Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
de Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Délégué de l'Office de Tourisme
de Haute-Maurienne Vanoise


Vice-président de l'association du
Marathon International de Bessans


Membre du Conseil d'Administration
du Centre "La Bessannaise"


Membre du Conseil d'Administration
de la Mission Locale Jeunes de Maurienne


Membre du Conseil d'Administration
de Maurienne Expansion


Adhérent à Les Républicains


Membre du bureau de l'Association
"T.M Vivre en Vanoise"


Attaché parlementaire d'Emilie Bonnivard,
Députée de la Savoie


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré

 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 88 46 27 78

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : 345 rue du Capitaine Bulard
                        73300 SAINT-JEAN-DE-MAURIENNE

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

38e Marathon International de Bessans
7 et 8 janvier 2017

 

Agenda

Bessans
Lundi 4 septembre
Rentrée des classes

 

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 16:39

Lance-Armstrong---ombre.jpegL’ancien champion cycliste Lance Armstrong a été radié à vie de son sport et déchu notamment de ses sept victoires sur le Tour de France. Une décision qui ne doit pas masquer la nécessité d’un travail de fond pour assainir ce sport.


C’est désormais officiel : le nom de l’Américain Lance Armstrong est rayé du palmarès de la Grande Boucle. A vrai dire, l’Union Cycliste Internationale (UCI) aimerait sans doute que ce nom soit rayé tout court.


Pourtant, il y a fort à parier que l’ombre d’Armstrong va planer encore longtemps sur la planète vélo.


Convaincu de dopage sur la foi des déclarations de bon nombre de ses anciens coéquipiers (certains contrôlés positifs au cours de leur carrière, d’autres non), l’ancienne star des pelotons a écopé d’une sanction aussi lourde que symbolique.


Aujourd’hui, les passionnés s’accordent à dire qu’il n’y avait pas besoin d’attendre aussi longtemps pour considérer officiellement Lance Armstrong comme un tricheur. Encore fallait-il avoir suffisamment de preuves.

Avec cette décision, c’est un signal fort qui est envoyé par les instances de leur volonté de lutter toujours plus contre le dopage.


Seulement, ne nous voilons pas la face, ce n’est pas la radiation à vie d’Armstrong qui permettra de faire table rase. Elle peut en revanche y contribuer.


Il va falloir réformer en profondeur ce sport miné par les affaires depuis plus d’une décennie.


Trois pistes me semblent essentielles aujourd’hui :

  • Sensibiliser encore plus les jeunes en cours de formation sur les dangers du dopage et lutter contre toutes les dérives consistant à leur dire « soit tu te dopes, soit tu ne réussiras jamais ». Car un adolescent qui fait des sacrifices depuis des années pour atteindre la gloire n’aura souvent aucun mal à franchir le pas.
  • Multiplier toujours plus les contrôles et durcir les sanctions pour que les coureurs « propres » aient la conviction que tôt ou tard, les tricheurs seront attrapés et sortis du peloton. Le sentiment d’injustice est forcément susceptible d’attiser la tentation de « faire comme tout le monde ».
  • Admettre que si le dopage s’est généralisé, c’est peut-être car l’effort demandé aux coureurs est parfois trop intense. Mieux vaut un Tour de France moins long (avec éventuellement des jours de repos supplémentaires ou des étapes durant plus longtemps car accomplies à plus faible vitesse) et propre, qu’un Tour où il faudrait aller chercher dans les profondeurs du classement général pour trouver la trace d’un coureur honnête. Cela remettra certainement en cause les impératifs fixés par les médias, mais qu’importe.

Il est temps que le vrai renouveau du cyclisme arrive, enfin !


Le directeur du Tour Christian Prudhomme a fait part de son souhait de ne pas réattribuer les titres du Tour de France retirés à Lance Armstrong.

On le comprend : si l’on fait le point sur les classements généraux « réactualisés » de 1999 à 2005, il n’y a pas trace d’un coureur sur le podium qui n’ait pas été concerné par des affaires de dopage (même si certains ont payé en purgeant leurs peines) à l’exception d’Andreï Kivilev (3e en 2001 avec le déclassement d’Armstrong) qui est décédé en 2003 suite à une chute dans Paris - Nice.

 


Classements réactualisés suite au déclassement d'Armstrong

 

1999

1- Alex Zülle (convaincu de dopage à l'EPO en 1998)

2- Fernando Escartín (dopage systématique dans son équipe révélé en 2004)

3- Laurent Dufaux (convaincu de dopage à l'EPO en 1998)

 

2000

1- Jan Ullrich (impliqué dans l'Opération Puerto en 2006, suspendu 2 ans en février 2012)

2- Joseba Beloki (impliqué dans l'Opération Puerto en 2006)

3- Christophe Moreau (convaincu de dopage à l'EPO en 1998)

 

2001

1- Jan Ullrich (impliqué dans l'Opération Puerto en 2006, suspendu 2 ans en février 2012)

2- Joseba Beloki (impliqué dans l'Opération Puerto en 2006)

3- Andrei Kivilev

 

2002

1- Joseba Beloki (impliqué dans l'Opération Puerto en 2006)

2- Raimondas Rumšas (suspendu pour dopage en 2003)

3- Santiago Botero (impliqué dans l'Opération Puerto en 2006)

 

2003

1- Jan Ullrich (impliqué dans l'Opération Puerto en 2006, suspendu 2 ans en février 2012)

2- Alexander Vinokourov (suspendu en 2007 pour dopage à l'EPO CERA)

3- Tyler Hamilton (suspendu en 2004 pour dopage sanguin)

 

2004

1- Andreas Kloden (nommé dans une affaire de dopage en 2008)

2- Ivan Basso (suspendu en 2007 suite à l'Opération Puerto)

3- Jan Ullrich (impliqué dans l'Opération Puerto en 2006, suspendu 2 ans en février 2012)

 

2005

1- Ivan Basso (suspendu en 2007 suite à l'Opération Puerto)

2- Jan Ullrich (impliqué dans l'Opération Puerto en 2006, suspendu 2 ans en février 2012)

3- Fransico Mancebo (impliqué dans l'Opération Puerto en 2006)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jérémy TRACQ - dans Sport
commenter cet article

commentaires