Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"L'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves."

Eleanor Roosevelt 

Jérémy TRACQ
Né le 12 janvier 1987 à St-Jean-de-Maurienne
Originaire de Bessans (Savoie - 73)

 

Maire de Bessans


Vice-président de
la Communauté de Communes
Haute-Maurienne Vanoise



Conseiller départemental suppléant
du canton de Modane


Membre du bureau du
Syndicat du Pays de Maurienne



Président de la
Mission Locale Jeunes Pays de Maurienne



Vice-président
du Centre "La Bessannaise"



Adhérent à Les Républicains


Correspondant Local de Presse
pour le Dauphiné Libéré


 

Téléchargez mon CV

Contactez-moi

Par téléphone : 06 89 49 12 24

Par mail : jeremy.tracq@orange.fr

Par courrier : Rue du petit Saint Jean
                     73480 BESSANS

Vidéos du moment

Découvrez
Bessans en famille

Découvrez
Bessans entre amis

50 ans de la station de Bessans
Février 2022 - Maurienne TV

 

Agenda

Bessans
5 novembre 2022
Ouverture de la station

Albums photos

Bessans

Haute-Maurienne Vanoise

Saint-Jean-de-Maurienne

Savoie

Politique

Sport

Football

OM

Actualité

Insolite

2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 11:42

Sung-Bong-Choi.jpgChoi Sung-Bong est un ouvrier sud-coréen de 21 ans. Passionné par la musique, il a décidé de tenter sa chance dans l’émission de télévision « Korea’s Got Talent », qui consiste à découvrir de nouveaux talents musicaux.


Lorsqu’il se présente devant le jury, sa modestie le pousse à préciser qu’il « ne chante pas très bien ». Il se lance alors dans l’interprétation difficile de « Nella Fantasia », chanson composée par Enio Morricone et tirée du film « The Mission ».


Sa voix de baryton fait mouche ! Les membres du jury sont sidérés, le public est conquis… la formidable aventure est lancée.


En quelques jours, la vidéo de sa prestation fait le tour du monde et est visionnée plus de 10 millions de fois sur Youtube !


Placé dans un orphelinat à 3 ans, seul dans la rue à 5 ans après s’en être enfui suite à de mauvais traitements, Choi a survécu en vendant des chewing-gums et des boissons. Bientôt, il pourrait devenir un véritable phénomène mondial…

 

 

La prestation de Choi Sung-Bong


Partager cet article
Repost0
28 juillet 2011 4 28 /07 /juillet /2011 21:41

Radar.jpgOn dit souvent que pour qu'une règle soit respectée, il est nécessaire que les principales personnes concernées montrent l'exemple. Ces derniers jours, deux "professionnels" de la route ont semble-t-il oublié l'adage en outrepassant largement les limites de vitesse autorisées par le code de la route.

 

Le premier fait divers a eu lieu près d'Amiens. Le 16 juillet à 12h45, une Mercedes a été flashée à 214 km/h sur l'autoroute A16 par les gendarmes de la Somme. Si la vitesse retenue n'a finalement été que de 203 km/h, cela a suffit à ce que le véhicule soit immobilisé. Le conducteur, un moniteur d'auto-école âgé de 28 ans, a vu son permis suspendu pour six mois. Il est récidiviste puisqu'en 2008, il avait déjà été contrôlé à 193 km/h.

 

Cette semaine, c'est un chauffeur routier au chômage qui a été trahi par un radar à 226 km/h au lieu de 130 km/h dans les Pyrénées-Orientales. Il avait consommé de l'alcool mais était en dessous du taux légal. Il sera prochainement convoqué devant le tribunal pour répondre de son acte.

 

Et avec tout ça, certains doutent encore de l'utilité des radars sur les routes...

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2011 4 07 /07 /juillet /2011 16:55

A 78 ans, Jacques Chirac n'a pas perdu ses talents de séducteur. En 2009, lors du vernissage d'une exposition de céramiques chinoises dans le musée qui porte son nom, le fondateur du RPR s'était montré fort attentionné avec Sophie Dessus, Vice-présidente du Département présidé par François Hollande, candidat à la primaire socialiste en vue de l'élection présidentielle de 2012.

 

L'attitude de Chirac n'avait à l'époque pas été du goût de Bernadette. L'ancienne première dame, par ailleurs Conseillère général de Corrèze, n'avait pas hésité à interrompre son discours pour signifier par un regard "assassin" à son mari qu'elle l'avait à l'oeil.

 

 

Deux ans plus tard, on a cru revivre la même scène... Force est de constater que l'ancien chef de l'Etat n'a pas retenu la leçon et a toujours le "béguin" pour l'élue socialiste. Leurs retrouvailles à l'occasion d'une visite dans le même musée a donné lieu à quelques scènes hilarantes qui n'ont pas échappé aux caméras du Petit Journal de Canal +.


Tout cela se passe de commentaires... du GRAND Chirac !

 

 
Partager cet article
Repost0
25 juin 2011 6 25 /06 /juin /2011 12:06

Jean-Paul-1er.jpgUn religieux a récemment mis en vente sur Ebay la carte d'identité d'Albino Luciani, émise en 1976 avant qu'il soit nommé Pape en août 1978 sous le nom de Jean-Paul 1er. Le succès a été au rendez-vous : 5 200 euros ont été dépensés pour cette pièce unique.

 

Albino Luciani était patriarche de Venise lorsque sa carte d'identité a été éditée en 1976. Deux ans plus tard, il était nommé Pape, avant de décéder le mois suivant et d'être remplacé par le célébrissime Jean-Paul 2.

 

Un religieux détenteur de cette fameuse carte a récemment décidé de la mettre en vente aux enchères sur Internet. Après avoir longtemps stagné au prix de 1 064 euros, les enchères se sont emballées dans les dernières heures pour atteindre au final 5 200 euros ! Le nom de l'acquéreur n'a pas été dévoilé.

 

Le produit de la vente sera exclusivement consacré à des oeuvres humanitaires.

Partager cet article
Repost0
23 juin 2011 4 23 /06 /juin /2011 07:19

Police-91eme-interpellation.jpgJ'ai déjà eu l'occasion de m'exprimer à plusieurs reprises sur la multiplication des situations de récidive en France, qui démontre à quel point il existe un véritable problème dans notre système judiciaire. Un fait divers récent repousse toutes les limites en la matière...

 

Bien qu'il ne s'agisse pas là d'homicide ni de violence à caractère sexuel, il n'en reste pas moins que des policiers de Mérignac (dans la banlieue de Bordeaux) ont procédé à une interpellation qui dépasse tous les records imaginables : l'homme en question, âgés de 47 ans, en est tout simplement à sa 91ème interpellation !

 

Cette fois, il s'agissait d'un contrôle routier. L'homme, qui roulait en état d'ébriété dans une zone commerciale, a tenté de se soustraire au contrôle. Il a pris la fuite et a volontairement percuté un véhicule de police, avant de perdre le contrôle de sa voiture et de terminer sa course dans un fossé.

 

Il a ensuite mordu à l'avant-bras le policier qui procédait à son interpellation.

 

Placé en garde à vue, il n'a pas pu, vu son état, être entendu de suite par les policiers, qui l'ont placé en cellule de dégrisement.

 

Si l'histoire fait à première vue sourire, qu'en serait-il si cet homme n'avait pas été arrêté et qu'il avait été à l'origine d'un accident mortel ? Espérons en tout cas qu'il ne ressorte pas de si tôt...

 

 

Photo : AFP

Partager cet article
Repost0
18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 12:42

Montagnes-a-vendre-copie-1.jpgDeux montagnes situées dans les Alpes autrichiennes, dont les sommets culminent à plus de 2 000 mètres d’altitude, sont actuellement en vente pour un prix de 121 000 euros. C’est ce qu’à annoncé le maire de la commune de Kartitsch, dans le Tyrol.


Le Grand Kinigat (2 690 mètres) et le Rosskopf (2 600 mètres) totalisent une superficie de 1,2 millions de mètres carrés. Ils sont la propriété de l’Agence Immobilière Fédérale (BIG), une institution publique, depuis 2001 (rachat à l’Etat fédéral pour 300 000 euros).


"En Grèce, on vend bien des îles, pourquoi ne vendrait-on pas des montagnes en Autriche ?", a estimé le maire.


Les intéressés, déjà au nombre d'une vingtaine, sont appelés à transmettre leurs offres avant le 8 juillet.

Partager cet article
Repost0
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 07:45

Les-Schtroumpfs.jpgEn 1958, le monde découvrait un petit peuple de créatures bleues vivant dans des maisons en forme de champignon au milieu d'une vaste forêt. Le dessinateur Peyo donnait naissance aux Schtroumpfs. Dans un essai paru récemment, Antoine Buéno, écrivain et maître de conférence à Sciences-Po Paris, décortique la société schtroumpfesque. Ils la décrit comme raciste, machiste et antisémite...

 

Qui ne s'est jamais plongé dans l'univers fantastique des Schtroumpfs ? Qui ne s'est jamais laissé prendre par la lecture d'une bande dessinée racontant les aventures du Grand Schtroumpf, de la Schtroumpfette et de tout un village de petits hommes bleus aux prises avec le méchant Gargamel et son chat Azraël ? Les bandes dessinées de Peyo ont bercé bien des générations.

 

Et si à première vue, l'histoire des Schtroumpfs n'est autre qu'un enchaînement d'albums de créatures sympathiques destinés à divertir la jeunesse, Antoine Buéno voit dans cette petite société bien plus que cela.

 

Dans son "Petit livre bleu", il décortique "sérieusement mais sans se prendre au sérieux" l'organisation politique des Schtroumpfs.

 

Voici ses conclusions :

 

1/ La société des Schtroumpfs est totalitaire

 

Le Grand Schtroumpf est le maître absolu du village. En plus du cumul de tous les pouvoirs sans aucun partage, il possède à la fois l'image du chef traditionnel, charismatique et légitime. Vu ses connaissances scientifiques hors norme et son âge, son autorité n'est contestée en aucune circonstance.

 

2/ La société des Schtroumpfs est antisémite

 

Gargamel, l'ennemi juré des Schtroumpfs, est représenté comme laid et sale. Son nez crochu rappelle le représentation du juif telle qu'elle était faite par les nationalistes et les communistes de l'époque. Son tempérament cupide et égoïste s'apparente à des clichés en vogue au début du XXe siècle. Et selon Antoine Buéno "son chat s'appelle Azraël et d'Azraël à Israël le chemin n'est pas long".

 

3/ La société des Schtroumpfs est raciste

 

L'écrivain base cette fois son analyse sur l'album "Les Schtroumpfs noirs". Dans cette aventure, une épidémie frappe le village, tranformant les Schtroumpfs en personnages noirs, ne sachant plus parler et n'hésitant pas à mordre leurs homologues encore en bonne santé. Une représentation tout à fait en phase avec le regard que portaient les blancs sur les Africains au XIXe siècle.

 

4/ La société des Schtroumpfs est machiste

 

Le seul personnage féminin des Schtroumpfs est la Schtroumpfette. Créée par Gargamel pour semer le trouble dans le village, elle rassemble tous les stéréotypes de la gente féminine : exaspérante, superficielle, capricieuse, séductrice, manipulatrice... et même "cul-cul" pour Antoine Buéno.

 

 

De là à affirmer que l'étude réalisée par Buéno fait de Peyo un auteur à interdire, il y a un pas que l'on ne saurait franchir. L'auteur s'est d'ailleurs défendu de vouloir porter atteinte à qui que ce soit.

 

Les réactions ne se sont en tout cas pas faites attendre parmi les fans de la bande dessinée, exaspérés par la publication.

 

Interviewé par l'Express, Thierry Culliford, qui poursuit l'oeuvre de son père Peyo depuis son décès en 1992, a notamment affirmé que son père ne s'intéressait absolument pas à la politique. Et le fait que la Schtroumpfette soit l'unique femme de la BD viendrait des difficultés de son père à obtenir un résultat satisfaisant avec ce personnage.

 

 

Reportage de BFM TV sur l'étude d'Antoine Buéno

 

Partager cet article
Repost0
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 19:21

Henri-Emmanuelli.jpgMardi à l'Assemblée Nationale, alors que le Premier Ministre François Fillon répondait à une question de l'opposition au sujet de la réforme fiscale, le député PS de la Somme Henri Emmanuelli a perdu son sang froid, se laissant aller à un rapide doigt d'honneur pour montrer son désaccord.

 

Le geste ne cesse d'être commenté depuis mardi après-midi. Les images diffusées en direct sur France 3 ne laissent place à aucun doute : Henri Emmanuelli a bien réalisé un doigt d'honneur en direction du Premier Ministre alors que ce dernier répondait à une question de Jean-Marc Ayrault, Président du groupe PS à l'Assemblée.

 

L'intéressé a ensuite pris la parole devant ses collègues, niant le geste et se disant "désolé" si cela avait conduit à une mauvaise interprétation. Les images sont pourtant très claires... Un brin de mauvaise foi et de manque d'honnêteté chez Emmanuelli ?

 

Toujours est-il que le dossier sera examiné lors du prochain bureau de l'Assemblée, et Emmanuelli pourrait bien être sanctionné.

 

Cela dit, ne dramatisons pas : s'il est clair que cet acte n'élève en rien le niveau du débat politique, il y a assurément bien d'autres sujets beaucoup plus intéressants dont les médias pourraient parler concernant le Parlement français !

 

 

Le doigt d'honneur d'Henri Emmanuelli

Partager cet article
Repost0
7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 16:35

Arrondir ses fins de mois en réalisant des stripteases en webcam est devenu monnaie courante sur le web aujourd'hui. En naviguant sur les forums et sur les tchats, il est aisé pour la gente masculine (mais aussi féminine) de trouver de quoi se "rincer l'oeil" contre l'envoi de quelques SMS surtaxés.

 

En général, les personnes qui se mettent à nu le font dans la plus grande discrétion. C'est le cas de cette grande blonde prête à réaliser un show sexy en direct.

 

Elle avait pris soin de calfeutrer soigneusement sa fenêtre avec une couverture. Mais c'était sans compter sur la chute de cette dernière.

 

Le jardinier en plein travail et son collègue ont apprécié ! Elle beaucoup moins sûrement...

 

 

Partager cet article
Repost0
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 21:40

Strauss-Kahn-humour.jpgDepuis le 14 mai et l’inculpation de Dominique Strauss-Kahn aux Etats-Unis pour agression sexuelle, tentative de viol et séquestration, les médias du monde entier suivent en temps réel l’évolution de ce dossier. Les politiques et des personnalités en tout genre ont eu l’occasion de s’exprimer sur le sujet.


Bien évidemment, les humoristes ont sauté sur l’occasion pour réagir eux aussi à leur manière à cet événement qui fait la Une de l’actualité.

 

 

Des imitateurs Laurent Gerra et Nicolas Canteloup aux Guignols de l’Info de Canal +, voici quelques extraits de l’élan humoristique né de ce qu’il convient désormais d’appeler « L’Affaire DSK ».

 

Et en bonus, une parodie très réussie de la chanson « Dominique » de Sœur Sourire, réalisée par des amateurs.

 

Bien entendu, l'éternel débat sur la question "peut-on rire de tout ?" reste ouvert. Mais franchement, difficile de ne pas rire en écoutant tout cela.

 

 

*N’hésitez pas à signaler dans les commentaires du blog des liens vers d’autres réactions humoristiques à l’affaire.

 

 

"L'Affaire DSK" par Laurent Gerra

RTL


"L'Affaire DSK" par Nicolas Canteloup

Europe 1



"L'Affaire DSK" par Les Guignols de l'Info

Canal +

 

 

 

"L'Affaire DSK" en chanson

Parodie de "Dominique" de Soeur Sourire



Patrick Sébastien se métamorphose en DSK


"L'Affaire DSK" par Pierre Gasparini, imitateur mauriennais
France Bleu Pays de Savoie

Partager cet article
Repost0