Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Administrateur de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Administrateur
du Centre "La Bessannaise"


Administrateur
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Adhérent à Les Républicains

 

Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

Bessans Biathlon Contest
Août 2019 - Maurienne TV

Le diable de Bessans
Novembre 2019 - France 2

Agenda

Bessans
25 au 27 juin 2021
Mourramondo

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 02:57

Valbuena.jpgL'Olympique de Marseille disputera les huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Les hommes de Didier Deschamps ont obtenu leur qualification au terme d'une rencontre exceptionnelle face aux Allemands du Borussia Dortmund, qui s'est soldée par une victoire 3-2.

 

 

L'OM est un club à part. Celui où tout est possible, le pire comme le meilleur. Celui où chaque événement se vit dans l'excès le plus total, de l'inconsolable tristesse à l'indescriptible bonheur.

 

Ce mardi, Marseille a écrit une nouvelle grande page de son histoire. Et dire que sans un match complètement raté il y a deux semaines face à l'Olympiakos, tout cela ne se serait jamais produit. En tenant son piètre match nul face à l'équipe à priori la plus faible du groupe, l'OM aurait validé son billet pour le tour suivant, sans stress, sans panique, mais aussi sans éclat.

 

Marseille s'était au contraire mis en grosse difficulté, contraint de contenir Dortmund (toujours en course en cas de large victoire) et de faire aussi bien que les Grecs de l'Olympiakos, opposés dans le même temps à Arsenal, déjà qualifié pour les huitièmes.

 

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que tout a débuté de travers.

 

On attendait un OM conquérant et capable de poser le pied sur le ballon. On a eu une marée jaune et noire permanente sur le but de Mandanda, le bloc olympien faisant de son mieux pour résister aux assauts.Traoré, en grosse difficulté sur son côté gauche, laissait régulièrement une autoroute aux ailiers adverses.

 

A force de subir, les Phocéens finirent par céder sur un joli enchaînement de Jakub Blaczykowski suite à une touche (1-0). Mandanda ne pouvait rien sur cette action, pas plus que sur le pénalty concédé peu de temps après par Stéphane M'bia pour un pied dangereusement porté au visage de son adversaire direct dans la surface (2-0).

 

Dortmund redevenait une véritable menace, à deux buts de renverser la différence de but particulière face à l'OM. Dans le même temps, l'Olympiakos avait également inscrit deux buts face à une formation d'Arsenal volontairement rajeunie par Arsène Wenger.

 

Autant dire que la qualification pour les huitièmes semblait déjà très compromise, et qu'une éventuelle sortie de toutes compétitions européennes n'était pas à exclure.

 

Fort heureusement, juste avant la mi-temps, Marseille reprit espoir. Amalfitano, l'homme en forme de Marseille depuis plusieurs matchs, délivra un centre parfait repris victorieusement de la tête par Rémy (2-1).

 

La deuxième période débuta sur de toutes autres bases. Plus entreprenants, les Olympiens semblaient en mesure d'arracher un match nul. Et comme dans le même temps, Arsenal avait réduit la marque face aux Grecs, tout était possible.

 

Les entrées de Cheyrou, puis plus tard de Jordan Ayew et surtout de Valbuena allaient s'avérer décisives.

 

Après de longues minutes d'un jeu brouillon et ayant largement baissé en intensité, André Ayew, sur un corner superbement frappé une fois de plus par Amalfitano, catapulta le ballon sous la barre de Weidenfeller, impuissant (2-2) !

 

Dans le même temps, l'Olympiakos venait de faire le break contre Arsenal, ce qui obligeait l'OM à glaner la victoire pour arracher sa qualification. Les Allemands, eux, avaient perdu depuis longtemps tout espoir de poursuivre l'aventure européenne.

 

A la 88e minute, Mathieu Valbuena, comme à Liverpool il y a quelques années, prit ses responsabilité pour inscrire un but d'anthologie : fixation, dribble, entrée dans la surface et frappe enroulée en pleine lucarne ! What else ?!

 

L'OM est en huitièmes et devient la première équipe à battre Dortmund sur sa pelouse en Coupe d'Europe. l'Olympiakos se contentera de l'Europa League.

 

 

Les autres clubs français

 

L'Olympique Lyonnais a également réalisé un authentique exploit. Quasiment éliminés après leur match nul concédé face à l'Ajax lors du match précédent, les homme de Rémi Garde devaient l'emporter en espérant une défaite de l'Ajax, avec une différence de sept buts à remonter ! Autant dire une mission quasi impossible.

 

Et pourtant, en atomisant le Dinamo Zagreb sur ses terres (7-1) pendant que l'Ajax sombrait face au Real Madrid (3-0), ils l'ont fait et verront les huitièmes de finale une fois encore.

 

Lille en revanche, équipe à priori la mieux placée avant cette journée pour se qualifier, n'a pas réussi à forcer le verrou des Turcs de Trabzonspor (0-0). Pire, la victoire du CSKA Moscou sur la pelouse de l'Inter Milan (2-1) élimine les Champions de France de toutes les compétitions européennes.

 

 

Le tirage au sort

 

L'OM et l'OL connaitront leur adversaire en huitièmes de finale le vendredi 16 décembre. Les rencontres auront lieu en février et mars 2012, avec match aller en France pour chacun des deux clubs.

 

Marseille peut retrouver les équipes suivantes : le Bayern Munich, l'Inter Milan, le Real Madrid, Chelsea, l'Apoel Nicosie, le FC Barcelone et Benfica.

 

 

Résumé du match Dortmund-OM

6 décembre 2011

Partager cet article

Repost0

commentaires