparemment, mes réponses étaient donc convenables et le feeling a été bon.

 

Après une photo, ardoise en main, pour permettre aux décideurs à Paris de faire le choix final, il me reste à bien négocier le contage d’une de mes anecdotes. J’écoute d’abord attentivement mes compagnons de fortune et je suis le dernier à m’exprimer.

 

L’histoire d’une femme qui un soir alors que j’étais arrêté à un feu rouge à Grenoble avait tranquillement déposé ses courses sur la banquette arrière de mon véhicule, avant de s’asseoir à mes côtés et d’avancer pour m’embrasser, croyant que j’étais son mari, semble plutôt bien accueillie.

 

Avant de partir, l’équipe du casting nous rappelle qu’être arrivés jusque là ne veut pas dire passer dans l’émission. Ils nous donnent un délai de six mois pour éventuellement nous rappeler, avec possibilité que cela soit dès la fin décembre ou le début janvier. Au-delà de six mois, nous devons considérer que notre profil n’a finalement pas été retenu.

 

Et dès le lendemain, heureuse surprise : un appel venant de la région parisienne sur mon portable ! Je suis retenu pour participer à l’émission et invité pour le tournage le jeudi 16 janvier 2014 à 12h00 à Paris, dans les studios située à La Plaine Saint-Denis.

 

J’ai donc désormais un mois pour me préparer à prendre un maximum de plaisir avec cette expérience et à jouer crânement ma chance de devenir le nouveau champion de "Tout le monde veut prendre sa place" !

 

Article du Dauphiné Libéré - 11 décembre 2013

Photo-Article-DL---TLMVPSP---decembre-2013.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Mes infos
commenter cet article

commentaires